Notez des films
Mon AlloCiné
    Jurassic Park 3 sur TF1 : pourquoi la production du film a-t-elle été laborieuse ?
    Par Vincent Formica — 14 juil. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Jurassic Park 3, diffusé ce soir sur TF1, a connu une production très compliquée. Explications.

    En 2001, Quatre ans après Le Monde perduJurassic Park 3 débarque sur grand écran et divise les spectateurs. Considéré comme l'épisode le moins bon de la saga, le film sera aussi le moins rentable, rapportant "seulement" 368 millions de dollars au box-office mondial pour un budget de 93 millions. Dans l'Hexagone, après les 6,5 millions de spectateurs de Jurassic Park et les 4,8 du Monde perdu, ce 3ème opus n'attire que 2 millions de curieux en salles.

    LES RAISONS D'UN ÉCHEC

    Les raisons de ce semi-échec sont multiples. En premier lieu, Steven Spielberg n'a pas l'intention de rempiler pour diriger le film, trop occupé sur A.I, Intelligence Artificielle. De plus, les deux premiers longs-métrages étaient tirés des romans de Michael Crichton. Ici, le scénario ne pourra plus se baser sur une oeuvre de l'auteur, ce dernier n'ayant pas écrit de 3ème itération de sa saga. Ce manque va se faire cruellement ressentir dans l'écriture du scénario, qui sera chaotique. Après l'engagement de Joe Johnston pour la réalisation, le studio Universal et Amblin Entertainment lancent le travail sur le scénario en embauchant d'abord Craig Rosenberg.

    Ce dernier développe l'idée originale de Johnston qui souhaite notamment mettre au centre de l'intrigue des dinosaures volants. Au total, 9 scénaristes travaillent sur le script de Jurassic Park 3 ! William Goldman, Tony Gilroy, Jonathan Hensleigh, Peter Buchman, Alexander Payne, Jim Taylor, Tom Perrotta et John August... ils participent tous à l'élaboration laborieuse du scénario. Alexander Payne, réalisateur  de SidewaysThe Descendants ou Nebraska, a quant à lui été appelé en tant que script doctor. Il était chargé d'apporter de la profondeur aux personnages.

    Jurassic Park III
    Jurassic Park III
    Sortie le 8 août 2001 | 1h 32min
    De Joe Johnston
    Avec Sam Neill, Alessandro Nivola, William H. Macy, Tea Leoni, Trevor Morgan
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    2,8
    Noter ce film

    En 2011, le réalisateur a apporté quelques précisions sur son rôle dans la production du film pour le site EcranLarge : "Mon associé, Jim Taylor et moi-même, étions les plus surpris quand on a reçu le coup de téléphone pour nous demander de faire ce travail. Ils ont changé pas mal de choses sur notre script. C'était l'une des situations dans lesquelles les gros films hollywoodiens se retrouvent parfois. C'est à dire à un moment très proche du tournage, particulièrement sur un film d'action. Ils ont déjà les séquences d'action, qui sont très bien, mais ils disent que les relations entre les personnages dans le scénario ne sont pas assez convaincantes.

    Et ça arrive souvent quand les studios hollywoodiens pensent d'abord à la date de sortie. Ils disent "on voudrait que ça sorte en juin l'année prochaine." Donc ils précipitent la fabrication, mais le scénario est déprécié dans le processus. Alors juste avant de le tourner, ils appellent des script-doctors comme moi pour améliorer le côté humain de l'histoire. Mais je pense que si le film est le moins bon de la saga, ce n'est pas à cause du scénario mais parce que Steven Spielberg ne l'a pas réalisé." Joe Johnston a dû apprécier ce petit tacle à la gorge d'Alexander Payne.

    L'idée de départ de Spielberg mettait déjà en scène Alan Grant. Ce dernier vivait seul sur Isla Sorna afin de poursuivre ses recherches. Dans une autre version, il était alcoolique et se rendait sur l'île pour y faire un reportage sans autorisation. Petit à petit, l'idée de plusieurs enfants s'échouant sur Sorna a émergé pour finir par devenir l'histoire que l'on connaît, celle du sauvetage d'Eric, un ado coincé sur l'île. Le titre a aussi changé avant la sortie, passant de Jurassic Park Extinction à Jurassic Park 3. On peut notamment voir des affiches alternatives dans les bonus DVD.

    UN TOURNAGE DÉSASTREUX

    Le scénario enfin achevé, le tournage peut commencer. Ce dernier va très vite s'avérer difficile, voire calamiteux. Dès le premier jour, un cascadeur a  été grièvement blessé lors de la scène du parapente qu'on peut voir au début du film. Un peu plus tard, une embarcation contenant plus de 150.000 dollars de matériel a chaviré dans une rivière. Les acteurs ont aussi été durement sollicités, William H. Macy en tête. Ce dernier a d'ailleurs vivement réagi, critiquant à l'époque la production du film : "Qui a lancé un navire à 100 millions de dollars sans gouvernail ? Et qui devra rendre des comptes pour ça ? C'est comme ça que ça se passe avec ce genre de films. Je pense que quelqu'un devrait être viré, mais ce n'est pas moi qui décide."

    Jurassic Park : que sont devenus les enfants de la saga ?

    Macy se ravisera ensuite, affirmant que Jurassic Park 3 était un grand moment. "Je n'ai jamais dit que j'étais mécontent du tournage du film. Joe Johnston est un mec génial. J'ai été sur quelques grands films et celui-ci est mon préféré." L'acteur ne voulait sans doute pas se mettre la production à dos... car Alessandro Nivola, qui interprète Billy) corroborera ses propos, fustigeant à son tour la production : "Jurassic Park 3 était une expérience très pénible. C'est le seul rôle de ma carrière pour lequel je n'avais aucune matière pour construire mon personnage. C'était exaspérantC'est Sam Neill qui m'a aidé à tenir, parce qu'il jouait du ukulélé et on pouvait se poser dans une caravane et jouer des chansons des Beach Boys. S'il n'y avait pas eu ça j'aurais pété un plomb." Ambiance...

    Le célèbre interprète d'Alan Grant a aussi critiqué à sa manière le tournage, arborant un T-Shirt humoristique qu'il a offert à l'équipe du film. Ce vêtement affichait un T-Rex poursuivant des membres de la team. Le dinosaure était en train de manger un script avec un commentaire de Joe Johnston : "Il est en train de manger le scénario numéro 17 !" Le 3ème volet de Jurassic Park met un terme à la saga des dinos en 2001. L'ère des super-héros Marvel s'apprête à déferler sur la planète et les reptiles n'ont plus la côte. Il faudra attendre 2015 pour que Jurassic World voit le jour et remette les bestioles préhistoriques sur le devant de la scène. Les deux premiers longs-métrages de cette nouvelle franchise seront d'immenses succès, amenant logiquement à la mise en chantier d'un 3ème épisode. Toute l'équipe du Jurassic Park original sera de retour : Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum ! Sortie prévue le 9 juin 2021.

    LES PETITS DÉTAILS DE JURASSIC PARK 3

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Jurassic Park 3 : les clins d'oeil à ne pas manquer dans le film
    • Jurassic Park - Le Monde perdu sur TF1 : pourquoi Spielberg ne voulait-il pas réaliser la suite ?
    • Jurassic Park : comment le film a failli se terminer... [SPOILERS]
    Commentaires
    • Flamme-010
      Jurassic Park 3 a signé l'arrêt de mort de la saga, le niveau du QI a baissé de films en films.
    • Flamme-010
      Tu es complètement passé à côté de l'intrigue principale de Jurassic Park : le fait que que ce ne sont PAS des dinosaures authentiques, mais des créatures bricolées avec de l'ADN d'autres animaux. C'est le thème de tous les films de la saga.
    • The world is yours
      Le film que tu m’as conseillé reste un point de vue subjectif qui n’a rien de pertinent,je regarde beaucoup de reportages sur le sujet et certains d’entre eux sont sans appelle.Suffit de voir que le marché Thaïlandais est le principal exportateur d’ailerons de requins dans le monde,les requins sont dépossédés de leur aileron relâché en mer agonisant dans une mer de sang sordide.C’est de la surpêche sans limite et sans règles.Je le répète L’extinction du requin qui est une espèce surveillée n’est pas le résultat du film de Spielberg mais du commerce,tu peux te renseigner facilement sur la façon dont ça fonctionne,la manière et l’incidence que ça a eu et les chiffres sont là pour l’étayer.Pas sûr que les Thaïlandais soit fan du film de Spielberg...Et bien avant le film de Spielberg le requin avait une réputation controversé.A titre d’exemple il suffit de lire un extrait de Monsieur Bonnaventure d’Alexandre Marie Maréchalle qui représente le supplice de la cale sèche : « Je vous emmène à mon bord et,attaché à mon grand mât de perroquet,je vous fais administrer la cale sèche et jeter aux requins,qui vous apprendront la politesse. »Cet extrait remonte de 1824 donc les requins avait déjà une petite réputation,c’est pas le film de Spielberg qui a fait que le requin soit stigmatisé à ce point comme un mangeur d’homme. C’était déjà le cas depuis dès années et ce n’est pas un film fantaisiste qui a eu une incidence sur son extermination.
    • Satirycon
      L'ultracrépidarianisme dans toute sa splendeur.Renseigne toi sur Rob Stewart et les nombreux autres défenseurs des requins, regarde leurs films, tous ont constaté et se sont suffisamment exprimés sur l'impact du film de Spielberg dans l'inconscient collectif. Eux qui se battent pour réhabiliter l'image de ce fabuleux animal n'ont de cesse de combattre les croyances qui se sont installées avec ce film.Lorsque Rob Stewart à fait son film et l'a défendu, prenant à contre pied le film de Spielberg, il y a eu des mouvements même en Chine pour cesser de massacrer les requins.Les requins n'ont strictement aucun rapport avec ceux du film de Spielberg, mais combien de gens ont peur des requins et pensent que ce sont d'impitoyables créatures sanguinaires ?Et enfin, nous, homo sapiens, sommes une espèce primitive, pas les requins qui ont des centaines de millions d'années d'évolution derrière eux. Nous, nous ne sommes même pas encore une ligne dans un bouquin de 1000 pages relatant l'histoire de la terre.
    • Housecoat
      Autant Alexander Payne et Jim Taylor ça m'avait surpris, bien que le premier lui-même avait dit qu'il s'agissait d'un job alimentaire. Mais William Goldman ?! Là, je tombe des nues.Dès l'instant où Grant nous fait une réplique méta rempli de sel sur son absence dans Le Monde Perdu, on sent déjà que ce troisième film s'est fait avec un état d'esprit encore plus cynique que son prédécesseur. Et que dire de son Vous ne sortirez pas vivants de cette île ! en mode Hin hin, je vous avais prévenu !. Cette anecdote du T-Shirt le confirme...
    • Housecoat
      Sans vouloir contredire, un thème défendu par le premier film est que la nature ne peut être contrôlée par quelques mesures humaines que ce soit.Je dis pas que ça arrivera. Mais si dans le troisième film ils souhaitent que le Mosasaure puisse trouver un moyen de se reproduire, rien ne les empêche de trouver une astuce pour le faire.
    • Seke
      Pas vu à cause des mauvaises critiques de l'époque. Ça vaut quoi (presque) 20 ans après?Pour info je n'avais pas aimé le 2 et j'avais été agréablement surpris par JW1 (pas vu le 2).
    • tomm
      En fait tous les dinos de Jurassic Park sont des dinos OGM !
    • Fenrir .
      Ça a été répété environs 1000 fois. Si les dinosaures ne sont pas fidèle a leur apparence original, c'est parce que leur ADN n'est pas complet et a été réparé / bricolé avec des morceaux de génomes de d'autres animaux. C'est assumé et expliqué -_-Et on s'en fout que le Mosasaure et les ptérosaure ne sont pas des dinosaures ! C'est pas un documentaire ! Ils vont pas faire un exposé sur chaque spécimen. Ils ont vécus a la même époque, donc c'est des dinosaures, c'est tout. On schématise. Ça sert a rien d'aller chercher la petite bête comme ça -_-Et on s'en fout encore plus du nom ! Jurassic Park, ça sonnait bien, point. On allait pas appeler ça Trias-Jurassique-Crétacé Park, un peu de bon sens -_-C'est juste un nom ! Donc, on s'en fout !C'est vraiment des remarques bidons ça. C'est dingue que des gens sortent encore ça de nos jours.Et pour info, les Dents de la Mer est inspiré d'une histoire vraie.
    • Fenrir .
      Non, car les Pterosaures se trouvent sur une île, isolée, et rien ne prouve qu'ils sont capable de partir vers l'inconnus pour traverser l'océan. Donc aucun risque sur l'écosystème.Et le Mosasaure est unique, donc, il ne peut pas se reproduire -_-De plus, un gamin de 10 ans peut parfaitement survivre si il trouve le bon endroit, comme dans le film : Un camion citerne débordant de provision.Dans la vrais vie, des gamins ont survécus dans des situations pire que ça.
    • Romain D
      on en parle du carressage de dinosaure dans la nouvelle version jurassic world mdr?
    • F X.
      Ah oui, quand je repense à la gamine dans le 1 qui invite le T-rex à la mangée avec sa lampe torche dans la voiture, cette scène m'insupporte
    • F X.
      Et oui, une espèce éteinte qui reviendrait à la vie, ça bousculerai tout les écosystèmes surtout avec des ptérosaures allant jusqu'à 12m d'envergure :). Çà me fait penser au film Le règne du feu même si c'est différent les dragons n'existent pas. Ou au Mosasaure de Jurassic World s'il s'échappait et se multipliait dans les océans.
    • Might Guy
      J'ai juste dit que je préférais le 3, pas qu'il était mieux que les précédents. Il n'en a pas la grandiloquence ni la lourdeur. Et Spielberg ne me semble pas le meilleur metteur en scène d'enfants qui soit du côté de Hollywood., même s'il y en a eu beaucoup dans ses films.
    • F X.
      en effet, j'en ai trop fait, je me suis trompé en sortant ce mot compliqué :), et dinosaures volants ne me plaisait pas.
    • Might Guy
      On est d'accord sur l'absence de réalisme. Le t rex qui hurle à la mort pour se signaler, la course avec une jeep, c'est bon pour le ciné. Le film n'est pas -trop- pourri de cgi, il y a encore des animatronics saisissants. C'est ce que j'apprécie et retiens de celui-là.
    • Xavier N
      Pour les requins, je suis d'accord (bien qu'il se soit basé sur un fait divers, tout comme l'avait fait Hitchcock pour Les oiseaux). Cela dit, dans le cas de Jurassic Park, Spielberg voulait nous faire rêver, c'est ce qu'il a fait. Même si certaines choses sont à mille lieues des récentes découvertes (exemple le Tyrannosaure dont on savait peu de choses à l'époque du film, dont il a été démontré récemment qu'il ne pouvait probablement pas courir, ni rugir, et avait un peu de plumes), on peut saluer certaines informations véridiques, balayant des clichés justement : le fait que les dinosaures avaient plus de lien avec les oiseaux qu'avec les reptiles, notamment.
    • tueurnain
      Et n'oublions pas la fin retournée en urgence pour faire ressusciter Billy pourtant bien mort après des projection test désastreuses (et ce reshoot se sent vraiment à fond).Rappelons également que si ce film n'est pas directement inspiré d'un des 2 livres, 2 choses:_Le deuxième film ne gardait que l'attaque de la caravane par les 2 T-rex du deuxième livre, le reste de l'histoire n'a presque rien à voir avec le livre écrit par Crichton, beaucoup de scène viennent d'ailleurs du premier livre._Ce troisième film reprend lui aussi des scènes du premier livre qui n'avait pas été utilisées (l'attaque du radeau dans la rivière en remplacent le T-rex par le Spinosaurus, la volière aux ptérosaures etc).
    • Xavier N
      C'est sûr que Spielberg met toujours son côté familial dans ses œuvres (mais c'est dû à sa propre enfance), mais là on peut pas le lui reprocher, car le monde des dinosaures émerveille qui ? Bah les gamins justement. Et John Hammond, par l'ouverture de ce parc, réalise aussi son rêve de gamin.Au delà de ça, je pense que les persos ne sont pas plus énervants que ceux du 3, ils le sont même moins (en l’occurrence, le gamin très tête à claques ^^). Donc la présence de gamins n'est pas un argument solide pour dire que le 3 est mieux puisqu'il contient aussi son gamin 😉
    • Satirycon
      Magnifiquement conçus mais pas réalistes pour un sou.On savait déjà à l'époque que le vélociraptor ressemblait plus à une tout petite autruche miniature qu'a un grand lézard. Et que dire du dilophosaure, qui est une fantaisie visuelle totale ? Puis dans les suivants, que dire de l'amalgame qui est fait entre des dinosaures et des espèces qui n'en sont pas, comme les ptérosaures ou les mosasaures ? Et ça s'appelle Jurassic Park mais beaucoup d'espèces montrées ne vivaient pas au Jurassique. Bref, c'est du gros divertissement hollywoodien qui a véhiculé beaucoup de clichés et d'informations érronées sur les dinosaures, exactement comme Spielberg l'avait déjà fait avec les requins (son film a fait beaucoup de mal aux requins, alors que ce sont des animaux fabuleux aux antipodes de ce qu'il a montré dans ses Dents de la Mer).
    Voir les commentaires
    Back to Top