Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Seigneur des anneaux - Le Retour du roi (TF1) : quelles différences avec le livre de Tolkien ?
    Par Corentin Palanchini — 23 juin 2020 à 14:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez les principales différences entre les événements du film "Le Retour du roi" et les romans "Le Seigneur des anneaux" de J.R.R. Tolkien. Une sélection non exhaustive, limitée à 6 faits saillants.

    New Line Cinema

    Tout ce qui suit est évidemment SPOILER pour le film Le Retour du roi de Peter Jackson ou sa version littéraire par J.R.R. Tolkien.

    Aragorn plus malin que Gandalf

    Après la bataille des champs de Pelennor, Aragorn, Gandalf le Blanc, Eomer et Legolas se réunissent dans les salles de Denethor pour parler tactique. Dans la version de Peter Jackson, Aragorn soumet l'idée que combattre les troupes de Sauron aux portes du Mordor serait une bonne diversion et permettrait à Frodon d'atteindre la Montagne du destin. Une suggestion qui est faite dans le roman par Gandalf, et la scène se déroule dans le camp du rôdeur.

    Le destin de Saroumane

    Tolkien a prévu une fin dramatique pour Saroumane (Christopher Lee) : son égorgement surprise par Grima Langue-de-Serpent, à la toute fin du livre ! C'est bien avant cela, au tout début du Retour du roi, que la scène se déroule, pas du tout devant les mêmes personnages, et pas du tout au même endroit -nous y reviendrons. Par ailleurs, on voit Saroumane tomber de la tour d'Orthanc et s'empaler sur une roue (une référence à la mort de Christopher Lee lorsqu'il jouait Dracula dans les films de la Hammer, où il finissait souvent avec des pieux dans le coeur). Le magicien décédé lâche alors le palanthir, qui est récupéré par Pippin, comme dans le livre, mais là encore, la récupération du palanthir ne se déroule pas à cet endroit. Enfin, Grima est tué par une flèche bien placée de Legolas alors que, comme Saroumane, il connaît un destin quelque peu différent chez Tolkien.

    New Line Cinema
    Saroumane s'apprête à trouver la mort
    Le poids de l'Anneau

    Dans le film, à mesure que Frodon s'approche de la Montagne du destin, l'Anneau se fait de plus en plus lourd autour de son cou, ralentissant sa montée. Cela ajoute un effet dramatique à cette ultime épreuve subie par le hobbit, mais est une invention des scénaristes. Le livre ne spécifie pas de réaction particulière de l'Anneau à cette situation.

    Où est Imrahil ?

    Dans la version cinéma, Faramir est criblé de flèches et emmené, trainé par son cheval, à Minas Tirith. Chez Tolkien, Faramir n'est touché que par un tir, et c'est Imrahil qui le conduit blessé à la capitale du Gondor. C'est aussi Imrahil qui extrait la flèche et panse la blessure, avant qu'Aragorn identifie le projectile comme "une flèche suderonne". Si le nom d'Imrahil ne vous dit peut-être rien, c'est parce qu'il est absent des films de Peter Jackson. C'est le Prince de Dol Amroth, habitant du fief de Belfalas. Avec ses cavaliers, il participe à la lutte contre les forces de Sauron.

    Roi et époux la même journée !

    Avec un mariage et un couronnement en même temps, Le Retour du roi finit décidément bien pour Aragorn, qui devient le roi Élessar et épouse l'elfe Arwen devant ses (nouveaux) sujets. Les deux événements sont réunis au cinéma, sans doute à cause des contraintes de temps du long métrage mais dans le livre, le couronnement et le mariage sont espacés de plusieurs mois. En effet, le roi a le temps de planter un arbre que l'on retrouve "couvert de fleurs" lorsque les elfes arrivent, au moment du solstice d'été. Le roman nous dit : "Aragorn, Roi Élessar, épousa Arwen Undômiel dans la Cité des Rois le jour du Solstice d'été, et l'histoire de leurs longues peines se trouva achevée."

    New Line Cinema
    Le mariage et le couronnement d'Aragorn
    Le nettoyage de la Comté

    C'est sans doute le passage qui a fait le plus hurler les fans de Tolkien (avec la mort de Saroumane en début de film) : celui où les hobbits rentrent à la Comté et que leur région est en paix, le bonheur retrouvé, et les jeunes gens fêtés pour avoir accompli cette dure mission. Ces lecteurs n'avaient pas oublié qu'à leur retour, dans le roman, les hobbits constatent que la Comté est aux mains de Saroumane (qui se fait appeler Sharcoux), de Grima et de leurs sbires et que la beauté pastorale de leur pays n'est plus qu'un lointain souvenir. S'ensuit une confrontation entre Sam, Frodon, Merry et Pippin au cours de laquelle Grima, humilié par Saroumane l'égorge (scène similaire à celle du film, qui se déroule ailleurs) avant de s'enfuir et d'être abattu par les flèches des hobbits. Grâce à des grains donnés par Galadriel, la Comté retrouve son verdoiement et ses cultures, tandis que la vie peut reprendre.

    Le film La Communauté de l'anneau fait référence à ce chapitre du roman via un "flash-forward" montrant la Comté en feu, lorsque Galadriel permet à Frodon de se servir de son miroir magique.

    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi
    Sortie le 17 décembre 2003 | 3h 21min
    De Peter Jackson
    Avec Sean Astin, Elijah Wood, Viggo Mortensen, Ian McKellen, Liv Tyler
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    4,5

    Le Seigneur des anneaux : le retour du roi Bande-annonce (2) VF

    Sources : Unsung Heroes of the Lord of the Rings: From the Page to the Screen de Lynnette R. Portertheonering.com.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Nicolas R
      Surtout que Saroumane c'est dans la version longue, dans la version ciné il a totalement disparu. Je me souviens de la fin au ciné euh il manque tout un truc avec la Comté ^^
    • angélique v.
      Quelque peu logique, un film qui commence après 21h10 pour finir après minuit. Je fais partie de ces gens qui ne regarde plus les chaînes de la tnt car ces mêmes chaînes oublient que beaucoup se lèvent tôt pour aller bosser. Pensée et logique maintes fois répétées et toujours pas entendues!
    • palatine chénat
      battu par france 3, la honte issou
    • Muad Dib
      Imrahil est bel et bien présent dans le film mais l'acteur est en second plan et non crédité. Mais il existe bel et bien.
    • spielbergismygod
      Cette trilogie est une merveille et un monument du Septième Art. Non négociable.Et des trahisons au matériau d'origine plus que pertinentes. Travail d'adaptation exemplaire.
    Voir les commentaires
    Back to Top