Mon AlloCiné
Guy Ritchie a 50 ans ! D’Arnaques, crimes et botanique à Aladdin, ce qu’il faut savoir sur sa carrière
Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 10 sept. 2018 à 19:00
facebook Tweet

Le réalisateur britannique à la caméra débridée fête ses 50 ans ! Entre blockbusters et échecs retentissants, mariages de stars et suites restées… sans suite, retour sur la carrière improbable d’un autodidacte.

Un début de carrière inhabituel
1. Un début de carrière inhabituel +
Le parcours de Guy Ritchie ne pouvait pas laisser penser, au premier abord, qu’il deviendrait l’un des cinéastes les plus demandés du début des années 2000 ! Mais sa détermination inoxydable lui a ouvert les portes d’Hollywood. Après avoir arrêté l’école à 15 ans, Guy Ritchie n’a jamais essayé de suivre un cursus cinématographique, prétendant que les films réalisés par les étudiants étaient scolaires et ennuyeux. Il a donc préféré se trouver des petits boulots de régisseur pour mieux observer la production cinématographique. En 1995, il débute sa carrière de cinéaste par des spots publicitaires pour l’industrie musicale. Ses cachets lui permettent de réunir l’argent nécessaire au tournage d’un court métrage : The Hard Case. Trudie Styler, l’épouse du chanteur Sting, découvre ce film et décide d’aider Guy Ritchie à en financer la suite en long métrage : Arnaques, crimes et botanique.
Lire la suite

Un début de carrière inhabituel

Le parcours de Guy Ritchie ne pouvait pas laisser penser, au premier abord, qu’il deviendrait l’un des cinéastes les plus demandés du début des années 2000 ! Mais sa détermination inoxydable lui a ouvert les portes d’Hollywood. Après avoir arrêté l’école à 15 ans, Guy Ritchie n’a jamais essayé de suivre un cursus cinématographique, prétendant que les films réalisés par les étudiants étaient scolaires et ennuyeux. Il a donc préféré se trouver des petits boulots de régisseur pour mieux observer la production cinématographique. En 1995, il débute sa carrière de cinéaste par des spots publicitaires pour l’industrie musicale. Ses cachets lui permettent de réunir l’argent nécessaire au tournage d’un court métrage : The Hard Case. Trudie Styler, l’épouse du chanteur Sting, découvre ce film et décide d’aider Guy Ritchie à en financer la suite en long métrage : Arnaques, crimes et botanique.

Huit ans de mariage avec… Madonna !

En seulement cinq ans (de 1995 à 2000), Guy Ritchie passe du petit régisseur britannique inconnu à l’époux de la superstar Madonna. Une fois encore, c’est Trudie Styler et Sting qui sont à l’origine de leur rencontre. Guy Ritchie et Madonna auront deux enfants ensemble et s’associeront professionnellement pour un clip de la chanteuse (What It Feels Like for a Girl), un court métrage pour BMW avec Clive Owen (Star) et un long métrage : A la dérive.  Ce remake du film italien de Lina Wertmüller Vers un destin insolite sur les flots bleus sera un échec public et critique catastrophique. Sorti le 21 mai 2003 en France où il ne rassemble que 6 113 curieux, A la dérive sera couronné de cinq Razzies Awards : pire remake, pire couple à l’écran, pire réalisateur, pire actrice et pire film de l’année. Cinq ans plus tard, Madonna et Guy Ritchie officialisent leur divorce.

Des tops et des flops

Malgré son immense célébrité et sa réputation de cinéaste cool, il est rare que Guy Ritchie fasse un carton au box-office… surtout en France. A l’exception du succès de sa franchise Sherlock Holmes qui y a séduit des millions de spectateurs, son plus gros carton hexagonal s’appelle Le Roi Arthur, un mastodonte sorti en 2017 qui n’a vendu que 785 084 tickets. A l’exception de Snatch et de son demi-million d’entrées, le reste de la carrière de Guy Ritchie a, chez nous, laissé le public de marbre. Ça va un peu mieux dans le reste du monde : Arnaques, crimes et botanique et Snatch sont de petits succès. A la dériveRevolver et RockNRolla, de vraies déceptions. Quant au Roi Arthur, il s’agit d’une véritable catastrophe économique dont le tournage a coûté 175 millions de dollars et qui n’a même pas pu remonter son budget de production.

Des suites qui n’arrivent jamais

Guy Ritchie cherche pourtant depuis longtemps sa franchise à succès. Avec RockNRolla (2008), il va même jusqu’à annoncer le retour de ses personnages principaux dans un second film qu’on attend toujours ("The Real RockNRolla"). La sauce prend mieux avec la saga Sherlock Holmes, mais peine à faire des scores sensationnels au box-office mondial. Un demi-milliard à chaque film, c’est bien, mais pas assez pour le comédien principal, Robert Downey Jr., qui préfère se consacrer au Marvel Cinematic Universe dans lequel il incarne Tony Stark / Iron Man. Encore une tentative avec Agents Très Spéciaux, sans succès : le film peine à remonter ses frais. Qu’à cela ne tienne : Guy Ritchie planche depuis quelques années avec la Warner sur une nouvelle adaptation colossale du Roi Arthur. Confiant, il annonce même une franchise de six films ! Le premier volet sort en 2017 et c’est la douche froide. Il ne reste plus qu’à attendre que Robert Downey Jr. se libère du MCU pour reprendre les aventures de Sherlock Holmes !

Découvreur de talents

Qu’il ait eu du succès ou non, Guy Ritchie a révélé toute une génération de comédiens britanniques qui lui doivent leur carrière. D’abord, les acteurs d’Arnaques, crimes et botanique : Jason StathamVinnie Jones et Jason Flemying, suivis de la génération de RockNRolla, avec Gerard ButlerTom Hardy et Toby Kebbell. Il aura aussi beaucoup sollicité le monde de la musique pour quelques rôles sur grand écran ! Madonna, forcément (A la dérive), mais aussi Sting (Arnaques, Crimes et botannique), Goldie (Snatch), André 3000 (Revolver), Ludacris (RockNrolla) et même exceptionnellement le footballer David Beckham (Le Roi Arthur) !

Un avenir aux grandes oreilles

Si Guy Ritchie est souvent passé à côté du succès, il n’a pourtant jamais perdu la confiance des grands studios hollywoodiens. La preuve : Disney lui a confié la réalisation de sa prochaine adaptation de classiques animés en live action avec Aladdin ! Ce film, déjà en boîte, est actuellement en post-production et sa sortie française est programmée au 22 mai 2019. Le réalisateur pourra alors se consacrer au troisième volet des aventures de Sherlock Holmes et du Docteur Watson, toujours campés par Robert Downey Jr. et Jude Law. Sortie prévue pour 2020.

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Yomeddine : "Montrer une autre image de l'Egypte"
NEWS - Festivals
mercredi 21 novembre 2018
Yomeddine : "Montrer une autre image de l'Egypte"
Pierre Richard fait son entrée au Musée Grévin.... pour la 2ème fois !
NEWS - Stars
mardi 20 novembre 2018
Pierre Richard fait son entrée au Musée Grévin.... pour la 2ème fois !
Box Office US : Les Animaux fantastiques en tête, la magie opère
NEWS - Box Office
lundi 19 novembre 2018
Box Office US : Les Animaux fantastiques en tête, la magie opère
Star Wars, Taxi Driver, Suspiria : qui est le concepteur et designer Dan Perri ?
NEWS - Sorties Ciné
dimanche 18 novembre 2018
Star Wars, Taxi Driver, Suspiria : qui est le concepteur et designer Dan Perri ?
Voir tous les diaporamas ciné
Top Bandes-annonces
Mortal Engines Bande-annonce VO
Sponsorisé
Pachamama Bande-annonce VF
La Flor Bande-annonce VF
A Bread Factory Part 1 : Ce qui nous unit Bande-annonce VO
Mon père Bande-annonce VO
Les Veuves Bande-annonce VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Back to Top