Notez des films
Mon AlloCiné
    César : réunion des membres de l'Académie pour un remaniement
    Par Mégane Choquet — 9 juil. 2020 à 12:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Cinq mois après la démission collective de la direction et le scandale Polanski à la 45ème cérémonie, l’heure est au remaniement pour l’Académie des César. Les membres se réunissent ce 9 juillet pour voter de nouveaux statuts.

    MISE A JOUR - 09/07/20 17H15

    Via un communiqué, l’Académie des César a annoncé une rénovation en profondeur ce jeudi 9 juillet 2020 grâce à l’adoption de nouveaux statuts via le travail de médiation du CNC. Ces nouveaux statuts "permettent de réformer en profondeur la composition et la gouvernance de l’Association qui organise les César". Il est notifié que tous les membres votants de l’Académie des César (au nombre de 4 313 à ce jour) vont pouvoir faire acte de candidature et voter pour désigner leurs 170 représentants, qui constitueront la nouvelle Assemblée Générale de l’Association, avant le début du mois de septembre. Cette nouvelle Assemblée, élue pour 4 ans, élira ensuite le nouveau Conseil d’Administration de l’Association, pour un mandat de 2 ans renouvelable une fois, et un tandem Femme/Homme pour la Présidence.

    L’Académie annonce ainsi sa volonté de parité au sein de l’institution : "Ces nouveaux statuts vont permettre de réaliser la parité intégrale au niveau des membres élus de l'AG, du CA, du Bureau et de la Présidence de l’Association. Dès que cette nouvelle gouvernance élue prendra ses fonctions, elle devra au plus vite revoir les règles d’appartenance à l’Académie pour atteindre une plus grande parité, diversité et représentativité parmi les votants, en augmenter le nombre, et prendre toutes les décisions nécessaires pour organiser l’édition 2021 des César".

    Les nouveaux statuts de l'Académie des César sont disponibles sur son site.

    -----------------------

    La 45ème cérémonie des César a été un coup de tonnerre pour le cinéma français entre la démission collective de la direction de l'Académie et les récompenses controversées du réalisateur Roman Polanski multi-nommé. Les tribunes contestataires ont alors fusé et de nombreuses questions sont restées en suspens. L’Académie des César va-t-elle vraiment prendre le chemin du renouveau comme les Oscars ?

    Ce jeudi 9 juillet, la présidente par intérim Margaret Ménégoz réunit dans les locaux du CNC la quarantaine d’administrateurs, dont Jean DujardinMarion Cotillard et Costa-Gavras, pour adopter de nouveaux statuts. Elle a expliqué à l’AFP qu’ils répondront aux critiques en offrant "plus de diversité, plus de parité, et plus de démocratie". Le but est d’impliquer l’ensemble des professionnels du cinéma membres de l’Académie pour les décisions importantes de l’association et d’atteindre une certaine parité en espérant pouvoir organiser dans les temps la prochaine cérémonie des César.

    Vers plus de parité ?

    Deux projets s’affrontent pour la refonte de la direction : le premier étant mené par les membres démissionnaires et le second émane du CNC à la demande de l’Académie et du ministère de la Culture. Margaret Ménégoz assure que les deux projets sont proches. C’est donc une page qui se tourne pour l’Académie des César, imaginée par Daniel Toscan du Plantier et Georges Cravenne. Mais selon Le Figaro, de nombreux sièges pourraient être vides tant les avis divergent. Des crispations et de longues discussions sont à prévoir : "Certains de ces administrateurs le prennent très mal. Les uns exigent de rester membres à vie et refusent des élections qu’ils ne sont pas sûrs de gagner. D’autres s’opposent toujours fermement à la parité".

    César : la direction de l'Académie annonce sa démission

    Une majorité des deux tiers est requise pour adopter l’un des deux projets. Cette rencontre sera donc cruciale et ouvrira la voix ensuite à l’élection d’un nouveau président ou d’une nouvelle présidente, sûrement en septembre, qui succédera à Margaret Ménégoz, qui avait remplacé en catastrophe Alain Terzian, critiqué depuis longtemps sur sa présidence. Le Figaro indique que le projet adopté, ce jeudi ou plus tard selon la longueur des débats, prévoit de faire fusionner l’Académie et l’association : "L’Assemblée générale, soit plus de 4 700 membres, votera pour un conseil d’administration de quarante personnes. La moitié devra être des femmes. Ils éliront à leur tour six personnes chargées de gérer les tâches quotidiennes des César. Là aussi, la parité devra être respectée".

    Ces nouvelles mesures surviennent dans une volonté de renouveau de l’Académie des César, critiquée dans une tribune contestataire dénonçant "l’opacité de la gestion de l’académie", publiée dans Le Monde et signée par plus de 200 personnalités du 7ème art. Le triomphe de Roman Polanski à la 45ème cérémonie des César a par ailleurs été la goutte de trop et a accéléré l’avancement des nouvelles directives dans la même veine des changements opérés au sein des Oscars. L’Académie américaine a, de son côté, largement atteint son objectif du doublement du nombre de femmes et de membres issus de minorités ethniques cette année.

    Retrouvez notre podcast débrief de la 45ème cérémonie des César dans notre émission Spotlight :

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • ServalReturns
      On y viendra, avec les années. Patience.
    • ServalReturns
      Ce n'est pas à l'ordre du jour, veuillez circuler monsieur.
    • PENN-ÅR-BED (FOR COMMS)
      Vers une sélection de films plus populaires au lieu du même genre chaque année : c'est a dire les histoires dramatiques de cassos ? Vers une cérémonie a l'américaine c'est a dire un vrai show et pas un truc gênant ?
    • ScaarAlexanderTrox
      L'idée même derrière ce rapport glacial à la composition des groupes humains, remplaçant l'organique par le mathématique, est aberrante, et inquiétante si jamais le virus identitaire était appelé à se propager. Au risque de paraître mélodramatique, ça me rappelle un peu la quantification des heures passées entre les personnes dans la Chine de Mao au plus fort de la révolution culturelle.
    • Johnson J.
      plus de diversité, plus de parité, et plus de démocratieArrêtez avec ces histoires, choisissez des gens dynamiques qui ont l'envie de faire aller le cinéma de l'avant et des gens compétents avant tout.
    Voir les commentaires
    Back to Top