Mon AlloCiné
Cannes 2018 - Semaine de la critique : Jake Gyllenhaal en ouverture, Alex Lutz en clôture
Par La Rédaction — 16 avr. 2018 à 15:00
facebook Tweet G+Google

La sélection de la Semaine de la Critique 2018 vient d'être dévoilée. Le premier long de Paul Dano, avec Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal sera présenté en ouverture, tandis qu'Alex Lutz fera la clôture. Découvrez la liste des films de cette section.

+
1/5

Charles Tesson, Délégué général de la Semaine de la critique, a dévoilé la sélection des longs et courts métrages présentés cette année dans cette section parallèle mettant en lumière les premiers et seconds longs métrages. Pour cette édition 2018, qui se déroulera du 9 au 17 mai, le comité de sélection a vu 1 500 courts et 1 100 longs. 7 premiers longs et 4 seconds longs au au final été retenus en compétition et hors compétition, et 10 courts métrages en compétition, et 3 supplémentaires pour une séance spéciale.

Le jury sera présidé par le cinéaste Joachim Trier. Il sera entouré du journaliste français Augustin Trapenard, la nouvelle directrice (italienne) de la Viennale Eva Sangiorgi, et les acteurs Chloë Sevigny et Nahuel Perez Biscayart (120 battements par minute). L'an dernier, le Prix de la Critique internationale avait été décerné au documentaire Makala d'Emmanuel Gras.

Cannes 2017 : le drame français Makala triomphe à la Semaine de la Critique 

Film d'ouverture

Considéré à juste titre comme un des meilleurs acteurs de sa génération, souvent exigeant dans le choix de ses rôles, ce qui l'a conduit à tourner sous les auspices de grands metteurs en scène comme Paul Thomas AndersonSpike JonzeSteve McQueen ou encore Denis Villeneuve pour n'en citer qu'une poignée, Paul Dano signe son premier film en tant que réalisateur avec Wildlife, présenté en séance d'ouverture de la Semaine de la Critique. Adaptation du roman éponyme de Richard Ford par sa compagne Zoe Kazan et lui-même, Wildlife évoque l'histoire de Joe, un adolescent de 14 ans dans les années 1960, qui assiste impuissant à la lente dégradation des rapports entre son père et sa mère. "J'ai toujours voulu réalisé des films - et j'ai toujours su que je réaliserai des films sur la famille" déclarait Dano en 2016, alors que Jake Gyllenhaal et Carey Mulligan confirmaient leurs présences sur son premier film. Un premier galop d'essai transformé ? A voir et découvrir très prochainement. 

Wildlife de Paul Dano fera l'ouverture de la Semaine de la critique

Compétition longs métrages

Anja Kofmel, cinéaste suisse, fait ici ses premiers pas à Cannes et derrière la caméra. Entremêlant le documentaire en prises de vues réelles et la narration animée en noir et blanc, elle nous emmène dans les années 90, au cœur d'une Croatie désenchantée et déchirée par le conflit yougoslave, pour nous raconter l'histoire de son propre cousin, un journaliste mystérieusement assassiné.  

  • Diamantino de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (1er long métrage) 

Le ballon rond à l'honneur dans Diamantino, premier long métrage portugais "juilatoire et réjouissant", signé par le duo Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt. Le film imagine un célèbre footballeur qui devient l’objet de toutes les convoitises. "Une comédie fantasque, inventive et drôle, sur le monde du football et des chiens
géants à poils longs qui dresse le portrait d’une nation en quête de héros", selon Charles Tesson.

  • Egy Nap (Un jour) de Zsófia Szilágyi (1er long métrage) 
  • Fuga (Fugue) de Agnieszka Smoczynska
  • Kona fer í stríð (Woman at War) de Benedikt Erlingsson
  • Sauvage de Camille Vidal-Naquet (1er long métrage) 

Un an après 120 battements par minute de Robin Campillo, l'un de ses interprètes est la tête d'affiche d'un des films en compétition à la Semaine de la critique : il s'agit de Félix Maritaud, qui jouera un personnage à fleur de peau dans ce premier long métrage français de Camille Vidal-Naquet. Sauvage suit le destin d’un jeune homme en quête d’amour dans le milieu rarement filmé de la prostitution masculine. "L’exigence de réalisme, à la tonalité pasolinienne, insuffle une dimension tragique à ce film fort et poignant", souligne Charles Tesson.

  • Sir (Monsieur) de Rohena Gera (1er long métrage) 
Romain Duris dans Nos batailles, second long de Guillaume Senez

Séances spéciales

Son premier long métrage, Keeper, était passé par Locarno. C’est dans le très courue Semaine de la Critique que le Belge Guillaume Senez présentera le second : Nos batailles. Ou plutôt celles du personnage incarné par Romain Duris, omniprésent en ce début d’année 2018, contraint de gérer seul l’éducation de ses enfants le jour où sa femme le quitte, alors qu’il se bat au quotidien contre les injustices au sein de son entreprise. Un film qui devrait mêler émotion et discours social, avec un casting au sein duquel s’illustreront également Laetitia Dosch, héroïne de Jeune femme, Caméra d’Or du Festival de Cannes 2017, et Laure Calamy, de retour à la Semaine de la Critique un an après la présentation réussie d’Ava. Tous les éléments semblent donc réunis pour une Séance Spéciale mémorable.

Après "La fugue", Ours d’or du court métrage à la Berlinale 2013, Jean-Bernard Marlin réalise son premier long métrage, Shéhérazade, nous entrainant dans les quartiers populaires de Marseille, "au plus près d’une jeunesse marginale enfermée dans la spirale sans fin de la délinquance. Zachary aime Shéhérazade, une jeune fille qui se prostitue", décrit Charles Tesson. "Une histoire d’amour renversante portée par des comédiens non professionnels dont l’authenticité du jeu insuffle un réalisme bluffant. "

Film de clôture

  • Guy d'Alex Lutz

Connu pour ses activités de metteur en scène au théâtre et d'humoriste (la Catherine du déjanté duo Catherine et Liliane, c'est lui !), Alex Lutz s'illustre à de nombreuses reprises sur grand écran. Trois ans après sa première réalisation, Le Talent de mes amis, il repasse derrière la caméra avec Guy, qui fera la clôture de la Semaine de la Critique. Dans ce long métrage, Alex Lutz incarne un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90, en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier, un jeune journaliste qui croit être son fils illégitime, décide de le suivre, caméra au poing, pour en faire un portrait documentaire.

Guy d'Alex Lutz fera la clôture de la Semaine de la critique 2018

Compétition courts métrages

Séances spéciales courts métrages

  • La Chute de Boris Labbé
  • Third Kind de Yorgos Zois
  • Ultra Pulpe de Bertrand Mandico

Pour voir la vidéo de présentation de la sélection 2018 de la Semaine de la critique :

 

Cannes 2018: Marion Cotillard, Solo: A Star Wars story, Vincent Lindon... La sélection officielle en images !

Voir le diaporama
Diaporama
Cannes 2018: Marion Cotillard, Solo: A Star Wars story, Vincent Lindon... La sélection officielle en images !
36 photos
facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Thanos : qui se cache derrière le grand méchant d'Avengers Infinity War ?
NEWS - Stars
jeudi 26 avril 2018
Thanos : qui se cache derrière le grand méchant d'Avengers Infinity War ?
La Planète des singes a 50 ans : saviez-vous qu'une autre fin était prévue ?
NEWS - Culture ciné
jeudi 26 avril 2018
La Planète des singes a 50 ans : saviez-vous qu'une autre fin était prévue ?
Avengers : la toute première apparition des super-héros Marvel dans les comics
NEWS - Culture ciné
mercredi 25 avril 2018
Avengers : la toute première apparition des super-héros Marvel dans les comics
Box-office France : Taxi 5 roule toujours en tête
NEWS - Box Office
mercredi 25 avril 2018
Box-office France : Taxi 5 roule toujours en tête
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Football infini Bande-annonce VO
Jurassic World: Fallen Kingdom Bande-annonce VO
Sponsorisé
Champions BANDE-ANNONCE 3 VO
Otages à Entebbe Bande-annonce VO
Action ou vérité Bande-annonce VF
Abdel et la Comtesse Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top