Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort d'Alan Parker, réalisateur de Midnight Express, Mississippi Burning et Fame
    Par La Rédaction — 31 juil. 2020 à 18:05
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Réalisateur de nombreux films devenus culte dans les années 80-90, de "Fame" à "Evita", en passant par "Midnight Express" et "Mississippi Burning", Alan Parker est mort ce 31 juillet 2020, à l'âge de 76 ans des suites d'une longue maladie.

    Bestimage

    Difficile de ne retenir qu'un film tant ce cinéaste aura réalisé des films ayant marqué leur époque, de The Wall pour les Pink Floyd, à Fame, mais aussi et surtout les films coup de poing Midnight Express et Mississippi Burning. On a appris la mort d'Alan Parker, ce 31 juillet 2020, à l'âge de 76 ans des suites d'une longue maladie.

    Avant d'intégrer le milieu du cinéma, Alan Parker travaille chez Collet Dickinson Pearce (CDP), une agence de publicité située à Londres. C'est là qu'il rédige ses premiers scénarios, dont celui de Melody adapté à l'écran par Waris Hussein en 1971. En 1974, Alan Parker passe à la réalisation et met en scène deux courts métrages respectivement intitulés Our cissy et Footsteps.

    En 1976 sort en salles son premier long métrage, Bugsy Malone, une parodie musicale des films de gangsters des années vingt, exclusivement interprétée par des enfants. Son deuxième film, le très controversé drame carcéral Midnight express (1978), obtient deux Oscars, ceux de la Meilleure musique et du Meilleur scénario.

    Changement de registre en 1980 avec Fame, un hymne à la jeunesse et au spectacle qui sera également couronné de deux Oscars, ceux de la Meilleure musique et de la Meilleure chanson. En 1982, Alan Parker reste dans le domaine musical en signant Pink Floyd the wall, une adaptation cinématographique de l'album rock du célèbre groupe. Huit ans plus tard, il retrace dans Les Commitments (1990) le destin mouvementé d'un groupe de soul music irlandais, et concrétise son rêve de comédie musicale en dirigeant Madonna en 1998 dans Evita.

    Nouveau succès critique en 1984 avec Birdy dans lequel Alan Parker dirige Matthew Modine et Nicolas Cage. Ce drame remporte d'ailleurs le Grand Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes 1985. Son film suivant, Angel heart (1986), tiré de son propre scénario et interprété par Mickey Rourke et Robert De Niro, soulève la polémique aux Etats-Unis, où la Motion Picture Association of America le classe X à sa sortie.

    Fervent défenseur des droits civiques et des libertés, Alan Parker réalise Mississippi burning (1988), une enquête policière sur fond de ségrégation raciale, Bienvenue au paradis (1989), où il dépeint l'internement abusif des Japonais aux Etats-Unis durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que La Vie de David Gale (2003), un plaidoyer contre la peine de mort. Entre-temps, il adapte à l'écran le récit autobiographique de Frank McCourt, Les Cendres d'Angela (2000), avec Robert Carlyle et Emily Watson dans les rôles principaux.

    Son dernier film La Vie de David Gale, avec Kevin Spacey et Kate Winslet, sort en 2003. En 2015, il avait annoncé prendre sa retraite du monde du cinéma. Dans les années 2010, il est honoré par ses pairs, notamment d'un BAFTA pour sa carrière en 2013. Le Champs Elysées Film Festival l'avait également accueilli en 2015 pour un hommage et une masterclass. Alan Parker décède à l'âge de 76 ans, le 31 juillet 2020, des suites d'une longue maladie.

    Mississippi Burning, parmi les nombreux films cultes du réalisateur, était récemment ressorti en salles :

    Mississippi Burning Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • demencia
      Une fois de plus , rien aux infos , comme d'hab.
    • palatine chénat
      la vie la mort, rien d'exceptionnel
    • Cyphre14
      Pas vu beaucoup de ses films mais que ce soit dans Mississipi Burning, Midnight express, la vie de David Gale ou Angel Heart j'ai eu du mal à percevoir un quelconque génie.
    • roi lion
      RIP pour ce grand monsieur!
    • ManoCornuta
      Un grand monsieur dont les films laissaient rarement le spectateur indifférent, quel qu'en soit le sujet ou le style.
    • MGM-ranger
      Arf... Malgré une filmographie en dent de scie, c'est un virtuose du septième art qui nous quitte. Il aura marqué de sa griffe la mémoire de beaucoup de cinéphile grâce à des œuvres choc mis en scène d'une main de maitre de bout en bout (Midnight Express ou Birdy). Merci pour tout maestro...
    • KOLCHAK
      RIP encore un super réalisateur nous quitte :/
    • coolcatfred
      Birdy : gros choc pour moi. A la fin toute la salle applaudi , je n’avais jamais vu ça
    • Legion666
      Je n'ai pas vu tous ses films mais ceux que j'ai vu, j'ai vraiment accroché, du coup je pense me faire toute sa filmographie. RIP Monsieur Parker.
    • kevsly
      Mes hommages à ce grand cinéaste, qui m'a toujours fait chialé avec son midnight express. D'autres grands films encore comme Birdy ,angel heart, Mississippi burning, ou la vie de David Gale. Merci pour tous ces chefs d'oeuvre. Qu'il repose en paix.
    • ServalReturns
      J'avais justement prévu d'aller voir Mississippi Burning au ciné ce dimanche...RIP, évidemment.
    • kingbee49
      Un des grand réalisateurs anglais des années 70/80. A côté de ces films les plus connus comme The Wall, Midnight express, Fame ou Angel Heart, je reste un méga fan des Commitments !! Et puis aussi le méconnu et hilarant au bons soins du docteur Kellog
    • Buckaroo Banzai
      Les Commitments et Angel Heart font partie de mes films préférés.Encore un grand qui s'en va. Triste.
    • Hunnam29
      Oh ! Grand réalisateur, RIP. Pas énormément de films, mais beaucoup de films marquants (Midnight Express, Pink Floyd The Wall, Birdy, Angel Heart, Mississipi Burning, La Vie de David Gale...). C'est une filmographie très respectable. Dommage qu'on ait pas un tout dernier film de sa part depuis 2003, mais bon s'il luttait contre une longue maladie... Pas évident d'avoir l'énergie pour tout ça.
    • clement B.
      Je parlais de lui avant hier justement sur la page des programmes du soir ici même, très triste d'apprendre cette nouvelle.La claque que j'avais eu voyant Birdy un monument du cinéma s'en est allé.
    • Might Guy
      Angel Heart est un de mes 10 films préférés. Merci pour ça, Mr. Parker 🙏🙏
    • meiyo
      La longue maladie est un cancer. J'en ai ras-le-bol de ce genre d'euphémisme.
    • -Nomade-
      Un sacré réal qui disparaît.Même s'il n'avait plus fait grand-chose depuis une 20aine d’années, il a réalisé quelques superbes moments de cinéma...
    • Naughty Dog
      RIP à un très très grand réalisateur qui a été une pierre blanche dans ma cinéphilieDécouvrir Midnight Express ado fut un immense chocEt bien sûr le superbe Mississipi Burning, le troublant Birdy, le très bon David Gale, le complètement fou The Wall ou encore Angel Heart (qui a clairement été fondateur au cinéma pour son twist légendaire, ayant inspiré par la suite L'Echelle de Jacob, Le Sixième Sens, Silent Hill ou encore Bioshock)Un très grand monsieur
    • The world is yours
      Un Génie du cinéma s’en est allé.Je ne compte même plus les films extraordinaires qu’il nous a réalisés ...Midnight Express,Birdy,Angel Heart,Mississippi Burning,Fame sans citer le reste.Encore une grosse perte qui va laisser un grand vide,décidément l’année 2020 aura été catastrophique et le cinéma n’a pas été épargné.Aujourd’hui une nouvelle fois nous sommes tristes,merci d’avoir embelli le cinéma.Un grand Monsieur,un grand talent.Repose en paix Sir Alan Parker.
    Voir les commentaires
    Back to Top