Le Secret de Brokeback Mountain

Rechercher dans les forums :

(version beta)
 

Tous les Forums


 

Retour au Forum Films & débats



Sujet :

Se remettre de BBM (attention spoilers)

A propos de :

Le Secret de Brokeback Mountain


Auteur

Message

.

Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 14:43

Se remettre de BBM (attention spoilers)



Bonjour à tous,

Je suis allé voir BBM et je ne parviens pas à m'en remettre.
J'ai pu voir dans les autres sujets du forum que je n'étais pas le seul dans cet état. J'ai pas l'habitude qu'un film m'obsède autant après projection. - Spoiler : Je crois que c'est dû en partie au dénouement...  - Avez-vous des astuces pour revenir petit à petit dans le monde réel ? Je propose ce post afin que les personnes atteintes du syndrôme BBM puissent s'entraider pour guérir ensemble!

Laurent





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4683 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 14:47

 - En réponse à laurent1984 (Voir le message du 22/01/2006 à 14:43)




Citation :
Avez-vous des astuces pour revenir petit à petit dans le monde réel ?


Joindre la théorie à la pratique peut-être?



Votre cerveau est un organe sexuel turgescent…qui ne demande qu’à être stimulé, caressé, ouvert, branché par un esprit confiant

"yec'hed mat" peekaboo!



seyer


Statut : Allocinéen
Membre depuis 5598 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 14:48


laurent1984 tu risque d'avoir se symdrome pour lontemps comme moi ca fait 7 fois que je le regarde au quebec et ces toujour le meme probleme tu poura acheter le livre et la musique mais ta guerison va etre longue va le revoir revoir se film et telement bon...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4683 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 14:49

 - En réponse à seyer (Voir le message du 22/01/2006 à 14:48)




C'est vrai que c'est un beau film



Votre cerveau est un organe sexuel turgescent…qui ne demande qu’à être stimulé, caressé, ouvert, branché par un esprit confiant

"yec'hed mat" peekaboo!



seyer


Statut : Allocinéen
Membre depuis 5598 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 14:58


defficile de l'enlever de la tete...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4519 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:00


je viens d'y retournée et tjs le meme sentiment qui nous obsède à la fin.

j'ai pour m'en remettre pas trop de solutions j'ai acheter le livre ( qui se lit en très peu de temps ) cela me refait vivre le film mais je crois que pour s'en remettre il n'y a que le temps

mais je voudrais poser une question : vu les sujets soulevés dans le film est ce vraiment necessaire de s'en remettre car si cela nous a tant touché se n'est pas pour rien



et pis mathilde est d'heureuse nature elle se dit que si le fil ne la rammène pas à son amant, tant pis c'est pas grave elle pourra toujours se pendre avec



seyer


Statut : Allocinéen
Membre depuis 5598 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:06


kethos oublie pas d'acheter la musique tres belle aussi moi qui aime pas la musique comme ca je l'adore une musique calme et la fin THE WINGS tres boulversente sourtout que on l'attent a fin pendant la fameuse scene des 2 chemises....je pleure a chaque fois...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4519 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:08

 - En réponse à seyer (Voir le message du 22/01/2006 à 15:06)


je ve acheter la musique mais ces andouilles à la fnac ils ne l'ont pas et je peux pas l'acheter non plus par internet ça me soule donc mais je vais tt faire pour l'avoir

" and he was a friend of mine"



et pis mathilde est d'heureuse nature elle se dit que si le fil ne la rammène pas à son amant, tant pis c'est pas grave elle pourra toujours se pendre avec




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:12

 - En réponse à laurent1984 (Voir le message du 22/01/2006 à 14:43)


je suis dans la même galère que toi, j'ai été le voir ya plusieurs jours et quand j'en parle un peu, pour savoir, ce que les autres en ont penser, je me remet a pleurer. Depuis, j'ai une grosse boule dans le ventre et j'ai le coeur noué, aucun film dans toute ma vie ne m'avait fait ca.
La solution? jcrois qu'il n'y en a pas, le revoir, lire la nouvelle, écouter la musique, je sais pas, mais le syndrome BBm fait autant souffrir que si un malheur "reel" nous était arriver. Dur dur




seyer


Statut : Allocinéen
Membre depuis 5598 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:20


ca ses sur on dirait que a pogner une maladie qui veux pas se guerir...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:30

 - En réponse à claireluna (Voir le message du 22/01/2006 à 15:12)


Je suis allé le voir 2 fois depuis mercredi dernier et je pense arrêter car depuis je suis un vrai zombi ! Je pense souvent au film, pleure quelquefois, je suis nosalgique et mélancolique. Le syndrome BBM m'a bien atteint et c'est même sérieux docteur !
Donc j'essaie de m'en sortir en m'interdisant d'aller le revoir (j'espère que je résisterai...)





Statut : Allocinéen
Membre depuis 5819 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 15:55


Oh... Encore une pesonne atteinte par le Syndrome Post BBM.. !! lol

Ecouté le cd Soundtrack (-en boucle-), quelques vidéos, fics et forum... ne devrais PAS arrangé ton cas.

Pourquoi faut il obligatoirement vouloir revenir dans le monde réel ? (Il est si bien que ça... J'ai un doute! lol)



"If you can't fix it, you gotta stand it." [BBM]

"I'm hard to remember, but I'm impossible to forget." [Elizabethtown]



un visiteur


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:02


Il est vrai que depuis Dimanche dernier, date où j'ai vu la Bande-Annonce, je suis dans un état second...

Je suis mélancolique, et le temps passe très vite depuis...Déjà une semaine, deux séances, et c'est passé en un éclair !

Je suis en classe de première S et j'ai donc pas mal de devoirs en ce moment, pourtant je n'ai éprouvé aucun stress, tant réussir un devoir est négligeable par rapport à l'histoire de Jack et Ennis.

En résumé, BBM est une très bonne chose pour moi, même si il m'arrive de me réveiller la nuit en pensant au film, ce qui ne m'était jamais arrivé pour quoi que ce soit !

http://brokebackmemories.blogs.allocine.fr/



"You don't have any ideas how bad it gets"
Jack Twist
Brokeback Mountain




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:06


En fait je crois que j ene vais pas tenir ma promesse de pas revoir le film, je vais retourner voir le film à 17h lol
Je suis attiré comme un aimant à BBM...mais qu'est-ce qui se passe docteur ? Je n'ai jamais ressenti ça pour aucun film...et pourtant j'en vois une dizaine par mois !




un visiteur


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:16

 - En réponse à un visiteur (Voir le message du 22/01/2006 à 16:07)


Vincent000 : Je t'encourage à retourner voir Brokeback Mountain, ce serait dommage de lutter contre ses propres envies ! Si tu sens que tu dois le faire, fais le, c'est comme ça...

http://brokebackmemories.blogs.allocine.fr/



"You don't have any idea how bad it gets"
Jack Twist
Brokeback Mountain




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:20

 - En réponse à laurent1984 (Voir le message du 22/01/2006 à 14:43)


Bonjour à tous,

Franchement, je ne vois pas comment vous pouvez dire que cette "addiction" est une bonne chose. Depuis jeudi dernier où j'ai vu le film, j'arrête pas d'y penser, je saoule tout mon entourage avec ça, je me suis mis à écouter de la country, et je me réveille la nuit pour en pleurer comme un gamin. Je crois que c'est tout sauf bon. Peut-être qu'avant, un des meilleurs films de l'histoire du cinéma manquait à ma culture, mais au moins, j'étais un ignorant heureux...
J'ai essayé de changer tout ça, de rejeter cette obsession, de penser à d'autres choses, mais dès que je suis tout seul, ça remonte à la surface en quelques secondes.
Si quelqu'un a une vrai méthode pour se débarrasser de se film, qu'il n'hésite pas à le faire savoir...


PS : un conseil pour ceux qui veulent aller le voir : n'y allez pas seul





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:24

 - En réponse à G18 (Voir le message du 22/01/2006 à 16:21)


et en plus, je suis un boulet qui envoie deux fois ses messages... désolé.




un visiteur


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:28


G18 : Effectivement c'est un peu lourd parfois de ne rien pouvoir faire d'autre que de penser au film

Cependant être "retourné(e)" par un film est une expérience intéressante, et quand tu seras calmé, tu remercieras Jack et Ennis



"You don't have any idea how bad it gets"
Jack Twist
Brokeback Mountain




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:37

 - En réponse à un visiteur (Voir le message du 22/01/2006 à 16:29)


Peut-être que dans quelques années en effet, j'irai mieux, mais j'ai bien peur que ce ne soit qu'une impression (exemple, les retrouvailles de Jack et Ennie qui font renaître tous les sentiments comme si rien n'avait changé...) qu'en fait, tout reste caché.
Bref, à mon avis, on est blessés et on cicatrisera jamais vraiment...

PS : je comprends vraiment pas pourquoi mes messages sont envoyés en double... Une idée quelqu'un, à défaut d'un remède contre BBM ?




un visiteur


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:45


Très bonne comparaison avec le film !

Je pense également que lors du visionnage du DVD, qui sortira dans pas mal de mois je pense, toutes les émotions vont remonter

Cependant aller voir le film encore et encore apaise bien l'esprit, de même que l'achat de la B.O. me parait un passage obligé...

http://brokebackmemories.blogs.allocine.fr/



"You don't have any idea how bad it gets"
Jack Twist
Brokeback Mountain




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 16:46


Chaque fois que je me repasse la Bo, la BA et que je parcours ce forum je suis une loque , je l'ai déja vu 2 fois et j'y retourne certainement demain. Je ne sais pas ce qu'il y'a dans ce film qui nous met tous dans cet état, et j'aimerais bien essayer de comprendre, mais je ne suis pas sûre d'avoir vraiment envie de quitter BBM. Aucun film ne m'avait autant mise dans cet état (peut être Philadelphia et encore)et pourtant j'en vois pas mal (merci la carte illimitée).

En tout cas c'est un film qui donne envie de tomber amoureuse, de vivre quelque chose de fort ...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:02

 - En réponse à laurent1984 (Voir le message du 22/01/2006 à 14:43)


Bonjour. Comme le sujet s'y prête assez bien, je (re)copie/colle quelques remarques faites sur l'obsession que suscite ce film :

"Si le film continue, pour la plupart d’entre nous, à nous hanter, bien après la sortie de la salle, c’est qu’il n’y a pas de fin heureuse ("happy end"). Il faut voir l’état dans lequel nous sommes, quand on sort d’un film qui en comporte une : nous sommes apaisés. On a peut-être assisté à des moments brutaux, difficiles, insoutenables tant ils étaient chargés d’émotions, mais, au fond, nous n’en gardons qu’une impression d’heureuse fin, qui donne au film un ton qu’il n’avait pas, tout au long de la projection, mais dont il semble totalement emprunts, à la fin. « Brokeback Mountain » reste à l’inverse ouvert, il ne se clôt pas sur lui-même, quand la salle est définitivement jetée dans les lumières. Il y a cette ouverture, ces interrogations : « Qu’a-t-il voulu dire ? Pourquoi ? », bref, nous ne sommes pas apaisés, c’est-à-dire que nous sommes en suspens, ni tout à fait sortis du cinéma, ni tout à fait dehors. Beaucoup d’entre nous – dont moi –, croyant pouvoir faire dire aux personnages des choses qu’ils ne diront jamais (ce ne sont là que des êtres fictifs), parce qu’ils ne supportent pas d’être dans l’incertitude, tout assaillis qu’ils sont par un questionnement insupportable car envahissant, gloseront sans fin, verront les bonus du DVD, tenteront, en vain, de creuser images, souvenirs, sensations, ne serait-ce que pour en diminuer la force émotive, pour se lasser enfin d’un film qui les hante et dont ils cherchent désespérément à se défaire. Je ne sais pas si aller le voir quinze fois (à la seizième, peut-être.) suffira à moins y penser, à nous débarrasser de ce bonheur d’être triste, douce mélancolie, lorsqu'on y repense. Faisons le pari. Un riche, dans la tribune, un abonné UGC illimité (ça marche aussi pour Gaumont, hein), un cobaye (non rémunéré, c’est pour la bonne cause) ou un malade, pour vérifier ?"





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:18


Je n'ai peut-être pas été clair, mais je MEURS d'envie de retourner voir BBM. Je sais juste que ça ne résoudra le problème que momentanément (un peu plus de deux heures en fait...) et que je finirai par retomber dans le même état.

Peut-être qu'en fait, ce qu'il faudrait, c'est trouver un moyen de clore ce film...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4476 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:19


Comment revenir dans le monde réel après avoir visionné une histoire d'amour aussi bouleversante ? La question qui tue, dites-moi !

Parce que ce film doit ouvrir le coeur et, en le blessant, faire ressortir ce qui fait mal, pour mieux le cicatriser ; parce que cette histoire doit faire réfléchir, doit nous faire comprendre qu'il faut y croire et que lorsqu'on a rencontré ça, on ne doit pas imiter Ennis et passer à côté de l'homme ou de la femme de sa vie... Ce film, malgré son dénouement, montre que l'amour, c'est ce qui forge l'homme... Alors peu importe les échecs amoureux, peu importe les fois où nos histoires d'amour se sont mal terminées, peu importe tout, en fait, tant qu'on n'abandonne pas pour continuer à vivre et à croire en ce feu crépitant qu'est l'amour ! Alors... écouter la musique du film, écouter de la country, lire le script, lire et relire la nouvelle, chercher encore et encore des réponses différentes à des questions qui apparaissent par milliers parce qu'elles font réfléchir sur le sens de la vie, pourquoi serait-ce mauvais ?

Un jour ou l'autre, on a ce genre de réflexions qui pointe du plus profond de notre être, si le facteur déclencheur est Brokeback Mountain, eh bien, parfait ! C'est déclenché ! Et après la mort de Jack, celui-ci existe encore. Où ? Dans le coeur d'Ennis. Ce qui les unit est tellement fort qu'ils ne peuvent pas être séparés (là où je ne suis pas d'accord avec les critiques sur le film : "Une seule chose aura raison de cet amour/mettra fin à cet amour : la mort.")

Aussi, pas besoin de lutter, seulement de réfléchir, de faire le vide, de regarder autour de soi et de foncer à 200ù de ses capacités pour ne pas passer à côté du plus important : la vie.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:21

 - En réponse à G18 (Voir le message du 22/01/2006 à 16:21)


"Peut-être qu'avant, un des meilleurs films de l'histoire du cinéma manquait à ma culture, mais au moins, j'étais un ignorant heureux..."

Hihi, oui, en effet. Je crois que c'est le genre d'émotion qui brille trop, pour nos petits yeux d'humains. C'est "trop" à gérer, comme lorsqu'on est dans une attraction, à Disney, et dont la vitesse est vertigineuse : on est assailli par des sensations qu'il est impossible de réfréner. Il faut attendre. Le truc, c'est que ces sensations ne durent que le temps de l'attraction ! Dans ce cas, cette beauté, ses yeux obsédants, sont insoutenables, c'est "trop", il n'y a pas de prise, on ne sait pas très bien où se tenir, à quoi, comment, et l'on cherche désespérement un rivage où l'obsession pourra (enfin)s'échouer. Peut-être une solution : s'en lasser, c'est-à-dire s'en gaver, aller le revoir, sans cesse, pour lui trouver des défauts, à partir desquels on s'en libèrera. Parfois, on préfèrerait être un légume : ne rien voir, ni sentir, pour éviter d'être hanté. Il faudrait voir en aveugle, écouter en sourd. Parfois aussi, il faut accepter d'être dépassé, de se sentir existé, d'avoir percé, fût-ce de façon éphémère, le réel. Parce que, curieusement, le quotidien n'a toujours pas repris ses droits : il se trouve qu'il n'a toujours pas réussi à engloutir l'émotion que beaucoup ressentent après avoir vu "Brokeback mountain". Il y parviendra, soyons-en sûrs, alors profitons du répis qu'il nous donne pour être mal, mélancolique, nostalgique.

Bonne journée.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4476 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:31


Personnellement, se complaire dans la mélancolie, j'ai essayé d'arrêter, parce que ça ne fait qu'une chose : te bouffer. Je crois qu'Ang Lee a voulu émouvoir, certes, toucher, certes, bouleverser, tout ce que vous voulez, mais de là à être désespéré de cette manière !... (Je ne me moque ni ne blâme, je tiens à le préciser.) Il faut relativiser, aussi : c'est une histoire cruelle, qui fait mal, mais il ne faut pas oublier le message qu'elle délivre ! (Et je ne vais pas me répéter sur ce point, où je vais passer pour une vieille atteinte d'Alzheimer ! )

Sinon... pour ceux qui ne se remettent vraiment pas, envoyez-moi un mp, je vous indiquerai le tarif de la thérapie !





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:31

 - En réponse à G18 (Voir le message du 22/01/2006 à 16:21)


"Peut-être qu'avant, un des meilleurs films de l'histoire du cinéma manquait à ma culture, mais au moins, j'étais un ignorant heureux..."

Hihi, oui, en effet. Je crois que c'est le genre d'émotion qui brille trop, pour nos petits yeux d'humains. C'est "trop" à gérer, comme lorsqu'on est dans une attraction, à Disney, et dont la vitesse est vertigineuse : on est assailli par des sensations qu'il est impossible de réfréner. Il faut attendre. Le truc, c'est que ces sensations ne durent que le temps de l'attraction ! Dans ce cas, cette beauté, ses yeux obsédants, sont insoutenables, c'est "trop", il n'y a pas de prise, on ne sait pas très bien où se tenir, à quoi, comment, et l'on cherche désespérement un rivage où l'obsession pourra (enfin)s'échouer. Peut-être une solution : s'en lasser, c'est-à-dire s'en gaver, aller le revoir, sans cesse, pour lui trouver des défauts, à partir desquels on s'en libèrera. Parfois, on préfèrerait être un légume : ne rien voir, ni sentir, pour éviter d'être hanté. Il faudrait voir en aveugle, écouter en sourd. Parfois aussi, il faut accepter d'être dépassé, de se sentir existé, d'avoir percé, fût-ce de façon éphémère, le réel. Parce que, curieusement, le quotidien n'a toujours pas repris ses droits : il se trouve qu'il n'a toujours pas réussi à engloutir l'émotion que beaucoup ressentent après avoir vu "Brokeback mountain". Il y parviendra, soyons-en sûrs, alors profitons du répit qu'il nous donne pour être mals, mélancoliques, nostalgiques.

Bonne journée.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:32

 - En réponse à bartleby (Voir le message du 22/01/2006 à 17:32)


Rah, désolé pour le doublon.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 17:56

 - En réponse à G18 (Voir le message du 22/01/2006 à 17:18)


jpense que c'est impossible, je suis retourné le voir et jpense que j'yretournerais demain
jpleure toute la journéé et mes parents et mon frère me cmprenne pas, moi qui detestait les loves story et qui m'en moquai
je suis pris a mon propre piège, mais depuis une heure ca va mieux etjveux que la boule qui me sert les entrailles revienne
AVOTRE AVIS, C'EST DU MASOCHISME?





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:01


Il y a comme un gout amer après avoir vu ce film : le sevrage sera difficile. Effectivement je pense que c'est trop à supporter d'un coup : trop d'émotion, trop de questions, trop de frustrations... et en même temps ce besoin de le revoir pour retrouver cette atmosphère, c'est finalement une quête d'absolu, un besoin de sortir de la réalité et de se dire : "si j'y étais, comment aurais je réagi ?"... ou plutot : "Et moi aussi, n'ai je pas déja vécu d'une certaine manière cette situation ?"





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:07

 - En réponse à Jayce1978 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:01)


E fait on ne rêve que d'une chose, d'attraper Ennis lui crier
P*****, mais dit lui que tu l'aimes e que tu vas lui construire son ranch...
ah, mince, en écrivant ces mots,j'ai les glandes lacrymales qui lache.




nonokawai


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:07


Depuis que j'ai vu le film je suis anéanti, en plus j'ai du mal en amour en ce moment ...
Si quelqu'un est dans mon cas et voudrais parler voici mon adresse : nono_kawai@hotmail.fr
Je suis un mec et j'ai 16 ans, si ya quelqu'un sur strasbourg, célibataire et gay, lol
Plus sérieusement, ce film est magistral, jouissif, mortel, inoubliable... Il n'y a pas de mots pouvant le definir... Je ne suis plus le même qu'hier.
Nono





Statut : Allocinéen
Membre depuis 5530 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:12


Pour moi, j'ai justement ça qui distingue un bon film d'un "chef d'oeuvre" :

le fait qu'il nous "secoue", ou nous touche profondemment, et qu'on garde le film avec soi longtemps aprés la projection.

A ce titre, j'espère que BBM sera récompensé aux Oscars, parce que finalement c'est rare qu'un film fasse cet effet là.
Ca n'arrive même pas une fois par an pour un cinéphile comme moi qui vait au cinéma + de 3 fois par mois.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4981 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:12


Je pense que pour les gays, ce film est surtout lexemple dune histoire damour ideal quon veut vivre. Et donc si je viens sur ce forum c surtout pour rester dans ce monde damour ideal. C beau et en meme temps il faut VIVRE! Jack et Ennis ne sont que des personnages et jai beau craquer total sur Jake Gyllenhal, je sais bien que le monsieur nest pas gay et que je le rencontrerai jamais...En depit de ces evidences il ya une part en moi qui tend vers lidealistation, la fuite dans limaginaire c'est agreable mais aussi dangereux..Je crois que , en effet, un film peut créer une addiction et il faut sen departir...
La fascination que suscite ce film a à voir avec le fait que cest lune des 1eres fois où on voit des héros gay amoureux et qui lexpriment donc forcement on se "jette dessus"





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4510 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:32

 - En réponse à laurent1984 (Voir le message du 22/01/2006 à 14:43)


Je vois tout a fait ce que tu ressens, et je suis contente de voir que je suis pas la seule a être une loque depuis 3 jours.

Ce film est tellement sublime...
Moi qui avait adoré Million Dollar Baby celui la le surpasse amplement, vivement la sortie DVD!!!

Personne ne comprend pourquoi je pleure a chaque fois qu'on évoque Brokeback ou que j'entends "He Was A Friend of mine"
Ca doit être la plus belle histoire d'amour du cinéma.
Mais cette "addiction" qu'on a pour ce film est d'une certaine façon agréable. C'est ce qui nous fait aller au cinéma
Les dents qui claquent, les noeuds dans le ventre.




un visiteur


Statut : Allocinéen
Membre depuis 4474 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:35

 - En réponse à un visiteur (Voir le message du 22/01/2006 à 18:32)


Tout à fait d'accord avec toi Debbie...
Pour moi c'est également une bonne chose, vivement le DVD avec peut-être le Making Of, des scènes coupées !
Apparement il sort le 26 Mars au Canada.


http://brokebackmemories.blogs.allocine.fr/



"You don't have any idea how bad it gets"
Jack Twist
Brokeback Mountain




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4476 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:36


D'une certaine manière, on doit tous se sentir toucher par cette histoire, même si on n'est pas gay... Parce que c'est avant tout de l'amour... Que ça prend aux tripes...

Si on est touché par BBM, c'est qu'il y a forcément une corde sensible qui trouve son origine quelque part...

Qui est prêt pour entamer une psychanalyse ?





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4981 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:41

 - En réponse à Fairy_Hope (Voir le message du 22/01/2006 à 18:36)


je serai interessznt dfentendre les non gay sur le sujet car , en tant que gay, je comprends qu'un gay puisse s'identifier mais j'ai plus de mal a comprnedre pour les heteros.
Bien sur je peux midentifier a une histoire damour hetero car dfepusi tout petit on est conditionné mais linverse me parait bcp plus inhabituel...Ceci dit jai limpression que coté hetero ce sont les femmes qui son touchées , si ya des mecs heteros quils mexpliquent leur sensation et comment ils vont au delà d'un eventule malaise a sidentifier...





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:47

 - En réponse à Fairy_Hope (Voir le message du 22/01/2006 à 18:36)


Pour la psychanalyse je pense que ce film ne suit pas les scénario classiques des histoires d'amour impossible, genre Roméo et Juliette, ou les deux amants s'aiment et sont seul contre tous. Dans BBM,les deux amants ne se disent jamais "I love you" ne sont pas unis contre les autres, ils sont tiraillés de l'intérieur par cet amour qui leur tombe dessus

Voila, je pense que freud n'aurait pas fais mieux






Statut : Allocinéen
Membre depuis 4519 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:50

 - En réponse à titi75 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:41)


je voudrais dire que pour moi ( fille héréro) le film nous touche tous car le sujet principal du film est l'anour "universel" sans forcement s'intifier aux personnages (pour des raisons perso je me trouvais par contre proche da alma Jr) on est profondément touché par cette histoire d'amour.

voilà je suis donc contre l'étiquette donné au film "western gay" je trouve que ce n'est ni un western ni un film gay

oui ça parle de deux cow boys qui s'aiment mais je qualifirais ce film comme un drame

voilà bonne soirée tt le monde

PS je n'en remets tjs pas de ce magnifique film



et pis mathilde est d'heureuse nature elle se dit que si le fil ne la rammène pas à son amant, tant pis c'est pas grave elle pourra toujours se pendre avec




Statut : Allocinéen
Membre depuis 5562 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:53

 - En réponse à titi75 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:41)


Moi 30 ans, fille, hétéro.

Moi avoir travail, famille, amis, vie à peu près équilibrée et heureuse.

Moi pas dépressive, aucun doute sur ma sexualité.

Moi renversée par cette histoire d'amour.

Parce que oui ce film c'est avant tout une histoire d'amour entre deux personnes. L'mour avec un grand A, ce qui fait rêver tout le monde et qu'on a pas forcément tous la chance de vivre.

L'homosexualité des deux personnages est importante (parce que sinon leur histoire serait bien plus simple, ils se marient, font leur vie ensemble et basta) mais que ca soit deux mecs ne changent rien à la beauté de leur lien.

C'est le côté "ames soeurs" qui m'a transpercé le coeur. Pas le fait qu'ils soient homos.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 5562 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:54

 - En réponse à kethos (Voir le message du 22/01/2006 à 18:51)


tu m'as devancée!





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4519 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:56

 - En réponse à SDA75 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:55)


dsl mais ça t'empeche pas de donner ton avis ou me corriger si besoin



et pis mathilde est d'heureuse nature elle se dit que si le fil ne la rammène pas à son amant, tant pis c'est pas grave elle pourra toujours se pendre avec




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4559 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:57


histoire d'amitie virile et tendre qui alimente ce film et qui se transforme en amour impossible.le film est tres bien construit car l'homosexualite est revelee sans cliche.





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:57

 - En réponse à SDA75 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:53)


Mais le fait qu'il soit homo rend l'histoire plus belle et plus tragique
Et par un étrange paradoxe, le fait qu'il soit homo rend cette histoire d'amour universelle et dépasse presque toute les autres histoires d'amours en fait
L'"ame soeur" se fout vraiment de tout, de l'age, du sexe, de la situation socile...
Belle morale





Statut : Allocinéen
Membre depuis 5562 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:58

 - En réponse à kethos (Voir le message du 22/01/2006 à 18:56)


Excuse moi j'ai pas compris ta question.

En quoi dois je te corriger?





Statut : Allocinéen
Membre depuis 5562 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 18:59

 - En réponse à claireluna (Voir le message du 22/01/2006 à 18:58)


C'est tout à fait ca





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4786 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 19:02

 - En réponse à SDA75 (Voir le message du 22/01/2006 à 19:00)


merci, ca fait plaisir d'être compris





Statut : Allocinéen
Membre depuis 4519 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 19:11

 - En réponse à SDA75 (Voir le message du 22/01/2006 à 18:59)


j'ai pas l'adsl donc j'ai les msg 3 heures plus tard et dans le désordre

sinon je laisse tjs une porte ouverte à ceux qui voudrait me corriger s'ils sont pas d'accord ou ajouter quelque chose

c'est évident normalement mais vu comment des fois les topics tournent je préfère préciser maintenant



et pis mathilde est d'heureuse nature elle se dit que si le fil ne la rammène pas à son amant, tant pis c'est pas grave elle pourra toujours se pendre avec




Statut : Allocinéen
Membre depuis 4471 jours
Envoyer un Message Privé
 

Posté le 22/01/2006 à 19:16


bon, ça me rassure un peu! je vois que je ne suis pas la seule à qui ça a fait cet effet là. je suis allée le voir hier soir, et j'y ai repensé toute la journée; et à chaque fois que j'y repense, j'essaye de le chasser et de penser à autre chose, mais d'un coup d'un seul, j'ai une enorme boule au creux de l'estomac . j'essaye de m'inventer une nouvelle fin, c'est bête mais c'est comme ça que je faisais quand j'étais gosse et qu'un film me touchait (par exemple, E.T n'est jamais parti ) , parceque c'est assez dur à vivre sinon. et je me refuse de penser à cette phrase, qui est plus forte de toute façon que ma volonté, et qui revient à la surface à chaque fois " - Spoiler : oh jack, i swear" .






Avant de poster : lisez la Charte !



 

Retour au Forum Films & débats


 

Tous les Forums