Mon AlloCiné
César 2018 : des stars et un chef étoilé au déjeuner des Nommés !
Par Brigitte Baronnet et Laetitia Ratane — 12 févr. 2018 à 14:30
facebook Tweet G+Google

Manu Payet, Agnès Varda, Guillaume Canet et Pierre Gagnaire, le chef étoilé... Ils étaient tous présents au traditionnel déjeuner des Nommés du Fouquet’s, ce samedi 10 février. On y était également, on vous raconte !

Manu Payet, maitre de cérémonie des César 2018
Manu Payet, maitre de cérémonie des César 2018 +
1/30

C'est une tradition. Quelques jours avant la cérémonie des César attendue le 2 mars, tous les nommés se retrouvent pour un joyeux déjeuner au Fouquet's, sur la prestigieuse avenue des Champs Elysées. L'occasion de trinquer et de fêter le cinéma dans toute sa diversité.

Ce samedi 10 février, les 179 prétendants à l'éminente récompense française ont donc reçu leur Certificat Officiel de Nomination, en présence d'Alain Terzian, Président de l'Académie, et de Manu Payet, Maître de la  43e Cérémonie des César. Une cérémonie placée sous le signe de la "célébration". "Le mot, c'est célébrer", lance ce dernier à notre micro, visiblement ravi de s'être vu confier cette mission. Actuellement en pleine écriture et préparation de la cérémonie, Manu Payet explique vouloir écrire tout simplement sur "ce qu'[Il] j'aime" (y compris une série, nous a-t-il glissé), "ce qu'on aime, ce qui nous fait rire". Et d'ajouter : "J'essaye qu'on comprenne bien que je suis là d'abord parce que je suis un fan de cinoche. Depuis que je suis petit, je regarde les César. J'allais au cinéma tout petit et c'était moi qui disais à mes parents 'lui, il a joué là-dedans ; elle, elle a fait ça'. C'est moi qui leur expliquais le truc. Pour moi, c'est dingue d'être là, et déjà qu'on me propose d'être la maître de cérémonie. C'est une grande fierté."  

Elise Comte - ENS Louis Lumière pour l'Académie des César 2018
Alain Terzian (Président de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma), Manu Payet (Maître de la 43e Cérémonie des César) et Maxime Saada (Directeur Général du Groupe Canal+)

Malgré l'absence notable de quelques personnalités (Albert Dupontel, Juliette Binoche, Karin Viard, Daniel Auteuil...), ou le passage éclair d'autres (Julie Gayet, Charlotte Gainsbourg), chaque film nommé cette année est représenté. Du bouleversant 120 Battements par minute au dérangeant Grave en passant par le dynamique Sens de la Fête, il y en a pour tous les goûts. En pleine discussion avec Marie-Ange Luciani, productrice du favori 120 Battements, Marina Foïs (nommée meilleure actrice pour L'Atelier) a partagé notre enthousiasme : "Ce que je trouve toujours réjouissant aux César, c'est la variété du cinéma français, qui est toujours d'une richesse infinie. Les films sont incomparables, avec une vraie liberté de ton. Un film comme Grave en ces temps où l'on nous prédit la mort du cinéma, nous fait surtout assister à la naissance d'un metteur en scène. De même, je suis une grande admiratrice de Campillo depuis toujours et je suis dingue de son film que je pourrais voir et revoir. Les jeunes espoirs masculins et féminins cette année sont aussi incroyables, il n'y en a que cinq de sélectionnés mais il y en a énormément dont on se souviendra."

Les jeunes espoirs masculins et féminins cette année sont aussi incroyables, il n'y en a que cinq de sélectionnés mais il y en a énormément dont on se souviendra.

Heureux d'être là, les discrètes Iris Bry (Les Gardiennes) et Garance Marillier (Grave) non loin des souriants Nahuel Perez Biscayart et Arnaud Valois (120 Battements par minute) ont en effet fait honneur à la catégorie des Révélations du Cinéma français.

Effusion et grande discussion étaient au programme pour Gilles Lellouche (second rôle pour Le Sens de la Fête) embrassant Mathieu Amalric, escorté de sa Barbara-Balibar, qui cette année concourra entre autres aux côtés d'Emmanuelle Devos (Numéro Une) et Doria Tillier (Mr et Mme Adelmann), également présentes.

Bestimage
Antoine Reinartz, Arnaud Valois et Nahuel Perez Biscayart, tous trois nommés pour 120 battements par minute

Notable cette année, une présence accrue de la comédie qui offre dix nominations au Sens de la fête, quatre à Patients, trois au Brio et deux au premier film de Nicolas Bedos, Monsieur et Madame Adelman. Discret, Guillaume Canet nommé pour son rôle plus que jamais comique et joliment décalé dans Rock'n Roll, n'a pas manqué de rappeler l'importance de ce genre qui n'a pas à souffrir de sa renommée : "La présence de la comédie aux César ne date pas d'hier quand même. Rappelons que Michel Serrault avait eu le César pour La Cage aux folles en 1979 ou une autre année face à Patrick Dewaere qui ne l'a jamais eu. C'est un genre important du cinéma. Quant au Prix du Public, je trouve cela très bien. Que ces films qui n'ont pas l'occasion d'être primés et qui ont pourtant connu le succès public puisse etre récompensés, c'est fondamental."

C'est en effet la grande nouveauté de cette année : la création d'un prix inédit jusqu'ici, le César du public, distinguant le film français ayant fait le plus d'entrées de l'année. Une façon de faire taire tous ceux pensant que les César ne récompenseraient que des films d'auteur au nombre d'entrées confidentiel. Idée reçue qui, soit dit en passant, n'a pas lieu d'être cette année, puisque beaucoup de films nommés ont dépassé le million d'entrées (Au revoir là-haut, Le Sens de la fête, Le Brio, Rock'n Roll...) ou n'en sont pas très loin (120 battements par minute, Jalouse...).

Les mots César et public n'ont jamais été aussi proches l'un de l'autre

"Les mots César et public n'ont jamais été aussi proches l'un de l'autre, souligne Manu Payet. C'est une cérémonie qui passe à la télé, donc à un moment, il faut qu'on aille vers les gens. On ne peut pas rester entre nous et faire nos trucs". Insistant sur l'idée que ce César du public est un "super premier pas", la prochaine étape pourrait-elle être un César de la comédie ? "Non, répond du tac au tac Manu Payet, car on va en avoir besoin de moins en moins, et le jour où on va le monter,  on va être ennuyé avec, parce que les comédies se retrouvent dans Meilleur Film. Les mentalités évoluent vis à vis de la comédie, et du coup Le Sens de la fête a 10 nominations."

Un César de la comédie en faveur duquel Dany Boon s'était exprimé en 2009 lorsque Bienvenue les Ch'tis rassemblait plus de 20 millions de Français dans les salles obscures, et que le film n'avait suscité qu'une seule nomination. Hasard ou coincidence, presque 10 ans après, c'est justement Dany Boon qui devrait remporter ce tout premier César du public, distinguant cette année une comédie, RAID Dingue et ses 4,5 millions d'entrées étant le film français qui a fait le plus d'entrées en 2017.   

Bestimage
Avec Le Brio et Patients, Le Sens de la fête représentera la comédie aux César 2018.

"Très franchement, le César du Public est une très bonne idée mais le fait que le film soit déjà récompensé, c'est dommage. Je suis pour célébrer tout le monde, ne pas être radins, mais là c'est un César sans suspense, il aurait fallu un petit challenge, non? A la limite faites-nous parier pour l'année prochaine ! Enfin cela dit, je suis pour élargir le cercle !" Un avis intéressant de Marina Fois que l'on n'a pu partager avec Michel Hazanavicius (nommé pour Le Redoutable) qui, à notre confrère journaliste lui demandant son ressenti, a répondu un succinct "Je n'en pense rien".

C'est qu'il était l'heure de manger peut-être, et qu'après avoir salué Stéphane de Freitas pour son prenant A voix haute, il ne fallait pas faire attendre l'équipe du triple chef étoilé Pierre Gagnaire, venu saluer ces autres "stars" attablées, Agnès Varda en priorité !

Le rendez-vous est pris vendredi 2 mars, Salle Pleyel à Paris, et en direct en clair sur Canal+ pour suivre la 43e Cérémonie des César, soirée qui s'annonce très prometteuse. Manu Payet a mis la barre très haut avec cette bande-annonce qui claque, disons-le ! Les nommés présents au Fouquet's étaient d'ailleurs très nombreux à féliciter le futur maître de cérémonie pour cette vidéo. "Simple, basique !"

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Ces titres de films qui vous mettent automatiquement une chanson dans la tête !
NEWS - Culture ciné
mercredi 18 juillet 2018
Ces titres de films qui vous mettent automatiquement une chanson dans la tête !
Tony Stark, Bruce Wayne, Charles Xavier… Qui est le plus riche ?
NEWS - Insolite
mercredi 18 juillet 2018
Tony Stark, Bruce Wayne, Charles Xavier… Qui est le plus riche ?
The City Mechanized for Final Battle sur Netflix : les 10 films Godzilla incontournables
NEWS - Vu sur le web
mercredi 18 juillet 2018
The City Mechanized for Final Battle sur Netflix : les 10 films Godzilla incontournables
Box-office France : Les Indestructibles 2 indétrônable !
NEWS - Box Office
mercredi 18 juillet 2018
Box-office France : Les Indestructibles 2 indétrônable !
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Détective Dee : La légende des Rois Célestes Bande-annonce VF
Sponsorisé
Ma Reum Bande-annonce VF
Galveston Teaser VO
Astérix - Le Secret de la Potion Magique Teaser VF
The Last Movie Bande-annonce VO
Les Vieux fourneaux Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top