Mon AlloCiné
James Gunn, Oliver Stone, Kevin Costner...Dix talents passés par les productions Troma
Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 7 août 2018 à 14:00
facebook Tweet G+Google

Temple du cinéma bis, voire carrément Z, mais toujours sympathiques, les productions de l'écurie Troma ont vu passer de nombreuses stars qui firent parfois leurs débuts chez elle, avant de devenir célèbres. Voici 10 exemples.

Kevin Costner dans "Sizzle Beach" (1974)
Kevin Costner dans "Sizzle Beach" (1974) +
Les débuts au cinéma de Kevin Costner furent très difficiles... Son tout premier film, Sizzle Beach, tourné sous les auspices de Troma et autrement connu sous le titre de Malibu Hot Summer, fut tourné semble-t-il en 1974 (bien que certaines sources parlent de 1978-1979), mais n'est sorti en salle qu'en 1986. Fort opportunément d'ailleurs -sauf pour l'intéressé qui en avait honte-, puisque l'acteur avait enfin réussi à percer grâce à son rôle dans Silverado et surtout Les incorruptibles.
Lire la suite
1/11

Kevin Costner dans "Sizzle Beach" (1974)

Les débuts au cinéma de Kevin Costner furent très difficiles... Son tout premier film, Sizzle Beach, tourné sous les auspices de Troma et autrement connu sous le titre de Malibu Hot Summer, fut tourné semble-t-il en 1974 (bien que certaines sources parlent de 1978-1979), mais n'est sorti en salle qu'en 1986. Fort opportunément d'ailleurs -sauf pour l'intéressé qui en avait honte-, puisque l'acteur avait enfin réussi à percer grâce à son rôle dans Silverado et surtout Les incorruptibles.

Vincent D'Onofrio dans "The First Turn-On!" (1983)

Au début de sa carrière, Vincent D'Onofrio a connu lui aussi les galères des aspirants acteurs et actrices. Quatre ans avant de camper l'inoubliable et détraqué soldat grosse baleine chez Kubrick dans Full Metal Jacket, le comédien faisait ses débuts au cinéma chez Troma dans la comédie érotico-trash The First Turn-on ! en 1983, où il incarne un personnage du nom de... Lobotomy !

Corey Feldman dans "Citizen Toxie : The Toxic Avenger IV" (2001)

Une fois n'est pas coutume : Corey Feldman a fait un saut chez l'écurie Troma bien après s'être révélé au grand écran dans les Goonies et Stand by me. Le résultat aussi de choix de carrière pour le moins hasardeux, entre nanards bisseux voire de série Z... En 2001, il apparait ainsi dans Citizen Toxie : The Toxic Avenger IV; quatrième opus de la franchise phare de l'écurie Troma depuis le premier film (culte celui-là) sorti en 1985.

Samuel L. Jackson dans "Def by Temptation" (1990)

Au tout début des années 1990, le futur King of Cool affiche une filmographie dans laquelle il aligne de petits rôles dans Un Prince à New York, Ragtime, Mystery Train, Mélodie pour un meurtre, Do the Right Thing chez Spike Lee... Mais la révélation ne viendra qu'en 1991 avec le Prix d'interprétation masculine qu'il remporte au Festival de Cannes pour sa prestation dans Jungle Fever; puis la consécration public avec son inoubliable rôle du tueur philosophe Jules dans Pulp Fiction en 1994. Mais en 1990, il cachetonne encore à droite et à gauche, comme cette apparition dans cette production Troma sur fond de vampirisme et de Soul, Def by Temptation, autrement connue sous le titre Succube.

James Gunn dans "Tromeo & Juliet" (1996)

Bien des années avant de lâcher dans l'arène ses survoltés Gardiens de la galaxie (et de se faire virer en 2018 par Disney pour cause de Tweets anciens pas très recommandables...), James Gunn a débuté sa carrière au cinéma dans les années 90 au sein de l'écurie Troma Entertainment. C'est là qu'il fait l'acteur et apprend les ficelles du métier, et rédige le script de Tromeo et Juliet, parodie de la célèbre pièce de Shakespeare.

Jorge Garcia dans "Tales from the Crapper" (2004)

Si Jorge Garcia a commencé sa carrière à l'écran en 1997 avec un film d'horreur, Raven's Ridge, il a enchaîné durant plusieurs années de petits rôles dans les séries TV, souvent le temps d'un épisode. Peu avant d'embarquer dans l'aventure Lost de J.J. Abrams, en 2004, Jorge Garcia trouve quand même le temps de faire une incursion chez Troma Entertainment dans Tales From the Crapper, une anthologie Direct to Video voulue comme un hommage érotico-trash à la série cute Les Contes de la crypte.

Oliver Stone dans "The Battle of Love’s Return" (1971)

En 1971, l'année même où il décroche un diplôme de cinéma à l'Uniersité de New York, Oliver Stone n'est encore qu'un lointain cinéaste en devenir. Il ne signera d'ailleurs son premier long - un film d'horreur- qu'en 1974 (La Reine du mal). Pas très surprenant donc qu'il ait frappé à la porte de la toute jeune écurie Troma, fondée par Lloyd Kaufman en 1970. C'est ainsi qu'il fait une apparition dans The Battle of Love’s Return, le premier film réalisé par Kaufman.

Eli Roth dans "Terror Firmer" (1999)

Eli Roth s'est très tôt passionné pour les films d'horreur. Sorti diplômé de l'Université de New-York de la filière cinéma en 1995, il co-écrit avec son ami Randy Pearlstein la même année le scénario de Cabin Fever. Mais ils n'obtiennent aucun financement. Pendant quatre ans, il vit de petits boulots, et fait notamment de la figuration pour des films, comme dans Terror Firmer de l'écurie Troma, en 1999. Roth gardera toujours une certaine tendresse pour la maison fondée par Lloyd Kaufman, au point d'y revenir parfois jouer les Guest / caméo, comme dans l'érotico-trash Tales from the Crapper, en 2004.

Billy Bob Thornton dans "Chopper Chicks in Zombietown" (1989)

Plusieurs années avant d'obtenir une vraie consécration Critique et publique avec sa première réalisation, Sling Blade, en 1996, Billy Bob Thornton écumait les castings pour jouer de petits rôles. C'est ainsi qu'il déboule sur le film Chopper Chicks in zombietown signé Troma, dans lequel un gang de bikeuses se trouve rapidement aux prises avec un savant fou et des zombies sortant d'une mine radioactive.

Paul Sorvino dans "Cry Uncle !" (1971)

Peu importe que la carrière de Paul Sorvino soit particulièrement en dents de scie, résultat de choix artistiques parfois douteux et / ou faciles. Rien que pour son inoubliable performance sous les traits de Paul Cicero chez Martin Scorsese dans Les Affranchis, il a droit à notre reconnaissance éternelle. C'est chez Troma que le comédien fit ses débuts en 1971 avec la comédie érotico-trash Cry Uncle ! (signé par le futur metteur en scène de Rocky !), dans lequel il incarne un policier fumeur pris d'une quinte de toux. Pour l'anecdote, le film fut interdit jusqu'en 2003 en Norvège et en Finlande.
facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Equalizer, Punisher, Taken... : Connaissez-vous le nom de ces vigilantes cultes du cinéma ? [QUIZ]
NEWS - Culture ciné
vendredi 17 août 2018
Equalizer, Punisher, Taken... : Connaissez-vous le nom de ces vigilantes cultes du cinéma ? [QUIZ]
Scarlett Johansson, Angelina Jolie, Jennifer Aniston... Qui sont les 10 actrices les mieux payées en 2018 ?
NEWS - Box Office
vendredi 17 août 2018
Scarlett Johansson, Angelina Jolie, Jennifer Aniston... Qui sont les 10 actrices les mieux payées en 2018 ?
Séducteur, barbu, hirsute ou flippant... 15 gueules de Vincent Cassel !
NEWS - Stars
jeudi 16 août 2018
Séducteur, barbu, hirsute ou flippant... 15 gueules de Vincent Cassel !
Mort d'Aretha Franklin : la reine de la soul n'est plus
NEWS - Stars
jeudi 16 août 2018
Mort d'Aretha Franklin : la reine de la soul n'est plus
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Les Vieux fourneaux Bande-annonce VF
Lukas Bande-annonce VF
Sponsorisé
BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan Bande-annonce VO
Silent Voice Bande-annonce VO
En eaux troubles Bande-annonce VF
Le Poulain Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top