Notez des films
Mon AlloCiné
    Charlie's Angels : victime de racisme, Thandie Newton a refusé un rôle
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 8 juil. 2020 à 11:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans une récente interview avec le média Vulture, l'actrice britannique Thandie Newton a révélé les préjugés racistes dont elle a été victime lors de son audition pour le bockbuster "Charlie's Angels".

    Bestimage

    Star de la série WestworldThandie Newton est familière avec les rouages de l'industrie hollywoodienne et notamment ceux des blockbusters. En 2000, elle donne la réplique à Tom Cruise dans le second opus de Mission Impossible réalisé par John Woo avec un rôle de faire-valoir. La même année, un autre projet adapté d'une série télévisée culte sort sur les écrans : Charlie's AngelsCharlie et ses drôles de dames en version française - de McG avec Cameron Diaz, Drew Barrymore et Lucy Liu, film pour lequel Thandie Newton avait auditionné. Dans une récente interview avec Vulture, l'actrice britannique, qui était à l'affiche de Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan en 2019, est revenue sur cette expérience et sur le racisme dont elle a été victime. 

    Alors qu'elle se présente à un rendez-vous pour le film, Thandie Newton rencontre le metteur en scène et Amy Pascal - productrice des derniers Spider-Man -, qui était, à cette époque, la présidente de Columbia Pictures. "Elle m'a dit : 'Écoute, je ne veux pas être politiquement incorrect, mais si tu joues ce personnage, il faut faire quelque chose de crédible.', j'ai répondu : 'Que voulez-vous dire ? Quels changements souhaitez-vous faire ?'. Ce à quoi elle a répondu : 'Eh bien, tu sais, le personnage, comme il est écrit, est intellectuel et a été à l'université.'", se remémore l'actrice qui rétorque qu'elle a elle-même été à l'université de Cambridge et qu'elle ne voit pas le problème. "Oui, mais tu es différente. Peut-être qu'il pourrait y avoir une scène dans un bar où elle monterait sur la table pour commencer à bouger ses fesses.", lui aurait alors répondu la productrice.

    C'était une grosse opportunité pour moi.

    "Elle se vautre dans tous les stéréotypes en pensant rendre un personnage noir plus convaincant. À chaque fois qu'elle proposait quelque chose, je disais : 'Non, je ne ferais pas ça'", se rappelle la star. "C'était une grosse opportunité pour moi. Le magazine Vogue nous avait même appelé pour qu'on soit en couverture toutes les trois. Mais je ne pouvais pas le faire. (...) Je ne voulais pas me mettre dans une position où j'allais être objectifiée. (...) C'était il y a longtemps de toute façon, et les filles avec moi étaient brillantes. Si c'était à refaire aujourd'hui, je serais rentré dans le conflit plutôt que de fuir."

    Le rôle sera finalement attribué à Lucy Liu qui, dans les colonnes du Sydney Morning Herald, est dernièrement revenue sur ses nombreuses difficultés à décrocher des auditions à ses débuts. "J'avais une petite idée de ce qu'était l'industrie quand je suis arrivée à Los Angeles, car une amie à moi pouvait avoir dix auditions en une journée ou une semaine, alors que j'en avais deux ou trois dans le mois. Je savais que ça allait être beaucoup plus limité pour moi."

    (Re)découvrez la bande-annonce de la saison 3 de "Westworld" :

    Westworld - saison 3 Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Ashen One (The AO)
      Discriminer veut dire séparer en fonction d'un critère ... autrement dit établir un système de valeur appelé morale c'est séparer ce qui est acceptable de ce qui est mauvais, autrement dit c'est discriminer le bien du mal.Ainsi, la morale désigne l'ensemble des règles ou préceptes, obligations ou interdictions relatifs à la conformation de l'action humaine aux mœurs et aux usages d'une société donnée.Ton éducation notamment définit ton système de valeur donc ta morale, c'est donc ta morale qui te dit que tuer c'est mal, parce que tu considères que toute vie se vaut et que tu n'as pas à être juge pouvant décider du droit de vire d'autrui.Enfin ceux qui ramènent tout à la couleur de peau, c'est ceux qui accusent de racisme tout acte visant une personne de couleur dans un pays à majorité blanche.Quand on arrête un délinquant noir, on l'arrête parce qu'il a commis un acte de délinquance, pas pour sa couleur de peau, sinon on arrêterait pas que des délinquants ...Ainsi, si des communautés sont plus représentées dans la délinquance, c'est parce que leur système de valeur (leur morale) ne s'accorde pas avec celle du pays dans lequel ils vivent.Vouloir les dédouaner pour leur couleur, premièrement c'est opérer une différence de traitement raciste, deuxièmement ça les renforce dans leurs comportements.
    • Batnono
      Ah bah je l'attendais celle-là ... Non statistiquement, y'a toujours beaucoup plus de crétins racistes et myso que de social justice warrior (qui de toute façon est un terme balancé à toutes les sauces maintenant).
    • Ashen One (The AO)
      Un système de valeurs définit une morale ... donc par définition la morale est discriminatoire, elle sert à séparer le bon du mauvais.
    • FlecheDeFer ..
      Parce que le mouvement MeeToo nous présente deux catégories d'humains: les hommes, tous des pervers, et les femmes, toutes des saintes-vierges.
    • Ashen One (The AO)
      Les blanches ont rarement un gros popotin ... quoi qu'au EU ça se discute ... et c'est ce qui fait qu'il s'agit d'une danse issue de la culture afro-américaine qui s'inspire de danses africaines.Donc oui, pas vraiment de raison de le proposer à une blanche, si ce n'est prendre le risque de se faire accuser de réappropriation culturelle.De plus, ça n'intéressait pas vraiment les blanches à l'époque, ni le public visé par le film semble-t-il.
    • Ashen One (The AO)
      Un système de valeurs définit une morale ... donc par définition la morale est discriminatoire, elle sert à séparer le bon du mauvais.
    • -Nomade-
      Avec tout ce que tu balances comme inepties, c'est plus du SJW, c'est de l'hygiène élémentaire...
    • Ashen One (The AO)
      Le cinéma ce ne sont pas que des puissants. Ils n'ont aucun pouvoir réel de décision si ce n'est celui de faire de l'argent en divertissant.Ce n'est pas le cinéma qui nous éduque mais les films qui s'adaptent à nos systèmes de valeurs pour plaire.D'ailleurs beaucoup de films dénoncent.Les stéréotypes dont on parle répondent à une demande d'identification. Ils servent un marché, pas une idéologie identitaire.Les productions récentes cherchant à nous mettre en avant des femmes fortes totalement fantasmées ont toutes bidé car personne ne s'y retrouve -> si une idée ne plaît pas, elle ne marche pas.Cependant, là où je vous rejoint c'est que ces stéréotypes vont changer car la communauté afro-américaine n'est plus perçue de la même manière dans l'opinion, notamment du fait du glissement conceptuel entre discrimination et injustice.Le marché va donc suivre pour satisfaire l'égo des américains et garder ses clients.
    • Ashen One (The AO)
      C'est le principe d'un système de valeurs d'être discriminatoire, on cherche à valoriser certains comportements et à en réduire d'autres ...
    • Ashen One (The AO)
      Surtout des SJW aujourd'hui ...
    • Hunnam29
      Oui, tout ce que tu cites là c'est clair que dans Black Panthers c'est flagrant.A Hollywood c'est peine perdue je pense, même s'ils vont essayer de plus en plus de faire des choses.
    • Flamme-010
      Tout ça pour passer la moitié de Westworld à poil.
    Voir les commentaires
    Back to Top