Mon AlloCiné
The Nice Guys : le buddy movie, la recette qui détonne !
Par Raphaëlle Raux-Moreau et Léa Bodin — 14 mai 2016 à 19:00
facebook Tweet G+Google

Depuis les années 80, malgré quelques coups de mou, le buddy movie a toujours ses adeptes. De L'Arme fatale à The Nice Guys, qui est présenté à Cannes et sort en salles ce dimanche, retour sur une recette quasi-infaillible qui plait encore.

The Nice Guys (2016)
The Nice Guys (2016) +
1/22

Dimanche 15 mai, The Nice Guysle nouveau film de Shane Blackest présenté Hors Compétition sur la Croisette. Shane Black à qui l'on devait déjà le très bon Kiss kiss, bang bang, qui signe donc son retour au buddy movie. 11 ans après Robert Downey Jr. et Val Kilmer, le réalisateur met en scène Ryan Gosling et Russell Crowe dans le rôle des "buddies" : un casting qui promet du plaisir, beaucoup de plaisir. Ca donne un film à mi-chemin entre le grand frère, Kiss kiss, bang bang et le père spirituel, L'Arme fatale. Un buddy movie bavard qui reprend tous les ingrédients d'un film de potes réussi. 

Et une bonne occasion de se demander où en est le buddy movie et ce qui fait que, près de 30 ans après L'Arme fatale, porte-étendard du genre, la mayonnaise prend toujours ?


Un buddy movie, c'est quoi ? 
Le genre du buddy movie, c'est d'abord deux éléments indispensables :
1) Un duo (de choc)
2) Un duo constitué de deux personnages du même sexe - souvent des hommes - aux personnalités diamétralement opposées
Ensemble, ils vont prendre part à une aventure ou lutter contre un méchant, et cette expérience va mettre à l’épreuve leur amitié ou les rapprocher s’ils se détestent à la base. La plupart du temps, pour que le duo fonctionne, la production s'appuie sur des acteurs dont l'alchimie est tangible et le plus souvent sur des stars dont la réunion à l'écran a du potentiel.

En France aussi, on est des buddies
Même si les Américains sont les rois du buddy movie, le genre a traversé l'Atlantique à de nombreuses reprises. On compte notamment tout un tas de buddy movies. On pense à La Grande Vadrouille (Louis de Funès & Bourvil), aux Compères (Pierre Richard & Gérard Depardieu), à L'Opération Corned beef (Christian Clavier & Jean Reno), aux Ripoux (Philippe Noiret & Thierry Lhermitte), à la saga Taxi (Samy Naceri & Frédéric Diefenthal), puis aux films avec des duos comiques bien installés tels qu'Eric et Ramzy ou Kad et Olivier

Un genre "chewing-gum"...
Le buddy movie, c’est un genre extrêmement flexible. On peut trouver des buddy movies partout - y compris dans le registre dramatique -, tant qu'ils comportent un duo un brin dysfonctionnel. Aussi, des films comme Chien enragé, Dans la chaleur de la nuit, ou plus récemment Training Day, End of Watch ou Django Unchainded, sont également considérés comme des buddy movies. Toutefois, la plupart du temps, le terme décontracté de "buddies" (littéralement "potes") renvoie à la comédie. Très souvent, la paire est tellement mal assortie que le film repose sur l'humour qui découle du choc entre les deux. 

...qui a toujours existé !
Cette dynamique de contraires qui s'attirent existe dans la littérature et le cinéma depuis toujours, même si, à ses débuts, le buddy movie n'avait pas de nom. Dès les années 30, on observe une ébauche du genre dans les duos comiques formés par Laurel & Hardy, Bing Crosby & Bob Hope. Dans les années 60, Certains l'aiment chaud fait également figure d'exemple. A la fin des années 70 et au début des années 80, les duos commencent à se diversifier et de nombreux films associent un acteur blanc et un acteur noir. C'est le cas de Transamerica Express, où Gene Wilder et Richard Pryor font le show dès 1976.

Le buddy cop movie, la vraie tendance
Le genre du buddy movie s'installe durablement dans les années 80. C'est le boom du film d’action fun, bourré de camaraderie musclée et d’héroïsme teinté d’humour, qui s'exprime alors souvent dans un cadre bien particulier : celui de la police. Un sous-genre très prisé aux Etats-Unis qu'on appelle le buddy cop movie. Des partenaires qui ne peuvent pas se sentir ? Que le chef a collés ensemble par pure perversité ? Un chien fou affublé d'un père de famille plan-plan ? C'est un système qui fonctionne depuis longtemps dans la fiction américaine et qui va connaitre une effervescence folle dans les années 80-90. 

L'âge d'or

Eddie Murphy & Nick Nolte font naître le premier gros succès avec 48 heures (1982), puis arrive l'incontournable Arme fatale (1987), porté par le duo Mel Gibson & Danny Glover, que beaucoup considèrent comme LE buddy movie par excellence, celui qui a vraiment inventé la formule magique, la dynamique parfaite. Surtout, c'est le film qui a inspiré tous les autres par la suite. La "descendance" cherche ensuite à associer toutes sortes de personnalités/physiques/origines différentes... Parfois même un homme et un chien, comme dans Turner & Hooch

Durant l'âge d'or du buddy movie, l'effet Arme fatale donnera lieu aux plus grandes franchises du genre, qui deviendront à leur tour des classiques. En tête, les Men in Black, les Rush Hour et, plus loin dans le classement, la saga Bad Boys. Die Hard embrassera également le genre avec Une journée en enfer, qui réunit Bruce Willis et Samuel L. Jackson

Les 10 meilleurs buddy movies au box-office américain

1 Men in Black $250,690,539 1997
2 Rush Hour $226,164,286 2001
3 22 Jump Street $191,719,337 2014
4 Men in Black II $190,418,803 2002
5 MIB 3 $179,020,854 2012
6 Les Flingueuses $159,582,188 2013
7 L'arme fatale 2 $147,253,986 1989
8 L'arme fatale 3 $144,731,527 1992
9 Rush Hour $141,186,864 1998
10 Rush Hour 3 $140,125,968 2007



On la connaît un peu trop la recette, non ?
Avec les années, cette recette policière a été tellement testée, mélangée, mal dosée et éprouvée que le genre est devenu cliché et parodiable à souhait (Alarme Fatale, Last Action Hero...). D'un buddy movie à l'autre, on est sûrs de retrouver les mêmes ingrédients et les mêmes situations. Pariez que lorsque le duo du film se rencontrera pour la première fois, ça ne se passera pas super bien. Prévoyez aussi une arrestation qui tourne mal, une scène d’interrogatoire en mode bon flic/mauvais flic, des explosions, une course poursuite de folie, une dispute autour de la nourriture...

On peut également miser sur une prise de tête autour d’une jolie femme, parfois la femme de l’un des deux buddies. Sans oublier, évidemment, la bonne vieille engueulade avec la hiérarchie (doublée d'un ultimatum lancé par le chef). Soyez également sûrs qu'ils rencontreront une autre paire de buddies qu’ils détestent et avec qui ils s'enverront des vannes. Et à la fin, l’un sera blessé, l’autre le sauvera et ils se diront à quel point, en fait, ils s'aiment bien...

Mad TV a parodié le genre dans cette vidéo où sept des plus grands buddies se retrouvent :

L'an 2000, le bug du buddy cop 
Dans les années 2000, si l’on excepte les suites des films à succès, peu de buddy cop movies sortent du lot. Les tentatives s'enchaînent, mais la qualité et le succès ne sont pas toujours au rendez-vous, à l'image de Showtime (qui réunissait pourtant deux stars : Robert De Niro & Eddie Murphy), Hollywood Homicide (où Harrison Ford côtoyait le jeune premier Josh Hartnett) ou encore National Security avec Martin Lawrence, l’un des pros du genre avec Chris Tucker. Et pourtant, au cours de cette décennie pas folichonne sortent tout de même Shanghai Kid et des petites pépites inattendues comme Kiss kiss, bang bang ou Hot Fuzz, qui permet au genre de respirer un air beaucoup plus frais - celui de l'Angleterre !

Les années 2010 : la revanche ?
Même si l’ère dorée du buddy cop movie semblait un peu passée, les années 2010 sont parvenues, en seulement quelques films, à séduire à nouveau le public en ajoutant quelques twists à une recette bien éventée. 21 Jump Street et sa suite, portés par l'improbable duo Channing Tatum & Jonah Hill, ont cartonné. On n'oublie pas non plus la jolie formule proposée par les Sherlock Holmes de Guy Ritchie menés par Robert Downey Jr.Jude Law), ni les déjantés Mise à l'épreuve (avec Kevin Hart & Ice Cube), Very Bad Cops (avec Will Ferrell & Mark Wahlberg), Cops et autres Green Hornet. On peut également citer parmi les récents succès Les Flingueuses (avec Sandra Bullock & Melissa McCarthy), qui féminise enfin - et avec brio - le buddy cop movie

S'il parvient à se renouveler de manière cyclique, le buddy cop movie a encore de beaux jours devant lui, même s'il traverse moins aisément les frontières qu'à l'époque de L'Arme fatale et de Bad Boys. Quant au buddy movie au sens plus large, il se porte plutôt bien et tend, depuis quelques années, vers la bromance tendance comédie romantique, à l'instar de Crazy, Stupid, LoveDate Limite, I Love You Man ou Ted.

Alors les mecs : "Too old for this shit ?" Pas tout à fait encore...

 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Diaporamas recommandés
La Belle et la Bête : l'évolution des personnages du dessin animé à la version live
NEWS - Culture ciné
jeudi 23 mars 2017
La Belle et la Bête : l'évolution des personnages du dessin animé à la version live
Justice League : Aquaman s'affiche avant la bande-annonce
NEWS - Tournages
jeudi 23 mars 2017
Justice League : Aquaman s'affiche avant la bande-annonce
Ça – partie 1 : découvrez une image du remake de la scène la plus culte
NEWS - Vu sur le web
jeudi 23 mars 2017
Ça – partie 1 : découvrez une image du remake de la scène la plus culte
La Reine Alien de retour dans Covenant ?
NEWS - Vu sur le web
jeudi 23 mars 2017
La Reine Alien de retour dans Covenant ?
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
<strong>C'est beau la vie quand on y pense</strong> Bande-annonce VF
C'est beau la vie quand on y pense Bande-annonce VF
66 991 vues
<strong>Baby Boss</strong> Bande-annonce VF
Baby Boss Bande-annonce VF
101 920 vues
Sponsorisé
<strong>Une vie ailleurs</strong> Bande-annonce VF
Une vie ailleurs Bande-annonce VF
165 350 vues
London House Bande-annonce VO
London House Bande-annonce VO
209 624 vues
<strong>Boule & Bill 2</strong> Bande-annonce VF
Boule & Bill 2 Bande-annonce VF
21 287 vues
<strong>Gangsterdam</strong> Bande-annonce VF
Gangsterdam Bande-annonce VF
988 932 vues
Bandes-annonces à ne pas manquer
Baby Boss
Ça sort la semaine prochaine !
Baby Boss
X
Back to Top