Notez des films
Mon AlloCiné
    Space Force sur Netflix : que vaut la comédie spatiale qui se paye Donald Trump ?
    Par Mégane Choquet — 29 mai 2020 à 09:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Sept ans après la fin de The Office, Steve Carell retrouve Greg Daniels pour Space Force, disponible ce 29 mai sur Netflix. Que vaut cette nouvelle comédie lunaire qui se paye Donald Trump et sa Force spatiale ?

    Aaron Epstein/Netflix
    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Le 18 juin 2018, le gouvernement fédéral annonce la création d'une 6e Division au sein des forces armées américaines. L'objectif de cette nouvelle section : défendre les satellites contre des attaques et exécuter diverses missions liées aux opérations spatiales... plus ou moins.

    La première saison de Space Force est disponible en intégralité sur Netflix. 10 épisodes vus sur 10.

    ÇA RESSEMBLE À QUOI ?
    Space Force - saison 1 Teaser VOST

     

    C’EST AVEC QUI ?

    Space Force est la nouvelle collaboration entre Steve Carell et Greg Daniels depuis The Office. Le célèbre interprète de Michael Scott est le héros de cette nouvelle série comique qui tacle le gouvernement américain. L’acteur est entouré d’un sacré casting : Lisa Kudrow, John Malkovich, Ben SchwartzJane Lynch et Noah Emmerich. De nouveaux talents sont également de la partie Diana Silvers (Glass, Booksmart), Tawny Newsome (Brockmire) et Jimmy O. Yang (Silicon Valley). Enfin, le regretté Fred Willard, star de Modern Family, incarne dans Space Force son dernier rôle, celui du père du personnage de Steve Carell.

    ÇA VAUT LE COUP D’ŒIL ?

    Sept ans après l’arrêt de The Office, Steve Carell et Greg Daniels se retrouvent pour une nouvelle comédie : Space Force. La série Netflix fait référence à l'annonce de Donal Trump quant à la création d’une sixième branche des forces américaines : la force spatiale. L’idée du président des Etats-Unis a inspiré Carell et Daniels qui y ont vu l’opportunité de parodier et critiquer le chef d’état en suivant les coulisses d’un nouvel environnement de travail, comme dans The Office et Parks and Recreation. Le nouveau terrain de jeu est une base dans le Colorado où se fréquentent militaires, scientifiques et généraux pour défendre les satellites contre des attaques et exécuter diverses missions liées aux opérations spatiales.

    Steve Carell incarne le général Mark Naird, un homme ambitieux, ordonné mais aussi sensible qui doit composer avec sa famille dysfonctionnelle : une épouse compliquée, une ado en pleine crise et un père tristement dans la lune. Il doit également mener ses missions à bien face aux ennemis chinois et russes et gagner sa petite guerre d'ego contre le général Kick Grabaston, Chef d'État-Major des armées. La série débute avec les prémisses compliquées de la création de cette nouvelle branche des forces armées américaines consacrée à la conquête spatiale puis nous plonge très vite un an plus tard où désillusion, défaites et moqueries se mêlent aux projets cosmiques. Tout est moqué : les relations internationales, les guéguerres avec la Chine et la Russie, les stratégies commerciales et de communication, les tweets incessants de Donald Trump et même Melania Trump en prend pour son grade car on la met en scène à distance en grande coordinatrice de la mode pour les uniformes des militaires de la Space Force.

    Aaron Epstein/Netflix

    Si Space Force partage le même certain humour qui a fait le succès de The Office et Parks and Recreation, les précédentes productions de Greg Daniels, la comédie Netflix a une forme totalement différente des séries suscitées. Le style mockumentaire n’a pas été retenu, (ce qui est bien mieux comme ça), et surtout on constate une réelle ambition concernant les décors bluffants, une mise en scène plus maîtrisée et stylisée et une intrigue politique intéressante et réaliste. Néanmoins, les débuts de Space Force sont un peu timides avec quelques blagues et gags faciles. En même temps, l'excercice n'est pas aisé : comment créer une satire d'une situation bien réelle qui s'apparente déjà à une parodie ? Le charme de Steve Carell et le jeu exquis de John Malkovich en ersatz satirique du Docteur Folamour nous font fondre assez vite et on suit leurs péripéties avec plaisir tant on sent la joie et l'envie des équipes dans la préparation et l'éxecution. Mais il ne faut pas s'attendre à ce que Space Force soit une série de la même mouture que Veep ou la remplaçante tant espérée de The Office dans le coeur des fans.

    Certes, le personnage de Steve Carell n'est pas sans rappeler le seul et unique Michael Scott. L'acteur s'engouffre d'ailleurs dans cette facilité dans son jeu dans les premiers épisodes mais la deuxième moitié de saison lui permet d'offir un peu plus de consistance à son personnage. Les épisodes sont assez inégaux et certaines intrigues se mettent en place maladroitement mais l’ensemble de la première saison de Space Force tient la route et réussit autant à nous faire sourire qu’à nous émouvoir. Les fans de Steve Carell seront ravis de retrouver cet acteur talentueux, qui jongle toujours aussi habilement entre comédie et drame, et les fans de The Office se délecteront de l’humour satirique et parodique dont fait tout de même preuve Space Force. La première saison de la série de Greg Daniels est loin d'avoir révélé tout son potentiel et on se laisserait bien tenter par un deuxième tour de piste, si Netflix lui en donne la possibilité. Après tout, la première saison de The Office n'était pas non plus la meilleure.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Space Force : Steve Carell retrouve le créateur de The Office dans une comédie Netflix qui se paye Trump
    Commentaires
    • andiran23
      Perso j'attendrai de voir si elle est renouvelée, et les retours sur la saison 2. Les séries de Mike Schur et Greg Daniels sont généralement pas oufissimes en saison 1 et deviennent excellentes en saison 2, suspense ! ... enfin bon, va déjà falloir qu'elle soit renouvelée, avec Netflix c'est pas gagné
    Voir les commentaires
    Back to Top