Mon AlloCiné
    Marvel's Inhumans : "Nous avons la meilleure équipe pour donner naissance à une série au-delà de l’imaginable"
    1 août 2017 à 15:00
    facebook Tweet

    Le réalisateur Roel Reiné nous dévoile son approche narrative et technique de la série "Marvel's Inhumans", tournée au format IMAX.

    Sur le tournage de Marvel's Inhumans
    1. Sur le tournage de Marvel's Inhumans +

    Dans un hangar désaffecté et abandonné de l’armée américaine, près de la mer et à tout juste une heure au nord d’Honolulu à Hawaii, les Studios Marvel, en partenariat avec IMAX et Disney/ABC, ont fait le pari de lancer une série ambitieuse autour des Inhumans. Ambitieuse et secrète aussi, un document d'une quinzaine de pages nous engageant à ne rien révéler des scènes aperçues lors de notre visite, le tournage n'en étant qu'à mi-parcours.

    Inhumans : on a rencontré les super-héros de la nouvelle série Marvel

    Lorsque le visiteur pénètre dans ces hangars de fortune transformés pendant presque cinq mois en plateaux ultra-sophistiqués, il ne peut être qu'impressionné par la dimension des décors qui reproduisent grandeur nature le monde de ces super-héros, sur la face cachée de la Lune. Les décors sont pensés jusqu'au moindre détail et le dépaysement est instantané, magique et envoûtant. Il est désormais temps de rencontrer le réalisateur Roel Reiné. 

    ABC / Marvel

    AlloCiné : "Marvel's Inhumans" est tourné en IMAX. Parlez-nous de cette approche et de votre attachement à ce format.

    Roel Reiné : Je suis un grand fan d'IMAX. Je pense d’ailleurs que j’ai été dans plus de cinquante cinémas IMAX de par le monde, notamment celui d’Honolulu à Hawaii. Pour moi, l’expérience IMAX est l’expérience ultime pour voir non seulement un film mais pour le vivre. C’est à dire devenir la personne que vous voyez à l’écran. C’est une immersion totale des sens, grâce aux écrans gigantesque et au son. Je me souviendrai toujours d'avoir eu le souffle coupé en regardant le Batman de Christopher Nolan. C'est donc pour moi un honneur d’avoir été choisi pour donner naissance à Inhumans à travers l'IMAX.

    Qu’est-ce qui vous a attiré vraiment dans cette aventure et qu’est-ce qui est différent de vos autres expériences cinématographiques ?

    Pour moi, c'est un rêve de pouvoir vraiment construire le monde des Inhumains, car comme vous l’avez vu, et même si le film sera truffé d’effets digitaux, nous avons choisi de construire des plateaux gigantesques afin de pouvoir vraiment ancrer ce monde irréel dans le réel. Et puis l’univers des comics Inhumans est tellement légendaire que c’est un défi fascinant à relever. Ce que j’aime avec cette série, c’est qu’elle a des chassés-croisés avec d’autres séries Marvel : cela donne donc de multiples possibilités de narration. Au départ, j’avais vaguement entendu parlé de l’idée d’en faire un film. Et j’étais déjà fasciné par tous ces personnages : Black Bolt, Medusa et même Gueule d'Or, le chien gigantesque des Inhumains. Quand on m’a approché pour en fait en faire une série, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. Tourner avec des caméras IMAX multilpie la taille du rêve car ce sont des caméras aux capacités extraodinaires.

    ABC / Marvel

    Ces caméras êtants imposantes, quel défi spécifique cela représente t-il ?

    A ma grande surprise, j’ai trouvé le processus de tournage plus facile que ce à quoi je m’attendais. Sachant que depuis le début de cette aventure, l’équipe d’IMAX m’a pris sous son aile, m’a invité à faire vraiment parti de leur famille. Ils m’ont montré de nombreux tests sur écran IMAX et ils ont tout de suite mis à ma disposition leurs caméras. Et puis on ne parle plus d’une caméra de la taille d’un camion comme il y a quelques années. Avec la nouvelle Arri 65, c’est vraiment un autre monde. Evidemment cela reste une caméra assez imposante, donc j’ai appris à la manoeuvrer et à faire des mouvements d’une manière différente. Je construis également mon cadre d’une manière différente. J'ajouterais qu'après avoir vu quelques scènes de Dunkerque de Christopher Nolan, j’ai demandé la liste de tous les verres optiques à disposition car j’avais été époustouflé par ses plans. J’avais besoin de comprendre ce que chaque verre faisait et sa capacité de profondeur de champ. J’ai vite compris en voyant les images de Dunkerque qu’il était possible de porter à l’épaule ces caméras, donc je me suis mis au travail en mettant au point ma propre technique de tournage. Au lieu de me limiter, les caméras IMAX me poussent à aller plus loin et décuplent le pouvoir de mon imagination. Cela me permet aussi de choisir des lieux de tournage immenses comme ce building à Hawaii entouré d’une multitude d’arbres gigantesques : avec les verres optiques de ces caméras, je parviens à saisir toute l'envergure de ce paysage.

    Et pour les acteurs, vous pensez-vous que cela change quelque chose ? Est-ce que cela vous rapproche dans la mesure où vous "expérimentez" le même apprentissage d’une nouvelle technologie ?

    Je ne pense pas que les comédiens y voient une grosse différence. Ces caméras ressemblent juste à une plus grosse version d’une caméra Alexa. Donc je ne pense pas qu’ils voient la différence technique, ce n’est pas plus impressionnant pour eux qu’une caméra normale. Pour moi, un verre optique de 24 milimètres devient 12. Et 100 devient 50. Il me faut donc changer mon état d’esprit et de vision à travers ces caméras. Cela permet de voir tous les details possibles d’un visage, d’un décor... Cela donne une "sur-dimension "de ce que vous voyez à l’oeil nu, comme sous une loupe en quelque sorte. Tout ressort instantanément.

    Quelle a été votre approche de la série ?

    Un réalisme total. Je voulais vraiment ancrer le plus possible ce monde dans une réalité plausible. C’est un monde fantastique et au-delà du réel, donc c’est important de ramener cet univers à quelque chose de terre à terre. Le ton est assez sérieux mais les visuels seront épiques avec une envergure large et impressionnante. Tout est dans la préparation en fait. Nous avons passé énormément de temps à chercher les meilleures manières de tourner cette série qui présente tellement de défis visuels... Ce qui est important aussi, c'est de comprendre que le résultat sera le fruit d’un travail d’équipe entre Marvel, ABC, IMAX et moi-même. Nous avons vraiment réuni la meilleure équipe possible pour donner naissance à une série au-delà de l’imaginable. Nous l’avons rêvée et nous l’avons transformée en réalité.

    Même s’il sagit d’une série, on dirait que vous tournez un film tant tout est si gigantesque avec ce projet...

    Absolument. Les séries sont les films d’hier quelque part. Et la manière dont nous nous sommes préparés, la manière dont nous tournons, tout fait penser que c’est un film, en effet. C’est vraiment énorme dans tous les sens du terme. C’est un tournage assez épique. Une fois que j'ai dit ça, je suis conscient que le "film" aura une vie sur petit écran, donc je rajoute des cadres et des angles plus appropriés pour la télé et un "petit format". Mais comme vous le savez, cette série fera l’objet d’une sortie IMAX également donc c’est important d’avoir toute la couverture visuelle nécessaire pour un large écran comme pour une télévision. En fait il y aura deux montages : le montage IMAX pour les deux premiers episodes qui seront projetés sur grand écran et ensuite un montage télé. C’est vraiment une situation unique et hors du commun. Du jamais vu.

    Peut-on s’attendre à quelques easter eggs et cross-overs avec le Marvel Universe ?

    (Rires) Vous voulez tout savoir ! Et bien sachez que j’adore les easter eggs et que j’adore l'univers Marvel donc oui, préparez-vous à de nombreuses surprises. Cette série existe avant tout pour les fans : il y aura donc de nombreuses révélations et cross-overs entre les différente séries Marvel… Plus que quelques mois de patience et vous saurez tout.

    Quelle aura été la séquence la plus complexe à exécuter ?

    Sans aucun doute une séquence de combats intense entre Medusa avec sa chevelure déchainée et des méchants. Ce fut épique au niveau de la choregraphie, d’autant la finition de la chevelure est animée par effets CGI. Cela demande une précision hors norme. Et puis pour les acteurs, les scènes avec Lockjaw / Gueule d'Or étaient assez complexes étant donné que le chien n’était qu’une grosse sculpture bleue figée durant le tournage. Ils ont dû faire preuve d’une grande imagination. Au final je suis vraiment fier du résultat de cette série et j’ai hâte de la partager avec le monde entier.

    Marvel's Inhumans - saison 1 Bande-annonce VF

     

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madolic
      C'est une article ou une promo pour l'IMAX ? Le mec est subtil de ouf ...
    • Sunofureku
      Bien sûr, et je ne vois pas en quoi c'est un problème.
    • tower67@chez.com
      ouais. juger de la qualité d une serie tournée en imax sur un ecran de pc... tres pertinent.
    • Sunofureku
      Mouais, la série sort dans un mois, je ne crois pas que la photographie du film changera autant en un mois.
    • Joanny972
      c'est encore trop tôt pour le dire. les bandes-annonces ne seront pas forcément représentatives.
    • Joanny972
      si, mais ces petits malins d'allociné l'ont séparée du dossier avec les interviews du casting et l'ont déplacée ici...
    • Sunofureku
      Peu importe, visuellement, la série est horrible.
    • Cinedreamer14
      Euh cette interview n'avait pas déjà fait l'objet d'un article ???
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Elite, Outlander...  7 séries sexy du moment qui donnent chaud
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 18 septembre 2019
    Elite, Outlander... 7 séries sexy du moment qui donnent chaud
    Peaky Blinders : la maison d'Arthur Shelby est à louer !
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Peaky Blinders : la maison d'Arthur Shelby est à louer !
    Game of Thrones : une tapisserie de 87 mètres raconte la série... et même le gobelet Starbucks
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Game of Thrones : une tapisserie de 87 mètres raconte la série... et même le gobelet Starbucks
    Une Belle histoire, Pour Sarah, Les Sauvages... Nos coups de cœur du Festival de La Rochelle 2019
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Une Belle histoire, Pour Sarah, Les Sauvages... Nos coups de cœur du Festival de La Rochelle 2019
    Voir tous les diaporamas séries
    News séries TV
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 23 mai 2019
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    Sponsorisé
    Winx Club sur Netflix : Abigail Cowen (Sabrina) sera Bloom dans l'adaptation live de la série animée
    NEWS - Tournages
    jeudi 19 septembre 2019
    Winx Club sur Netflix : Abigail Cowen (Sabrina) sera Bloom dans l'adaptation live de la série animée
    Arrow : Willa Holland (Thea) de retour dans la saison finale
    NEWS - Tournages
    jeudi 19 septembre 2019
    Arrow : Willa Holland (Thea) de retour dans la saison finale
    American Horror Story : Jessica Lange regrette les premières saisons et ne compte pas revenir
    NEWS - Stars
    jeudi 19 septembre 2019
    American Horror Story : Jessica Lange regrette les premières saisons et ne compte pas revenir
    Dernières news séries
    Back to Top