Mon AlloCiné
    Les Sous-doués en vacances sur TMC : 4 comédies qui ont surfé sans vergogne sur le succès du film
    Par Corentin Palanchini — 15 févr. 2018 à 16:00
    Mis à jour le 2 mars 2018 à 11:51
    facebook Tweet

    Diffusé ce soir sur TMC, "Les Sous-doués en vacances" comme son prédécesseur "Les Sous-doués passent le bac" ont entraîné une vague de comédies françaises plutôt douteuses se situant aussi dans le milieu scolaire. Sélection.

    Réalisé par Michel Nerval (1981)
    4. Réalisé par Michel Nerval (1981) +

    A l'occasion de la diffusion sur TMC du film Les Sous-doués en vacances réalisé par Claude Zidi, découvrez quelques films qui ont cherché à épuiser ce filon et grappiller un peu des 3 985 214 millions d'entrées du premier opus (Les Sous-doués passent le bac) et des 3 570 887 de sa suite.

    LES SURDOUES DE LA 1ERE COMPAGNIE (Michel Gérard, 1981)

    Les Surdoués de la 1ère compagnie exploite les succès des Sous-doués et du cinéma de bidasses initié par Les Bidasses en folie en 1970. De jeunes gens viennent faire leur service militaire dans une caserne française. L'adjudant-chef va s'arracher les cheveux en tentant de mater ses turbulentes nouvelles recrues, tandis que le colonel (Darry Cowl) vivra cela avec un détachement tout particulier.

    Les "surdoués" du titre fait référence aux mille et une astuces développées par les bidasses pour jouer des tours à leurs supérieurs ou parvenir à flirter avec la gent féminine. Gags de seconde zone et manque de moyens criant sont au programme de cette mise en scène machinale de Michel Gérard, qui avait déjà officié dans le film de caserne avec Arrête ton char... bidasse. Pour les amateurs, on peut voir ici Ticky Holgado et Florent Pagny dans le rôle d'un jeune infirmier.

    Sorti le 4 février 1981 ; Box office : 980 661 entrées.

    D.R.
    Capture d'écran des "Surdoués De La 1ère compagnie", avec Darry Cowl et Philippe Brizard
    LA PENSION DES SURDOUES (Claude Plault, 1981)

    Ou l'arnaque faite film. La Pension des surdoués fait partie de ces films "2 en 1", composé de deux films différents pour en faire un troisième ! Dans sa première partie, il raconte l'histoire d'un facteur séducteur vivant à Bolbiquette-sur-Aude. Dans la deuxième, il recycle des séquences rendues "soft" du film érotique Hommes de joie pour femmes vicieuses, qui se déroule dans une maison close, et qui est sorti en 1976.

    De pension comme de surdoués, il n'en est pas question. Il s'agit d'un titre racoleur afin d'attirer le spectateur dans les salles. Dans le même genre d'arnaque, on peut citer Les surdoués du hold-up, titre porté par Vive le fric (1984) de Raphaël Delpard lorsqu'il fut exploité hors de Paris.

    Sorti le 8 avril 1981 ; Box office : non communiqué.

    LE BAHUT VA CRAQUER (Michel Nerval, 1981)

    Attention sujet politique ! Des élèves prennent en otages plusieurs professeurs pour protester contre l’exclusion d’une lycéenne enceinte. Hélas, le sujet est maltraité par le réalisateur Michel Nerval et extrêmement mal interprété par ses jeunes acteurs. Par ailleurs, le film part dans tous les sens dans son dernier tiers et abandonne toute structure pour laisser ses comédiens livrés à eux-mêmes. On retiendra surtout du Bahut va craquer son casting d'enseignants avec Claude Jade en prof de philo, Darry Cowl en prof de maths, Robert Castel en prof d'anglais et Henri Guybet en pion. Le tout sous la supervision du proviseur... Michel Galabru !

    On doit aussi à Michel Nerval Les Borsalini avec Jean Lefebvre et Robert Castel, mais également Sans défense, sur la prostitution enfantine, encore avec Michel Galabru.

    Sorti le 6 mai 1981 ; Box office : 1 384 830 entrées.

    D.R.
    Michel Galabru dans la bande-annonce des "Diplômés du dernier rang"
    LES DIPLOMES DU DERNIER RANG (Christian Gion, 1982)

    Après l'armée et les surdoués, voici les étudiants de grandes écoles ! Et plus précisément, l'action se situe dans la salle secrète d'un institut privé d'études économiques et politiques. Un groupe d'étudiants s'exerce à l'art de ne rien faire, hormis draguer et préparer des antisèches, jusqu'au moment où le directeur décide de faire de l'institut une grande école... 

    Christian Gion n'est pas le dernier pour sentir qu'un filon doit être exploité et c'est sans doute l'une des raisons pour lesquelles il se lance dans ce long métrage qui est un repompage des Sous-doués simplement transposé à une grande école. Décousu et vraiment sans queue ni tête, le produit fini est un film raté mais étrange, qui mêle le contexte scolaire à un match de rugby dantesque (dont l'ambiance surréaliste est pompée du Führer en folie et autre Grande java) ainsi qu'à des scènes de karaté !

    Citons la présence de Patrick Bruel, alors âgé de 23 ans et de... Michel Galabru, cette fois en professeur de mathématiques.

    Sorti le 18 février 1982 ; Box office : 763 577 entrées.

    Les Sous-doués Bande-annonce VF
    Les Sous-doués Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Commentaires
    • meiyo
      Pour moi, il est franchement abusé de faire une mise à jour, juste par rapport la suite d'un film passé la semaine dernière.Il serait bon que vous vous creusiez un peu la tête pour pondre des articles dignes d'intérêt.Maintenant nous allons voir si cette petite critique va demeurer ou non ...
    • snoopy63
      Le cinéma, c'était mieux avant ....Euh non en fait
    • Docteur_Kino
      alala ma jeunesse ... tu te tatais ...le weekend ! qu'irais je bien voir mmm '' Si t'as besoin de rien... fais-moi signe '' ou '' Rodriguez au pays des merguez ' (oui oui c'est bien le titre d'un film) ou encore '' shining '' mmmm ... j'irais bien voir une comédie ...allez zou '' cannibal holocaust ''
    • Docteur_Kino
      non la différence avant : tu ne pouvais pas critiquer et taper un scandale sur allociné ... je pourrais le faire aujourd'hui, mais il y a nanarland ...donc plus la peine
    • TITI H.
      Les sous doués une bonne comédie à l'ancienne
    • Morcar
      J'ai souvenir d'avoir vu plusieurs fois Les dipômés du dernier rang étant ado, et m'être bien amusé devant. On y retrouve aussi Marie Laforêt si je ne me trompe pas, ainsi qu'Henri Guybet.
    • seke
      je n'avais jamais entendu parler de ces films.En tout cas c'est bien de montrer que les années 80 n'était pas mieux qu'avant. Les clones (et suites) insipides de grands succès (américains et francais) étaient monnaie courante
    • The Last Action Zero
      La France peut en être fier... Ironie + 1000... :D
    • chips493
      Les surdoués de la 1e compagnie font du ski au clair de lune?
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Court métrage Jurassic World : tous les dinosaures de Battle at Big Rock !
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 16 septembre 2019
    Court métrage Jurassic World : tous les dinosaures de Battle at Big Rock !
    Deauville 2019 : Kristen Stewart, les lauréats et Catherine Deneuve sur le tapis rouge de clôture du festival
    NEWS - Festivals
    dimanche 15 septembre 2019
    Deauville 2019 : Kristen Stewart, les lauréats et Catherine Deneuve sur le tapis rouge de clôture du festival
    24 acteurs pour The Suicide Squad : découvrez le casting complet de James Gunn
    NEWS - Tournages
    samedi 14 septembre 2019
    24 acteurs pour The Suicide Squad : découvrez le casting complet de James Gunn
    Eva Green dans Proxima, Terminator : Dark Fate, Midway avec Nick Jonas... Les photos ciné de la semaine !
    NEWS - Vu sur le web
    samedi 14 septembre 2019
    Eva Green dans Proxima, Terminator : Dark Fate, Midway avec Nick Jonas... Les photos ciné de la semaine !
    Voir tous les diaporamas ciné
    Top Bandes-annonces
    Alice et le maire Bande-annonce VF
    Ad Astra Bande-annonce VF
    Sponsorisé
    Portrait de la jeune fille en feu Bande-annonce VF
    Domino - La Guerre silencieuse Bande-annonce VO
    El Otro Cristobal Bande-annonce VO
    Trois jours et une vie Bande-annonce VF
    Bandes-annonces à ne pas manquer
    Back to Top