Mon AlloCiné
Mort de R. Lee Ermey, le célèbre Sergent Hartman de "Full Metal Jacket"
Par Emilie Schneider et Vincent Garnier — 16 avr. 2018 à 06:30
facebook Tweet G+Google

R. Lee Ermey est décédé des suites des complications d'une pneumonie ce dimanche 15 avril. Rendu célèbre pour son personnage de Sergent autoritaire et gueulard dans "Full Metal Jacket" de Kubrick, cet ancien vétéran devenu acteur était âgé de 74 ans.

Full Metal Jacket (1987)
Full Metal Jacket (1987) +
1/14

R. Lee Ermey, le célèbre Sergent Hartman de Full Metal Jacket, est décédé ce dimanche 15 avril 2018 des suites des complications d'une pneumonie. L'information a été donnée par Bill Rogin, le manager de l'acteur, sur son propre compte Twitter.

Né à Emporia dans le Kansas, R. Lee Ermey s’engage à l’âge de 17 ans dans les Marines. Durant sa carrière militaire, il sert notamment au Viêt Nam en 1968 et obtient le grade de sergent. Traumatisé par les combats qu’il a menés, il est réformé en 1972 pour raisons médicales. C’est alors que débute sa deuxième carrière : en 1978, il fait ses débuts au cinéma dans Les boys de la compagnie C dans un rôle de sergent. Son expérience militaire est en effet précieuse aux yeux d’Hollywood et lui sert de tremplin. C’est ainsi qu’il se retrouve consultant technique dans Apocalypse Now l’année suivante et y décroche même un petit rôle de pilote d’hélicoptère.

Naissance d'un personnage mtyhique

Quelques rôles mineurs se succèdent jusqu’en 1987, année où il incarne ce qui est certainement son rôle le plus connu à ce jour, celui du sergent Hartman dans Full Metal Jacket. Recruté à l’origine en tant que consultant, son autorité naturelle et son caractère bien trempé convainquent Stanley Kubrick de lui donner le rôle de l'instructeur des marines chargé de former les recrues dans la première partie du film. Ses répliques particulièrement fleuries sont devenues cultes et ses scènes sont parmi les plus mémorables de ce classique. Full Metal Jacket doit autant à R. Lee Ermey que celui-ci doit au film de Stanley Kubrick : sa carrière décolle et il décroche une nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle.

Ferrara, Bacon, Cage...

En 1988, il tourne sous la direction d’Alan Parker dans Mississippi Burning puis enchaîne les rôles aussi bien à la télévision qu’au cinéma. On le voit dans un épisode de Deux Flics à Miami, dans la comédie parodique Autant en emporte Fletch (1989) ou encore le téléfilm Robe de sang (1990) de Tobe Hooper. Son passé militaire lui colle à la peau et il se voit régulièrement offrir des rôles de militaire, comme dans Body Snatchers, où Abel Ferrara revisite L'Invasion des profanateurs de sépultures. Toujours aussi sollicité, il continue à jouer les seconds couteaux aux côtés de Steven Seagal (Terrain Miné), Gary Oldman et Kevin Bacon (Meurtre à Alcatraz) ou encore Nicolas Cage (Leaving Las Vegas).

Un G.I en plastique pour "Toy Story"

En 1995, il incarne le capitaine de police et supérieur de Brad Pitt et Morgan Freeman dans Seven, le thriller culte de David Fincher. La même année, il apparaît dans un épisode de X-Files et dans La Dernière Marche de Tim Robbins face à Susan Sarandon et Sean Penn. Il ne chôme pas puisqu’il se lance également dans le doublage et prête sa voix au sergent à la tête des figurines de soldats verts dans Toy Story, un rôle qu’il retrouvera dans les deux suites ainsi que dans les jeux vidéos dérivés du film d’animation Pixar.

Une voix pour Batman et Les Simpson

L’année suivante, il s’amuse à reprendre le rôle qui l’a fait connaître, presque 10 ans après Full Metal Jacket dans Fantômes contre fantômes de Peter Jackson. Il y incarne le spectre d’un sergent qui n’a rien perdu de sa hargne, même dans l’au-delà. S’il ne retrouvera jamais de rôle aussi marquant dans le reste de sa carrière, celle-ci s’avère toutefois prolifique. On le voit ainsi à la fin des années 90 et durant la décennie suivante dans une quarantaine de projets. Parmi ceux-ci, il s’illustre notamment dans les séries télévisées Dr. House et Scrubs. S’il n’apparaît que dans un seul épisode à chaque fois, il prête ses traits à des personnages mémorables puisqu’il incarne le père du célèbre docteur misanthrope dans Dr. House ainsi que le géniteur d’un autre misanthrope, le concierge de l’hôpital, dans Scrubs. En 2003, il est à l’affiche de deux films d’horreur, Willard avec Crispin Glover et le remake de Massacre à la tronçonneuse. Il retrouve la famille dégénérée de Leatherface trois ans plus tard dans la suite intitulée Massacre à la tronçonneuse – le commencement. A partir de 2010, à l’exception d’une apparition dans New York – Unité spéciale et la comédie de SF Voisins du troisième type, R. Lee Ermey ne se consacre plus qu’au doublage. On a ainsi pu entendre sa voix dans Batman : L’Alliance des héros, Les Griffin, Kung Fu Panda: L'Incroyable Légende et Les Simpson.

Notre Top 5 où R. Lee Ermey trouve une place de choix...

Top 5 N°626 - Les mecs qui ne peuvent pas parler sans gueuler

 

facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Avengers : la toute première apparition des super-héros Marvel dans les comics
NEWS - Culture ciné
mercredi 25 avril 2018
Avengers : la toute première apparition des super-héros Marvel dans les comics
Box-office France : Taxi 5 roule toujours en tête
NEWS - Box Office
mercredi 25 avril 2018
Box-office France : Taxi 5 roule toujours en tête
Transit - Paula Beer, portrait d'une jeune actrice
NEWS - Interviews
mercredi 25 avril 2018
Transit - Paula Beer, portrait d'une jeune actrice
Avengers : avant d'affronter Thanos, Scarlett Johansson, Robert Downey Jr. et Chadwick Boseman prennent la pose
NEWS - Vu sur le web
mardi 24 avril 2018
Avengers : avant d'affronter Thanos, Scarlett Johansson, Robert Downey Jr. et Chadwick Boseman prennent la pose
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Jurassic World: Fallen Kingdom Bande-annonce VO
Sponsorisé
Football infini Bande-annonce VO
Champions BANDE-ANNONCE 3 VO
Action ou vérité Bande-annonce VF
Abdel et la Comtesse Bande-annonce VF
Venom Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top