Notez des films
Mon AlloCiné
    Insolite : Michel de Faux Raccord joue dans... Vatel face à Depardieu !
    Par Laetitia Ratane — 10 mai 2020 à 09:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion des 20 ans du film, on vous dit tout sur l'un de ses jeunes talents qui y était alors figurant et qui est devenu depuis l'une des voix phares d'Allociné. Celle du Michel de Faux Raccord que vous ne voyez jamais. Mais pas que...

    Gaumont Buena Vista International (GBVI)
    Avant de décortiquer les films, Michel en a faits !

    Sa voix vous la reconnaîtriez entre mille (ou pas...), forts de l'avoir écoutée en boucle dans votre émission de cinéma préférée ! Son visage, vous l'avez imaginé maintes fois (ou pas !) sans jamais espérer le croiser ! Et pourtant... Saviez-vous qu'avant de décortiquer les films, le Michel analyste de Faux Raccord en avait faits ? Bon, pas beaucoup de films, juste un. Pas pour un rôle principal, juste à l'occasion d'une figuration. Mais tout de même ! Allez, on vous raconte ?

    J'ai accompagné un copain au casting de "Vatel". Au départ, je ne devais pas le passer mais j'étais là, donc j'ai tenté. Il se trouve que j'ai été pris et pas lui.

    Découvrez ici Michel, l'analyste de Faux Raccord en pleine scène "d'action" !

    Gaumont Buena Vista International (GBVI)

    La fameuse légende de la "pépite" (?!) repérée malgré elle, c'est la sienne. Mobilisé une semaine sur le tournage de Vatel, l'apprenti comédien âgé alors de 25 ans, prête donc corps figé et bouille concernée à la scène dite "de l'arrivée du poisson". La consigne qu'on lui avait alors donnée ? "Manipuler des paniers, tout bêtement." Les premiers gestes d'un futur "grand" (1m 65) qui se remémore avec modestie sa rencontre (de loin) avec Gérard Depardieu, "un acteur impressionnant qui se déplaçait avec sa petite moto même pour faire 100 m et avait avec lui un téléphone que l'on croyait être en or..."

    Ce qui m'a marqué chez Gérard, c'est sa capacité à donner cinquante interprétations de la même scène en y mettant à chaque fois une intention différente.

    Une palette de nuances depardienne qui a, à coup sûr inspiré notre Michel national local par la suite, notamment dans son propre parcours vocal éclectique.

    Car avant Faux Raccord, Michel a aussi été la célébrissime......Petite Voix !

    Souvenez-vous, il y a plus de treize ans déjà (on s'adresse là aux fans de la première heure) résonnait le  "C'est tout chaud live from...", mythique introduction hurlée de l'émission originelle d'AlloCiné, La Minute.

    Redécouvrez la PREMIERE Minute avec quelques inflexions très timides de La Petite Voix

    La Minute N°1 - Monday 02 July 2007

     

    La Minute, c'était une idée de la Grosse Voix. Au départ, il ne devait y avoir qu'une seule voix et au fur et à mesure, on s'est dit qu'avec deux ce serait peut-être mieux. On a tenté...

    Tentative réussie.  Au fil de plus de 1300 émissions et autant de joyeuses vannes, les fluette et grave Voix s'imposent aux yeux de la communauté geek, héroïque et cinéphile d'Allociné (et au-delà) comme LE duo vocal par excellence, symbole de l'amitié amoureuse virile tendance no limit.

    => Malheureusement, toutes les bonnes choses ont eu une fin, La Minute aussi. A l'époque, ils vous ont expliqué pourquoi...

    Après la révélation "La Minute", Michel connaît la consécration avec ...

    ... Faux Raccord, émission cinéphilo-humouristique à laquelle il prête sa voix mais surtout son talent de dénicheur de gaffes. Véritable spécialiste technique, ce consultant ("hors pair") excelle à souligner les failles des plus grands metteurs en scène de la planète, d'Orson Welles à Hitchcock en passant par Christopher Nolan et John Lasseter. A ses côtés, l'autre Michel, le journaliste n'est rien de moins que... la grosse voix, son indéfectible compagnon de micro.

    "Notre collaboration s'est poursuivie sur Faux Raccord avec ce duo du journaliste et de consultant comme dans les commentaires sportifs. C'était une évidence pour nous..."

    Une évidence pour les auditeurs également qui en 2012, ont auréolé l'émission devenue culte du Prix du Public dans la catégorie web-actualités/magazine au Web TV Festival.

    Faux-raccord, l'émission carton d'Allociné qui ose souligner les failles des chefs d'oeuvre du 7e art...

     



    Et après ? Qu'a-t-il fait?

    Vous ne l'aviez peut-être pas noté et pourtant... sachez que le 17 juin 2015, c'est dans vos salles de cinéma qu'a résonné la "petite voix" de Michel de Faux Raccord (toujours non loin de celle de son comparse célèbre !).

    Le comédien "adulé" a en effet été demandé (ou plutôt s'est littéralement incrusté) sur le doublage français du succès de Disney, Vice Versa, sorti cette année-là. Après avoir passé des essais pour le rôle du père de famille (on le croit volontiers), il se serait retrouvé, sur un malentendu, à jouer plutôt celui de... la part de pizza aux brocolis. Rien que pour vous, on a trouvé le passage, devenu culte depuis.

    "Non mais quoi ce truc?" Quand Michel illumine Disney 

     

     

    Une réplique unique pour une prestation très remarquée qui a sans doute contribué au succès du long métrage, sacré meilleur film d'animation de ces dernières années dans la catégorie émotion(s). Alors que Vatel fête aujourd'hui ses 20 ans, Michel de son côté "mène sa barque", toujours au sein d'AlloCiné, n'hésitant jamais à relever les défis vocaux les plus corsés

    Michel ou l'excellente raison de revoir la bande-annonce de "Vatel"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Dans cet article
    Vice Versa
    Vice Versa
    Film
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top