Notez des films
Mon AlloCiné
    Mulan sur Disney+ : privé de sortie en salles, le film live sera disponible directement sur la plateforme
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 5 août 2020 à 09:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Bouleversement sur la planète Hollywood : prévu initialement pour une sortie au cinéma, le blockbuster "Mulan" de Niki Caro sera disponible sur la plateforme Disney+, le 4 septembre, aux États-Unis.

    Disney

    Adaptation en prises de vues réelles du classique de Disney, Mulan de Niki Caro n'aura pas survécu à la pandémie du Covid-19. Attendu pour le mois de mars 2020, en France comme aux États-Unis, le blockbuster avait vu, comme tant d'autres films, sa date de sortie repoussée à de nombreuses reprises alors que le virus continue de faire des victimes sur le sol américain et que les salles demeurent fermées. Décalé indéfiniment le 24 juillet dernier, le long métrage sortira finalement le 4 septembre prochain directement sur la plateforme Disney+ aux États-Unis, mais aussi au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans plusieurs pays Européens.

    Mulan, Avatar, Star Wars : Disney repousse les sorties de ses blockbusters

    Cette exclusivité a un prix : pour visionner le film, il faudra payer 29,99 dollars en plus du coût de l'abonnement. Cette annonce, plus ou moins attendue par les spécialistes, est un véritable coup dur pour les exploitants outre-Atlantique, qui comptaient, entre autres, sur Mulan pour de nouveau attirer les spectateurs dans les salles après des mois de fermeture. Pour rassurer les foules, Bob Chapek, le nouveau président-directeur général de la Walt Disney Company, affirme que ce cas est "une exception". Nous sommes heureux de pouvoir apporter Mulan à notre clientèle qui a longtemps attendu après les nombreux décalages", explique-t-il dans un communiqué. 

    Disney France n'a pas encore communiqué sur la situation dans l'Hexagone, mais The Hollywood Reporter informe que le film de Niki Caro devrait bel et bien sortir au cinéma dans les pays qui ne le proposeront pas sur la plateforme. Contrairement à MulanLes Nouveaux mutants de Josh Boone, autre production Disney longtemps repoussée, est toujours daté pour le 28 août aux États-Unis et le 26 août en France, jour de sortie d'un autre film événement très attendu, Tenet de Christopher Nolan.

    Mulan
    Mulan
    De Niki Caro
    Avec Liu Yifei, Donnie Yen, Gong Li, Jet Li, Jason Scott Lee
    Sortie le 4 décembre 2020

    Découvrez la bande-annonce de "Mulan" :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Astérix : un acteur de Star Wars et Mulan au casting de L'Empire du milieu ?
    • Mulan, Avatar, Star Wars : Disney repousse les sorties de ses blockbusters
    Commentaires
    • tueurnain
      Je parlais effectivement en tant que personne seule, dans mon cas c'est un problème.Bon, en même temps le film ne me tentait pas énormément, et si j'ai vraiment envie de le voir, je chercherait en streaming sur le net....Bien évidement pour un public familiale c'est intéressant à partir de 4 personnes et très bien à partir de 5...
    • Yannoff56
      Salarié d'un cinéma, c'est avec colère que j'ai appris l'annonce faite par Disney. L'ensemble des salles étaient déjà dans la difficulté et cette décision ne va pas arranger les choses. Disney et d'autres distributeurs font clairement le choix de faire passer leur intérêt personnel avant tout. Est ce le bon choix ?, l'avenir nous le dira. En attendant, si je perd mon boulot, je n'irai plus voir de film, ni acheter les produits dérivés, ni me rendre dans les parcs d'attraction. Au final, nous sommes tous perdants. Réfléchissez bien car vous êtes en train de scier la branche sur laquelle vous êtes assis.
    • Ezhirel
      Cette discussion devient un peu lacunaire …pourtant c'est limpide : il sauve le film, les salles c'est pas leurs problème.Ce que tu dis, c'est exactement ce que je dis dans mon premier commentaire…Et c'est justement ce qui me pose problème.Que ce soit un choix pragmatique pour Disney, je n'ai jamais dit le contraire. Moi je critique justement la toute puissance de Disney, et les choix stratégiques qu'ils font qui ne vont pas dans le sens de la sauvegarde des salles de cinéma.A partir de là, ta contradiction sert à quoi ? En quoi ton observation quant au choix pragmatique de Disney irait à l'encontre de mon observation quand je dis que cautionner ça, c'est prendre le risque de tuer les salles de cinéma ?.Moi je m'inquiète pour l'essor des salles, je m'en fiche de Disney.Plus je vieillis, plus je suis las des discussions stériles.
    • Plaza13
      on en reparle dans 10 voir 5 ans...Si j'ai tord et j’espère sincèrement me tromper, je ne me cacherai pas derrière mon petit doigt.ici, il n'y en a aucune: tout a fait ! je parlais uniquement de l'augmentation des fréquentations en France..aux states, j'avoue, je n'en sais strictement rien. Tout ce que je peux dire, c'est le tarif qui est moins cher et eux ils ne payent pas la taxe exception culturelle (12%) que nous payons tous sans exception sur chaque billet...Je demeure fasciné par tout ce que les gens sont prets a payer pour obtenir le truc du moment tout en chouinant sur leur pouvoir d'achats...Des films de type SW demeureront en salle pour l'expérience 3D et tutiquanti, j'ai jamais dit le contraire. les exploitants de salle le démontrent en investissant dans les technologies tendances et bientôt le ScrennX.bientôt, c'est tout ce qui va leur rester pour attirer le consommateur..qui je rappelle est friand de tout ces gadgets puisque que le cœur de cible ce sont les 15/25 (la majorité du spectateur en salle)...
    • Plaza13
      pourtant c'est limpide : il sauve le film, les salles c'est pas leurs problème.tout ce qu'ils veulent c'est de la visibilité , a leurs yeux la plateforme est la meilleure solution actuellement.Doux jésus ! j'ai mis un pouce bas...le soucis est plus profond que la programmation : les comportements pour mater avaient deja changé depuis des années, l'épisode du covid ne fait que clarifier les choses.La salle deviendra une option au même titre qu'une plateforme.... plus une obligation.Ce seront les exclues et les petits plus (3D/Imax/4DX etc..) qui détermineront le choix du spectateur.
    • Ezhirel
      Excuse-moi mais non seulement tu me downvotes, mais en plus ton premier message était condescendant, et il n'était pas très pertinent non plus. Honnêtement j'y ai répondu mais j'ai même pas compris ton argument. Je vois pas en quoi la stratégie de Disney de sauver ce film comme tu le dis, permettrait de sauver les salles. C'est pragmatique du point de vue de Disney, mais ça n'a rien de pragmatique dans une logique de sauvegarde des salles de ciné. De mon point de vue, ce raisonnement n'a aucun sens. Ou alors, il faut t'expliquer un peu mieux.
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      - Mais justement il y a quand même une chronologie des médias sur les gros films ce qui limite le piratage. Ici il n'y en a aucune.- Le e-cinema pour des gros films comme Star Wars ? Pas trop convaincu. Le marché de la VOD c'est aujourd'hui 80% de SVOD (Netflix, Amazon et consorts). La VOD pure et dure ne pèse pas tant que ça dans l'économie.- Un iPhone tu mets un prix élevé pour t'en servir plusieurs années en théorie. Là tu paies 30$ pour un film que tu ne vas pas t'amuser à voir et revoir, c'est difficilement comparable.
    • Morcar
      Il y a des exceptions, oui. Je crois que certaines séries telles que House of Cards ont eu le droit à une sortie DVD aussi (et encore, peut-être à l'époque où elle était diffusée sur Canal+ et où Netflix n'existait pas en France). Mais de manière générale, très peu de leurs productions ont le droit à une sortie en support physique. Eux veulent vendre de l'abonnement uniquement.
    • Morcar
      Beaucoup ne regardent pas le programme télé mais vont seulement voir le film dont ils ont entendu parler au journal TV. Et sans doute que le journal TV en ce moment ne parle pas des petits films, mais uniquement du report des Blockbuster..
    • Morcar
      Je suis allé voir Mon Ninja et moi avec mes enfants, par exemple.Au contraire, pour les sorties cinéma familiales, il y a pas mal de choses en salles en ce moment.
    • Morcar
      Vis à vis du prix, vous partez du principe que tout les spectateurs vont le regarder seuls chez eux. Mais pour ceux qui vont le voir avec leurs enfants, ou avec des amis, ce prix peut devenir plus intéressant financièrement qu'une séance de cinéma.Je ne cautionne pas pour autant le choix de Disney, mais voir tous ces commentaires disant C'est plus cher qu'une place de ciné me parait être un faux problème.
    • Plaza13
      - ben je parlais uniquement des fréquentations de salles françaises : aucune incidence, c'est un fait. la chronologie des médias est plus courte aussi chez eux...- oups plus longtemps, tout a fait (fallait faire le fameux 1 milliard quoi qu'il en coute)...ils ont plus confiance au e-cinema : c'est un peu là que ça se passe aussi.- justement, j’attends de voir dans la réalité si y marche a ce prix..tout le monde dit a chaque sortie d'iphone, c'est trop cher et pourtant ça fait un tabac à chaque fois.... wait and see- bon courage
    • Plaza13
      Tout a fait !c'est le serpent qui se mord la queue depuis des années :A force d'avoir voulu segmenter les œuvres par age, communauté, genre etc etc..jusqu’à l'absurde, il ne faut pas s'étonner que le secteur a pris un mur en pleine face (le covid n'est que le petit coup de grâce final).En effet, au lieu de fédérer, le milieu du cinéma a conforter son public majoritaire (15/25) au détriment de l'ensemble du public.... Et jouer la carte de la diversité, ce qui a eu pour effet de fragmenter les entrées....Pour exemple, un Indy ou de funes étaient intergénérationnel donc rameutait du monde, ce n'est plus le cas avec les productions actuelles...faut être obligatoirement ceci ou cela car l’œuvre te conforte dans ta vision de la société et exclu tout les autresUn public curieux d'indé et avide de classique n'ont eu que pour seul choix de chercher ailleurs ce qu'il ne trouvait plus en salle...pour simplifierComme je dis souvent: en réalité, il n'y a pas 2 types de spectateurs mais 2 façons de mater un film de nos jours. LE film qui donnera envie de se déplacer comme on va faire un rollercoaster ou pour rechercher des sensations (épouvante par ex.)... et la vidéo que l'on peut très bien mater sur sa tv comme sur son smartphone.... l'effet cocooningD'ailleurs les grand cinéastes en rejoignant Netflix (entre autres) ont vu arrivé le truc : liberté artistique, sécurité financière et visibilité sur la durée.ben si tu trouves ton bonheur actuellement, c'est l'essentiel ;)j'avoue que depuis que j'ai le matos, c'est plus rentable un br a 30€ ou un abo a 8 que 4 places a 10 chacune sans compter popcorn et tutiquanti...sans oublier l'incivilité permanente avec les smartphones, de la dinde de 15 ans qui pouffent de rire pendant un moment de tension ou de la bande d’à coté quise tapent la discute...j'ai deja trop donné..désolé..mais j'y vais encore uniquement quand l’œuvre me motive réellement...c'est à dire de moins en moins vu le niveau...
    • Plaza13
      tout a fait ! le syndrome Spielberg !Je fais parti d'une génération qui n'a connu que le cinéma de minuit sur FR3 pour me culturer..A mon époque, quel bonheur j'aurais eu de pouvoir disposer des moyens actuels pour le faire !c'est affligeant de voir la misère culturelle et de s'en vanter en plus
    • The Rotisseur
      Nan mais l'épisodes 8 et 9 ont battu les records d'incohérences, même Lucas n'a pas osé dans sa prélogie. Même si cette dernière était calamiteuse sur bien des aspects, au moins tout l'univers (con) était cohérent (dans sa connerie). Alors que la dernière trilogie était un vrai gloubi-boulga d'une vision de plusieurs scénaristes/réal/acteurs qui n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur tout et n'importe quoi. Bref, ça m'énerve rien que d'y penser.
    • Kane
      D'accord sur pas mal de choses mais les salles auraient largement pu survivre encore longtemps si elles avaient prôné la diversité culturelle au lieu de mettre le paquet sur les BB US. Le cinéma ce n'est pas QUE le cinéma US et encore moins les très grosses productions.Ils ont mis tous leurs œufs dans le même panier, belle stratégie sur le long terme...Bien trop souvent ils ont envoyé paître les indé en refusant de diffuser leurs films, préférant passer une double ou triple dose de Disney...Chez Pathé on a tellement peu d'idée qu'on en est encore à ressortir Le Roi Lion 2019 et en faire de la pub...Pendant trop longtemps ils ont véhiculé l'idée que les salles ne profitaient qu'aux gros films avec de l'action, etc... ce qui est faux, tous les films en profitent à une échelle différente. Pour moi avec les 4DX&co ils s'enfoncent encore un peu plus sur la mauvaise voie.Oui ce sont des installations qu'on ne peut pas avoir chez soit mais ils vont terminer avec combien de salles en fonctionnement ? Ils sont en train de réduire le cinéma à une attraction du Futuroscope... En plus avec une crise économique pareille qui ira chez eux à +20/30€ la place ?Dans cette crise tout le monde est responsable:.Disneyqui refuse de projeter son/ses films dans des pays ou la situation sanitaire le permet. Pendant des années ils ont eu des exigences délirantes vis à vis des salles et ils leur font ce coup là ? Je veux bien qu'on ne fasse pas dans le social mais quand on fait du commerce et qu'on a des partenaires on ne leur fait pas un coup pareil. Warner ne l'a pas fait. Ce n'était pas nécessaire. Tout ce qu'ils veulent, et contrairement à ce qu'ils disent, c'est faire de Mulan un test, la preuve vu le tarif demandé et le fait que le film ne passera pas quoi qu'il arrive dans les pays ou Disney+ est disponible..Les spectateurs paranos car avec un masque + le respect des gestes barrières il n'y a AUCUN risque de contamination..Les spectateurs incapables d'ouvrir un programme et de se rendre compte qu'il y a largement de quoi se déplacer. Des spectateurs qui se laissent lobotomiser depuis trop longtemps, pour eux le cinéma en salles c'est juste du Marvel et de temps en temps un petit Nolan..Les médias, YouTubeur/bloggeur, enseignes de cinéma, etc... qui passent leur temps à pleurer les BB US et ne communiquent que négativement. Ils veulent que les gens aillent au cinéma ? Qu'ils leur donnent envie !!! Là ils ne font que leur envoyer le même message ouin ouin Tenet il est repoussé, circulez y'a rien à voir. Parlez du positif nom d'un chien au lieu d'effrayer et de dissuader les gens de se déplacer !!!Il y a des films, et des bons films en ce moment, allez les voir !!!Bref,Une mauvaise stratégie des salles, des acteurs comme Disney qui ne jouent pas le jeu et des spectateurs paranos et/ou peu curieux...D'une tristesse sans nom pour un accro au cinéma comme moi. Sérieusement depuis la crise du covid j'y vais 2-3 fois plus qu'avant... Entre les nouveautés et les vieux films qu'ils repassent j'y vais facile 5-6 fois par semaine sans me forcer.
    • François B.
      Je suis totalement d'accord avec vous. Ces dernières semaines, il y a eu des films de bonne qualité qui sont sortis : été 85 (le dernier Ozon), Malmkrog , Ip Man 4ou même Tout simplement noir qui reste intéressant. Mais non, les gens préfèrent rester dans leur zone de confort en privilégiant les Blockbusters US pour pouvoir après mieux se plaindre sur les réseaux sociaux et Youtube (gné gné gné y a trop de films de super-héros, Disney n'a plus aucune idée créative, etc) alors que ce sont ces mêmes gens qui critiquent qui font justement vivre l'ogre Disney ^^.A entendre les gens, le seul film à voir en ce moment c'est Tenet, comme si Nolan représentait 90% du cinéma actuel. Je n'ai rien contre lui, j'adore certains de ses films (sa trilogie Dark Knight, Interstellar, Insomnia) mais y a pas que lui non plus. Faudrait que les gens fassent preuve de plus de curiosité intellectuelle en sortant de leur zone de confort mais bon que faire ???
    • François B.
      Oui et puis bon, c'est pas comme s'ils ne s'étaient pas fait assez de thunes l'an dernier avec Avengers Endgame, Star Wars IX, les remakes live d'Aladdin et du Roi Lion, Toy Story 4 et La reine des neiges 2 ^^
    • François B.
      Ceci dit, j'ai vu la semaine dernière dans un magasin Carrefour (eh oui) le film Roma d'Alfonso Cùaron en DVD, alors qu'à la base c'est un film Netflix.
    • François B.
      Ils sont toujours mieux que l'immonde prélogie de Lucas qui a très mal vieillit visuellement. A part le 3 qui proposes quelque chose d'intéressant, les épisodes 1 et 2 sont objectivement pas bon, désolé. Je ne dis pas que les épisodes 7, 8, 9 sont des chef d'oeuvres, loin de là, mais ils ont le mérite de rester distrayant, paresseux certes, mais distrayants.
    Voir les commentaires
    Back to Top