Notez des films
Mon AlloCiné
    The Dark Knight : les producteurs voulaient une origin story pour le Joker
    Par Léa Bodin — 31 juil. 2020 à 12:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Si l'on en croit le scénariste David S. Goyer, Christopher Nolan et lui ont dû se battre avec le studio Warner Bros. pour que les origines du Joker restent un mystère dans "The Dark Knight".

    Warner Bros.

    Dans les comics Batman, le Joker était condamné à se passer de passé et le peu de flashbacks que l'on connaissait étaient à considérer au même titre que la parole du Joker : peu fiables. C'est dans Batman de Tim Burton que le Joker, interprété par Jack Nicholson, a eu droit à sa première origin story. Dans The Dark Knight de Christopher Nolan, en revanche, on ignore tout de ses origines et les histoires racontées par Heath Ledger sonnent encore comme un tissu de mensonges.

    Lors d'un panel auquel il participait à l'occasion du Comic Con (qui s'est déroulé virtuellement), le coscénariste du film David S. Goyer s'est souvenu qu'il n'avait pas été simple de convaincre le studio Warner Bros. : "Je me souviens que nous nous disions : 'Et si le Joker n'avait pas vraiment d'origin story ?' Même après le succès de Batman Begins, cela a été considéré avec beaucoup de circonspection et nous avons rencontré beaucoup de résistances. Les gens étaient inquiets."

    The Dark Knight, Le Chevalier Noir
    The Dark Knight, Le Chevalier Noir
    Sortie le 13 août 2008 | 2h 32min
    De Christopher Nolan
    Avec Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Maggie Gyllenhaal, Michael Caine
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    4,5
    Noter ce film

    "Il y avait beaucoup plus de regards (tant du côté du public que du studio) braqués sur nous sur ce film qu'il n'y en avait sur Batman Begins, précise-til. Et il est plus difficile de prendre des risques et de déjouer les attentes après un succès car les [producteurs] veulent se protéger d'un échec ou ils veulent que vous fassiez ce que vous avez fait la première fois, mais juste un peu différemment. L'une des choses les plus effrayantes à dire à la plupart des dirigeants de cinéma ou de télévision après un succès, c'est : 'Ouais... Nous n'allons pas refaire ça. Nous allons faire quelque chose de différent.'"

    Retrouvez l'émission Origin Story consacrée au Joker :

    Origin Story - Le Joker

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • James M.
      Enfaîte le truc c'est la cuve chimique et red hood été confirmé depuis l'âge d'argent. Ce qui été floue c'est qui il été avant d'être red hood alan moore a brodé ça version a partir de ça. D'ailleurs Alan moore n'est pas le seul auteur à avoir donné ça version appartir de c'est l'élément. Mais killing joke étant la plus reconnue et celle qui revient le plus souvent. Par exemple qu'and Hush vient prendre ça revanche il fait chanter le joker en dévoilant son passé ça famille mort ext.Mais même c'est deux éléments on été décanonisé dans les new52 sûrement influencé par le succès de the dark knigth
    • James M.
      Le truc c'est qu'eux je trouve que c'est une mentalité très actuelle toute c'est théorie sûre les origines du joker et perso je préfère que le personnage reste un humain
    • Seke
      Il n'y a rien de mieux que de NE PAS expliquer l'origine d'un personnage.Sinon à David S. Goyer, j'aurai bien voulu lui poser la question : Pourquoi avoir inclus Double-Face dès The Dark Knight alors qu'il était prévu pour l'opus suivant Le Procès du Joker?Et surtout pourquoi [SPOILERS] l'avoir tué à la fin?
    • ServalReturns
      Ne pas lui donner d'origine précise (ou plutôt : lui en donner plusieurs contradictoires) est l'une des meilleures idées du film. Tant mieux, donc.
    • Madozam
      c'est ce qui fait toute la beauté du personnage!!!
    • killerice
      c'est justement ce qui fait le succés du Joker de ne pas savoir ses origines,lui même s'en amuse et ça refléte sur sa personnalité,d'ailleurs même dans the killing joke ça reste floue et ça le restera à jamais
    • Good guy
      Pour moi le fait qu’on ne sache pas réellement ses origines est le point de départ de la controverse car on peut faire n’importe quoi avec le personnage et lui donner une multitude d’origine story. Il y a qu’à voir le nombre de youtubeurs qui voulaient une histoire de braquage, une histoire où il tombe dans la cuve chimique etc
    • Lccf
      Il me semble pourtant qu'il y a une réplique dans KIlling joke où le Joker dit qu'il n'est pas tout à fait sûr que ses souvenirs soient bien réels, ce qui laisse planer le doute ( mais il faudrait que je vérifie ).
    • James M.
      L'idée de garder le floue sûr les origine du personnage été bonne mais je comprends pas pourquoi le fans depuis ce film ne supportent plus que les joker est des origine à tel point que l'annonce du film de Philips en avait offusqué plus d'un sûr çaAlors l'époque du film de burton ou la série animée et de killing joke ça dérangé personne que le joker puisse avoir des origines d'ailleurs killing joke été considéré comme Canon et même si en imagine que ce n'est pas le vrais passé du personnage certains éléments comme redhood eu son canon depuis l'âge d'argent.Mais bon depuis the dark knigth c'est devenu important chez le personnage et le problèmes c'est que les auteurs en profitent unpeux pour faire n'importe quoi que ça soit les délire métaphysiques de scott snyder. Ou les 3 joker qui vons arriver bientôt
    • James M.
      Cette histoire d'incarnation du chaos sans origine c'est justement apparu avec the dark knigth avant killing joke été considéré comme officiel
    • Lccf
      Du coup, les tirades contradictoires sur les origines de ses cicatrices sonnent un peu comme un pied de nez au studio, non ? ( Ce qui va assez bien avec l'aspect anarchiste du personnage. )Bonne décision, en tout cas. Le Joker fonctionne mieux quand il est une incarnation du chaos, donc je n'aime pas quand on en voit trop sur sa vie avant sa transformation ( dans Gotham, Joker, et en faire le tueur des Wayne est une décision plus que contestable de Burton ). Selon moi, les meilleures versions sont les plus floues : les flashbacks de Killing joke ne sont pas forcément fiables, et dans Le fantôme masqué c'est suffisamment rapide pour que ça passe.
    Voir les commentaires
    Back to Top