Mon AlloCiné
Twin Peaks : Pourquoi Kyle MacLachlan nous avait tant manqué
Par Raphaëlle Raux-Moreau — 22 mai 2017 à 08:01
facebook Tweet G+Google

Propulsé acteur fétiche de David Lynch alors qu'il n'avait pas encore conscience de ce qu'était l'industrie du cinéma, Kyle MacLachlan a ensuite mené une carrière inégale. 26 ans après, Twin Peaks revient. Et lui aussi. Et ce n'est pas trop tôt !

"Twin Peaks" (2017)
"Twin Peaks" (2017) +
1/17

On se croirait presque dans un rêve. Et pourtant, non, Twin Peaks, la série créée par David Lynch et Mark Frost en 1990 a bel et bien ressuscité ce dimanche 21 mai aux Etats-Unis, et sera disponible dans la foulée sur Canal +, pour une troisième saison inédite.

L'occasion de retrouver un univers unique qui a profondément marqué la télévision, le cinéma, ceux qui font les font, mais, également, les acteurs qui l'ont porté. Car, après que le rideau rouge de Twin Peaks se soit refermé, la plupart de ses stars n'ont jamais pu retrouver de rôles à leur mesure. Presque marqués au fer rouge, comme à jamais enfermés au sein de la petite communauté montagneuse...

A cet égard, Kyle MacLachlan est un cas à part. Des bois sombres de la série lynchienne, il a su s'échapper mais, finalement, ce n'était presque une illusion...

American Broadcasting Company (ABC)
David Lynch et son acteur

"Dune" et "Blue Velvet" : le début de l'histoire

Avec son tendre et beau visage, son éternel air de jeune premier, sa gentillesse communicative et sa classe de gentlemen dont lui seul semble encore avoir le secret, Kyle MacLachlan était né pour évoluer devant la caméra de David Lynch, auteur réalisateur qui, de sa planète, cherche encore à parler des hommes, de leur inhumanité, de romance et du monde de l'obscurité, qu'il naisse des rêves ou de nos âmes.

Catalyseur étonnant et unique en son genre de ces thématiques oniriques, Lynch a construit son art, son monde et donc sa légende, comme personne. Dans les années 80, il choisit donc Kyle MacLachlan pour en être le réceptacle. “C'était un accord parfait dès le départ. Kyle est un acteur génial. Il peut jouer quelqu'un d'assez pur et spirituel et il peut aller dans l'extrême opposé", confiait récemment David Lynch au New York Times


Leur folle histoire démarre alors que Lynch, la trentaine, a tourné le très libre Eraserhead et le succès Elephant Man et, que MacLachlan, la vingtaine, vient du théâtre, est sorti un an plus tôt de l'Université de Washington et n'a aucune expérience de cinéma. Leur rencontre s'établit d'ailleurs sur un territoire nouveau pour eux deux, la terre du blockbuster.

Sur ces terres sacrées et dangereuses, Lynch tente le pari fou d'adapter Dune, film complexe de science-fiction dans lequel MacLachlan incarne le héros, le jeune prince Paul Atréides. Cet ambitieux projet cinématographique n'est pas compris et reçoit de la part du public et de la critique un accueil plutôt négatif. Face à ces réactions, à l'échec commercial qui suit et, surtout au montage que le studio lui a imposé, Lynch renonce aux films de studios et repousse même la paternité de Dune.

En 1986, les deux hommes se retrouvent pour une expérience à l'opposé : l'étrange et troublant Blue Velvet. Violent, érotique, sombre, le film est le plus personnel de Lynch. Dans le rôle du jeune Jeffrey Beaumont, Kyle MacLachlan mène l'enquête autour d'une oreille trouvée dans un champ. L'expérience de tournage est complètement différente, plus intimiste, plus indépendante, plus détendue et, en prime, le succès est au rendez-vous.

Déjà, les connexions sont évidentes. La musique, l'ambiance, la petite ville au secret, le meurtre, les fantasmes débridés, le jeune détective avatar du futur Dale cooper... Tout est déjà posé pour la suite : Twin Peaks.

Bienvenue à Twin Peaks

ABC
Dale Cooper, le rôle d'une vie

En 1990, Lynch choisit à nouveau l'acteur pour être le héros de sa série évènement. Pour Kyle MacLachlan, plus rien ne sera comme avant. Comme pour Dale Cooper, agent du FBI, aussi fantasque que professionnel, aussi talentueux que gourmand, qui débarque dans la petite ville pour élucider le meurtre de Laura Palmer, une lycéenne assassinée dans d'étranges circonstances.

Les milles secrets de Laura et des habitants de Twin Peaks réinventeront la manière de tenir le téléspectateur en haleine tout en le fascinant profondément. Semaine après semaine, Twin Peaks plonge en effet le public dans un monde chargé de bizarreries, de fantastique, d’humour et de drames qui, aujourd’hui encore, lui laisse une place unique au Panthéon des grandes séries.

Pour Kyle MacLachlan, la voie est bel et bien ouverte. Avec Dale Cooper, être loufoque, adorable et droit, amoureux des tartes maison et de café frais, capable d’être poli même en étant à l’article de la mort, l’acteur tient le rôle d’une vie. Puis, Twin Peaks révèlera le tueur de Laura, Lynch s'impliquera moins sur la saison pour s'attaquer à Sailor et Lula, les audiences déclineront et ABC annulera la série en 1991, au terme de sa seconde saison.

Kyle MacLachlan évoque l'instant selon David Lynch :

Kyle MacLachlan évoque le style David Lynch

 

Mais si le rôle de Cooper est exceptionnel, il est aussi un marqueur indélébile de carrière. Kyle MacLachlan le sent et cherche à l'éviter. En 1990, il tourne ainsi pour Oliver Stone dans le rôle de Ray Manzarek, clavier des Doors et rattrape finalement une occasion manquée. Pour pouvoir tourner Blue Velvet, il avait en effet décliné de jouer Chris dans Platoon, rôle capital finalement dévolu à Charlie Sheen.

C'est toujours par crainte de s'enfermer dans Twin Peaks qu'il hésite à y retourner en 1992 pour tourner dans le film préquel réalisé par Lynch, Fire Walk With Me. Il finit par s’y résoudre et c’est pour cette raison que ses apparitions à l’écran seront moins nombreuses que prévu.

Après Twin Peaks, les chemins de Kyle MacLachlan et David Lynch se séparent. L’acteur, qui a passé de longues années à tourner devant sa caméra, se sent démuni et en veut un temps à son mentor. Dans une interview accordée à EveningStandard en 2003, il dira d’ailleurs : "J’étais en colère contre lui à cette période. Parce qu'il a débarqué, réalisé deux saisons, puis, comme ça, nous a laissé, livrés à nous-mêmes. Je me suis senti abandonné."
 
Lynch, compréhensif, déclarera au New York Times : "C'est dur pour un acteur d'attendre que le téléphone sonne. Ce que vous voulez, c'est travailler."

La disparition

D.R. / Capture d'écran
Kyle MacLachlan et Oliver Stone : pas de jungle mais... la musique

Finalement, MacLachlan, qui avait peur d’être enfermé dans un seul rôle, était loin d'avoir tort. Après avoir été au sommet de la création, alors que tous l’imaginaient devenir une star ultime, MacLachlan disparaît des écrans radars. Même s'il tourne encore beaucoup, les grands rôles épiques, comme ceux que Lynch lui a offerts, ne sont plus là.

Pire, la suite est loin d'être une partie de plaisir. Après un passage par La Famille Pierrafeu, il embarque en 1995 avec Paul Verhoeven et Elizabeth Berkley dans l’aventure ShowGirls. Le film ruinera la carrière de son actrice principale et ne fit pas non plus de bien à la sienne.

"L'univers du film est un monde fou. Vous restez toute la journée assis, à attendre que le téléphone sonne. Est-ce que les gens parlent de vous ou pas ? Je n'avais aucun contrôle sur ma carrière au cinéma, alors je suis mis à vouloir contrôler tout ce qui avait trait à ma maison. C'était une situation asphyxiante. Et cela aussi a commencé à devenir hors de contrôle, comme ma carrière", expliquait-il à EveningStandard.

En marge de thrillers de seconde zone et de téléfilms, on le voit surtout dans les magazines aux côtés de sa compagne Linda Evangelista. A cette période, l'acteur s'amuse et cherche peut-être à perdre ce contrôle qu'il s'était longtemps imposé.

Comparé à son début de carrière lynchien, la suite de sa carrière a du mal à prendre forme. L'ombre de Dale Cooper plane encore...

Retour à la télévision en mode comédie

ABC Studios
Les beaux débuts de "Desperate Housewives"...

Dans les années 2000, alors que Lynch tourne ses deux grands Mulholland Drive et Lost Highway, Kyle MacLachlan connait enfin un sursaut. Sur les bons conseils de sa femme, Desiree Gruber, il décide d’arrêter de tergiverser sur sa carrière. Et c’est encore et toujours la télévision, et surtout la comédie, qui lui en offre l’opportunité. En 2000, il séduit ainsi la Charlotte de Sex & the City et avec son air de gendre parfait, qui ne sera qu’un air, lui passe la bague au doigt pour le meilleur et, surtout, pour le pire.

Quelques années plus tard, il revient au sommet avec la série du moment : Desperate Housewives. Cette fois, il épouse Bree Van der Kamp. Et comme toujours, après des débuts parfaits, montre un visage sombre et dangereux. Il reste six ans dans la série puis la quitte, sans surprise, cette dernière ayant fini par faire de son Orson un personnage grotesque. Dans la même période, il accepte un autre rôle comique et grandiloquent, celui du Capitaine dans How I Met Your Mother et devient aussi le Maire facétieux et original de la comédie Portlandia.

En 2014, il revient au premier plan dans Believe mais la série est annulée au bout d’une seule saison. C’est finalement les Agents du Shield qui finissent par le recruter la même année pour incarner un Docteur assez particulier. En 2015, il prête aussi sa voix au père de Riley dans le Pixar Vice Versa.

Des rôles nombreux et éclectiques mais pas encore LE rôle qui le ferait revenir sous les projecteurs. Finalement, c’est encore et toujours David Lynch qui lui offrira ce grand retour avec la saison 3 de Twin Peaks.

En 2009, à l’époque de Desperate Housewives, nous avions eu la chance de rencontrer cette icône de la télévision. Quand on lui avait demandé d’où venait cette propension à jouer des innocents plongés dans des situations perturbantes, il nous avait répondu, le sourire aux lèvres, blagueur et poète :

"Oui, c'est vrai. Mais, tout ça, c'est la faute de David Lynch. Je l'en rends responsable. Désolé, David... Ce qui intéresse David, c'est tout ce qui se produit dans l'instant de la création. Ce qui se passe devant la caméra. Ce qui se produit en un instant, sans prévenir. C'est ce que j'ai le plus aimé en travaillant à ses côtés."

Oui, Twin Peaks marque le grand retour de David Lynch. On ne peut que s'en réjouir. Mais, en réajustant le costume de Dale Cooper 26 ans après les faits, le réalisateur ramène aussi et enfin cet acteur, si sympathique et si gentleman cambrioleur, dans la légende qu’il méritait tant de retrouver. Et ça aussi, c'est un évènement.

Aviez-vous remarqué les petits détails de "Twin Peaks" :

Aviez-vous remarqué ? Twin Peaks

 

facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Marvel's Cloak and Dagger : les stars de la série croisent les doigts pour un crossover avec Runaways
NEWS - Interviews
dimanche 17 juin 2018
Marvel's Cloak and Dagger : les stars de la série croisent les doigts pour un crossover avec Runaways
Saison US 2017/2018 : toutes les séries renouvelées et annulées
NEWS - Séries à la TV
samedi 16 juin 2018
Saison US 2017/2018 : toutes les séries renouvelées et annulées
Game of Thrones : 10 bonnes raisons de ne pas faire ch*** les Lannister [SPOILERS]
NEWS - Tournages
vendredi 15 juin 2018
Game of Thrones : 10 bonnes raisons de ne pas faire ch*** les Lannister [SPOILERS]
Hérédité, Get Out, It Follows... 10 films d'horreurs récents incontournables
NEWS - Stars
vendredi 15 juin 2018
Hérédité, Get Out, It Follows... 10 films d'horreurs récents incontournables
Voir tous les diaporamas séries
News séries TV
Le spin-off de Roseanne sans Roseanne Barr pourrait bel et bien voir le jour sur ABC
NEWS - Tournages
lundi 18 juin 2018
Le spin-off de Roseanne sans Roseanne Barr pourrait bel et bien voir le jour sur ABC
Luke Cage, The Affair, Tunnel... les rendez-vous séries du 18 au 24 juin
NEWS - Au programme
lundi 18 juin 2018
Luke Cage, The Affair, Tunnel... les rendez-vous séries du 18 au 24 juin
Marvel's Cloak and Dagger : les stars de la série croisent les doigts pour un crossover avec Runaways
NEWS - Interviews
dimanche 17 juin 2018
Marvel's Cloak and Dagger : les stars de la série croisent les doigts pour un crossover avec Runaways
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
NEWS - Films à la TV
vendredi 4 mai 2018
Bande-annonce de Budapest : Manu Payet, Jonathan Cohen et Monsieur Poulpe en pleine débauche !
Sponsorisé
Dernières news séries
Back to Top