Notez des films
Mon AlloCiné
    Braveheart, Forrest Gump... 10 prières inspirantes au cinéma
    Par Thomas Imbert — 26 mars 2018 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A l'occasion de la sortie en salles du long métrage de Cédric Kahn, retour sur 10 scènes de prières émouvantes et inspirantes du grand écran...

    Braveheart
    1. Braveheart +
    Le contexte : Fait prisonnier par le souverain d'Angleterre, le héros écossais Williams Wallace refuse d'embrasser l'emblème royal, et se prépare donc à mourir en martyr. 

    La prière : "J’ai tellement peur. Donne-moi la force, Seigneur, de savoir mourir."
    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Dans cet article
    Le Bossu de Notre-Dame
    Le Bossu de Notre-Dame
    Film
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Oliver Q.
      Enfin je sais pas, Robert Bresson, Ingmar Bergman, Andrei Tarkovsky, Martin Scorsese, Darren Aronofsky, Steven Spielberg, John Woo, John Michael McDonagh, Werner Herzog, Alejandro Inarritu, Paul Thomas Anderson... Tous des réalisateurs imprégnés de concepts et d'écrits religieux présents à travers leur oeuvre... Mais des idiots, apparemment...
    • Oliver Q.
      Du coup Scorsese, Coppola et Aronofsky sont des imbéciles dont on devrait se débarrasser ? Vu que ce sont trois réalisateurs qui ont évoqué la religion (sans y être hostiles, au contraire) dans leurs films et pour deux d'entre eux représenté des scènes de prière ? C'est bon, j'ai fait court, t'as compris ? Ou je dois être cassant et méprisant en deux lignes pour que tu puisses lire. Pfff...
    • kratostreize
      une religion c'est une secte qui a réussi, tout simplement.à partir de là, inutile de disserter sur l’intérêt a intégrer (ou pas) ces scènes de prière dans un film.
    • kratostreize
      trop long, j'ai arrêté après la 3eme ligne.ce sont des commentaires ici pas un blog
    • Oliver Q.
      Par ailleurs pour répondre à ta question, l'article attire simplement notre attention sur un motif présent dans le cinéma pas seulement américain mais tout le cinéma imprégné de thèmes religieux ou de sentiment religieux : la scène de prière. On peut déplorer par ailleurs, je le reconnais tout à fait, que l'article ne fournisse une liste presque uniquement américains, étant donné le nombre de scènes de prières que l'on trouve chez Tarkovsky ou Bergman ou chez des cinéastes soit de la Méditerranée soit du nord de l'Europe par exemple. La question c'est : est-ce que tu aurais posté ce commentaire si ça avait été pour des scènes de fusillade ? Parce qu'il y en a à peu près autant que des scènes de prière dans le cinéma mondial, et pas forcément d'ailleurs chez des cinéastes pro-armes à feu et maniaques de la gachette par ailleurs, pour rentrer dans les clichés. On parle de thèmes de cinéma, là. La religion et le motif de la prière en font partie. Comme d'autres thèmes. On peut aussi s'en remettre et arrêter de poster du mépris.
    • Oliver Q.
      Alors déjà pour relever le niveau de ce fake commentaire 1) Le Nom de la Rose est une coproduction Européenne et un film réalisé par Jean Jacques Annaud, un français, adapté d'un roman écrit par un auteur italien grand critique littéraire de tradition tout à fait européenne. Ce n'est pas un film américain, et les seuls américains impliqués sont Christian Slater, Ron Perlman (introduit au cinéma mondial par Jean Jacques Annaud, par ailleurs qui a lancé sa carrière grâce à lui avant ce film) F Murray Abraham, ainsi que l'un des quatre scénaristes du film et évidemment les distributeurs américains (Columbia et 20h century Fox pour être exacts) qui sont concernés par chaque sortie d'un film qui ne vient pas des Etats Unis car ils doivent les diffuser, comme c'est le cas partout comme en France lorsque Gaumont Pathé distribuera parfois certains films venus de l'étranger. 2) C'est la tradition culturelle de ce pays et alors ? Parce que notre tradition de cinéma naturaliste sociologisant et de drame réaliste athéisant, qui est tout autant le reflet de notre histoire politique que le cinéma US l'est de la leur, vaut mieux ? Ce sont deux pays avec leur histoire, et son influence sur leurs cinémas respectifs. Dans les deux cas, il y a du bon et du mauvais. Sans la grande tradition chrétienne forte aux Etats Unis, il n'y aurait pas de Scorsese ou de Coppola (et de Mel Gibson, j'ajoute, qui fera polémique à chaque film qu'il sortira mais reste un raconteur d'histoires très doué). Sans la tradition chrétienne en Suède et en Russie et en Allemagne (trois pays où le patriotisme est par ailleurs aussi une idée très à la mode), il n'y aurait pas eu de Bergman ni de Tarkovsky, ni de Werner Herzog...Je ne suis même pas une personne spécialement religieuse, en plus, mais il faut faire preuve de bon sens... La religion est une source pour l'art. Une de ses plus grandes sources. Les Etats Unis sont comme n'importe quel autre pays, partiellement tributaires de la façon dont ses artistes s'emparent de thèmes ou de concepts religieux et nous les représentent d'une façon intéressante. On doit se coltiner pour ça du cinéma syncrétique patriote à deux ronds aux Etats Unis une fois par mois, dans leurs films d'action ou dans leurs thrillers politiques ? Oui certes et je serai le premier à dire que c'est pourri... Et sans leur tradition chrétienne il n'y aurait pas de Scorsese, pas de Coppola, pas d'Aronofsky ou de Spielberg (qui sont juifs mais ont plus d'une fois dans leur filmographie tiré leur inspiration de la religion chrétienne)...
    • SooSophie
      Certaines sont poignantes !
    • Nirad-Zedjati
      Perso' je pense qu'il fait plus référence à son vrai père, et à ses ancêtres en général; vu les idoles entreposés sur sa table de prière.https://representationsofan...
    • Crazyvolcan
      J'aurais du me faire cette réflexion il y a longtemps mais quand Maximus invoque le Père pour sa prière pour moi il fait référence au Seigneur , le dieu unique des chrétiens en sorte , je trouve ça bizarre car les Romains étaient polythéistes et persécutaient les chrétiens . Ah moins que ( tiens un sujet pour big fan théorie ) Ridley Scott a voulu que le personnage de Maximus soit de foi chrétienne , qu'il nous l'ai caché volontairement et que ce fut un prétexte maintenu secret qui aurait expliqué la vengeance de Commode envers Maximus .
    • lookheed327
      Je pense plutôt que c'est en relation avec la journée de Dimanche où* on va aller à la chasses aux oeufs.Ils auraient pu faire un article sur les oeufs...Et puis oui, moi j'aurais placé Pitch Black pour ce qu'on entend dedans (na !)
    • The Last Action Zero
      Certes... Mais le bad buzz, ça déchaine les passions... Sous forme de flot conséquent de réponse... Donc, ça doit augmenter le revenu publicitaire, j'imagine :D
    • kratostreize
      histoire de relever un peu le niveau de ce fake article :comme vous pouvez le remarquer, les films sélectionnés ne sont et ne pouvaient qu’être américains car dans ce pays puritain (au passage, 1er producteur de films porno dans le monde)... ben,la religion, les valeurs familiales et le patriotisme ont une très grande place dans leur mode de vie et ca transpire dans tout les films qu'ils produisent....Cette liste n'est pas du tout exhaustive lolEn revanche, dans le contexte actuel, quel intérêt pour webmedia de faire un tel article, a part faire un bad buzz ?
    • Capugino
      Faire un commentaire c'est comme un genkidama, il faut rassembler beaucoup de force !
    • David D.
      Donnez moi la force d'écrire un commentaire positif aujourd’hui!
    • Tommy Shelby
      Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu
    • Naughty Dog
      le Prince d'Egypte <3
    • Ydeun M.
      Dans chaque film de mel Gibson déjà
    • Dark Domino
      Amen.
    • Peter & Steven
      Des bondieuseries....
    Voir les commentaires
    Back to Top