Notez des films
Mon AlloCiné
    Bande-annonce Des hommes : Depardieu traumatisé par la guerre d'Algérie chez Lucas Belvaux
    Par Vincent Formica — 21 août 2020 à 17:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le cinéaste Lucas Belvaux est de retour derrière la caméra avec un drame autour du traumatisme de la guerre d'Algérie : Des hommes. Découvrez les premières images de ce film porté par Gérard Depardieu.

    Trois ans après Chez nous, qui explorait l'ascension d'une jeune femme dans un parti politique extrémiste, Lucas Belvaux est de retour avec Des hommes. Le metteur en scène s'empare à nouveau d'un sujet sensible avec la Guerre d'Algérie. Le drame par de ces hommes qui ont été appelés en Algérie au moment des "événements" en 1960.

    Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d'autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d'une journée d'anniversaire, d'un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

    Des hommes est l'adaptation du roman écrit par Laurent Mauvignier paru en 2009. L'oeuvre sonde les blessures et les traumatismes que la guerre engendre. Le conflit en Algérie est un sujet extrêmement délicat en France et les longs-métrages revenant sur cette période sont très peu nombreux. Récemment, Qu'un sang impur, d'Abdel Raouf-Dafri, osait déjà explorer cette période sombre de l'Histoire hexagonale. Le long-métrage de Lucas Belvaux traite le sujet différemment, se concentrant sur deux époques distantes de plus de 40 ans.
    Gérard Depardieu incarne Bernard, appelé en Algérie à 20 ans. "Il va y découvrir à la fois la beauté du monde et de l’amour mais aussi l’horreur dont l’humanité est capable. Il ne s’en remettra jamais", confie Lucas Belvaux. Selon le cinéaste, l’histoire de l’Algérie passionne Depardieu qui la connaît très bien. "Il est trop jeune pour avoir fait la guerre mais, enfant, adolescent, il a connu des appelés, il les a vus revenir, cassés. En plus, c’est un provincial. On peut imaginer qu’il a connu Bernard. Il n’a pas eu à l’inventer. Il pouvait faire appel à ses souvenirs et à son talent !"
    Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin complètent le casting de ce drame qui sortira en salles le 11 novembre prochain. À noter que Yohan Zimmer et Edouard Sulpice campent les versions jeunes de Depardieu et Darroussin. Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Max Rss
      Reno, il est comme Gabin, Ventura ou Delon, c'est un acteur, mais pas un comédien.Ce qui n'est pas une tare, loin de là.Mais, si demain on lui proposait de jouer des films tels que Les bas-fonds, Le jour se lève, Un papillon sur l'épaule, Le rapace, La cage, Le samouraï, Adieu l'ami ou Flic story, il ne serait pas à son aise.
    • Max Rss
      Des cinéastes comme Boisset, dans notre cinéma, ça ne se voit plus.C'est une espèce disparue.Comme Costa-Gavras, d'ailleurs.
    • demencia
      tout-à-fait ,un très bon film un réal comme il n'y en a plus beaucoup !
    • The world is yours
      Qu’est ce que tu n’aimes pas chez Reno ?Sinon sur le reste je suis 100% d’accord.
    • Max Rss
      Dans ta liste, je me permets de virer Reno.Non pas qu'il soit mauvais, mais sans Les Visiteurs, il ne serait rien, ou pas grand chose.Christophe Lambert ? Lui, c'est dommage.Le début de carrière était effectivement prometteur, mais après... on connaît la suite...Cassel a du charisme, c'est indéniable, mais je ne pense pas qu'il aurait pu titiller les Belmondo, Ventura, Gabin, Delon, Trintignant et cie.Depardieu, lui, il aurait pu arrêter sa carrière en 1987, il n'avait plus rien à prouver.Depuis, il gère sa carrière en bon gestionnaire.Je crois qu'il n'est plus trop regardant sur la qualité des films qu'il tourne.Dujardin, j'en parlais une fois avec Démencia, je trouve qu'il se bonifie avec le temps.Hélas pour lui, pas mal de rôles sont pris par les fantômes Canet et Lellouche, pour ne citer qu'eux.Le plus gros regret, ça restera Dewaere.Ce mec avait tout ce qu'il fallait pour maintenir notre cinéma au niveau qui était le sien dans les années 70.
    • Max Rss
      Moi, le seul film courageux, vu le contexte de l'époque, que j'ai vu au sujet de la guerre d'Algérie, c'est le R.A.S. de Boisset.Ce qui lui avait valu pas mal de problèmes à l'époque.
    • demencia
      Le truc , c'est que , tout ce qui est Français ,dans la presse et dans les médias spécialisés , est forcément bien , intelligent , avec d'excellents acteurs .Les critiques cinématographiques sont les spécialistes du passage de vessie pour des lanternes .On ne dira jamais qu'un ch'ti est mauvais , ni qu'un visiteur en amérique est inutile ....c'est sans doute là la différence avec d'autres pays et leur propre cinéma .
    • The world is yours
      Oui les critiques en France c’est des grosses blagues.Ça m’arrive de ne pas être d’accord avec les médias aux États Unis mais au moins eux restent majoritairement professionnels.Nous en France on dirait que tout ce qui concerne critiques, journalisme, médias se résume à de la publicité.
    • demencia
      Un membre de ma famille a aussi fait la guerre d'algérie , et ce qu'il m'en a raconté, en ce qui concernait ceux d'en face, n'est jamais montré dans les films ...Cela tient à quoi ???
    • demencia
      Les films de Belvaux ressemblent aux conséquences de crampes intestines !!!
    • demencia
      Et personne n'a pensé à faire un film côté algérien ????
    • demencia
      La baisse de régime m'a aussi bien fait rigoler ! Chez nous , ( pas le film ) la mode n'est plus , hélas , aux bons acteurs elle est plutôt dans un contexte mercantile ou un ou deux personnages tiennent l' affiche au travers de films médiocres , ridicules ,avilissants mais que les médias font passer pour très bons ,et... aux vues de l'intellectualisme hexagonal ........
    • demencia
      Oh le vilain Français dans la bande annonce qui tire sans pitié !!! Mr Belvaux , de qui vous moquez-vous ,,,
    • demencia
      Réponse supprimée ! en même temps , c'est normal , je disais du mal de tout le monde ! L.O.L Belvaux , Depardieu....
    • demencia
      je suis content que cela t'ai plus ....un peu 'humour dans ce monde de brutes !!!!
    • The world is yours
      Oh je viens d’aller sur la page de chez nous.Tu as un peu tout les partis politiques dessus.Et même de l’extrême gauche à l’extrême droite,j’étais déjà pas fan du film même si je lui reconnais quelques qualités mais là il y a certains commentaires qui vol pas haut.En tout cas tu m’as fait rire avec la panne ^^
    • The world is yours
      Ok j’avais pas compris c’est purement ironique.Après j’avais pas trouvé Chez Nous catastrophique on a quand même vu pire.Personnellement je pense que Depardieu est l’un des seul qui pourrait m’attirer vers ce cinéma Français même si lui aussi (sans jeu de mot) a baissé en régime ^^Après il faut dire que la génération d’acteurs et comédiens est catastrophique comment passer de Gabin,Belmondo,Delon,De Funès,Villeret,Galabru,Bourvil,Montand,Blier,Serrault,Coluche aux Kev Adams ect...Bizarrement tout les bons acteurs qui restent sont soit en retrait sont ils ont plus de carrière... et pourtant il y avait de l’espoir avec Jean Reno,Depardieu,Dewaere,Lambert,Cassel,Dujardin mais le reste ne m’inspire pas car généralement que des comédies sans finesse à l’humour gras qui ne passe vraiment pas.
    • The world is yours
      Le cinéma Français était bon ...Malheureusement les navets prennent trop de place et la qualité est rare.Par rapport à ce qui ce faisait avant le cinéma Français est totalement perdu.On est quand même loin de la grande époque qui faisait honneur au pays.
    • demencia
      Le cinéma Français est vraiment excellent , et quand on pense qu'il y en a qui le critiquent constamment !!!
    • demencia
      MR Belvaux est un réalisateur sans parti pris !!! Son ' chez nous nous le prouve .Croyons à son succès !La B.A est déjà à elle seule tellement réaliste .....
    Voir les commentaires
    Back to Top