Notez des films
Mon AlloCiné
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 697 du lundi 29 juin 2020 [SPOILERS]
    Par Jennifer Radier — 26 juin 2020 à 19:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Tandis que le prédateur s’en prend à Morgane, Luke trouve une nouvelle motivation. Pendant ce temps, Timothée est déterminé à poursuivre son combat pour l’écologie.

    Capture d'écran/TF1

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé lundi soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

    Lundi 29 juin dans Demain nous appartient...

    LE PRÉDATEUR S’EN PREND À MORGANE

    Au petit déjeuner, alors que Gabriel et Arthur s’amusent à dire qu’ils peuvent passer plus de temps avec les filles depuis qu’un violeur sévit Sète, Morgane rappelle que le viol brise des vies chaque jour. Sur le chemin du lycée, toute la famille est espionnée par le prédateur sans le savoir. De leur côté, Marianne et Renaud se réveillent tranquillement. Quand le docteur Dumaze tente d’enlacer sa compagne, celle-ci le repousse puis explique que les contacts physiques sont devenus compliqués depuis son viol. Comme il s’obstine à être présent pour elle, Marianne précise qu’elle a remarqué ses efforts pour l’aider mais demande qu’il accepte d’attendre que les choses reviennent d’elles-mêmes. Pendant ce temps, Aurore a épluché les dossiers des victimes de Montpellier et pour elle, il s’agit sans aucun doute du même agresseur. L’enquête étant au point mort, Martin insiste pour qu’aucune erreur ne soit commise et espère arrêter ce salaud au plus vite. En parallèle, Amanda confie à Marianne que même si elle est parvenue à sortir pour voir du monde, elle n’a cependant toujours pas réussi à parler à sa famille. A son tour, Marianne reconnaît qu’elle ne pas parvient pas non plus à évoquer de ce qu’elle ressent à son compagnon. Lorsque le médecin ajoute qu’elle n’arrive pas à s’ouvrir aux autres d’une manière générale, Amanda fait remarquer qu’elle le fait pourtant bien avec elle. De plus, l’infirmière estime que sa patronne a de la chance d’avoir quelqu’un dans sa vie puis évoque ses doutes quant à sa capacité à construire quelque chose un jour avec un homme. Pour ne pas laisser leur agresseur gagner, Marianne promet qu’elles s’en sortiront toutes les deux. En fin de journée, le violeur s’introduit dans l’appartement de Sandrine et Morgane et inspectent minutieusement les lieux. Quand les deux femmes rentrent du travail, Sandrine décide de ressortir pour trouver de quoi manger à la boulangerie. Le prédateur, qui a coupé l’électricité, menace alors Morgane avec un couteau avant de la plaquer au sol et de la déshabiller violement.

    LUKE TROUVE UNE NOUVELLE MOTIVATION

    En retard pour son stage de révisions, Charlie dévale les escaliers en oubliant qu’elle est censée avoir une tendinite. Ravie de voir qu’elle ne souffre plus, Christelle propose qu’elle reprenne la marche nordique avec un petit échauffement en fin de journée pour relancer la machine. Au lycée, Morgane s’excuse auprès de Luke pour l’avoir trahi et indique avoir tout simplement voulu l’encourager à faire du sport. Lorsque l’infirmière cherche à comprendre pourquoi il est en colère, l’adolescent répond qu’il a passé sa vie à entendre qu’il devait perdre du poids car personne n’accepte les gros. Et d’ajouter que ses parents ont toujours sous-entendu qu’en perdant du poids il serait plus facile pour lui d’avoir des amis et une petite copine. Convaincue qu’il peut obtenir toutes ces choses sans devoir changer, l’infirmière se montre malgré tout préoccupée pour sa santé et expose que le surpoids peut engendrer de graves problèmes de santé en vieillissant. Tandis que le jeune homme semble vouloir modifier ses habitudes, Morgane lui dit que s’il y croit son corps suivra. Plus tard, Charlie et Betty admettent enfin qu’elles n’aiment pas la marche et qu’elles ne veulent plus en faire. A la surprise générale, Luke révèle qu’il adore cette activité et Charlie se moque de lui, suggérant qu’il a envie d’un body summer. L’adolescent rétorque qu’il n’y a aucun mal à vouloir maigrir pour être en bonne santé puis il part avec Christelle. Très motivé, il se surpasse et avance à bonne cadence. Christelle, qui a du mal à le suivre, réclame à rentrer mais Luke refuse qu’elle baisse les bras. De retour à la maison, Christelle a beau être courbaturée, elle n’entend pas abandonner maintenant que Luke fait attention à sa santé.

    TIMOTHÉE EST DÉTERMINÉ À POURSUIVRE SON COMBAT POUR L’ÉCOLOGIE

    Pour instaurer de nouvelles habitudes écoresponsables chez lui, Timothée a modifié le chauffe-eau afin de limiter la quantité d’eau quotidienne à utiliser. Inquiet de voir son fils si impliqué dans cette cause, Victor voudrait qu’il prenne un peu de distance. Seulement, l’adolescent est déterminé à continuer le combat pour changer les mentalités. Au lycée, Victor fait part à Antoine de son inquiétude concernant l’investissement de son fils dans le concours écologique. Tandis qu’Antoine trouve Timothée épanoui, l’homme d’affaires lui rappelle qu’il a un syndrome autistique et qu’il est en train de développer un comportement obsessionnel. Le proviseur-adjoint, qui pense qu’il est plutôt embêté pour son mode de vie, sollicite sa patience et assure que cela finira par lui passer. En fin d’après-midi, Antoine récupère les films de ses élèves et Timothée lance qu’il souhaite poursuivre les actions tant que les choses n’auront pas évoluées.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top