Notez des films
Mon AlloCiné
    Amélie aux Oscars
    24 oct. 2001 à 13:11
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La commission de sélection pour les Oscars a choisi "Le Fabuleux destin..." de Jean-Pierre Jeunet pour lancer la France dans la course aux Oscars.

    Ce n'est pas une surprise : le Centre National de la Cinématographie vient de choisir Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet pour représenter la France dans la course aux Oscars. Son choix s'est porté sur un film qui allie succès économique et populaire dans tous les pays où il sort, et la reconnaissance des professionnels matérialisée par une multitude de prix récoltés dans des Festivals internationaux. Une copie du long métrage doit maintenant être envoyée à l'Academy of Motion Pictures of Arts and Sciences avant le 15 novembre mais la liste des cinq nominés à l'Oscar du meilleur film de langue étrangère ne sera connue que le 12 février, en même temps que ceux des autres catégories.

    Les concurrents d'Amélie Poulain

    Pas moins de 78 pays vont soumettre un long métrage à l'Académie des Oscars. La date limite d'inscription ayant été fixée au 2 novembre, on connaît déjà les noms de plusieurs postulants européens. Pour l'Allemagne ce sera L' Expérimentation d'Olivier Hirschbiegel, gros succès Outre-Rhin et lauréat des Lolas, l'équivalent des Césars. La Belgique sera représentée par Pauline et Paulette de Liewen Debrauwer, primé à la Quinzaine des Réalisateurs au mois de mai dernier à Cannes.

    L'Espagne s'est distinguée en sélectionnant trois films : Lucia y el sexo de Julio Medem, Sin noticias de Dios de Agustin Diaz Yanes et enfin Juana la Loca de Vicente Aranda primé au Festival de San Sebastian. Mais la péninsule ibérique devra pourtant choisir un seul représentant. Le Danemark mise sur Italian for beginners de Lone Scherfig, distingué quatre fois à Berlin et prix du public au Festival du film de Paris. Enfin la République tchèque compte sur Dark Blue World de Jan Sverak. Jan Sverak a déjà gagné un Oscar du meilleur film étranger en 1996 avec Kolya et a été nominé pour Elementary school en 1992. Pas de candidat pour le Royaume-Uni puisque les films de langue anglaise ne peuvent pas concourir dans cette section.

    La France et les Oscars

    La France reste régulièrement en lice parmi les nominés à l'Oscar du meilleur film étranger et a déjà remporté cette récompense de nombreuses fois. Citons Indochine de Regis Wargnier en 1992, Le Charme discret de la bourgeoisie de Luis Bunel en 1972, Un homme et une femme de Claude Lelouch en 1966, Mon oncle de Jacques Tati en 1958 ou encore Jeux interdits de René Clément en 1952.

    Notons que Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain aura un sérieux avantage sur ses rivaux : celui de sortir en salles aux Etats-Unis le 2 novembre. Amélie bénéficira d'une sortie "platform": le nombre de copies augmentera de semaine en semaine passant de trois à plusieurs centaines afin de provoquer le bouche-à-oreille. Si le film remporte un franc succès là-bas, cela ne manquera pas d'influencer les votants. Cette sortie américaine a d'ailleurs été planifiée par Miramax pour qu'Amélie from Montmartre puisse être également nominé à l'Oscar du meilleur film. Après un relatif échec aux Oscars en 2001, Miramax compte bien récolter plus de récompenses cette année et la mise en avant du Fabuleux destin d'Amélie Poulain fait partie de cette stratégie. Rappelons tout de même qu'aucun film français n'a jamais remporté l'Oscar du meilleur film, les production hollywoodiennes le raflant systématiquement. Rendez-vous le 24 mars 2002 pour la cérémonie des Oscars.

    A.C.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • viktor
      Effectivement les césars récompensent exclusivement des films français (hormis la catégorie dédiée "Meilleur truc qui vient pas de chez nous").Je me veux un peu plus polémique, des films français qui méritent une récompense il y en a pas dix par ans. Même en rajoutant des catégories "meilleure direction des figurants dans un film en costumes tourné en plan séquence".
    • viktor
      Petite précision à l'article: des oscars majeurs attribués à des films non-américains (mais anglais) il y en a quelques uns. Donc ce n'est pas systématiquement les productions hollywoodiennes qui raflent la mise même si ça y ressemble. Par exemple Hamlet de et avec Laurence Olivier, meilleur film en 1949 ou encore Le pont de la Rivière Kwai en 1958 et Lawrence d'Arabie en 1963: productions anglaises.
    • AlloCine
      Nous avons répondu à votre demande en rajoutant des précisions dans l'article même. "Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain" sort d'abord sur trois copies puis plusieurs centaines, leur nombre augmentant de semaine en semaine pour provoquer le bouche-à-oreille.
    • moijeschool
      le we dernier, Amélie est passé dans 46 salles aux usa
    • thomasj008
      Je prend le risque de dire que notre petite Amélie va avoir 4 oscars ! Et pour un coup, nous on a de la chance . Pendant que les américains vont le voir sur grand écran, on aura la chance de le voir sur notre lecteur dvd de salon. La vie est belle ! Vive Amélie !!!
    • critiquant
      Ca serait bien de savoir combien de salles aux USA projettent ce film.
    • benjh
      Je crois effectivement que cette fois les americains sont pret a franchir le pas.Apres l'ouverture operé par tigre et dragon l'année derniere... Ce serait quand même fabuleux qu'ils prennent conscience de l'existence du cinéma étranger.A quand quelqu'un qui aille crier la revolte du cinéma européen chez Larry King?Et pourquoi pas JP Jeunet apres la victoire de son Amélie???On croise les doigts.C'est juste dommage que ce soit Miramax, qui est de + en + mal vu par les votants...Benjh.
    Voir les commentaires
    Back to Top