Notez des films
Mon AlloCiné
    Claude Lelouch sur Canal+ : "Le portable est une vraie révolution pour le cinéma"
    Par Laetitia Ratane @LRAllocine) / Cadrage Brigitte Baronnet / Montage Théo — 13 juin 2020 à 08:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En août dernier à Angoulême, Claude Lelouch nous présentait son tout dernier opus projeté aux festivaliers : "La Vertu des Impondérables", un film ovni entièrement tourné au téléphone portable, à découvrir enfin et en exclusivité sur Canal + ce soir.

    Même à 8h du matin dans un petit jardin, Claude Lelouch est déterminé, précis et passionné lorsqu'il s'agit de parler cinéma. Nous sommes au Festival du Film Francophone d'Angoulême, à la fin du mois d'août 2019 et il vient de présenter au public son tout dernier film "fou", La Vertu des Impondérables, emmené par une joyeuse troupe d'acteurs parmi lesquels Marianne Denicourt, Elsa ZylbersteinAry Abittan ou Stéphane de Groodt

    Un film original et imprévu qui sera dévoilé en exclusivité ce soir sur Canal +, lors d'une soirée spéciale consacrée au cinéaste : en effet "c'est grâce aux Ateliers de Beaune que ce projet d'essai est devenu un vrai film", mélangeant professionnels et débutants du cinéma, tous réunis sous l'objectif du cinéaste et plus précisément sous celui de son téléphone portable, "le vrai témoin de notre époque" comme il aime le rappeler. "On a fait un film explosif dans la mesure où grâce à cette petite caméra, on a pu aller là où on ne pouvait pas aller jusqu'à maintenant", nous confie le réalisateur touche-à-tout qui a eu l'idée de son film (et de son titre) après un incident personnel fort désagréable.

    J'ai voulu montrer la force de l'échec et à quel point les emmerdes étaient le jogging du bonheur

    "Je me suis fait voler à un moment donné toutes mes affaires. Cela a été un drame parce que c'était 50 ans de notes que j'avais accumulées. J'ai eu le sentiment que l'on m'avait volé ma vie et je me suis dit que c'était un sujet de film formidable. Je suis parti de ce vol de notes, d'impressions, puis de l'idée d'une fête de village qui rendait hommage à Jacques Tati et à son Jour de fête. J'ai créé un Jour de Fête  à Beaune, au cours duquel il va se passer un drame inattendu, un impondérable terrible qui va bouleverser la vie des gens qui étaient venus faire la fête. Le film montre que le négatif va venir se faire battre par le positif, qui est toujours plus fort. C'est le reflet de la vie que j'ai menée. J'ai voulu montrer la force de l'échec et à quel point les emmerdes étaient le jogging du bonheur."

    Désireux que le public soit au rendez-vous, comme lors de la projection du film à Angoulême, Lelouch n'a cessé de louer la magie du téléphone portable qui lui a permis de laisser à ses acteurs une liberté d'improvisation et à son geste de cinéaste une liberté tout court, liberté qui lui est chère depuis ses débuts de metteur en scène :

    Cette caméra est en train de changer l'histoire du cinéma...

    "Le mouvement est au coeur de ma vie, il n'y a pas d'arrêt sur images dans notre monde. J'ai toujours fait un cinéma en mouvement, j'ai toujours collé à cela. Mes acteurs dans ce film ne jouent pas, ils sont comme dans la vie, on se parle d'humains à humains. La caméra est un objet qui fait peur, qui donne le trac avec les objectifs, grues, travellings. Avec cette nouvelle caméra, le trac disparait. Tout a été fait en lumière naturelle, à part à certains endroits. Le spectateur n'est plus spectateur, il devient acteur et l'acteur est lui-même. Tout ceci change complètement la façon de raconter des histoires. Attention, cela dit, le portable il faut savoir s'en servir. Il faut le mettre entre les mains de gens qui ont le talent de la mise en scène et du regard pour qu'il soit cette machine fantastique. Mais pour les gens qui ont quelque chose à dire, il permet de le faire plus facilement. Pour le documentaire mais aussi pour la fiction. Cette caméra est en train de changer l'histoire du cinéma et je ne voulais pas être le dernier à m'en servir". 

    Avant de découvrir le film en exclusivité mondiale sur Canal + ce soir lors de la soirée spéciale Claude Lelouch, rencontre en images (vidéo ci-dessus) avec un passionné, précurseur, expérimentateur infatigable, qui nous a également confié travailler déjà sur son prochain et peut-être dernier film.

    Propos recueillis par Laetitia Ratane et interview cadrée par Brigitte Baronnet à Angoulême en août 2019.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Dans cet article
    La Vertu des impondérables
    La Vertu des impondérables
    Film
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • brunodinah
      Et pourquoi ne pas se laisser tenter par ce Claude Lelouch même si l'on n'est pas un invétéré lelouchien (Un homme est une femme, Itinéraire d'un enfant gâté, Chacun sa vie...) ?
    Voir les commentaires
    Back to Top