Notez des films
Mon AlloCiné
    Affaire Adama Traoré : les réalisateurs des Derniers Parisiens préparent un documentaire
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 5 juin 2020 à 16:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Depuis 3 ans, La Rumeur (Hamé Bourokba et Ekoué Labitey) travaille sur un documentaire consacré à l'affaire Adama Traoré. Le journal Le Monde s'est entretenu avec le tandem de cinéastes sur ce projet au long cours.

    Bestimage

    Hamé Bourokba et Ekoué Labitey, connus sous le nom de La Rumeur, d'abord en tant que musiciens et aujourd'hui en tant que cinéastes (Les Derniers Parisiens), préparent actuellement un documentaire sur l'affaire Adama Traoré. Le journal Le Monde, dans son édition datée du 6 juin, publie un long entretien, revenant notamment sur la genèse de ce projet, entamé il y a trois ans.

    "C’est un projet au long cours, il s’agit à la fois de documenter un combat, d’entrer dans le détail de l’affaire et faire aussi le portrait d’une famille, indique Hamé Bourokba. Avant mon arrivée à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise), le comité Vérité et justice pour Adama filmait déjà beaucoup sa lutte, postait ses vidéos, des lives sur sa page Facebook. L’idée était de rassembler cette mémoire du combat en train de se faire, de l’organiser en un film et d’y ajouter mon regard. Ce film est le nôtre et le leur."

    Interrogé sur la mobilisation de ce début de semaine, rassemblant notamment Omar Sy, Camélia Jordana, Adèle Haenel Sara Forestier, Hamé Bourokba se réjouit "qu’un maximum de monde s’empare de cette question-là". Et de poursuivre : "(cette question) ne nous appartient pas. Ce dont je me félicite, c’est qu’elle se pose aujourd’hui dans des termes qui étaient peu consensuels il y a quinze ou vingt ans. Le ministère de l’intérieur nous a attaqués en justice pour un article qui ne dévoilait pourtant aucun scoop. Nous pointions des brutalités qui avaient conduit à des morts et qui étaient jusque-là impunies. La réaction du pouvoir policier à cette époque étant disproportionnée, c’est dire la panique qui a pu les gagner devant l’ampleur du rassemblement du mardi 2 juin. Pourtant le mot d’ordre du comité Vérité et justice pour Adama est que la justice s’applique avec la même rigueur quels que soient la victime et le coupable présumés. Il ne demande pas la lune, juste l’égalité de traitement." 

    Indiquons que suite à cette manifestation, le comédien Omar Sy appelle à un "réveil", dans un long texte que publient nos confrères de L'Obs :

    La manifestation contre les violences policières à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation, a rassemblé plus de 20 000 personnes à Paris mardi 2 juin.

    Justice pour Adama : Aïssa Maïga, Camelia Jordana, Adèle Haenel et Marina Foïs parmi les manifestants du 2 juin

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Justice pour Adama : Aïssa Maïga, Camelia Jordana, Adèle Haenel et Marina Foïs parmi les manifestants du 2 juin
    10 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • demencia
      Je t'ai répondu sur ça , mais ,....com censuré..... Ahhh ???? !!! ça n'arrive jamais ! vois mon profil si tu veux .
    • Xavier N
      N'inverse pas les rôles stp, les policiers sont les méchants qui empêchent les gentils de faire leur boulot (illégal) !
    • demencia
      Et si , sans être censuré pour autant , on parlait de ce que subissent les policiers au quotidien quand ils essaient de faire leur job ?!!!
    • Xavier N
      Mettons-nous dans leur tête 2 secondes : Cet homme accusé de violences et de viols est mort en se rebellant contre la police : c'est un héros !.
    • demencia
      Cette indélicatesse sociale dont tu parle , est dû sans doute aux nombreuses malversations de la famille que tu cites !
    • demencia
      NONNNNN!! bien sûr que non ! et il ne laisse pas faire non plus ....!!! et tous ces gens agglutinés dans la rue avec ce coronavirus ( là , il n'y a pas de danger ..Ahh !!!ouf , on est rassuré pour la famille ) c'est normal ......
    • mollet83
      Quelle honte
    • meiyo
      Le gouvernement n'a rien à voir là-dedans, il faut arrêter avec les conspirations.
    • meiyo
      On oublie souvent, loin de moi toute pensée raciste, que ladite famille Traoré possède un record en matière de nombre de casiers judiciaires.
    • demencia
      On ne connait que trop bien la droiture de notre justice !!!
    • demencia
      Une ( de plus ) belle manipulation gouvernementale , bien gérée par les medias
    • demencia
      Ce docu, sera sans doute d'une impartialité extraordinaire !
    • demencia
      Absolument , j'en ai de nombreuse fois fait les frais , comme tous ceux qui osent dire la vérité !!!!
    • Alfred N.
      Si la justice s'applique avec la même rigueur, ils vont vite déchanter.
    • demencia
      Ca y'est encore un martyr , sans doute bien innocent........
    • Casimir27
      Comment peut-on encore accorder du crédit à une famille qui comprend 17 frères et soeurs dont 6 en prison pour extorsion de fond sur personne vulnérable, tabassage d'un chauffeur de bus et incendie de son véhicule, violence lors d'un conseil municipal sur les personnes présentes, viol, trafic de drogues, détournement de fonds publics .... 3 expertises médicales en 4 ans, diligentées par des magistrats, qui dédouanent la police ... et un avis médical payé par la famille pour dire que la police est coupable de la mort de l'un des frères (et ce, sans avoir accès aux scellés ni au corps du défunt). Un avis médical qui comme par hasard est rendu public le jour des émeutes aux Etats-unis...
    • Magellan
      Non dans ce sens là c'est pas bon, c'est pas vendeur . Supprime ton commentaire, mets toi à genoux et demande pardon .
    • Casimir27
      Et un documentaire sur Marin, désormais gravement handicapé, dont l'agresseur condamné à sept ans et demi de prison en 2018 a vu sa demande de libération conditionnelle acceptée, dites moi c'est pour quand ? Qu'on parle un peu du privilège blanc et de cette égalité de traitement qui fait tant rire les soi-disantes victimes du système...Mais on va plutôt censurer mon commentaire ça sera plus simple.
    • nikos182
      La manifestation contre les violences policières à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation, a rassemblé plus de 20 000 personnes à Paris mardi 2 juin n'était pas autorisé et à occasionné plus d'un millions d'euros de dégâts !!Un vrai fond de commerce cette assoc Allocine si vous traiter l'actualité grand bien vous fasse, mais ne le faites pas a moitié
    • nikos182
      Nan mais on croit rêver !! si un centime d'argent publique va la dedans je pète un câble
    Voir les commentaires
    Back to Top