Notez des films
Mon AlloCiné
    OCS : 5 mini-séries HBO incontournables à voir
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 6 juin 2020 à 09:25
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Vous avez peu de temps devant vous mais envie de l'utiliser pour des séries qui valent vraiment le détour ? Voici 5 mini-séries intenses et remarquables à dévorer sur OCS, estampillées HBO...

    HBO
    CHERNOBYL (2019)

    5 épisodes

    Tout a probablement déjà été dit sur l'excellente mini-série Chernobyl, mais au cas où vous seriez étrangement passé à côté, petit rappel des faits : elle raconte en 5 épisodes forts, souvent éprouvants et très bien pensés et mis en scène l'histoire vraie de la pire catastrophe causée par l'homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l'Europe du drame. L'explosion d'un réacteur à la centrale nucléaire de Chernobyl, en Ukraine, le 26 avril 1986, a de terribles conséquences aussi bien sur le personnel de l'usine, que sur les équipes de secours, la population et l'environnement. La série montre tout ça avec réalisme et acuité. Son succès immense témoigne de la résonance que cette tragédie a encore aujourd'hui. 

    Chernobyl - saison 1 Bande-annonce (2) VO

     

    THE PLOT AGAINST AMERICA (2020)

    6 épisodes

    Adaptée du roman de Philip RothThe Plot Against America est une uchronie imaginée à partir de l'histoire vraie du pilote Charles Lindbergh, aux opinions ouvertement antisémiques. Lors de la Deuxième Guerre mondiale, que serait-il arrivé à l'Amérique s'il avait remporté les élections contre Roosevelt en 1940 ? Les brillants auteurs David Simon et Ed Burns, le duo à l'origine de The Wire, tissent une mini-série glaçante, émouvante et plus que jamais d'actualité, à l'heure où les dérives des extrêmes se multiplient dans le monde entier. Les comédien-nes John TurturroWinona Ryder ou encore Zoe Kazan sont au coeur de cette lente descente aux enfers d'une famille juive alors que le pays s'enfonce dans le nazisme. Des prestations sensibles et remarquables qui en font un incontournable.

     

    THE NIGHT OF (2016)

    8 épisodes

    John Turturro est aussi l'un des héros de la mini-série bluffante et captivante The Night Of, qui raconte le parcours du jeune Naz, d'origine Pakistanaise, qui se réveille aux côtés d'une jeune femme baignant dans son sang au lendemain d'une virée nocturne bien arrosée. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché (Turturro justement) mais tenace se propose de l'aider. Une série très forte, poignante, qui a révélé le comédien Riz Ahmed, en tous points excellent dans ce rôle trouble et exigeant. 

     

    OLIVE KITTERIDGE (2014)

    4 épisodes

    Adaptée d'un Prix Pulitzer, cette mini-série méconnue est d'abord à conseiller aux amoureux de l'actrice Frances McDormand, qui tient ici le rôle principal et qui délivre une prestation nuancée, absolument bouleversante. Les petits secrets et les grandes tragédies des habitants d'un village côtier de la Nouvelle Angleterre sont racontés à travers les yeux d'Olive Kitteridge, une femme froide et distante, très observatrice, toujours au courant du moindre potin. Mais lorsque le masque tombe, au contact de son mari ou de son fils, l'ancienne institutrice ne peut cacher ses douleurs, les démons qui la hantent et les affres du temps qui passe... Sont ainsi retracés 25 ans de l'intimité d'un couple, avec justesse et acuité, entre espoir et désillusions. C'est très très beau mais ne comptez pas sur elle pour vous remonter le moral.

     

    ANGELS IN AMERICA (2003)

    6 épisodes

    Autre mini-série qui ne va pas vraiment vous donner la patate mais qui est incontournable : Angels in America, multi-récompensée et adaptée de la pièce culte de Tony Kushne. Dans les années 80, l'Amérique est touchée par l'épidémie du SIDA qui apparaît à l'époque comme "le cancer des homosexuels". Les symptômes physiques obligent les gays à faire leur "coming out". Montrés du doigt, les malades doivent cependant faire face. Empreinte de compassion, d'humour et d'élements fantastiques, cette saga fait le portrait critique d'une Amérique en proie à d'inextricables paradoxes touchant aussi bien à la sexualité qu'à la morale. Elle jouit d'une distribution renversante portée par Al Pacino et Meryl Streep, à une époque où les stars de cinéma ne se bousculaient pas encore pour faire de la télévision.

    Découvrez la liste des meilleures séries à voir sur OCS   
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • shimizu
      J'ai vu les 3 premières et si j'ai adoré The Night of et Chernoyl, je dois dire que The Plot against America ne m'a pas totalement convaincu et j'ai eu du mal à la finir. J'avais bien aimé le roman pourtant. Sinon, Olive Kitteridge, ça fait 5 ans que je me dis qu'il faut que je voie ça!
    Voir les commentaires
    Back to Top