Notez des films
Mon AlloCiné
    Programme TV mardi 7 juillet : Ghostland et Shaun le mouton
    Par La Rédaction — 7 juil. 2020 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Chaque jour, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Ce soir : un mouton en pâte à modeler, une comédie avec Bourvil et Belmondo, Mylène Farmer dans un film d'horreur et la rencontre entre Guillaume Canet et Marion Cotillard.

    Shaun le mouton de Richard Starzak et Mark Burton (Gulli, 21h) : "Le mouton le plus déjanté de la Terre a droit à son long-métrage, et c’est une réussite exemplaire ! Inventif, bourré d’humour et d’une grande tendresse, le film des studios Aardman prend le contre-pied de toutes les productions consensuelles actuelles avec l’animation pâte à modeler et parvient à nous captiver sans dialogues. Un univers chatoyant, une bande-originale enlevée, des personnages attachants… Foncez chez Shaun le mouton !" Vincent Formica

    Le Cerveau de Gérard Oury avec Bourvil, Jean-Paul Belmondo (W9, 21h05) : "Un classique de la comédie française comme sait en faire Gérard Oury. Le duo improbable formé par Jean-Paul Belmondo et Bourvil fonctionne à merveille. Les scènes cocasses s’enchaînent avec bon nombre de quiproquos et autres réplique savoureuses." Pascal Muscarnera

    Ghostland de Pascal Laugier avec Crystal Reed, Anastasia Phillips (Ciné + Frisson, 20h50) : "Un film d'horreur comme il en existe trop peu et qui ose proposer quelque chose de nouveau : le scénario est très malin et ses retournements de situations en surprendront plus d'un. Visuellement sublime, le long métrage de Pascal Laugier fait également très peur, notamment grâce aux deux méchants (et le mot est faible) : difformes et sans pitié, ces deux psychopathes tueurs font froid dans le dos." Laurent Schenck

    Jeux d'enfants de Yann Samuell avec Marion Cotillard, Guillaume Canet (Téva, 20h50) : "Une très belle histoire portée par le tandem Guillaume Canet / Marion Cotillard. C’est tendre, touchant, intense, drôle et violent à la fois. La magie du film est magnifiée pour une bande son appropriée. Cap ou pas cap de vous laisser séduire par cette tragédie romantique ?" Pascal Muscarnera

    Et sinon, parmi tous les films qui passent, quel est votre favori ?



    Pour retrouver l’ensemble des programmes, accédez directement à la grille en cliquant ici.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Orion
      Non mais on ne peut pas comparer un spectacle de magie à un film.Avec Fincher, ça marche assez bien la plupart du temps mais il en fait trop avec The Game.
    • xlr8
      Tu as aimé ? ^^
    • xlr8
      Ben c'est comme si tu regrettais qu'un magicien fasse des tours de magie ^^
    • CélineSdu62
      A demain les amis et bons films à tous !
    • Donatien92600
      Mdr en fait c'était pas en 4DX
    • Orion
      Je trouve que c'est un procédé facile pour impressionner le public. De la poudre aux yeux.
    • Cowboys from Hell
      Et sans rien nous cacher........c'est encore trop beau 😋!
    • xlr8
      Oui ^^ un des jeunes réalisateurs que j'apprécie le plus ^^
    • Obi-Wan Kenochat
      Des fois ça marche sauf quand... elle est déjà avec lui ^^
    • xlr8
      Si tu l'apprécies à la mode guerrier ^^
    • Cowboys from Hell
      Et sec !😋
    • Obi-Wan Kenochat
      J'ai une formule magique pour la faire venir...- Mads Mikkelsen est un gros nul pas beau et qui joue mal !!!
    • vincenzobino
      A mon avis on l’évoque tellement que ce serait une insulte mais... ouieee^^
    • vincenzobino
      Du lourd avec Wright^^
    • vincenzobino
      Bien ravi ( ne pas comprendre aucun souci aujourd’hui^^)
    • Alan S. Reynolds
      3 critiques :- Cas surprenant d'un film qui décide de laisser la quasi-totalité de ses intrigues pour offrir un final halluciné à sa trame principale. Chanbara d'une rare violence (pour l'époque) signé Kihachi Okamoto, Le Sabre du mal suit un samouraï sans scrupule dont les actes finissent par l'acculer au frontière de la folie. L'amoralité du personnage et son destin reste encore surprenante aujourd'hui.- Tourné après la révélation The Mirror (Occulus) mais sorti 5 ans après sa finition, Ne t'endors pas montre bien les limites du remarqué Mike Flanagan. Tournant autour d'un petit garçon dont les rêves (et plus particulièrement les cauchemars) se matérialisent pour perturber sa famille adoptive, le film se remarque par la qualité des effets fantastiques qui passent du merveilleux à l'horrifique, mais pêche par ses personnages dont le manque de vie est typique de personnages de films d'horreur, quand bien même le trio principale est franchement attachant.- Avec le film de gangster et le western, les films d'espionnages sont parmi les mesquins qui soit, décrivant des mondes où la domination et l'exploitation des faiblesses d'autrui sont la norme. Ça n'a jamais été aussi vrai que dans La Lettre du Kremlin, thriller tout en ironie sardonique et sadique par le cynique John Huston. Sur un pitch simple, une équipe se forme pour récupérer à Moscou un document compromettant, une toile d'araignée se tend à mesure que les événements avancent, mais reste qui tend le filet et qui est prie dedans. Si la fin repose sur un fusil de Tchekov qui se voit de loin, la noirceur du film, et tout particulièrement de ses dernières secondes, sont toujours mordantes.
    • jamesdu13
      Belle soirée à tous ! Et n'oubliez jamais : Dans l'espace personne ne vous entend crier
    • xlr8
      Normal, il est jaune :'D
    • jamesdu13
      Si c'est Richard, elle va aller voir la production pour avoir une scène d'amour avec lui... c'est trop beau !
    • Cowboys from Hell
      Le Ricard, il est bon 😝 !
    Voir les commentaires
    Back to Top