Mon AlloCiné
Décès du comédien Lawrence Tierney
1 mars 2002 à 15:15
facebook Tweet G+Google

Eternel dur à cuire de nombreux films de séries B américains, Lawrence Tierney est décédé dans son sommeil ce 28 février à Los Angeles. Il avait 82 ans.

Décès d'un dur. L'acteur américain Lawrence Tierney, connu pour ses rôles de tueurs froids et de durs à cuire dans de nombreux films de série B, est décédé dans son sommeil ce jeudi 28 février, dans sa maison de repos de Los Angeles. Il avait 82 ans.

De la RKO à Dillinger

Originaire de Brooklyn, Lawrence Tierney est repéré au débuts des années quarante par le célèbre studio RKO lors d'une tournée avec sa troupe de comédiens américo-irlandais. Il débute sur grand écran en 1943 avec une apparition non-créditée dans la comédie musicale Sing your worries away produire par la RKO.

Sept productions RKO plus tard, Lawrence Tierney se fait un nom grâce à son interprétation du rôle titre du Dillinger de Max Nosseck (1945). L'acteur y incarne le truand John Dillinger qui deviendra l'ennemi public numéro un aux Etats-Unis. Grand, blond, le regard froid, Lawrence Tierney affiche le physique du parfait malfaiteur ou du pire tueur. C'est le cas en 1946 dans La Ville des sans-loi de Tim Whelan, en 1947 dans Né pour tuer de Robert Wise ou encore dans Bodyguard de Richard Fleischer (1948).

Un vrai dur

En 1952, Lawrence Tierney rejoint la troupe de Sous le plus grand chapiteau du monde de Cecil B. DeMille, puis participe à la Guerre de sécession dans Custer, l'homme de l'ouest de Robert Siodmak en 1967. Alternant entre le petit et le grand écran, le comédien rejoint l'univers noir de Gloria de John Cassavetes en 1980, puis celui à peine moins trouble de L' Honneur des Prizzi de John Huston cinq ans plus tard, cette fois sous les traits d'un inspecteur de police.

Des rôles de durs que Lawrence Tierney prolonge dans sa vie, en multipliant les altercations publiques (il est même poignardé en 1973 lors d'une bagarre). En 1987, il est à l'affiche des Vrais durs ne dansent pas de Norman Mailer, dont le titre semble résumer sa propre vie...

Gangster pour Quentin Tarantino

En 1992, l'acteur se fait connaître de la jeune génération grâce au Reservoir Dogs du très cinéphile Quentin Tarantino, qui lui offre le rôle de l'instigateur du cambriolage sanglant. En fin de carrière, Lawrence Tierney se tourne vers des rôles plus légers, comme dans la comédie Junior d'Ivan Reitman (1994) ou encore en astronome amateur lors d'une apparition non-créditée d'Armageddon de Michael Bay (1998).

Thomas Colpaert
facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
<strong>Thelma</strong> Bande-annonce VO
Thelma Bande-annonce VO
477 627 vues
<strong>Jumanji : Bienvenue dans la jungle</strong> Bande-annonce VO
Jumanji : Bienvenue dans la jungle Bande-annonce VO
284 919 vues
Sponsorisé
<strong>Ernest et Célestine en hiver</strong> Bande-annonce VF
Ernest et Célestine en hiver Bande-annonce VF
59 088 vues
<strong>The Professional</strong> Bande-annonce VF
The Professional Bande-annonce VF
153 vues
<strong>Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie</strong> Bande-annonce VO
Rey, l'histoire du Français qui voulait devenir Roi de Patagonie Bande-annonce VO
12 010 vues
<strong>Madame</strong> Bande-annonce VO
Madame Bande-annonce VO
344 481 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
Detective Pikachu : Justice Smith décroche le rôle principal du film Pokémon
NEWS - Stars
vendredi 17 novembre 2017
Detective Pikachu : Justice Smith décroche le rôle principal du film Pokémon
New York, la mafia, la religion... Le cinéma de Martin Scorsese
NEWS - Stars
vendredi 17 novembre 2017
New York, la mafia, la religion... Le cinéma de Martin Scorsese
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Jumanji : Bienvenue dans la jungle
Ça sort le mercredi 20 décembre au ciné !
Jumanji : Bienvenue dans la jungle
X
Back to Top