Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Fantôme de Barbe noire sur Disney+ : piraterie et bonne humeur pour ce classique de la comédie
    Par Corentin Palanchini — 12 sept. 2020 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    On vous recommande de revoir ou de rattraper "Le Fantôme de Barbe noire", une comédie familiale parmi les plus réussies du studio Disney.

    The Walt Disney Pictures

    A partir de 6 ans. Ce film est actuellement disponible sur Disney+

    L'histoire

    Steve Walker arrive dans la petite ville de Godolphin pour y entraîner l'équipe d'athlétisme. Il s'installe pour la nuit dans l'auberge des Filles des boucaniers. Après avoir acheté une bassinoire pour les beaux yeux de Jo Anne, il y trouve une formule magique, la lit à haute voix, et voit apparaître le fantôme de Barbe noire, authentique pirate en quête de rédemption. Personne ne le voit ni ne l'entend à part Steve. Tous les deux vont former une alliance improbable contre Seymour, un mafieux cherchant à racheter l'auberge des Filles des boucaniers pour en faire un casino. 

    Le scénario est librement adapté d'un roman éponyme écrit par Ben Stahl et publié trois ans avant la sortie du film. L'auteur est venu proposer son ouvrage à Walt Disney, qui donnera son feu vert à l'adaptation mais décédera avant la sortie du long métrage le 8 février 1968 aux États-Unis.

    Sur le papier, recommander un film Disney de la fin des années 60 peut passer pour la coquetterie d'un rédacteur frappé d'un trop plein de nostalgie. Pourtant, Le Fantôme de Barbe noire est vraiment un film à voir, et ce surtout pour trois raisons.

    1. On s'amuse

    Le film repose sur des gags de situations. Le fait que personne d'autre que Steve ne voit ni n'entende Barbe noire crée des quiproquos, on le prend pour un fou, il se retrouve en prison... Barbe noire est un aimant à catastrophes. Car le redoutable pirate est ici un personnage un peu incapable, alternant les moments où il est hyper sensible et ceux où il est bourru et caractériel. La légende du pirate assoiffé de sang tombe, ce qui participe à la cocasserie des situations.

    The Walt Disney Pictures
    Dean Jones (Steve Walker) et Peter Ustinov (Barbe noire)

    Walker et le pirate ne sont pas d'accord sur la façon dont Barbe noire peut faire sa rédemption et leurs disputes sont dantesques. Elles se multiplient au cours du film sur divers sujets, dont la façon de gérer la compétition sportive impliquant la ville de Godolphin. Leurs échanges sont l'un des trésors du film par leur drôlerie et leur opposition morale : Walker est l'homme juste avec des principes, Barbe noire le roublard qui s'arrange avec les règles. Évidemment, tout cela devient vite explosif !

    2. On ne s'ennuie pas

    Le rythme auquel les gags de situations s'enchaînent contribue à maintenir le spectateur dans l'action, et chaque scène un peu plus bavarde est soit soutenue par les dialogues piquants entre Steve et Barbe noire, soit par une séquence d'action immédiatement après, relançant l'intrigue et l'intérêt du spectateur. Dans le même ordre d'idée, les effets spéciaux n'ont pas trop vieilli et participent de la bonne expérience de visionnage. Leur rendu encore à la hauteur permet de garder intacts le rythme et l'immersion.

    En matière de rythme, il faut saluer la partition de Pleshette, Jones et de Peter Ustinov, qui se livrent à un ping-pong verbal permanent, accompagné d'un dynamisme assez rare dans un film de cette époque. Il semble que chaque scène est construite comme un ballet car les personnages sont perpétuellement en mouvement. Ça ne s'arrête jamais et pourtant, ce n'est jamais épuisant. En revanche, on est happé, et ce tout au long des 1h46 du long métrage.

    3. C'est un classique Disney

    Il est assez facile de repérer quels sont les classiques des dessins animés Disney, que cela soit par leur ancienneté et leur aspect pionnier (Blanche-Neige, Pinocchio) ou leur reconnaissance par un très large public (Aladdin, Le Roi lion). Il est en revanche plus difficile et moins commun d'essayer de définir quels sont les classiques des longs métrages Disney en prises de vues réelles. Pourtant, nous allons nous attacher à expliquer pourquoi Le Fantôme de Barbe noire mérite d'intégrer cette liste des classiques "live" de Disney.

    The Walt Disney Pictures
    Barbe noire au casino

    D'abord, parce que les fans de Disney s'y sentent à la maison. Le talentueux Dean Jones et l'impayable Suzanne Pleshette avaient déjà fait équipe dans Quatre bassets pour un danois (1966), en formant un duo de choc capable de toutes les excentricités pour faire rire le spectateur. On retrouve dans le rôle de Miss Stowecroft Elsa Lanchester, ex-Fiancée de Frankenstein et habituée des productions Disney depuis Mary Poppins et L'Espion aux pattes de velours (1966). C'est également dans ce dernier (ainsi que dans The Gnome-mobile) que l'on pouvait déjà voir Richard Deacon, qui interprète ici le doyen de l'Université. Ajoutez que la mise en scène est assurée par Robert Stevenson, réalisateur de 19 longs métrages du studio, et vous avez une équipe qui se connaît bien.

    Ensuite, la "recette Disney" est suivie à la lettre. On y retrouve un bâtiment historique avec du cachet, tenu par des personnes vulnérables (ici, des vieilles dames), menacé par un truand qui veut le détruire pour accroître son profit personnel (en bâtissant une maison de jeux). Suite à un pari, la résolution de cette opposition est soumise aux résultats d'une compétition sportive au cours de laquelle l'élément fantastique du scénario (Barbe noire) va se montrer d'une grande aide. Une recette que vous retrouvez appliquée dans Un amour de Coccinelle (le parallèle est détaillé par ici), mais aussi dans Un nouvel amour de Coccinelle, le trop méconnu Cheval aux sabots d'or ou encore 3 étoiles, 36 chandelles (avec toutefois l'élément fantastique en moins).

    Enfin, la marque d'un classique est sa capacité à rester d'actualité et à passer l'épreuve du temps. C'est le cas avec Le Fantôme de Barbe noire, qui n'a pas tellement vieilli ni dans son sujet ni dans sa forme. N'importe quel spectateur d'aujourd'hui y prendra le même plaisir qu'à l'époque, idéalement en famille et pour les nostalgiques, ce sera version française obligatoire !

    Le Fantôme de Barbe Noire
    Le Fantôme de Barbe Noire
    Sortie le 24 mars 2020 | 1h 42min
    De Robert Stevenson
    Avec Suzanne Pleshette, Peter Ustinov, Elsa Lanchester, Dean Jones, Joby Baker
    Spectateurs
    3,8

    Le Fantôme de Barbe Noire Teaser VO

    Découvrez la liste des films à voir sur Disney+

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • PENN-@R-BED (COMMS)
      Mon commentaire a été supprimé (deux fois) !Je disais juste que c'était un (énième) article inutile (et sponso) sur Disney+ ... Il y en a au moins quatre par jour.A croire que la vérité fâche.
    • Romain D
      On vous recommande de revoir ou de rattraper Le Fantôme de Barbe noireTraductionDisney+ nous a payé pour vous demander de vous abonnés sur leur plateforme.
    • Might Guy
      Vu à 7 ans au ciné, le film m'a beaucoup plu.
    Voir les commentaires
    Back to Top