Notez des films
Mon AlloCiné
    Programme TV mercredi 5 août : L'Homme qui tua Liberty Valance et Burning
    Par La Rédaction — 5 août 2020 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Chaque jour, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Ce soir : une comédie sans prétention portée par Gad Elmaleh, l'un des gros chocs de l'année 2018 et un trio de légende pour un western mythique.

    Les Gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels de Eric Assous avec Gad Elmaleh, Isabelle Gélinas (TFX, 21h05) : "A défaut d’être aussi caustique que les « Bronzés », cette comédie fait preuve d’une légèreté salutaire qui trouve ses points d’ancrage dans la plume inoffensive d’Eric Assous et un casting sans grande prétention emmené par les sympathiques Isabelle Gélinas, Serge Hazanavicius ou encore Gad Elmaleh, alors acteur débutant." Guillaume Martin

    Burning de Lee Chang-Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun (OCS City, 20h40) : "Envoûtant, mystérieux, inquiétant... Burning est sans conteste l'un des gros chocs de l'année 2018 et regorge de trouvailles tant visuelles que scénaristiques. Le trio d'acteurs principaux n'est pas non plus en reste : Steven Yeun, ex-Glenn de The Walking Dead, campe un personnage énigmatique à souhait et livre une prestation mémorable. Décidément, le cinéma coréen ne cesse de nous surprendre !" Laurent Schenck

    L'Homme qui tua Liberty Valance de John Ford avec : John Wayne, James Stewart (OCS Géants, 22h10) : "John Wayne, James Stewart, Lee Marvin… un trio de légende pour un film mythique ! C'est surtout Marvin qui tire son épingle du jeu face aux deux autres monstres sacrés. Il campe un hors-la-loi cruel qui ne manque pas de panache et de profondeur. Un des derniers westerns de John Ford, sûrement son plus beau. Un chef-d'oeuvre du 7ème art et une œuvre fondatrice de la culture américaine. À (re)voir absolument !" Vincent Formica

    Et sinon, parmi tous les films qui passent, quel est votre favori ?



    Pour retrouver l’ensemble des programmes, accédez directement à la grille en cliquant ici.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Damdamduma
      C'est sûr que beaucoup vont utiliser cette façon de le regarder. Surtout, qu'en plus, il sera en bonne qualité direct, ce qui n'aurait pas été le cas avec une sortie ciné;
    • ghyom
      okidoki merci
    • xlr8
      C'est beau, mignon et émouvant, en tous cas pour moi ^^ Et surtout c'est le biopic d'une artiste que je ne connaissais pas
    • ghyom
      C'est bien Maudie ?
    • xlr8
      à+ mes puces
    • xlr8
      oui mais en France, on pirate beaucoup, alors à ce prix-là, ça va y aller ^^
    • Cowboys from Hell
      Jamais vu le film et je ne suis pas prêt de le voir de sitôt.
    • Cowboys from Hell
      Bonjour à la voisine et bisou au chien !
    • Damdamduma
      Pour Avatar, perso, je m'en fous parce que je l'attends pas du tout :P Et le décaler d'un an, encore, est risqué d'autant s'il se vautre parce qu'ils pourront pas ajuster (heureusement?). Mais par contre ça permet de garder un rythme régulier de 2 an entre chaque épisode tout en laissant à Cameron de faire comme il veut.Pour Mulan, je suis déçu pour nous. D'autant qu'il y a pas de réelles raisons de ne pas le sortir chez nous. Pour ce qui est du prix, c'est cher mais en y réfléchissant un peu, vu qu'ils veulent le rentabiliser, ce n'est pas chocant.
    • Donatien92600
      ^^
    • xlr8
      et les Rapetout ^^
    • xlr8
      Je ne peux pas faire de strip, je suis déjà tout nu ^^
    • xlr8
      Comme un fou... :'D
    • xlr8
      Tu arrives quand je ne suis pas là et tu repars quand je reviens ^^
    • Alan S. Reynolds
      3 critiques :- Réunissant le réalisateur de Tommy et le scénariste de Network : Main basse sur la TV pour un concept qui évoque Lucy avec quelques 35 années d'avances, Au-delà du réel suit un anthropologue usant d’hallucinogènes pour élargir sa perception de l'univers jusqu’à influer sur lui physiquement. Le film aura marqué pas mal de monde mais reste tout encore inconnu, le film commettant deux erreurs que font beaucoup de film fantastique/de SF, trop penser à ses ambitions artistiques sans chercher à les concilier avec les capacités techniques, et se persuader que ce qui est fantastique suffira pour porter l'histoire. Résultat, il est clair qu'il avait des idées, mais les personnages sont peu intéressant et les scènes à effets spéciaux deviennent plates et vaines - Production Spielberg d'abord pensé pour être un épisode de la série d'anthologie Histoires fantastiques, Miracle sur la 8ème rue garde encore les traces de ses origines. Comme un épisode de la série, on part sur un pitch simple (des petits robots extraterrestres aident les habitants d'un immeuble en passe d'être démolis) qu'on pimente par les effets spéciaux. Malheureusement, il n'y a toujours pas assez de matière pour faire un vrai bon film fantastique et une sensation de vide s'en ressent.- Pour son seul film qu'il ai réalisé, le mythique graphiste Saul Bass s'attaque à un synopsis typique des années 70 : la destruction de l'humanité par une nature bafoué en la personne d'une colonie de fourmi super-intelligentes. Nommé d'après les étapes de l'invasion, Phase IV est surtout l'occasion pour le réalisateur d'injecter des effets de mises en scènes en dehors des sentiers battus, faisant le spectacle avant l'émotion quoiqu'en injectant une certaine atmosphère de fin du monde.
    • dockino
      la bise
    • dockino
      c'est pas le idem de ghost REVES PAS COQUIN !!
    • dockino
      idem .. la bise
    • dockino
      lol j'attendais ta réponseeffectivement moi j'ai besoin d’être à coté des gens, de les toucher sur la plage, de courir nu en groupe à palavas les flots ..ça donne pas envie vraiment ..la bise à plus tard ^^
    • The world is yours
      Bonne soirée à bientôt l’ami Ça m’a fait plaisir de te revoir.A+
    Voir les commentaires
    Back to Top