Notez des films
Mon AlloCiné
    Apple TV+ : Defending Jacob, Home Before Dark... quelles séries de la plateforme rattraper cet été ?
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 27 juin 2020 à 08:53
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La plateforme Apple TV+ lancée en novembre dernier a déjà de très bonnes séries à son compteur. On fait le bilan, avec la liste de celles que l'on vous conseille de rattraper cet été...

    THE MORNING SHOW

    Un pilote laborieux et peu subtil et deux épisodes de meilleure facture plus tard, The Morning Show, où les jeux de pouvoirs dans les coulisses d'une émission américaine populaire, trouve son ton entre le drama de prestige aux accents "Sorkinien" (A La Maison Blanche) et le soap savoureux. La série portée par les excellentes Jennifer Aniston et Reese Witherspoon s'affirme dans ses prises de position post-#MeToo lorsque l'animateur vedette est accusé de harcèlement sexuel, et ne contente pas de surfer sur la vague, mais s'efforce à raconter une histoire percutante, qui résonne avec force aujourd'hui plus que jamais. Si la série est résolument féministe, elle le prouve de manière bien plus fine que son introduction le laisse penser. Classique et élégante dans sa forme, elle devient rapidement enthousiasmante et franchement addictive. Un must-see de la plateforme nouvellement lancée.

    The Morning Show - saison 1 Bande-annonce VO

     

    DEFENDING JACOB

    Defending Jacob, mini-série bouclée en huit épisodes, est une proposition d'apparence classique mais soignée, dans laquellee le fils adolescent d'un flic est accusé du meurtre d'un de ses camarades de classe. Bien plus judiciaire que policière, elle convainc d'abord par son atmosphère lourde, pesante, voire suffocante dans ses moments les plus intenses, par sa sobriété d'ensemble aussi, qui n'est pas sans rappeler les polars nordiques. Elle refuse courageusement de céder à la tentation des multiples fausses pistes et se révèle particulièrement habile pour amener ses choquantes révélations. Toujours juste, Chris Evans impressionne dans ce rôle torturé, qui lui va finalement parfaitement, tandis que Michelle Dockery confirme dans ce qui est certainement sa prestation la plus habitée. Des acteurs bien dirigés, une mise en scène pas maniérée, un suspense haletant et un récit poignant : Defending Jacob a tout pour vous obséder. 

     

    SERVANT

    Dans Servant, thriller produit et en partie réalisé par le maître M. Night Shyamalan, un couple de Philadelphie tente de surmonter la mort de leur nourisson grâce à une poupée réaliste, mais leur quotidien glauque se voit bouleversé par l'arrivée de Leanne, une jeune baby-sitter chargée de s'occuper du faux poupon... rendant la situation encore plus glauque et tendue ! Un quasi huis-clos en 10 épisodes de 30 minutes qui joue habilement sur le mystère, le suspense, l'étrangeté, l'élègance de sa mise en scène et l'atmosphère de son immense appartement sombre. C'est lent, mais fascinant. Et la fin de la saison 2 laisse présager une saison 2 encore plus intrigante. Côté casting, mention spéciale à l'excellente Lauren Ambrose, la Claire de Six Feet Under, qui retrouve enfin un rôle à sa hauteur, en mère inquiètante et lunaire. 

     

    LITTLE AMERICA

    Cette anthologie basée sur les articles d'Epic Magazine et plus particulièrement sur la vie des immigrés des quatre coins de la planète venus en Amérique est une série feel good à la fois tendre et émouvante, basées sur des histoires vraies étonnantes et belles de jolies réussites. Avec bienveillance, Little America donne ainsi à voir des histoires d'immigration positives, remplies d'espoir à l'heure où les Etats-Unis vivent des heures particulièrement sombres sous la présidence de Donald Trump. Détail cocasse : on retrouve notre Melanie Laurent nationale dans un épisode romantique, tout à fait singulier, dans lequel elle rayonne. 

     

    DICKINSON

    Dickinson, où la jeunesse d'Emily Dickinson, surprend et détonne par son originalité, sa fraîcheur et sa légèreté, tout ce que l'on n'attendait pas d'un show se déroulant au 19e siècle et s'intéressant à une poétesse, pour tout dire. Oubliez donc vos préjugés et laissez une chance à cette version adolescente, rebelle et impertinente de la grande poétesse, et laissez-vous entraîner dans son monde qui ressemble finalement beaucoup au nôtre. Ses préoccupations sont celles de beaucoup de jeunes gens de notre époque, entre écologie, féminisme et soif de liberté. Dans le rôle titre, Hailee Steinfeld actrice-chanteuse découverte dans Bumblebee et Pitch Perfect, s'impose instantanément, sans jamais trop en faire. Grâce à son format de comédie de 30 minutes, Dickinson peut se dévorer ou se savourer, le goût sera le même : acidulé, pop, forcément poétique, musicale et résolument queer. 

     

    TRYING

    Dans Trying, dramédie british drôle et charmante, Jason et Nikki aimeraient devenir parents afin d'être pleinement heureux mais ne parviennent pas à avoir un bébé. Ils décident alors de se lancer dans la grande aventure de l'adoption, une épreuve du combattant qui nous est racontée en 8 épisodes, avec justesse, sincérité et tendresse. Rafe Spall et Esther Smith sont très convaincants dans les rôles principaux, entourés de personnages secondaires excentriques qui rendent le visionnage d'autant plus agréable. Une petite douceur à ne pas sous-estimer.

     

    HOME BEFORE DARK

    Si vous cherchez une série à regarder en famille, Home Before Dark est une chouette option. Fraîchement débarquée avec sa famille dans la petite ville où son père a grandi, Hilda Lisko, une journaliste en herbe de neuf ans passionnée par la recherche de la vérité, tente de prouver qu'une prétendue mort accidentelle survenue peu de temps auparavant est en réalité un meurtre. Exhumant au passage une affaire vieille de plusieurs décennies que toute la ville a pris soin d'enterrer. Son père y compris... Inspirée d'une histoire vraie, elle se situe entre Les Goonies et Veronica Mars et vous transporte dans un univers à la Spielberg avec une bonne dose de mystère et de personnages attachants. C'est fin, touchant et parfaitement prenant.

    LITTLE VOICE

    Little Voice est un petit bijou fragile, plein de vitalité, qui raconte le parcours initiatique d'une jeune chanteuse dans la vingtaine qui tente sa chance à New York dans l'espoir de trouver sa voie. Mais entre son frère handicapé très dépendant d'elle, les multiples jobs avec lesquels elle doit jongler pour payer son loyer et l'industrie musicale qui n'a pas l'air intéressée par ses compositions, rien n'est simple, mais l'inspiration ne lui manque pas. Produite par J.J. Abrams (Felicity) et inspirée par la jeunesse de la chanteuse à succès Sara Bareilles, la série musicale fait le pari, finalement assez osé, de la simplicité et du réalisme, sans artifices, à contre-pied de l'habituelle flamboyance de ses consoeurs. Elle le bon goût d'être aussi charmante qu'entêtante, quand bien même elle serait un peu mièvre. 

    A venir prochainement

     

    CENTRAL PARK

    Centrée sur une famille de gardiens qui vivent et travaillent à Central Park, et qui entreprend de sauver le parc menacé par une vieille femme d'affaires bien décidée à le détruire, la première série animée d'Apple TV+ est signée par  Loren Bouchard (Bob's Burgers) avec les voix en VO de Josh GadKristen BellStanley TucciTituss BurgessKathryn HahnDaveed Diggs et Leslie Odom Jr. Des personnages sympathiques et attachants sur fond de comédie musicale car ça chante dans Central Park, et drôlement bien d'ailleurs. Le show brille grâce à un discours politique pertinent, tantôt social, tantôt féministe, et un goût pour l'inclusivité pas si fréquent dans les séries d'animation. Un régal !

     

    VISIBLE : OUT ON TELEVISION

    A partir d'entretiens et d'images d'archives, parfois rares, cette série documentaire passionnante en 5 épisodes explore comment la télévision américaine a façonné la représentation de la communauté LGBTQ+ au fil des décennies, mais aussi la bataille pour lutter contre l'homophobie et l'invisibilité. Bien construite, elle est aussi très émouvante et permet de réaliser le chemin parcouru... et celui qu'il reste encore à parcourir. On y retrouve notamment les témoignages d'Ellen DeGeneres, Sara RamirezNeil Patrick Harris ou Billy Porter, tous courageux représentants qui ont grandi devant une télévision qui ne les représentait pas, avant de pouvoir y ajouter leur pierre à ce bel édifice. 

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Titi S
      Perso y’a aussi Mythic Quest et Truth be told qui m’ont bien plus chacun dans leurs univers.
    • sullivan stockinger
      Amazing Stories sa dépend des épisodes. Autant j'ai adorée le 1er, le 3e et le dernier mais les autres... C'était pas ouf, surtout que ça a coûté très cher à Apple pour seulement 5 petits épisodes.La qualité change à chaque épisode (anthologique me diriez vous). Un peut comme les dernières saisons de Black Mirror. Certains très haut et certains très bas. Dans ce genre la je préfère plus The Twiligth Zone de CBS all acces. Les deux séries n'étant pas mises en avant en France d'ailleurs. Bien dommage.
    • mr.fox
      Pas un mot sur Amazing Stories et See ? Ce sont pourtant deux poids-lourds de la plateforme...
    Voir les commentaires
    Back to Top