Notez des films
Mon AlloCiné
    Scream : Courteney Cox de retour dans le cinquième volet
    Par Mégane Choquet — 3 août 2020 à 09:55
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Courteney Cox, l’interprète de l’iconique journaliste Gale Weathers, a officiellement rejoint le casting de Scream 5. Elle retrouve son ancien partenaire David Arquette, dont le retour avait déjà été annoncé.

    SND

    Le cinquième volet de Scream ne pouvait pas se faire sans ses personnages mythiques. Après David Arquette, l’interprète de Dewey, c’est Courteney Cox qui vient d’être officiellement annoncée au casting de Scream 5 selon Deadline. L’actrice reprendra son célèbre rôle de l’incorrigible journaliste Gale Weathers dans ce nouveau film réalisé par Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, deux spécialistes du genre qui ont récemment mis en scène le très réussi Wedding Nightmare.

    Le scénario sera écrit par James Vanderbilt (Amazing Spider-Man) et Guy Busick (Castle Rock). Kevin Williamson, scénariste de ScreamScream 2 et Scream 4, et Chad Villella, troisième membre de Radio Silence Productions avec les deux réalisateurs, produiront le film qui devrait dépoussiérer la franchise après le succès très mitigé de la série dérivée Scream, qui avait même tenté le retour de Ghostface (avec la voix originale Roger L. Jackson) pour la troisième saison.

    Radio Silence Productions n’a pas manqué d’exprimer son enthousiasme dans un communiqué : "Nous ne pouvons pas imaginer Scream sans l’emblématique Gale Weathers et nous sommes incroyablement ravis et honorés d’avoir l’opportunité de travailler avec Courteney. Nous sommes des fans absolus de son travail et nous sommes heureux de la rejoindre dans le prochain chapitre de la saga Scream !". Avec Courteney Cox et David Arquette à l’affiche de Scream 5, les fans de la franchise horrifique sont en ébullition et n’attendent qu’une chose : le retour très attendu de Neve Campbell dans le rôle phare de Sidney Prescott, l’héroïne de la saga qui a toujours réussi à échapper au terrible Ghostface.

    Scream
    Scream
    De Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
    Avec Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette, Dylan Minnette, Jack Quaid
    Sortie le 12 janvier 2022

    Le Top des victimes de Ghostface dans Scream :

    Top 5 N°733 - Les victimes de Ghostface dans Scream

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madolic
      allezzzzz !!
    • Morcar
      C'est toujours difficile de trouver le bon équilibre entre une suite fidèle à la saga, et originale à la fois. Si on prend l'exemple de Star Wars, à vouloir être trop fidèle l'épisode 7 manquait d'originalité, et à vouloir être trop original le 8 était totalement infidèle à la saga.Espérons que les scénaristes et réalisateurs de ce Scream 5 parviennent à trouver un meilleur équilibre, mais la probabilité dans ce genre de situation est faible, malheureusement...
    • The world is yours
      On verra bien disons que je ne crains pas le crash mais je ne suis pas non plus optimiste,un peu entre les deux.Avec Wes Craven on savait un peu a quoi s’attendre,là ça sera plus lui alors à voir.Mais j’espère qu’ils entreront pas dans une logique de recyclage en essayant de recopier Craven uniquement pour faire plaisir aux fans,mais qu’ils feront leur truc à eux.
    • Morcar
      On est bien d'accord. Dans le 1 le seul mobile concernant Maureen Prescott. La suite est juste le fait que Billy ait pris plaisir au meurtre et pété un plomb.D'ailleurs quand à la fin on leur demande pourquoi ils font ça, ils se moquent en donnant des raisons bidons à leur meurtre. Car la seule raison de leur vague meurtrière est le besoin de meurtre et rien d'autre.Mais malgré tout, il y avait une origine à ça, qui était le meurtre de Maureen.Ce qui va être compliqué aussi pour cette suite, c'est qu'il va falloir qu'ils abandonnent un peu ces parallèles constants avec le cinéma d'horreur, pour ne pas tourner en rond, tout en n'effaçant pas totalement ce qui fait l'identité de la franchise non plus. A ce titre, sans parler des films d'horreur, l'idée de devenir une star des réseaux sociaux me plaisait bien dans le 4.J'aime pas mal l'idée de Laurie Strode traumatisée telle qu'elle est dans le Halloween de 2018. Syd était un peu comme ça au début du 3, mais d'avantage dans une position de victime.Bref, attendons de voir ce qu'ils vont faire, mais le risque de redite est grand, en effet.
    • Morcar
      Je vois quand même une différence entre Dark Fate et Scream, c'est que la franchise Terminator s'était déjà enlisée depuis longtemps (seuls les 2 premiers avaient un intérêt), et que le retour de James Cameron a la production donnait de l'espoir, ce qui fait que la déception a été d'autant plus grande.Mais pour le Halloween de 2018, avec John Carpenter a la production et la composition de la BO, on a eu le droit à une sacrée suite, je trouve. Donc avec ici Kevin Williamson à la production, qui a priori avait été muselé sur Scream 4, on peut espérer un peu de nouveauté.Ils ont raté une alternative à la fin du 4, qui aurait pu donner des suites originales si Syd était morte dans la maison et que Jill avait été la seule survivante. Il va donc falloir trouver autre chose maintenant. Mais j'ai proposé une idée plus bas que j'aime assez :)
    • Hareng rouge
      excellent! je signe !
    • The world is yours
      Selon moi Wes Craven s’est trop enfermé dans ce qu’il avait déjà fait sans pouvoir se renouveler.Le 3 et le 4 sont pas mauvais mais je n’ai pas trouvé ça transcendant et loin d’être original a l’inverse du premier qui proposait un chose nouvelle.Sans renouvellement le 5 ne vaut pas le coup.Et Dark Fate est un bon exemple,tout ça c’est juste du commerciale et de la surenchère de déjà-vu mais en moins bien...Une sorte de bouillie qu’on nous propose juste pour étendre une saga qui à déjà tout usée son essence.Pour moi la seule alternative c’est de se renouveler avec des idées qui apportent autre chose sinon c’est couru d’avance on aura encore le film de trop.
    • The world is yours
      Mouai ...C’est le genre de truc dont on débattait pas dans les années 30-2000 Donc c’est propre à cette époque,je ne trouve pas ça vrai.
    • The world is yours
      Je pense que Kurobator n’a pas compris que je réagissais à ton commentaire qui faisait état d’un gros problème selon moi le mobile de la vengeance ou l’affiliation familiale qui sont des idées usées et déjà vu.Et pour ce qui est du mobile du tueur dans le premier il y en a carrément pas...On sait que Billy a tué la mère de Sidney Prescott parce qu’elle avait eu une liaison avec son père ce qui a obligé sa mère à partir mais ça n’explique clairement pas pourquoi il a fait alliance avec Stu pour créer une spirale meurtrière,à vrai dire tout ça ne sont que des crimes gratuits pour alimenter un besoin pathologique de mort et de pouvoir sur les victimes rien de plus.Tout ces meurtres au final n’ont aucuns mobiles si ce n’est qu’une certaine fascination pour le meurtre,c’est seulement à partir du 2 que les histoires de vengeance et complot de famille commence.Scream 1 a été inspiré par un fait divers ,l'éventreur de Gainesville un meurtrier qui tuait ses victimes sans mobile apparent.Je pense que faire un Ghostface cruel et gratuit un vrai psychopathe comme le 1 sans forcément lui donner de lien ou de mobile de vengeance,pourrait donner une légitimité au revival de la saga sans pour autant tomber dans les clichés qu’on a déjà vu mainte fois.Un Scream plus noir et plus sérieux qui essaye de créer autre chose et quelques chose de différent avec le même casting,honnêtement j’aimerais voir ça.Si on a le même genre de film que les 3 derniers qui n’apportent rien sur le fond,personnellement je pense qu’on peut se passer de ce 5 et simplement révisionner les 4 premiers de Wes Craven qui se suffisent à eux même.J’attends absolument une nouvelle vision de Scream pour apporter un réel intérêt à tout ça sinon je ne vois vraiment pas la peine de tourner en rond en faisant ce qui a déjà été fait par quelqu’un qui malheureusement n’est plus là aujourd’hui.
    • Morcar
      Je suis à la fois d'accord avec vous deux en quelque sorte. Car d'un côté le fait de donner un mobile au tueur est ce qui distingue la franchise Scream des franchises comme Halloween ou Freddy, justement. C'est ce qui à l'époque en 96 a renouvelé le genre du slasher. Donc pour moi le tueur ne doit pas être un tueur froid sans mobile à la Michael Myers.Malgré tout, l'enquête ne servait en réalité jamais à rien puisque la police faisait toujours chou blanc, et ce sont les cibles du tueur qui finissaient par découvrir l'identité de celui-ci lorsqu'il décidait de la révéler.Aujourd'hui, il faut en premier lieu renouveler la recette. Sachant que leur objectif est sans doute de rebooter en quelque sorte la franchise, personnellement je verrais bien un tueur dont le mobile n'est en réalité pas du tout lié à Syd, mais qui profite de la présence de Syd pour commettre des meurtres en faisant croire que c'est encore lié à elle. Ainsi les flics chercheraient le lien avec Syd en vain, car le mobile du tueur, sa cible principale, serait une toute autre personne, la nouvelle héroïne de la franchise.Et là, Syd pourrait mourir, victime d'un tueur qui en réalité n'en avait rien à faire d'elle. Ça serait un sacré beau passage de relais, je trouve !Il ne faudrait peut-être pas faire mourir les trois personnages principaux, et en garder un ou deux pour l'éventuel 6è volet, mais petit à petit il faudrait qu'ils y passent tous. Par contre pour ça il faut réussir à créer de nouveaux personnages forts pour remplacer Syd, Dewey et Gale. Or ils n'avaient pas réussi à le faire dans le 4, donc il va falloir qu'ils fassent mieux dans le 5.
    • Morcar
      Je trouvais l'idée de la tueuse voulant devenir une star des réseaux sociaux assez originale, et assez représentative de la jeune génération actuelle. Les tueurs en série cherchent tous quelque part une notoriété.
    • Morcar
      Tout ce qui compte, c'est la version finale du film, pas les scènes coupées. Et dans la version finale, Kirby n'est pas à l'hôpital et les journalistes parlent d'une seule survivante : Jill.
    • Morcar
      Je n'ai agressé personne ! Je répond tout tranquillement en posant la question de ce qu'il vous faudrait de plus pour considérer que le personnage est mort.Depuis la sortie de Scream 4, on peut lire souvent que le personnage n'a pas été réellement vu mort, voir que dans une scène coupée elle ne l'était pas. J'en aurais été le premier ravi si cette scène n'avait pas été coupée, mais en l'état, à la fin du film seuls les personnages vus à l'hôpital étaient encore en vie.D'ailleurs même les journalistes disent que Jill est la seule survivante, donc Kirby non. Il n'y a aucune ambiguité à ce niveau.
    • Morcar
      Sachant que les choix de Williamson sur Scream 4, sans doute plus originaux que la fin choisie par Weinstein, ont été rejetés, espérons qu'il soit d'avantage écouté en tant que producteur délégué, et que son nom ne soit pas là que pour dire qu'il est là (comme Tim Burton sur Batman Forever...)Concernant le fait que Neve Campbell exige un script ambitieux, c'est un vieux truc qu'on a entendu mille fois, pour faire la promo d'un film. Mais au final il est fort probable qu'elle signe quoi qu'il arrive, comme Linda Hamilton l'a fait récemment pour Terminator Dark Fate.J'aurais bien aimé Blumhouse à la production, moi. Leur dernier Halloween a été une excellente surprise ! Et ils ont l'intelligence de revenir à des films à petit budget, ce qui dans le genre horreur donne toujours de meilleurs résultats que des grosses productions friquées.Pour moi, le fait que Wes Craven ne soit plus à la réa est une bonne nouvelle. Il faisait partie des défauts du 4 : un réa mollassonne.
    • The world is yours
      Manquerait plus que ça !Ou alors un autres Frere sorti du chapeau !Avec comme mobile : «Ta tué mon frère jumeau,alors j’ai mis un masque pour le venger»
    • The world is yours
      Halloween 2018 n’est pas mauvais mais c’est totalement moyen,j’ai connu une époque où on faisait des bons films d’horreur avec largement moins de moyen.
    • Gabrielle Be
      Quelle agression! On n'a même plus le droit d'exprimer son avis ici.Cela m'est complètement égal que ce personnage revienne ou pas dans la saga, j'exprimais seulement une hypothèse car sa survie (ou sa mort) reste ambigüe.Mais c'est tout, laissez-moi avec mon opinion tout de même. Si Kirby n'apparaît plus plus personne ne se posera de question.En quoi est-ce aussi gênant ? Je ne manque de respect à personne.
    • Gabrielle Be
      Panettiere ce n'est pas un désir, mais plus une éventualité. De mon point de vue, qu'elle y soit ou pas ne changera pas grand chose je pense.Pour la conclusion, je parlais aussi en cas de bide car j'ai trouvé la fin de Scream 4 assez ratée.Après, s'il y a une nouvelle trilogie, j'espère qu'elle sera de bonne qualité mais ça, seul l'avenir nous le dira.
    • Seke
      Le cahier des charges et les impératifs politiques des slashers actuels (le meurtrier sera-t-il impérativement la caricature d'un mâle blanc hétéro cisgenre et misogyne qui n'utilise aucun produit Apple ?)Excellent ^^
    • Kurobator
      J'entend mais je trouve tout de même étonnant de dévaluer la saga sur ce qui fait justement sa spécificité comparé aux autres du genre et de lui reprocher de proposer des discours de fond à la place de surenchérir des énièmes meurtres réduits à être juste pseudo-sanglants comme dans les autres slashers. Le cinéma, et la fiction en générale, c'est fait pour être analogique. Puis un Scream sans ça ce n'est plus un Scream quoi. Ce qu'il faut prendre également en compte c'est que Scream c'est un whodunit et que l'enquête avance via des indices menant au mobile du meurtrier, sinon ça n'a plus d'intérêt, le coupable est juste aléatoire. Surtout que tu peux faire le coup du sans mobile une fois, mais dans une saga de cinq films, tu peux pas le réitérer à chaque volet. Mais bon, j'entend ton point de vue.Personnellement, j'ai beaucoup aimé le coup de la cousine qui incarnait symboliquement le remake purement commercial et malhonnête essayant de surpasser l'original ainsi que la jeune vedette de l'Hollywood actuel voulant davantage affluer via le buzz et les réseaux sociaux qu'au bénéfice de véritables ambitions artistiques. Et elle était surtout l'équivalent moderne de la Sidney lycéenne du premier film dans une génération biberonnée aux torture porns et à la surenchère de pseudo-épouvante pour teens au cinéma, insensible au gore graphique et où plus personne ne prend les slashers au sérieux. En en faisant la nouvelle Ghostface, là encore, Craven et Williamson poussaient leur coup de gueule sur le choc générationnel entre les films d'horreur de l'époque et ceux des années 2000. Je comprend que de faire une seconde fois un membre de la famille de Sid le meurtrier peu paraitre redondant, mais ça me paraissait logique pour la métaphore d'un remake qui s'inscrit dans la même franchise que son aîné.Pour Scream 5, si on part par exemple du principe qu'il traitera des revivals d'anciennes franchises cultes (relaunchs, softs-reboots, suites hommages, tout ce que tu veux...), ça me paraitrait intéressant, imaginons, un meurtrier fanatique des homicides de Billy et Stu pour en faire la critique de la toxicité des fans actuelle et du culte d'Hollywood pour les films originaux des sagas (ce qu'on vit en ce moment avec les Star Wars, Jurassic World, Alien, Predator, Halloween, Candyman...). Bon en plus étoffé car je lance une idée un peu bateau pour le coup mais c'est un exemple pour illustrer mon propos... D'autant que le film est vendu comme un hommage à Wes Craven donc c'est dans l'idée.
    Voir les commentaires
    Back to Top