Notez des films
Mon AlloCiné
    Cannes 2014 : les frères Dardenne, cinéastes des femmes
    Par Laetitia Ratane — 20 mai 2014 à 20:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Un prix d'interprétation pour Emilie Dequenne, une expérience inégalable selon Marion Cotillard... De "Rosetta" à "Deux jours une nuit" : focus sur cinq beaux rôles de femmes mis en lumière par les Frères Dardenne.

    Emilie Dequenne dans "Rosetta"
    1. Emilie Dequenne dans "Rosetta" +
    Bottes en caoutchouc, coupe à la garçonne, démarche et regard frondeurs, Rosetta est une jeune fille déterminée, une guerrière qui ne s'avoue jamais vaincue et se bat coûte que coûte pour son travail. Son but ? Garder sa place au sein d'une société qui veut la mettre dehors et surtout, comme elle le dit, "ne pas tomber dans le trou".

    C'est à une comédienne débutante, inconnue de tous et totalement opposée à celle qu'elle interprète, que les Frères Dardenne décident de confier ce personnage rageur : à 17 ans, Emilie Dequenne affiche un look de bimbo tatouée, jupes courtes, talons hauts et cheveux décolorés. "Il était hors de question de choisir une comédienne professionnelle pour éviter de faire écran entre le public et le film", expliquent les cinéastes à l'époque. La transformation s'opère et la fusion prend, auréolant la jeune actrice du prestigieux Prix d'interprétation cannois et l'âpre film, de la Palme d'Or.

    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top