Notez des films
Mon AlloCiné
    ADN, Wakanim, Crunchyroll : les animés du 17 au 24 août : Naruto, Your Lie in April...
    Par Manon Maroufi & Vincent Formica — 17 août 2020 à 10:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    ADN, Wakanim, Crunchyroll : les animés du 17 au 24 août : Naruto, Your Lie in April, Uzaki-chan Wants to Hang Out...

    ADN
    NARUTO (ADN, NETFLIX, MYTF1)

    Véritable phénomène depuis le début des années 2000, Naruto est un animé culte qu'il faut absolument avoir vu ! Ne vous laissez pas intimider par les 220 épisodes et lancez-vous, vous allez vite devenir accros ! L’histoire commence dans le village caché de Konoha, où vit Naruto, le pire garnement de l’académie des ninjas. Le passe-temps favori de celui qui rêve de devenir le nouvel Hokage est de faire les quatre cents coups. Mais pour devenir un vrai ninja, la route est longue et parsemée d’embûches. Cet animé bourré d'action et non dénué d'un humour ravageur n'a pas volé son immense succès et reste un incontournable ! Si vous décidez de commencer la série, n'hésitez pas à passer les épisodes filler, vous arriverez plus vite au bout. Vous pourrez ainsi passer à la suite, Naruto Shippuden et ses 500 épisodes ! Pas d'excuses pour repousser le visionnage de la série, elle est dispo sur ADN, Netflix et gratuitement sur MyTF1 !

     

    YOUR LIE IN APRIL (WAKANIM, NETFLIX)

    Your Lie In April raconte l'histoire d'Arima Kosei, un véritable prodige du piano. Enfant, il dominait tous ses rivaux en compétition et s'était déjà fait un nom dans le domaine musical. Mais, après la mort de sa mère, il sombre dans une forte dépression qui l'amène à être dégoûté de son propre instrument. Deux ans après le drame, continuant de considérer sa vie comme insipide, Arima se contente de vivre sa vie sans réel but… jusqu'à ce qu'il rencontre Miyazono Kaori, une jeune violoniste extravertie qui, elle aussi, semble exceller dans son art… Préparez-vous à toutes sortes d'émotions différentes avec cet animé extrêmement touchant. Le quatuor de personnages principaux est attachant et très bien écrit, notamment l'imprévisible Kaori. Une petite pépite que seule l'animation japonaise est capable de nous gratifier.

     

    BUNGO STRAY DOGS (CRUNCHYROLL)

    Atsushi Nakajima, orphelin vagabond, voit sa vie bouleversée le jour où il sauve un homme d'une tentative de suicide. Ce dernier, membre d'une Agence de Détectives aux pouvoirs fantastiques, lui propose alors de rejoindre leurs rangs. Tel est le scénario mystérieux de Bungo Stray Dogs, proposé par le mangaka Asagiri Kafuka et adapté en série depuis 2016 par les studios Bones, dont la qualité d'animation n'est plus à prouver (Fullmetal Alchemist : BrotherhoodMy Hero Academia…) Cet anime qui mêle à la fois enquêtes et surnaturel se distingue tout particulièrement par sa palette de personnages hauts en couleurs et l'origine de leur création. En effet, chacun s'inspire d'un auteur de la littérature japonaise, dont il porte le nom. De quoi s'instruire et se divertir en même temps, puisque la série de 3 saisons ne manque pas d'humour, ni d’intrigues toujours plus étonnantes. Ajoutez à cela son rythme haletant et sa dimension psychologique bien travaillée, et c'est l'oeuvre parfaite pour se lancer dans le genre seinen.

     

    UZAKI-CHAN WANTS TO HANG OUT ! (WAKANIM)

    Classée dans le top 20 des mangas du web par le Da Vinci Magazine en 2018, l’adaptation d’Uzaki-chan Wants to Hang Out était très attendue par ses lecteurs. Cette comédie romantique nous entraîne dans le quotidien de Sakurai Shinichi, un étudiant calme et introverti qui n’attend qu’une chose de sa troisième année universitaire : paix et tranquillité. Mais c’est sans compter sur l’omniprésence de la jeune Uzaki Hana, véritable boule d’énergie arrogante et taquine qui se met en tête de devenir son amie. Un scénario classique pour le genre mais qui se distingue par sa construction : les épisodes, divisés en petites histoires légères et comiques sans réel fil conducteur (à l'image de Kaguya-sama : Love is War), ne manqueront pas de vous décrocher plusieurs fous rires. Et que vous soyez réservés comme Sakurai ou plutôt excentriques comme Uzaki, vous prendrez plaisir à voir ces personnages aux antipodes l'un de l'autre se chamailler. Le début de la saison 1 est déjà disponible sur Wakanim, qui poursuit la diffusion de l’anime à raison d’un épisode par semaine.

     

    MISS KOBAYASHI'S DRAGON MAID (CRUNCHYROLL)

    La jeune Kobayashi mène une vie monotone qu’elle partage entre l’entreprise dans laquelle elle travaille et son petit appartement. Néanmoins, tout change lorsqu'elle sauve Thor, une dragonne capable de se transformer en humaine. Afin de s’acquitter de sa dette, cette dernière propose de se mettre au service de sa bienfaitrice. Miss Kobayashi's Dragon Maid nous propose ici un pitch de comédie fantastique sans prétention et directement adapté du manga éponyme. Un univers absurde merveilleusement animé par les studios Kyoto Animation (Violet Evergarden, Free!) et qui fait office de bouffée d’air frais dans la sphère mangas. Son humour, ses bons sentiments et sa douceur attendrissent et détendent, quand sa trame de fond, plus sérieuse, permet une lecture allégorique de l'oeuvre sur la discrimination. Un mélange efficace qui a su toucher le public puisque, trois ans après sa diffusion, une seconde saison vient d’être annoncée pour 2021. C’est donc le bon moment pour se (re)plonger dans cette série atypique !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top