Notez des films
Mon AlloCiné
    Après Coexister, Fabrice Eboué s'attaque aux vegans dans Barbaque avec Marina Foïs
    Par Jean-Maxime RENAULT (@J_M_Renault) — 7 août 2020 à 11:40
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Fabrice Eboué et Marina Foïs joueront un couple de bouchers meurtriers par accident dans la comédie burlesque "Barbaque"...

    JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

    Après avoir réuni 650 000 spectateurs en salles en 2017 et près de 4 millions de téléspectateurs à la télévision en mai dernier avec CoexisterFabrice Eboué vient d'entamer le tournage de son prochain film, Barbaque, entre Paris et Le Havre. Exit la religion, le réalisateur s'attaquera cette fois aux vegans à travers un pitch original qui envoie du lourd !

    Barbaque, c'est l'histoire rocambolesque de Vincent et Sophie, un couple de bouchers. Leur commerce, tout comme leur relation, est en crise. Mais leur vie va basculer le jour où Vincent tue accidentellement un vegan militant qui a saccagé leur boucherie… Pour se débarrasser du corps, il en fait un jambon que sa femme va vendre par mégarde. Jamais jambon n’avait connu un tel succès ! L’idée de recommencer pourrait bien les titiller...

    Il partagera l'affiche du film avec Marina Foïs dans le rôle de sa femme, Virginie Hocq et Jean-François Cayrey. Il a co-signé le scénario avec Vincent Solignac (Un Village français). 

    La bande-annonce de Coexister :

    Coexister Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Runbinson
      Si si je t'assure, je suis toujours un omnivore ^^Je peux toujours ingérer et digérer viande, poisson, oeufs etc...D'où mon et/ou.
    • The world is yours
      L'homme est omnivore, ce qui veut dire qu'il a la capacité d'ingérer et digérer des végétaux et/ou des produits carnés. Ce n'est en aucun cas synonyme d'obligation de consommer de la chair.Je suis d’accord comme ce n'est en aucun cas synonyme d'obligation de consommer du végétale être omnivore c’est les deux donc c’est contradictoire ce que tu dis.Si on ne consomme pas de viande on est plus omnivore...Et puis j’ai déjà goûté le steak de soja c’est juste écœurant !Chacun ses goûts je ne juge pas ceux qui préfère cela d’un point de vue moral.Oui je rêve d’une société où vegan et omnivore ne se font pas la guerre et essaye plutôt de trouver des compromis pour éviter l’aspect scandaleux de la surconsommation.Bref bonne soirée et mange bien tes légumes moi demain c’est espadon et légumes et âpres demain bœuf Angus grillé avec épis de maïs au barbecue et salade de tomates ^^
    • Runbinson
      L'homme est omnivore, ce qui veut dire qu'il a la capacité d'ingérer et digérer des végétaux et/ou des produits carnés. Ce n'est en aucun cas synonyme d'obligation de consommer de la chair. Dans nos sociétés occidentales on a une palette de produits végétaux suffisamment large pour trouve tout ce dont on a besoin nutritivement.cf mon post d'il y a 6 heures. Nous tournons en rond.
    • Runbinson
      Je ne cautionne pas la casse de vitrine ou n'importe quelle agression. De même tu ne cautionnes pas les dérives dans les abattoirs. Toi qui aimes tant le mot amalgames.Oui effectivement, on est dans une impasse. Cordialement.
    • The world is yours
      Bon on s’arrête là !Parce ce que franchement ce genre d’argument c’est juste pas possible !La prochaine fois ça sera une bombe agricole si on commence à cautionner ce genre d’acte,honteux.Ok je vois a qui j’ai à faire ...
    • The world is yours
      Je ne suis pas un carnivore tu as raison je suis un omnivore et un omnivore ça mange quoi dis-moi ?^^Contre nature, cela ne veut rien dire.C’est pas un argument ça.L’alimentation végétale est une alimentation morale mais que je respecte et qui ne sera jamais l’alimentation globale de l’espèce humaine.Et puis le jour où mon petit gars arrête le poisson panné il sera déprimé le pauvre...Jamais je ne lui donnerais que des courgettes... faut vraiment être pas bien dans sa tête pour donner que des légumes à un enfant.
    • Runbinson
      Caillasser une vitrine me semble différent d'imposer une alimentation végétalienne à un omnivore carniste.
    • The world is yours
      Ou je défends ma cause ?Je ne défend rien du tout moi je n’impose pas une idéologie à mon prochain.Selon moi un homme peut-être Vegan ou omnivores si il en a le désir.Ce n’est pas à moi de limiter les libertés individuelles et d’établir une doctrine alimentaire à l’être humain.Encore une fois tu joues avec les mots et tu t’éparpille un peu partout,je n’ai jamais défendu la surconsommation ni même la cruauté envers les animaux que je dénonce formellement c’est même l’un de mes principal combat qui me touche particulièrement d’ailleurs je donne souvent à des associations la dernières en dates c’était pour les Ours Polaires avec AVES qui m’avait touché quand j’ai vu ce qu’avait fait Trump en Alaska... bref non tu ne m’a pas bousculé ç’est juste la différence entre toi et moi... moi je suis un modéré dans l’âme et dire que tout les animaux meurt dans d’affreuses souffrance c’est totalement faux,des bons éleveurs qui font bien leur métier ça existe et faire l’amalgame des marchés sordides avec les éleveurs sérieux qui demandent juste à faire leur métier paisiblement c’est juste n’importe quoi.Dire que tu cautionnes la cruauté sur les animaux parce que tu manges de la viande c’est encore un amalgame.Donc que d’amalgame,tu confonds marché,cruauté,nature et surconsommation pour tout mixer ensemble alors que chaque point est différent.-Je suis entièrement de ton avis pour la surconsommation et le marché sordide qui empile les animaux comme des produits pour les exterminer comme si de rien n’était.-Je suis entièrement de ton avis pour la cruauté vis à vis de certains abattoirs (mais attention à ne pas mettre tout le monde dans le même sac)Là où je ne suis pas d’accord c’est cette façon de dire que l’être humain doit manger vegan dans le seul but de garder une éthique en cataloguant les mangeurs de viande comme des collabo et des meurtriers adeptes de souffrance.Un Lion fait plus souffrir une gazelle en la dévorant vivante que quand l’être humain qui tue une poule avec l’électronarcose ce qui endort,c’est instantané et elle ne souffre pas par la suite.Et puis ça peut-être aussi perçu d’un point de vu religieux et spirituel,le sacrifice a toujours existé.Dieu l’a dit « Tue et mange » L'important, explique saint Paul, est d'agir dans le respect de Dieu : « Que celui qui mange de tout ne méprise point celui qui ne mange pas de tout, et que celui qui ne mange pas de tout ne condamne point celui qui mange de tout » (Romains, XIV, 3)Donc on peut analyser la chose d’un point de vue éthique,moral,scientifique,spirituel mais le principe c’est de ne pas imposer aux autres...Je suis pour un perfectionnement du système,pour une diminution des consommations mais je suis totalement contre un régime alimentaire totalitaire qui serait contre nature et purement formaté.(Supprimé)
    • Runbinson
      Ok, le veganisme est une idéologie mais le carnisme (défendre coûte que coûte la conso de viande et l'imposer à des animaux sentients qui deviennent des produits de bouche) non. C'est une idéologie majoritaire non ? Et t'inquiètes, je reste un omnivore d'où mon emploi du terme carniste puisque nous tournons autour du mot sans l'avoir nommé jusqu'ici. Je n'aime pas forcément ce mot qui ajoute une dose d'agressivité à un débat qui n'en a pas besoin. Prenons le au sens factuel, non comme une insulte. L'inverse de vegan.C'est amusant de voir que ta définition de la modération coïncide avec ta vision des choses. Et donc tout ce qui s'en écarte devient de l'extrémisme. Perso, j'assume ma radicalité et la préfère à la soit disant modération de notre société.Je n'ai pas traité les mangeurs de viande de collabos ni d'adeptes de la souffrance. Je suis entouré de mangeurs de viande et nous ne nous accrochons pas pour autant et nous ne passons pas notre temps à parler de ce sujet. J'aimerais qu'il y ait plus de végétariens ou vegans certes mais n'impose ni ne fait de leçon. J'essaye d'être là si on m'interroge et de répondre le plus honnêtement possible.Je le répète encore une dernière fois. Tu n'es pas un lion. Tu n'es pas un carnivore. La comparaison n'a rien à faire là. Le lion tue parfois les petits d'une femelle qu'il convoite. Dois t-on faire de même ?A l'argument religieux, je préfère l'argument scientifique de la sentience et de la viabilité du végétalisme. Je ne m'aventure pas sur ce terrain de la foi qu'on peut interprété selon tout et son contraire.Contre nature, cela ne veut rien dire. Tout est contre nature dans une société de culture. L'alimentation végétale, pas plus, pas moins que l'alimentation carnée.Sympa le commentaire supprimé. Merci Allociné.
    • The world is yours
      Tu m’a dis que ça n’existait pas à l’inverse et bien je t’ai prouvé que non ^^Et moi au contraire je n’accuse pas tout les Vegans,je suis convaincu que certains vegans peuvent accepter de vivre en communauté dans une société qui ne leur appartient pas et qui est complété par des omnivores.
    • Runbinson
      Pour avoir une mauvaise image du veganisme, tu peux aussi aller sur le site de boucherie abolition. Le caillassage de vitrines ou inviter un membre de BA pour amalgamer tous les vegans dans une sorte d'extrémisme fantasmé, c'est assez récurent dans les médias malheureusement. Ce n'est pourtant pas représentatif.
    • The world is yours
      A-t-on déjà vu un vegan imposer sa doctrine alimentaire végétalienne à un mangeur de viande ? Non.Au contraire moi j’ai vu des individus vachement agressifs qui caillassent les boucheries avec des briques...C’était dans les faits divers pourtant,si ça c’est pas essayer d’imposer je ne comprends plus rien...
    • The world is yours
      Qu’est ce que j’ai dit dans mon précédent commentaire ?C’est pas l’être humain que tu dois changer mais le système !J’ai reconnu qu’il y avait des dérives dans le système d’exploitation des animaux dans les abattoirs voir même dans beaucoup d’autres grandes marques.Et pour cela que je ne mange pas n’importe où et pas n’importe quoi car je sais pertinemment ce qu’il se passe mais dire Tôt ou tard, tu cautionnes malgré toi ce système c’est encore faire un terrible amalgame qui n’est pas constructif et encore moins objectif.J’ai peut-être un argumentaire classique comme tu dis mais le classique n’est pas forcément négatif quand il s’agit d’être modéré.Ton argumentation à toi m’a paru tout sauf modéré,tout n’est que questionnement mais finalement pas beaucoup de réponses sur la forme.Sur le fond je peux comprendre le principe de privilégier la vie animale au bien-être humain mais la nature et la vie sont ni cruelles ni justes,l’humain doit assumer son animalité ou pas mais il ne sera jamais question de priver l’être humain de s’alimenter comme bon lui semble.Pour résumer moi ce qui me choque c’est uniquement d’un point de vue commercial et éthique mais la nature de l’être humain ne me choque pas et restera à jamais ainsi.C’est la loi de la nature.
    • Runbinson
      Tous les animaux ne souffrent pas lorsqu'on les met à mort. Peut-être. Mais le contraire n'est-il pas une généralité de nos abattoirs ? Penses-tu sincèrement que les techniques utilisées sont indolores. Tôt ou tard, tu cautionnes malgré toi ce système en consommant ces produits alors que tu réprouves les méthodes utilisées. De plus, la souffrance n'est pas uniquement au moment de la mort mais aussi des conditions de vie, intensives pour plus de 80% des poules et poulets, 95% des cochons, 99% des lapins etc... Ce ne sont pas dans la majorité des cas de belles vies dans les pâtures contrairement à ce que la publicité nous suggère.Bien sûr que non mais tu as très bien compris ou je voulais en venir,ton lion est primitif et intellectuellement sous évoluée par rapport à l’homme pour être supérieur lui.A vrai dire, oui j'avais compris mais alors. On est supérieurs selon ces critères mais je le répète le lion est carnivore. L'homme est omnivore. De plus s'il est supérieur, c'est aussi qu'il est doté d'une moralité (imparfaite certes). Il peut faire des choix. Il a une idée de la justice. Pourquoi dès lors n'évite t-il pas de faire souffrir les plus faibles (lorsque cela est possible). Et dans une large mesure, c'est possible en ce qui concerne les animaux de nos élevages et notre bouffe.Pourquoi continue t-il à les réifier alors que leur sentience a été démontré scientifiquement. Pourquoi s'accompagne t-il du chien et mange t-il le cochon qui sur l'intelligence n'a rien à lui envier ?Pourquoi ai-je cru que tu n'avais pas une opinion sur le sujet ? Tout simplement car ton argumentaire m'a paru classique. Entendu des tas de fois. C'est presque un réflexe pavlovien d'hostilité.J'ai grandi à la campagne. J'ai exploité, tué, consommé des animaux depuis que je suis haut comme trois pommes et jusqu'à être un jeune adulte. Non, cela ne fais pas de nous des monstres effectivement. car c'est la société dans laquelle on a grandis. Qu'il est difficile d'aller à contre courant de l'immense majorité qui croit en ce système de valeurs, de consommation légale, encouragée par nos politiques, la publicité. La remise en question reste toutefois possible. Je ne pense pas avoir été violent sur la forme mais sur le fond, mes propos le sont sûrement. Mais je le répète, nous ne nous connaissons pas. Je n'ai pas le pouvoir te t'imposer ton alimentation.
    • The world is yours
      Désolé si tu l’a pris pour une agression je ne voulais pas t’agresser mais ton commentaire m’a quelque peux dérangé car il fait un peu un amalgame.Le plaisir gustatif est-il une justification valable lorsqu'il implique la souffrance et la mise à mort d'un tiers ?C’est là que tu fais un amalgame,pas tout les animaux souffrent quand ils sont mis à mort,je viens d’une famille ou mon père et mon grand père élevaient leurs propre animaux et je peux confirmer que la souffrance ils ont clairement pas le temps de la ressentir.Ne pas mettre sur le même point les scènes de torture qu’on peut voir à la télé et les éleveurs qui élèvent leur bêtes dans les règles les plus strictes.Désolé de te l'appendre mais l'homme n'est pas au sommet de la chaîne alimentaire. Ce n'est pas un carnivore de type lionBien sûr que non mais tu as très bien compris ou je voulais en venir,ton lion est primitif et intellectuellement sous évoluée par rapport à l’homme pour être supérieur lui.L’homme est le dominant du monde et plus vite tu le comprendra mieux ça sera.Quand un Lion tue une gazelle tu va pas lui demander de faire du sentimentalisme en devenant vegan par que cette dernière a des émotions.Nous sommes omnivores de base donc nous mangeons de la viande.Nulle envie de te donner une leçon ou de vouloir t'imposer quoi que ce soit mais sache qu'en tant qu'animaliste je réfléchis à ces questions et je côtoie des personnes qui réfléchissent à ces questions. Mon but étant que tu te forges ton opinion le plus honnêtement possible.Effectivement les leçons seraient peut-être plus appropriée pour les camps adverses... Et qui te dis que mon opinion n’est pas déjà forgée sur la question ?Je côtoie des animaux depuis plus de 30 ans donc franchement manger de viande ne fait pas de moi quelqu’un de cruel,j’ai toujours défendu la cause animale mais j’ai l’impression que certains Vegan ne voit pas plus loin que son nez en essayant d’imposer une doctrine.
    • Runbinson
      Pourquoi une telle agressivité ? Je n'ai pas le pouvoir de t'imposer quoi que ce soit. Pourquoi ai-je l'impression que la simple présence de mon post t'agresse alors que ce n'était pas le but ? Peut-être parce que je bouscule la légitimité de tes pratiques du quotidien (qui ont aussi été les miennes). Et du coup, tu sens agressé. A tort.Le plaisir gustatif est-il une justification valable lorsqu'il implique la souffrance et la mise à mort d'un tiers ?L'homme est omnivore, ce qui veut dire qu'il a la capacité d'ingérer et digérer des végétaux et/ou des produits carnés. Ce n'est en aucun cas synonyme d'obligation de consommer de la chair. Dans nos sociétés occidentales on a une palette de produits végétaux suffisamment large pour trouve tout ce dont on a besoin nutritivement.Tu commets un certain nombre de sophismes du type appel à la tradition/ appel à la nature pour justifier ces pratiques. Une chose est elle bonne/souhaitable parce qu'elle est naturelle ou que c'est une tradition ?Désolé de te l'appendre mais l'homme n'est pas au sommet de la chaîne alimentaire. Ce n'est pas un carnivore de type lion qui n'a pas de choix autre que de consommer de la viande pour survivre. L'homme n'a ni griffes ni dents comparables. Tout juste est-il de nos jours un chasseur de supermarché au rayon boucherie. Où est son mérite de prédateur ?Comme la plupart des gens, et à juste titre, tu es choqué et dénonce la cruauté envers les animaux sans pousser plus loin ta réfléxion. C'est classique d'une dissonance cognitive c'est à dire qu'il y a une incohérence entre tes convictions sur la cruauté animale et tes pratiques. Et tu résous ce dilemme en relativisant le traitement infligé aux animaux pour justifier le contenu de ton assiette.Nulle envie de te donner une leçon ou de vouloir t'imposer quoi que ce soit mais sache qu'en tant qu'animaliste je réfléchis à ces questions et je côtoie des personnes qui réfléchissent à ces questions. Mon but étant que tu te forges ton opinion le plus honnêtement possible.
    • The world is yours
      Et ça t’es pas venu à l’esprit que certains êtres humains aiment la viande et qu’ils veulent continuer à en consommer ?Ton commentaire est loin d’être raisonnable,il dénonce une doctrine mais en même temps essaye d’imposer une alimentation bien établie a des personnes qui veulent continuer à vivre comme des omnivores.Dénoncer une soit disante doctrine pour en installer une autre je trouve cela contradictoire,l’omnivore n’est pas une doctrine il ne force pas les gens à ne pas être végétarien...Qu’une espèce mange de la viande ça fait partie de la nature,quand un Lion mange une gazelle on en fait pas toute une histoire.Un animal qui mange un autre animal on tout deux des sentiments.Ce qui est nauséabond c’est le système et certains abattoirs qui effectivement considère les animaux comme des produits,mais il ne faut pas faire d’amalgame les éleveurs ne sont pas tous comme ça les animaux sont bien traités.J’ai encore mangé des œufs et du bœuf ce matin et c’est sûrement pas toi qui va me dire ce qui est éthique ou qui ne l’est pas.C’est dans la nature de l’homme d’être omnivore,certains vont devoir accepter un jour et comprendre que l’homme est un prédateur au sommet de la chaîne alimentaire et que c’est pas prêt de changer.Libre à toi d’être végétarien ! Personne te force à manger de la viande.Me concernant j’ai diminué mes rations de viande,je ne mange plus que de la volaille et du bœuf mais ça me regarde que moi je ne force personne à adopter mon alimentation.Ce qui dérange au jour d’aujourd’hui c'est la cruauté envers les animaux qui est gratuite et à des fins commerciales.C’est le système qu’il faut changer pas l’être humain. Si tu veux manger que des poireaux libre à toi mais n’essayez pas de supprimer le droit à l’homme de vivre comme il l’entend.Je suis le premier à défendre la vie animale et à dénoncer la surconsommation mais là désolé tu m’a perdu.
    • The world is yours
      5 fruits et légumes par jours mdrrr
    • Runbinson
      A-t-on déjà vu un vegan imposer sa doctrine alimentaire végétalienne à un mangeur de viande ? Non.Par contre, ceux qui imposent leur doctrine alimentaire sont bien les mangeurs de viande qui imposent leur plaisir gustatif/habitude à trois millions d'animaux terrestres abattus pour leur chair tous les jours, rien qu'en France. Ce ne sont pas des produits mais des individus sentients. C'est une injustice parfaitement admise dans les mœurs de nos sociétés dites évoluées. Alors qu'il a été démontré que l'alimentation végétalienne est viable. Qu'attendons-nous pour changer ?
    • Madolic
      Ça promet encore une comédie française très subtile ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top