Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2020 : l'inclusion et la diversité au centre d'une conversation virtuelle avec le collectif 50/50
    Par Léa Bodin — 20 mai 2020 à 15:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La discussion autour de l'inclusion qui devait avoir lieu pendant le festival de Cannes s'est tenue exceptionnellement en vidéo lundi après-midi. Que retenir de ce débat alors que l'objectif de parité pour 2020 est loin d'avoir été atteint ?

    Collectif 50/50

    Malgré l'annulation du festival de Cannes en raison de l'épidémie de coronavirus, l'inclusion et la diversité ont fait l'objet d'une conversation vurtuelle, à laquelle étaient conviées Anna Serner, présidente du Swedish Film Institute, Zanele Mthembu, présidente du collectif sud-africain SWIFT (Sisters Working in Film and TV) et Delphyne Besse, coprésidente du collectif 50/50. La rencontre était modérée par Melissa Silverstein du collectif Girls Club et les participants pouvaient prendre part à la discussion en posant des questions dans le chat. 

    Après un bref tour d'horizon de l'état de l'industrie cinématographique dans chacun des pays d'origine des trois intervenantes - la Suède, l'Afrique du Sud et la France - la conversation a rapidement tourné autour de l'impact de la pandémie sur les débats engagés au niveau international sur la parité et la diversité. Les participantes le déplorent à l'unanimité, la question de l'inclusion a été freinée par la crise actuelle. Il faut s'assurer que le sujet ne devienne pas secondaire, mais Delphyne Besse craint qu’il faille repartir de zéro, alors qu’on arrivait à un moment où le public se sentait de plus en plus concerné.

    Cannes 2020 : un label, une alliance avec Venise... Les pistes pour sauver le Festival

    C'est tout le secteur qui doit être restructuré en France. Autour des César, par exemple, les discussions sont toujours en cours, mais la nécessité de réformer le système ne semble plus du tout être une priorité. Pour que le combat autour des disparités le reste, Anna Serner estime qu'il faut rester visible à tout prix. Zanele Mthembu insiste quant à elle sur le fait qu'il faut impérativement garder en tête l'intersectionnalité des luttes et sur la nécessité absolue de s'organiser pour travailler ensemble. Elle rappelle par ailleurs l'existence du WIFTI (Women In Film and Television International), une sorte d'immense base de donnée mondiale des femmes de l'industrie, vouée notamment à faciliter les connexions entre les femmes pour qu'elles puissent développer des projets en collaboration les unes avec les autres.

    Pour Anna Serner, il faut également continuer dès que possible à organiser des événements, même virtuels, autour du harcèlement sexuel, pour maintenir le débat en vie. La possibilité, également, de mener des actions virtuelles, est évoquée. C'est un fait, l'objectif de "50/50 by 2020", la parité d'ici 2020 - une initiative lancée en février 2018 - n'a pas été atteint et ce n'est pas uniquement à cause du COVID-19. Delphyne Besse le souligne, dans les conférences virtuelles qui se sont tenues sur l'état de l'industrie pendant la crise sanitaire, 90% des intervenants étaient des hommes. Il faut tenter de comprendre pourquoi l'objectif de parité est encore loin d'être atteint et pourquoi on a encore l’impression de parler entre soi, mais pas encore aux gens qui font partie du problème. 

    L'intégralité de la rencontre est disponible par ici en replay. 
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • ScaarAlexanderTrox
      J'ai subi le discours délirant de cette Delphyne Besse au Forum des images, à l'occasion de l'AP de Bombshells. Elle est arrivé à me rendre ce fameux, sidérant concept de parité parfaite encore plus repoussant, chose que je ne croyais pas possible. C'était au moins ça.
    • Ringo
      Les participantes le déplorent à l'unanimité, la question de l'inclusion a été freinée par la crise actuelle. Il faut s'assurer que le sujet ne devienne pas secondaire, mais Delphyne Besse craint qu’il faille repartir de zéro, alors qu’on arrivait à un moment où le public se sentait de plus en plus concerné.Ah non non c'est bon vous pouvez repartir à zéro et oublier tout ça
    • Ha'Otep
      Cet homme a tout dit vous pouvez fermer les commentaires.
    • FlecheDeFer ..
      Delphyne Besse craint qu’il faille repartir de zéro, alors qu’on arrivait à un moment où le public se sentait de plus en plus concerné. - Je n'ai personnellement jamais rencontré qui que ce soit que ça concerne, une fois sorti de certains cercles très spécifiques qui se congratulent entre eux. Ce qui concerne les gens, les vrais, ce sont de bons films, point. De la qualité.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Top Bandes-annonces
    #OnIraTousAuCinema Bande-annonce VF
    Kongo Bande-annonce VF
    Jumbo Bande-annonce VF
    L'Ombre de Staline Bande-annonce VO
    La Bonne épouse Bande-annonce VF
    Filles de joie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Actus ciné Festivals
    Les 56 films de Cannes 2020 : Wes Anderson, Maïwenn, François Ozon, Laurent Lafitte en sélection officielle
    NEWS - Festivals
    mercredi 3 juin 2020
    Les 56 films de Cannes 2020 : Wes Anderson, Maïwenn, François Ozon, Laurent Lafitte en sélection officielle
    Cannes 2020 : la sélection officielle dévoilée ce soir en clair sur CANAL+
    NEWS - Festivals
    mercredi 3 juin 2020
    Cannes 2020 : la sélection officielle dévoilée ce soir en clair sur CANAL+
    Dernières actus ciné Festivals
    Meilleurs films à l'affiche
    Dans un jardin qu'on dirait éternel
    Dans un jardin qu'on dirait éternel
    De Tatsushi Ōmori
    Avec Haru Kuroki, Mikako Tabe, Kiki Kirin
    Bande-annonce
    Filles de joie
    Filles de joie
    De Frédéric Fonteyne, Anne Paulicevich
    Avec Sara Forestier, Noémie Lvovsky, Annabelle Lengronne
    Bande-annonce
    Brooklyn Secret
    Brooklyn Secret
    De Isabel Sandoval
    Avec Isabel Sandoval, Eamon Farren, Ivory Aquino
    Bande-annonce
    Effacer l’historique
    De Gustave Kervern, Benoît Delépine
    Avec Blanche Gardin, Denis Podalydès, Corinne Masiero
    Bande-annonce
    Kounak, le lynx fidèle
    3,2
    De Agassi Babaian
    Avec Vladimir Orlowski
    On the fiddle
    De Cyril Frankel
    Avec Sean Connery
    Tous les meilleurs films au ciné
    Back to Top