Mon AlloCiné
"Noire n'est pas mon métier" : 16 actrices le poing levé sur les marches de Cannes
Par Brigitte Baronnet — 27 mai 2018 à 10:00
facebook Tweet G+Google

C'était l'une des images fortes du Festival de Cannes qui s'est achevé le week-end dernier : la montée des marches d'un collectif d'actrices noires, à l'origine d'un livre qui vient de sortir "Noire n'est pas mon métier". Présentation.

Les actrices de "Noire n'est pas mon métier" montent les marches de Cannes
Les actrices de "Noire n'est pas mon métier" montent les marches de Cannes +
1/5

Nadege Beausson-Diagne, Mata Gabin, Maïmouna Gueye, Eye Haïdara, Rachel Khan, Aïssa Maïga, Sara Martins, Marie-Philomène NGA, Sabine Pakora, Firmine Richard, Sonia Rolland, Magaajyia Silberfeld,  Shirley Souagnon, Assa Sylla, Karidja Touré et France Zobda.

Elles sont 16. 16 actrices à témoigner sur les stéréotypes, le racisme et sur la question de la diversité. Pour donner le coup d'envoi médiatique de ce livre qui vient de sortir, Noire n'est pas mon métier, édité au Seuil, elles étaient présentes à Cannes pour monter les marches et rencontrer les professionnels et la presse pour présenter leur collectif.

Le point de départ de ce mouvement remonte à début 2018, indique la comédienne Aïssa Maïga. "J’ai proposé aux comédiennes d’écrire ce livre fin janvier. J’étais en discussions pour un autre projet avec une journaliste qui s’appelle Charlotte Rotman. Elle est journaliste mais elle est aussi éditrice du livre. C’est allé très vite. On s’est mis en ordre de marche. Il a fallu réunir les comédiennes et puis se donner un cap, une direction. On avait un mois pour boucler tous les textes."

Nous sommes toutes issues de cette diversité, et pour certaines, nous n’avons pas eu de modèles

"Nous avons un objectif commun, poursuit Aïssa Maïga. Nous sommes toutes issues de cette diversité, et pour certaines, nous n’avons pas eu de modèles. Nous avions envie de parler à la France, de dire que nous sommes là, que nous existons, et que nous avons besoin d’être aussi des modèles, certains modèles dont nous avons manqué. Nous avions aussi envie d’être des modèles pour les jeunes, pour la jeunesse qui vient, de parler aussi au cinéma français, à la télévision française, au théâtre français, pour dire que nous pouvons incarner des rôles, tout simplement. Pas simplement des rôles de noires, mais des rôles de comédienne, d’actrice. Parler aussi à des décideurs, des gens d’élite, qui peut être ne nous voient pas, ou ne nous ont pas vus. C’était une parole commune pour raconter des témoignages. Manifester notre envie de dire à la République française que nous sommes là."

Nous avions envie d’apporter cette valeur symbolique très forte sur le tapis rouge 

"Le livre est sorti le 3 mai à dessein. La maison d’édition voulait que ce livre sorte dans un grand rendez-vous du cinéma. Il était trop tard pour les César, et donc le Festival de Cannes s’est imposé. On s’est mises en ordre de marche pour être présente sur le tapis rouge pour apporter ces valeurs devant la presse française et étrangère, et devant tous les spectateurs qui regardent la cérémonie. Et pour rappeler qu’avant tout, avant d’être des co-auteures sur ce projet, nous sommes des actrices. Nous avions envie d’apporter cette valeur symbolique très forte sur le tapis rouge."

"Je suis actrice, mais je me suis mise de l’autre côté du miroir, confie France Zobda. Je suis productrice aujourd’hui, depuis 10 ans. Parce que justement cette non-représentativité a fait qu’il fallait, à un moment donné, des gens qui soient dans l’ombre pour nous mettre dans la lumière. Je me suis mise en un peu retrait pour permettre justement la visibilité dans les films de toutes ces actrices qui sont là, mais il y en a encore plein d’autres. Nous ne sommes pas seules, et je pense que nous avons toutes le même objectif."   

Autour d'Aïssa Maïga, plusieurs actrices du collectif ont témoigné à l'occasion de cette conférence de presse donnée à l'occasion du Festival de Cannes.

"Nous avons l’espoir d’un changement, lance Firmine Richard. Je suis la doyenne de cette génération de femmes qui veulent faire du cinéma. C’est vrai que quand j’ai fait Romuald et Juliette, j’ai certainement donné l’envie à beaucoup de jeunes de faire du cinéma, d’autant qu’il y avait des enfants dans ce film. Le résultat est tel que celles qui sont là maintenant et ont pu faire un film se rendent compte que ce n’est pas si évident. Je me devais effectivement de prendre la parole pour leur dire : il faut continuer ! Et faire savoir que nous avons envie de donner des repères à ces jeunes qui arrivent. Nous avons envie de leur raconter des belles histoires. Je considère que j’ai de la chance (…) Je me devais de dire qu’il faut s’accrocher, que ce n’est pas simple. Dire que nous sommes là, que nous voulons prendre part entière, et que les jeunes aient des exemples, aient encore envie de rêver."

"Je suis heureuse de faire mon métier, mais je pense qu’il y a des charnières qui ne sont plus envisageables aujourd’hui, affirme Sonia Rolland. Donc c’est un rendez-vous avec le métier, dans son ensemble, les hommes, les femmes, les acteurs, les journalistes. On aimerait que le cinéma nous intègre telles que nous sommes aujourd’hui, et pas dans des images d’Epinal. Ce n’est pas un monde élitiste blanc, et nous la caution diversité. Nous faisons partie de la France, nous avons envie d’être intégrées dans cette France que nous aimons."

Précisons qu'outre la publication du livre Noire n'est pas mon métier par ces 16 actrices, un collectif a été créé, intitulié Diaspora. Ce collectif qui est en train de se mettre en place parallèlement à la sortie du livre a notamment pris part à une marche organisée la semaine dernière contre le racisme et l'esclavage.

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Hellfest 2018 : Johnny Depp et Ice-T sur scène, Hodor en coulisses
NEWS - Stars
dimanche 24 juin 2018
Hellfest 2018 : Johnny Depp et Ice-T sur scène, Hodor en coulisses
Punk, princesse ou sexy en diable... 15 looks de Nicole Kidman à travers sa carrière !
NEWS - Stars
dimanche 24 juin 2018
Punk, princesse ou sexy en diable... 15 looks de Nicole Kidman à travers sa carrière !
De Peaky Blinders à Une prière avant l’aube, gros plan sur le bad boy Joe Cole
NEWS - Stars
dimanche 24 juin 2018
De Peaky Blinders à Une prière avant l’aube, gros plan sur le bad boy Joe Cole
Creed II, Dumbo, I Feel Good... Les photos ciné de la semaine
NEWS - Vu sur le web
samedi 23 juin 2018
Creed II, Dumbo, I Feel Good... Les photos ciné de la semaine
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Tamara Vol.2 Bande-annonce VF
Mamma Mia! Here We Go Again Bande-annonce VO
Sponsorisé
Jericó, le vol infini des jours Bande-annonce VO
Maya l'abeille 2 - Les jeux du miel Bande-annonce VF
L'Ecole est finie Bande-annonce VF
Roulez jeunesse Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top