Mon AlloCiné
Angoulême 2018 : Shéhérazade et L'amour flou au palmarès du festival
Par Brigitte Baronnet et Laetitia Ratane — 26 août 2018 à 20:01
facebook Tweet

"Shéhérazade", premier long métrage de Jean-Bernard Marlin remporte trois prix au Festival du Film francophone d'Angoulême 2018 qui s'est achevé ce soir après 5 jours de compétition. "L'Amour flou" décroche le prisé prix du public.

Les lauréats du Festival d'Angoulême réunis sur scène
1. Les lauréats du Festival d'Angoulême réunis sur scène +
Découvrez dans notre diaporama les photos de quelques uns des lauréats et un retour sur les temps forts de cette 11e édition du Festival.
Lire la suite

Après Petit Paysan en 2017, Shéhérazade remporte le Prix du meilleur film, le Valois de diamant, la plus haute distinction du Festival du film francophone d'Angoulême qui s'est tenu du 21 au 26 août 2018. Passé il y a quelques mois par la Semaine de la critique de Cannes, ce premier long métrage de Jean-Bernard Marlin situe son action dans les quartiers populaires de Marseille et relate la rencontre inattendue de Zachary et Shéhérazade, interprétés par deux formidables jeunes comédiens non-professionnels, Dylan Robert et Kenza Fortas. Le film qui sortira sur les écrans le 5 septembre prochain remporte également le prix des étudiants francophones, ainsi que le prix de la musique de film.

Autre récompense très prisée du Festival, le prix du public qui revient à L'amour flou de et avec Romane Bohringer et Philippe Rebbot. Véritable feel good movie malgré son sujet, ce bijou autobiographique offre une alternative pleine d'espoir au couple ou plutôt à l'après-couple qui, s'il est amené à ne plus vouloir être amant, ne se quitte pas pour autant en tant que parents, chefs d'une équipe comme d'une famille soudée pour laquelle le bonheur ensemble est encore possible. En revisitant les schémas imposés par la société, à grand recours de concepts de vie brillants (le désappartement, la désalliance), le duo de scénaristes, réalisateurs et acteurs déculpabilise l'amour et les parents, faisant de leurs sentiments f(l)ous, un art de vivre.

Autre coup de coeur du festival, Tout ce qu'il me reste de la révolution de Judith Davis emporte l'adhésion et le Valois du Jury, qui ne pouvait pas ne pas être embarqué par la fièvre engagée de l'actrice réalisatrice et de son collectif de comédiens déterminés. Discours lumineux, coups de gueule percutants, révolte saine, militantisme brillant, ce premier long métrage rock'n roll attendu début janvier 2019, ne laissera personne indifférent.

De même, cette 11e édition du Festival du film francophone d'Angoulême devrait battre de nouveaux records de fréquentation (plus de 40 000 tickets écoulés). Le film d'ouverture Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve, I feel good avec Jean Dujardin et Yolande Moreau, et Le Grand Bain de Gilles Lellouche ont attiré un public très nombreux remplissant toutes ou presque toutes les salles du comple CGR du centre-ville d'Angoulême. La venue de Jean Dujardin a, comme à chaque fois, créé l'événement : le comédien et l'équipe du film I Feel Good avaient orchestré une déambulation à bord de la limousine ayant servi au tournage du film... Un bain de foule géant au coeur de la ville !

Pour clôturer les festivités, les cinéphiles ont pu découvrir Pupille de Jeanne Herry, centré sur le parcours croisé d'un bébé et d'une future mère au sein des centres dédiés à l'adoption en France. Un destin à la fois balisé et intime, qui achève avec émotion une édition placée sous le signe de la filiation et de la transmission. Entre Lola et ses frères, présenté en ouverture, Un amour impossible de Catherine Corsini, et Les Bonnes intentions porté par Agnès Jaoui, l'accent a été mis sur la famille et ses multiples acceptions.

Le palmarès complet de la 11e édition du Festival du film francophone d'Angoulême : 

  • Valois TV5 Monde de diamant (prix du meilleur film) : Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
  • Valois Canal+ du public : L’Amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot 
  • Valois du scénario : Sofia de Meryem Benm’Barek
  • Valois du jury : Tout ce qu’il me reste de la révolution de Judith Davis
  • Valois du scénario : Sofia de Meryem Benm’Barek
  • Valois Adami de l’actrice : Milya Corbeil-Gauvreau dans Les Rois Mongols de Luc Picard
  • Valois Adami de l’acteur : Félix Maritaud dans Sauvage de Camille Vidal-Naquet
  • Valois Magelis des étudiants francophones : Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
  • Valois Sacem de la musique de film : Jacob Stambach pour Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
  • Valois René Laloux (décerné au meilleur court métrage d’animation) :  Hybrids de Florian Brauch, Kim Tailhades, Matthieu Pujol, Yohan Thireau, Romain Thirion, et Travelogue Tel Aviv de Patthey Samuel, Ex aequo
  • Valois Rothschild Martin Maurel (décerné par un collège de distributeurs à un producteur) : Stéphanie Bermann et Alexis Dulguerian – Domino Films

Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin, en salles le 5 septembre prochain :

Shéhérazade : "Etre au plus près d'une certaine réalité

 

 

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Oscars 2019 : on ne comprend pas qu'ils ne soient pas nommés !
NEWS - Festivals
samedi 23 février 2019
Oscars 2019 : on ne comprend pas qu'ils ne soient pas nommés !
César 2019 : les meilleures photos de la 44e cérémonie avec Kad Merad, Philippe Katerine, Jusqu'à la garde...
NEWS - Festivals
samedi 23 février 2019
César 2019 : les meilleures photos de la 44e cérémonie avec Kad Merad, Philippe Katerine, Jusqu'à la garde...
Rocketman, Triple Frontière, Let's dance... Les photos ciné de la semaine
NEWS - Vu sur le web
samedi 23 février 2019
Rocketman, Triple Frontière, Let's dance... Les photos ciné de la semaine
Destroyer, Grave... Ces films démontent les clichés sur les films réalisés par des femmes
NEWS - Sorties Ciné
vendredi 22 février 2019
Destroyer, Grave... Ces films démontent les clichés sur les films réalisés par des femmes
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Sang froid Bande-annonce VO
Us Bande-annonce VO
Sponsorisé
Apprentis parents Bande-annonce VO
Marie Stuart, Reine d'Ecosse Bande-annonce VO
Jusqu'ici tout va bien Bande-annonce VF
On ment toujours à ceux qu'on aime Bande-annonce VF
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top