Notez des films
Mon AlloCiné
    Into the night (Netflix) : que vaut la série apocalyptique belge ?
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 4 mai 2020 à 12:03
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Netflix a lancé ce vendredi sa première série belge originale, "Into the Night", au pitch ultra-accrocheur. Un soleil qui tue, les passagers d'un avion qui le fuit... un survival apocalyptique qui vaut le détour ?

    De quoi ça parle ?

    Lorsque le soleil commence soudain à tout tuer sur son chemin, les passagers d'un vol de nuit en partance de Bruxelles tentent de survivre par tous les moyens, coincés dans un avion condamné à faire le tour de la Terre...

    Disponible sur Netflix. 6 épisodes vus sur 6.

    à quoi ça ressemble ?

    Into The Night - saison 1 Bande-annonce VF

     

    C'est avec qui ?

    Servie par une distribution internationale francophone, Into the night peut notamment compter sur les talents des Belges Pauline Etienne, remarquée notamment dans La Religieuse, la série Ennemi Public et présente dans deux saisons du Bureau des légendes; Laurent Capelluto, vu dans Zone Blanche; Astrid Whettnall, inconditonnelle alliée du héros de Baron Noir; et Jan Bijvoet croisé dans Peaky Blinders. On retrouve également la Française Alba Gaïa Bellugi, révélée dans 3X Manon, sa suite Manon 20 ans et vue récemment dans Une île; le Turc Mehmet Kurtulus; l'Italien Stefano Cassetti et bien d'autres.

    ça vaut le coup d'oeil ?

    Pour sa toute première création originale belge, Netflix n'a pas choisi la facilité avec Into the Night, série de science-fiction apocalyptique façon survival au pitch extrêmement accrocheur, qui doit donc à la fois surprendre, tenir la route visuellement et tenir la distance aussi une fois les enjeux posés. En choisissant un format de 6 épisodes de 40 minutes, c'est de toute évidence l'efficacité qui a été privilégiée, quitte à faire l'impasse sur la vraisemblance et l'écriture des personnages. On comprend ainsi assez rapidement qu'il ne faudra pas chercher ici un sous-texte philosophique et politique, ni une étude sociologique et encore moins une vérité scientifique. La série s'impose en divertissement captivant où tout va à 100 l'heure.

    Le premier épisode est déstabilisant à deux égards : on a d'abord assez peu l'habitude que ce genre soit exploré dans les fictions de nos contrées, il faut donc accepter que nos moyens modestes ne permettent pas de rivaliser avec ceux des américains et qu'Into the Night, tournée entre la Belgique, la Bulgarie et les Pays-Bas, aura un aspect légèrement cheap, ce qui est compensé par le fait qu'il s'agit à 80% du temps d'un huis clos dans l'avion; ensuite, écrite en anglais puis adaptée en français, elle souffre de dialogues peu naturels, avec lesquels des acteurs dont le français n'est pas toujours la langue d'origine doivent se débrouiller comme ils peuvent. Il faut donc composer avec des jeux approximatifs et des phrases pas toujours compréhensibles. Ce problème a toutefois tendance à s'effacer à mesure que les comédiens prennent pleine possession de leurs personnages, des comédiens par ailleurs tous plutôt bons individuellement, comme on a pu le constater dans leurs projets précédents. La cohésion de groupe se fait petit à petit.

    Une fois tout cela digéré, Into the Night vous attrappe et ne vous lâche plus grâce à son rythme effrené, sa mise en scène redoutable d'efficacité, ses rebondissements et cliffhangers bien pensés, ses personnages dont le sort nous importe finalement véritablement, jusqu'à une dernière scène qui donne furieusement envie d'une saison 2 puisque l'aventure ne semble que commencer. Cette série aurait pu être une catastrophe, elle déjoue les pronostics en jouant la carte de la modestie et du divertissement à tout prix. Elle aurait sans aucun doute eu sa place sur une grande chaîne en prime-time.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • paski75
      Meme pas sur que France TV aurait produit pire.... à si Marlow....
    • paski75
      c'a ne tiens pas la route après l'Islande, le canada......et de retour en Europe + les escale !!! NUL
    • paski75
      Quelle purge..... Le 1er épisode est pas mal et aurait du être plus long pour en faire un TV film...... le reste c'est du bidon. Scénaris indigent et acting de 2eme zone.
    • Fabrice C
      C'est plutôt pas mal, mais le jeu de Pauline Etienne est mauvais, selon moi. Je ne la connaissais pas et j'ai été surpris de voir que 'était une comédienne confirmé...Peut être ce moi, mais je n'arrive pas à croire à ces phrases.La série est captivante
    • Nicolas Amato
      ils partent de Bruxelles , vont vers l'ouest , au bout d'un moment ils sont de retour a Bruxelles
    • Davric
      J'aimerai qu'on m'explique comment ils reviennent sur Bruxelles (donc d'Ouest en Est) sans rencontrer le jour...
    • Franky4fingers
      Je confirme, jeu d' acteurs pas bons pour certains, surtout pour l' actrice principale. (On va voyager Into The Night , cette phrase me fait marrer depuis que je l' ai entendu)Cette série manque de vie, de caractère, on ne s' attache pas aux personnages.Coté réalisation cependant, c' est correct.Comme dit dans l' explicatif, le format n' est pas bon, car trop court (35 minutes pour certains épisodes).En conclusion, c' est une série qui veut se prendre pour une grande mais sans y mettre les moyens.Ça ne match pas pour ma part. Lorsque l' on a été habitué à regarder des séries parfaitement réussies tel Lost, Prison Break etc... on en devient exigent.
    • Gregory Francois
      regardes , c'est tout l'interet de la serie!!!!
    • Gregory Francois
      franchement une excellente surprise j'ai accroché et j'espere qu'il y aura une suite parce qu'on veut savoir la fin , les produvteurs francais devraient en prendre de la graine
    • Bobby
      Oui Arte avait diffusé Breaking Bad aussi. Malheureusement ce genre de chose est rare. On n'a presque plus de bonnes séries américaines ou britanniques sur les chaînes gratuites. Elles sont quasiment toutes sur les plateformes ou sur les chaînes payantes. Alors que dans les années 90 on avait X Files sur la 6, Urgences sur la 2... C'est ça que je veux dire.
    • bwahbwah
      là tu dis qu'il n'y a que TF1 qui est une grande chaîne n'importe quoi. Regarde par exemple un village français sur France 2 !
    • chips493
      Et comment ils comptent faire le plein de l'avion?
    • Ardath Bey
      Ils sont tous européens en fait, qu'est ce qui te fait tiquer ?
    • Rygel_the_King
      Je suis plutôt d'accord avec cet avis La série paraît un peu cheap et le surjeux des acteurs fait peur au début. Et pourtant tout se met à fonctionner, les personnages deviennent attachant et très décalés pour certains (qui ont des réactions bizarres parfois, et je ne suis pas sur que ce soit fait exprès en plus !)Mine de rien, c'est plutôt bien écrit, et le côté linéaire du voyage catastrophe (stéréotypes de personnages) est toujours très efficace et facilite le récit. J'espère vraiment que la série sera renouvelée pour une saison 2. Rien n'est moins sur. Côté français, une très prometteuse série de genre (Marianne) a été tuée dans l’œuf après une première saison pourtant saluée par les critiques.Into The Night possède un concept très prenant.
    • Rygel_the_King
      Il n'est ni question d'enquêtes policières au rabais ou de camping... Effectivement les grandes chaines ne peuvent être intéressées ;)
    • sébastien l
      Lol une fiction européènne sans européen c'est à peine croyable.
    • Bobby
      Elle aurait sans aucun doute eu sa place sur une grande chaîne en prime-time. LOL. Rappelez-moi la dernière fois où une série de qualité a été diffusée sur une grande chaîne en prime time ? Peut-être Lost sur TF1 dans les années 2000 ? Depuis je ne crois pas qu'il y en ait eu d'autres.
    Voir les commentaires
    Back to Top