Notez des films
Mon AlloCiné
    "Veloma" : rencontre avec Julie Depardieu
    17 juil. 2002 à 11:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de la sortie de "Veloma", Julie Depardieu confie à AlloCiné ses impressions de tournage et ses réflexions sur son travail d'actrice.

    Boucles blondes et toute de rose vêtue, Julie Depardieu est l'image même de la jeune fille romantique. Une image persistante qui, depuis ses débuts devant la caméra de Josée Dayan, lui a valu de décrocher des rôles quelque peu stéréotypés. Le film Veloma (en salles ce 17 juillet) lui permet enfin de sortir des sentiers battus avec le personnage de Lucie, une vraie femme à la forte personnalité et de surcroit une mère. Ce dernier détail constituait d'ailleurs la seule petite inquiétude de l'actrice à la première lecture du scénario.

    Une rencontre et un tournage tout en confiance

    Tout s'est passé très rapidement et "naturellement". Julie a accepté de jouer dans Veloma le lendemain de sa rencontre avec la réalisatrice Marie de Laubier, le scénario l'ayant immédiatement touchée par sa sincérité et son honnêteté : "J'aimais beaucoup son écriture et son point de vue. Qui n'a pas un jour rêvé de se barrer et de disparaître ? Ce film c'est comme dans la vie, c'est violent et il n'y a pas d'explications à rallonge".

    Il n'y a même pas eu d'essais, la confiance s'est immédiatement installée entre les deux femmes. La réalisatrice savait exactement ce qu'elle voulait, alors que la comédienne avoue pour sa part n'avoir jamais cherché à construire le personnage de Lucie : "Je ne crois pas du tout en la construction. J'ai fait un peu comme si ça m'arrivait à moi. Je joue l'émotion du moment, la situation. J'essaie de ramener au vrai. Moi, C'est les gens qui m'intéressent, pas les personnages".

    Le choix de la vérité

    "Je suis très sensible au point de vue. Quand c'est trop complaisant je ne le fais pas ! " C'est ainsi que Julie Depardieu résume ses choix d'actrice, des choix bien tranchés et assumés, à l'image de son franc parler naturel. En tant que spectatrice c'est la même chose, ce qui la touche, c'est la sincérité qui se dégage d'un film. Elle aime beaucoup les films de Maurice Pialat et demeure très friande de la légèreté de Bourvil. Au cinéma comme dans la vie, Julie Depardieu "aime voir la vérité de quelqu'un, quand il n'y a pas de triche". Une vérité qu'elle a trouvée dans Veloma, un titre d'ailleurs sans concession puisqu'en Malgache, il signifie tout simplement dire "Vis !".

    Propos recueillis par Emilie Morice



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • mimille
      et bien tu n'a cas en parler au responsable du cine moi il avit pas paser la chute du focon noire a +
    • Colonel Zek
      Où est la question ???
    • olijon
      J'habite Nantes et je n'ai pas vu ce film à l'affiche, alors que j'aurais aimé le visionner. Dommage.
    Voir les commentaires
    Back to Top