Mon AlloCiné
    Paris est à nous : de Laurent Garnier à Daft Punk, ces musiciens de la French Touch qui composent pour le cinéma
    Par Hubert Kerjean — 20 févr. 2019 à 21:00
    facebook Tweet

    Depuis l'explosion de la scène électro française au milieu des années 90, le cinéma s'est emparé de la French Touch, de Sofia Coppola à Nicolas Winding Refn. Sur Netflix le 22 février, Paris est à nous vibre au son de Laurent Garnier.

    Laurent Garnier – Paris est à nous / Pilules bleues / Qu'Allah bénisse la France / Play
    1. Laurent Garnier – Paris est à nous / Pilules bleues / Qu'Allah bénisse la France / Play +
    DJ pionnier de la scène électro française, Laurent Garnier a bâti sa légende dans les clubs underground depuis 30 ans. Préférant se tenir loin du mainstream, il réserve son travail de compositeur à des projets hors des sentiers battus comme le téléfilm Pilules bleues, le documentaire sportif Play et les longs métrages Qu'Allah bénisse la France d'Abd al Malik et Paris est à nous d'Elisabeth Vogler.
    Lire la suite

    Laurent Garnier

    DJ pionnier de la scène électro française, Laurent Garnier a bâti sa légende dans les clubs underground depuis 30 ans. Préférant se tenir loin du mainstream, il réserve son travail de compositeur à des projets hors des sentiers battus comme le téléfilm Pilules bleues, le documentaire sportif Play et les longs métrages Qu'Allah bénisse la France d'Abd al Malik et Paris est à nous d'Elisabeth Vogler.

    Découvrez un extrait de la bande originale :

    Daft Punk

    On ne présente plus le duo le plus célèbre de la French Touch à qui l'on doit les tubes One More Time et Get Lucky. Outre le projet Interstella 5555, mise en images de l'album Discovery sur les dessins de Leiji Mastumoto, ils ont ensuite été engagés en 2010 par Disney pour la bande originale de Tron : L'Héritage. [CORRECTION] : ils n'ont pas signé la musique du film qu'ils ont réalisé en 2006, Electroma.

    Thomas Bangalter

    Cette moitié de Daft Punk a également collaboré sous son propre nom avec le réalisateur Gaspar Noé. Outre deux pièces classiques de Malher et de Beethoven, il a signé les morceaux instrumentaux de la BO d'Irréversible en 2002. Sur le film suivant du cinéaste franco-argentin, Enter The VoidBangalter a réalisé le sound design d'une bande originale expérimentale faite de collages sonores et musicaux. En 2018, il a contribué à la BO de Climax avec le titre Sangria.

    Guy-Manuel de Homem-Christo

    Beaucoup moins productif que son confrère, l'autre moitié de Daft Punk n'est crédité que d'un seul titre original écrit en solo pour le cinéma, sous le pseudo Le Knight Club : The Fight, composé pour le film Les Portes du soleil en 2015. Un nanar avec SmaïnMike Tyson et Lorie … En 2010, il s'était rapproché davantage de son univers esthétique en collaborant avec Kavinsky sur le titre Night Call, choisi pour la BO du film Drive, qui fut un succès immédiat.

    Arnaud Rebotini

    Connu sous le pseudo Zend Avesta à ses débuts dans les années 90, puis grâce au groupe Black Strobe dont il est le cofondateur, Arnaud Rebotini a fini par se faire un nom dans le monde du cinéma. En 2013, il a écrit la BO du premier film de Robin CampilloEastern Boys, avant de le retrouver pour l'un des grands succès de l'année 2017, 120 Battements par minute, grâce auquel il décroche le César de la meilleure musique originale. Il a depuis composé la musique du film franco-suisse Le vent tourne. En 2019, il signera la BO de Curiosa.

    Sébastien Tellier

    Le musicien iconoclaste, candidat malheureux à l'Eurovision en 2008, a signé de nombreuses musiques de film, en plus de ses projets personnels : on lui doit les BO de Narco (2004), Steak (2007) écrite avec SebastiAn et Quentin DupieuxMarie et les Naufragés (2016) et Saint Amour (2016). Il a également composé en 2017 la bande originale de la websérie A Girl is a Gun avec Denise Richards.

    Emilie Simon

    Moins techno et plus trip hop, la diplômée en musicologie Emilie Simon s'est intéressée à la musique de film après le succès de son premier album. En 2005, elle écrit la BO du documentaire La Marche de l''empereur et décroche la Victoire et le César de la meilleure musique de film. Elle enchaîne ensuite avec Survivre avec les loups en 2008. En 2011, son album Franky Knight est choisi par David Foenkinos pour être la BO de La Délicatesse. Cette année, elle signera la musique du spin-off de The Big LebowskiGoing Places de John Turturro.

    Quentin Dupieux

    Cinéaste autant que musicien, Quentin Dupieux a d'abord connu le succès avec son avatar électro Mr. Oizo, dans le sillage de son ami Michel Gondry. Son premier moyen métrage, Nonfilm, met en scène Sébastien Tellier et Kavinsky (cf. Guy-Manuel de Homem Cristo). Steak, RubberWrong CopsRéalité : de film en film, il impose son style où la musique tient une place importante, cosignée par ses amis SebastiAn, Gaspard Augé de Justice, Tahiti BoyAu Poste !, son dernier film en date, est le premier dont il n'a pas écrit pas la bande originale.

    Para One

    Venu à la musique par le hip hop, Jean-Baptiste de Laubier commence à se faire un nom au milieu des années 2000 grâce à sa participation aux albums de TTC. En parallèle, il suit des études à la FEMIS dont il sort diplômé de la filière réalisation en 2005. S'il n'a toujours pas signé de long métrage, il a composé la bande originale des films de son amie Céline Sciamma Naissance des pieuvresTomboyBande de filles, ainsi que le prochain Portrait de la jeune fille en feu. Il a également écrit la BO de la Surface de réparation en 2017.

    Air

    Virgin Suicides a révélé le talent de cinéaste de Sofia Coppola mais il a aussi permis au groupe Air de se faire un nom dans le monde entier et de contribuer ainsi à la légende de la French Touch. Ils signent ensuite deux autres titres remarqués sur la BO des films suivants de Coppola. Depuis les années 2010, ils ont collaboré à des projets éclectiques : Quartier lointain, adaptation franco-belge d'un manga, Le Voyage dans la Lune, pour la sortie restaurée de la version colorisée par Méliès, et le thriller scandinave Pioneer.

    facebook Tweet
    Dans cet article
    Paris est à nous
    Paris est à nous
    Film ( 2019 )
    Voir sur Netflix
    Sur le même sujet
    • Paris est à Nous sur Netflix : Comment est né ce projet de film innovant ?
    • Noémie Schmidt : "Avec Paris est à Nous, j’avais beaucoup plus de liberté que sur un tournage traditionnel" [INTERVIEW]
    • Queen, Daft Punk... 8 groupes célèbres qui ont créé la bande-originale d'un film
    Commentaires
    • Julien Mesnard
      The Knight Club est groupe composé de Guy-Manuel de Homem-Christo et Éric Chédeville.
    • Julien Mesnard
      Faux, la BO d'Electroma ne contient aucune musique des Daft Punk.
    • Hunnam29
      Ah oui, ben écoute si tu n'as rien vu de Noé c'est dur à dire... Comme dit par Nomade juste en-dessous, avec ce réalisateur on est fan, ou bien complètement contre ce qu'il fait. Son style veut ça. Lance toi dans l'aventure un jour, mais peut être pas avec Enter the Void en premier. Je les prendrais dans l'ordre si j'étais toi, ça montre bien son évolution au fil du temps pour le coup.
    • Hunnam29
      Perso, je suis plutôt de la deuxième catégorie, de ceux qui apprécient énormément son travail donc. Je trouve qu'il pousse encore un peu plus les limites de l'âme humaine à chaque film. Il a un style viscéral, ça c'est claire et Seul Contre Tous au final est différent de tout le reste. Même quand il décide de faire un film d'amour (excellent), il le rend pornographique. Mais ça n'empêche pas que Love est un film d'amour pour moi assez extraordinaire sur certains côtés. Il est dans la provoc', il fait toujours des choix discutables, souvent à la limite du raisonnable et du supportable, il entremêle drogue et alcool (très présent dans la société en même temps...) dans ses histoires, mais ça reste un artiste français avec une identité forte. Chaque fois Benoît Debbie propose un travail formidable sur la photographie, chaque fois la musique est superbe et amenée par des compositeurs qui sortent des clous (Thomas des Daft Punk par exemple), quasi chaque fois il va chercher des acteurs inconnus mais dont le talent explose à l'écran... Personnellement j'aime tout. Oser montrer autant les tréfonds de l'âme humaine, oser autant de mouvements de caméras complètement fous et parfois désordonnés, oser un côté très réactionnaire, oser faire de l'art au détriment des entrées j'ai envie de dire. Je pense vraiment que ses films peuvent rester, pendant plusieurs années. Que de beaux coffrets bluray verront le jour, et que ça peut être un incontournable du cinéma français des années 2000/2010 et éventuellement plus. Mais bon, je comprends aussi qu'on accroche pas du tout. Si on accroche pas aux propos, à la réalisation, au personnage qu'est Noé, on peut n'y voir qu'un mec prétentieux.
    • -Nomade-
      Noé, basiquement, je dirais qu'on est fan, ou qu'on accroche pas du tout...Perso j'avais découvert ce réal un peu avant la grosse hype, lors de la sortie de son Seul contre tous. D'ailleurs une sorte de suite/variation sur Carne. A l'époque, j'avais crié au génie, j'en revenais pas de voir un réal aussi radical.J'avais déchanté brutalement avec Irréversible, pour lequel je salue la performance des acteurs, mais qui m'avait refroidi pour l'artificiel de ses procédés de mise en scène (alors que Seul contre tous est à l'opposé de ça, justement).La suite n'a fait que confirmer, pour moi : Noé se fait des trips... et alors qu'il semblait à ses débuts un cinéaste prometteur ayant des tas de choses à dire, il s'est perdu, à mon avis, dans un cinéma de l'apparence. Il fait des espèces de gros clips fumeux sur le fond, et prétentieux sur la forme.Il n'empêche qu'il ose certains trucs, on ne peut pas lui enlever ça, et même si je le trouve un peu vain, il a le mérite de détonner un peu dans le paysage ciné français, c'est toujours ça de pris.
    • ghyom
      Pas vu Enter the void (en même temps j'ai rien vu de Noé a part son moyen métrage Carne). Je m'y pencherais un de ses quatre mais j'avoue ne pas avoir un a priori hyper favorable. Ca sera peut être l'occasion d'une bonne surprise, qui sait ?Quentin Dupieux, c'est un univers. On adhère ou pas. Pour le moment je suis mitigé mais ça reste intéressant et plutôt bien foutu.Virgin Suicides est simplement un de mes films préférés, et la musique de Air y a aussi sa part de responsabilités.
    • Hunnam29
      Tout à fait. Kavinsky a d'ailleurs eu une popularité qui a grimpé en flèche après le succès de Drive. Les gens se sont enfin tournés vers Nightcall. Sinon le travail de Thomas Bangalter dans Enter The Void est superbe. Puis Mr Oizo c'est carrément ses films qui sont excellents, car en plus d'être un producteur de musique électronique, c'est un excellent réalisateur. Sinon Air sur Virgin Suicides, c'était splendide. Ça finissait de magnifier un film déjà très réussi.Sinon des artistes français de musique électronique, pas de la french touch mais qui ont fait des belles BO : Thylacine pour Gaspard va au mariage et De toutes nos forces, Superpoze pour le documentaire A Voix Haute et le film Frères Ennemis.
    • ghyom
      Night Call n'a pas été composée pour Drive, elle a été utilisée et rendue célèbre par le film. Nuance.
    • Hunnam29
      Air, ce groupe mythique !Sinon Mr Oizo, Tellier, Para One, Rebotini, ce sont des gens que j'ai vu en live et qui font des choses bien cool. A l'heure du numérique, Rebotini fait des lives entièrements avec des synthés.Les Dafts Punk, c'est mythique aussi. Garnier j'aime un peu moins.Je regarderais peut être le docu, ça a l'air intéressant.
    • shield
      Ca fait longtemps que je n'ai pas écouté Laurent Garnier en soirée, c'est vraiment un super dj. Des titres mythiques comme Wake Up ou Crispy Bacon, Colored City et j'en passe.....Sacrée carrière et il a su resté dans son style (large pourtant) mais underground.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Toute l'actu Netflix
    The Irishman sur Netflix : l'affiche du Scorsese, avec De Niro, Pacino et Pesci
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 17 septembre 2019
    The Irishman sur Netflix : l'affiche du Scorsese, avec De Niro, Pacino et Pesci
    Marianne (Netflix) : les cauchemars de Victoire du Bois et Lucie Boujenah pendant le tournage
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Marianne (Netflix) : les cauchemars de Victoire du Bois et Lucie Boujenah pendant le tournage
    Bande-annonce Daybreak sur Netflix : quand Zombieland rencontre Mad Max
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Bande-annonce Daybreak sur Netflix : quand Zombieland rencontre Mad Max
    Marianne - les influences de la série Netflix : Sergio Leone, Stephen King, Wes Anderson...
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 14 septembre 2019
    Marianne - les influences de la série Netflix : Sergio Leone, Stephen King, Wes Anderson...
    Unbelievable sur Netflix : que vaut la série qui raconte l'histoire vraie d'une jeune fille accusée d'avoir inventé son viol ?
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 13 septembre 2019
    Unbelievable sur Netflix : que vaut la série qui raconte l'histoire vraie d'une jeune fille accusée d'avoir inventé son viol ?
    Sur Netflix du 13 au 19 septembre : American Horror Story, Marianne, la trilogie Scream...
    NEWS - Au programme
    vendredi 13 septembre 2019
    Sur Netflix du 13 au 19 septembre : American Horror Story, Marianne, la trilogie Scream...
    Actus Netflix
    Toute l'actu Ciné & Séries
    The Irishman sur Netflix : l'affiche du Scorsese, avec De Niro, Pacino et Pesci
    NEWS - Vu sur le web
    mardi 17 septembre 2019
    The Irishman sur Netflix : l'affiche du Scorsese, avec De Niro, Pacino et Pesci
    Marvel : Iron Man de retour dans le film Black Widow ?
    NEWS - Tournages
    mardi 17 septembre 2019
    Marvel : Iron Man de retour dans le film Black Widow ?
    Audiences : Colombine sur TF1 largement devant The Bay sur France 2
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Audiences : Colombine sur TF1 largement devant The Bay sur France 2
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    NEWS - Vu sur le web
    lundi 15 juillet 2019
    Bande-annonce Ad Astra : Brad Pitt s'envole dans l'espace pour James Gray
    Sponsorisé
    Grey's Anatomy : une réunion Charmed prévue en saison 16 !
    NEWS - Tournages
    mardi 17 septembre 2019
    Grey's Anatomy : une réunion Charmed prévue en saison 16 !
    Years and Years sur Canal+ : y'aura-t-il une saison 2 ?
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Years and Years sur Canal+ : y'aura-t-il une saison 2 ?
    Actus Cinéma et Séries TV
    Back to Top