Mon AlloCiné
All American : que vaut la nouvelle série ado de la CW entre Beverly Hills et Friday Night Lights ?
Par Julia Fernandez — 12 oct. 2018 à 21:00
facebook Tweet

Lancée le 10 octobre sur la chaîne CW, All American s'inscrit dans la pure tradition des séries ado sur le parcours d'un jeune athlète issu d'un quartier défavorisé, propulsé au sein de la jeunesse dorée californienne. On regarde ou on oublie ?

Daniel Ezra - Spencer James
1. Daniel Ezra - Spencer James +

De quoi ça parle ?

Spencer James, un jeune athlète issu des quartiers difficiles de la banlieue sud de Los Angeles, est recruté par le prestigieux Beverly Hills High afin de rejoindre l'équipe de football américain du lycée. Tout en tentant de s'adapter à ce nouvel environnement très aisé, au sein duquel il n'est pas forcément le bienvenu, Spencer débute alors une nouvelle vie, qui le mènera petit à petit, mais non sans embûches, vers son rêve : devenir footballeur professionnel.

À quoi ça ressemble ?

All American - saison 1 Bande-annonce VO

 

C'est avec qui ? 

Créée par April Blair, scénariste qui s'est illustrée dans le teen-movie et sur des séries comme Jane By Design ou Les Chroniques de Shannara, la nouvelle série ado de la CW introduit Daniel Ezra dans le rôle de Spencer James, acteur britannique que l'on a pu voir dans la mini-série Undercover ou encore dans The Missing. A ses côtés, on retrouve Taye Diggs (Private PracticeEmpire) dans le rôle du coach du lycée de Beverly Hills, Samantha Logan, la fille du coach que Spencer ne laisse pas indifférente, vue dans Teen Wolf et 13 Reasons Why, et Cody Christian (Pretty Little Liars), membre de l'équipe de football qui ne voit pas d'un bon oeil le rapprochement entre Spencer et sa petite amie Leila (Greta Onieogou). Un casting solide avec un acteur principal prometteur ayant fait ses armes dans la fiction britannique, et plein de visages familiers pour les amateurs de séries adolescentes. 

Ça vaut le coup d'oeil ?

Inspirée de la vie de Spencer Paysinger, joueur de foot américain repéré au lycée de Beverly Hills High et ayant joué pour les New York Giants, la série joue la carte du parcours initiatique du héros doté d'un grand talent issu d'un milieu difficile, repéré par un coach qui va lui servir de mentor et le tirer de sa condition en l'introduisant dans un milieu dont il ne maîtrise pas les codes. Le tout, revisité avec un héros afro-américain issu de la banlieue sud de Crenshaw se retrouvant plongé dans l'arène bourgeoise de Beverly Hills - deux mondes que tout oppose. Un terrain très familier et balisé auquel on peine à trouver un peu d'originalité, tant dans son sujet que dans sa présentation. All American déroule tous les codes de la série adolescente : les tensions à venir sont introduites dès le premier épisode entre Spencer et le fils du coach qui le voit comme un rival potentiel; le conflit entre les deux prétendantes du héros n'évite pas les stéréotypes (l'une, naturelle et complexe, est ignorée, tandis que l'autre, plus superficielle, obtient l'attention de Spencer). Le rapport élève-mentor entre l'athlète et son coach n'apporte également rien de nouveau dans sa configuration, d'autant plus qu'un développement plus lourd encore semble se profiler à la fin du pilote; enfin, la figure paternelle absente du héros est un schéma encore trop récurrent dans l'illustration des familles afro-américaines, auquel All American n'échappe pas. Les (trop) nombreux dialogues d'exposition de la  série finissent par appuyer le propos jusqu'à l'usure; malgré de belles ambitions dans les thèmes qu'elle aborde, elle finit par manquer de subtilité en essayant de trop bien faire. 

Toutefois, quelques variations dénotent dans ce schéma et rendent par moments la série agréable : le héros est parfois montré du point de vue des protagonistes féminins comme un objet de désir (nous n'irons pas jusqu'à parler de female gaze tant ces moments sont furtifs, mais c'est un début), et possède un sidekick LGBT, son amie Tiana (Bre-Z, également vue dans Empire), également aux prises avec le milieu dont elle est issue et l'envie de s'en sortir, et dont on espère qu'elle prendra plus de place dans les épisodes à venir. La série se sert des arènes de prédilection de l'adolescence américaine (sportifs, filles populaires et marginaux) pour les ancrer dans l'actualité et la brutalité du quotidien, ponctué par la violence des attaques à l'arme à feu, la difficulté de s'intégrer, et le rejet et la défiance subis par ceux qui aspirent à dépasser leur condition lorsqu'ils se retrouvent confrontés aux élites. Le rêve américain déconstruit, en quelque sorte. Malgré ces thèmes qui ambitionnent de faire de la série un drame social, et une bande-son ponctuée de hits rap californiens qui parleront aux amateurs (Snoop Dogg, Frank Ocean, DUCKWRTH...), le traitement des personnages et les dialogues plein de bons discours de la série lui donnent un ton trop léger, voire anecdotique.

La force de All American réside donc entièrement dans son propos qui est, pour reprendre une réplique du coach de Spencer, de "voir le terrain depuis tous les angles" : pour le héros, l'enjeu sera d'appliquer ce principe sur la pelouse mais aussi dans ce nouvel environnement, en prenant du recul pour observer les codes sociaux autour de lui afin de s'en affranchir. Malgré des thématiques ultra-rebattues, l'ancrage contemporain de la série et son casting solide mérite que l'on s'y attarde un peu, afin de savoir si l'essai sera transformé ou si elle n'évitera pas tous les écueils du soap à la Bevery Hills, qui semblent désormais un peu désuets dans l'actuel paysage des séries ado en pleine réinvention, à travers le pastiche (comme le fait Riverdale) ou le renversement des codes narratifs (13 Reasons Why, American Vandal).

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Saison US 2018/2019 : toutes les séries renouvelées et annulées
NEWS - Séries à la TV
samedi 16 mars 2019
Saison US 2018/2019 : toutes les séries renouvelées et annulées
Game of Thrones : savez-vous quels sont les surnoms de ces personnages cultes ? [QUIZ]
NEWS - Séries à la TV
vendredi 15 mars 2019
Game of Thrones : savez-vous quels sont les surnoms de ces personnages cultes ? [QUIZ]
Game of Thrones : 10 citations de George R.R. Martin qui ont marqué les fans
NEWS - Stars
vendredi 15 mars 2019
Game of Thrones : 10 citations de George R.R. Martin qui ont marqué les fans
Capitaine Marleau : Isabelle Adjani coupable idéale dans le prochain épisode sur France 3
NEWS - Au programme
mercredi 13 mars 2019
Capitaine Marleau : Isabelle Adjani coupable idéale dans le prochain épisode sur France 3
Voir tous les diaporamas séries
News séries TV
Game of Thrones : la saison 8 en VOST et VF sur OCS en simultané avec les Etats-Unis
NEWS - Au programme
lundi 18 mars 2019
Game of Thrones : la saison 8 en VOST et VF sur OCS en simultané avec les Etats-Unis
The Walking Dead saison 9 : pourquoi l’épisode 14 centré sur le passé de Michonne est l'un des meilleurs [SPOILER]
NEWS - Séries à la TV
lundi 18 mars 2019
The Walking Dead saison 9 : pourquoi l’épisode 14 centré sur le passé de Michonne est l'un des meilleurs [SPOILER]
Game of Thrones : le storyboard de LA scène avec Hodor révélé [SPOILERS]
NEWS - Séries à la TV
lundi 18 mars 2019
Game of Thrones : le storyboard de LA scène avec Hodor révélé [SPOILERS]
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin
NEWS - Vu sur le web
lundi 18 mars 2019
Bande-annonce Just a gigolo : Olivier Baroux transforme Kad Merad en playboy sur le déclin
Sponsorisé
Dernières news séries
Back to Top