Mon AlloCiné
    Les Rivières pourpres sur France 2 : que vaut l'adaptation en série du roman de Jean-Christophe Grangé ?
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 25 nov. 2018 à 17:00
    facebook Tweet

    "Les Rivières pourpres", série dérivée du roman à succès de Jean-Christophe Grangé, débute ce lundi 26 novembre à 21h sur France 2. Faut-il se laisser tenter par cette série policière dans laquelle Olivier Marchal reprend le rôle de Pierre Niemans ?

    Olivier Marchal et Erika Sainte dans Les Rivières pourpres
    1. Olivier Marchal et Erika Sainte dans Les Rivières pourpres +
    De quoi ça parle ?

    Suite à l’affaire de Guernon au milieu des années 2000, l’emblématique capitaine Pierre Niemans est muté à la tête de l’Office Central contre les Crimes de Sang (OCCS). Cette nouvelle unité traite des affaires les plus complexes, où les indices sont peu nombreux, et où les meurtres en série se doivent d’être résolus au plus vite. C’est au cours d’une mission particulièrement difficile que Niemans tombe par hasard sur sa meilleure élève et fille spirituelle, Camille Delaunay.

    Spécialistes du versant noir de l’âme humaine, duo explosif aux méthodes non moins originales, Niemans et Camille sont envoyés aux quatre coins de la France, dans des régions où les légendes, les paysages et les traditions, se mêlent à des meurtres compliqués, à des enquêtes toujours plus nerveuses et denses. Indépendants, efficaces, et d’un courage rare, ce tandem de choc se fond dans le décor, n’hésitant pas à dormir chez l’habitant pour mieux percer à jour leurs secrets.

    Les Rivières Pourpres (8x52 minutes), tous les lundis à 21h sur France 2 à partir du 26 novembre

    À quoi ça ressemble ?
    Les Rivières Pourpres - saison 1 Bande-annonce VF

     

    C'est avec qui ?

    Olivier Marchal, ancien flic devenu acteur et réalisateur qu'on ne présente plus, et qui a récemment proposé une prestation bluffante dans l'unitaire de TF1 Jacqueline Sauvage : c'était lui ou moi, succède ici à Jean Reno, qui l'avait incarné dans les deux longs métrages sortis en 2000 et 2004, dans la peau du commissaire Pierre Niemans. Un rôle qui lui va évidemment comme un gant. Face à lui, on retrouve la comédienne belge Erika Sainte, vue cet automne dans Le Grand Bain et qui jouait la fille de Marchal dans Jacqueline Sauvage. Elle campe Camille Delaunay, sorte de disciple de Niemans, qui va faire équipe avec son ancien mentor pour résoudre les crimes les plus sordides et former ainsi avec lui le nouveau duo de ces Rivières pourpres version série.

    Ça vaut le coup d'oeil ?

    Pas facile de passer après le best-seller Les Rivières pourpres et son adaptation cinématographique signée Mathieu Kassovitz, avec Jean Reno et Vincent Cassel dans les rôles principaux. Et pourtant, après plusieurs tentatives de transposition sur le petit écran, dont une par TF1 il y a quelques années qui n'a jamais vu le jour, France 2 se lance enfin dans l'aventure d'une série dérivée du roman de Jean-Christophe Grangé. Et la bonne nouvelle pour les fans du romancier, à qui l'on doit des succès tels que L'Empire des loups ou Le Concile de pierre, c'est qu'il a lui-même créé cette adaptation en série et qu'il a écrit l'intégralité des 8 épisodes de cette première saison.

    Sur la base des six épisodes que nous avons visionné, on peut le dire, la patte Grangé est bel et bien là et les amateurs retrouveront sans problème l'ambiance glauque et souvent dérangeante de ses ouvrages. L'image est léchée, l'atmosphère prenante, et Olivier Marchal et Erika Sainte sont plutôt bons dans le rôle de ces deux flics plongés dans des enquêtes toujours plus étranges. Leur relation, proche du lien père-fille, est d'ailleurs l'aspect le plus intéressant de la série mais n'est pas assez développé, à tel point qu'on se prend à rêver d'un épisode flashback ou "origine", qui reviendrait sur leur rencontre ou explorerait davantage la vie personnelle des deux personnages, qui n'est qu'effleurée au cours de cette salve inaugurale d'épisodes.

    Aurélie Elich/ Storia Television

    Mais malgré ces qualités esthétiques et les prestations réussies du duo de tête, Les Rivières pourpres s'impose malheureusement plutôt comme une déception et ce pour une raison évidente : elle souffre d'un gros problème de format. En effet, la production et Jean-Christophe Grangé ont fait le choix d'une série "procédurale", qui comprend donc plusieurs enquêtes bouclées par saison. Un choix qu'on peine à comprendre, alors qu'une seule enquête s'étendant sur toute la saison, dans la veine de The Killing ou des Témoins en France, aurait été probablement bien plus prenante, et davantage dans la veine du roman et des deux films sortis au cinéma. Et ça ne s'arrange pas vraiment lorsqu'on découvre que France 2 a également choisi de réitérer le format de L'Art du crime, avec des épisodes en deux parties, qui sont en fait des épisodes de 90 minutes déguisés. Au final cette première saison comprend donc quatre enquêtes bouclées de 2x52 minutes chacune et il en ressort un rythme assez lent, un peu laborieux, parfois proche du remplissage. Alors que, malgré un aspect procédural dans tous les cas regrettable, des enquêtes resserrées sur 52 minutes auraient évidement au moins gagné en efficacité et en rythme.

    Au final, France 2 nous offre donc une variation autour de Pierre Niemans qui nous plonge dans un univers prenant, qui reprend le style et les obsessions de Jean-Christophe Grangé (le macabre, le communautarisme), mais qui, plus les minutes avancent, peine à réellement passionner, tant la série reste finalement classique dans sa forme, trop proche des séries policières qui pullulent déjà sur le petit écran et trop éloignée du thriller dark, gore, et plein de rebondissements que l'on était en droit d'espérer. Bref, si vous adorez enchaîner les séries policières procédurales, Les Rivières pourpres sera probablement votre tasse de thé. Mais sinon, vous pourriez bien vous demander, comme nous, si le commissaire Niemans ne méritait pas mieux.

    facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • MacArno
      J'ai lutté pour voir les 3 premiers épisodes ... je me suis endormi.. J'accroche pas. Il manque le charisme de Jean Reno et le dynamisme de l'enquête .. :(
    • Happy_Evil_Dude
      M. Jérémie Dunand est déçu que la série ne présente pas une longue enquête de 6 heures 40, mais se plaint par ailleurs qu'elle consiste de 4 enquêtes de 1 heure 40 plutôt que 8 enquêtes de 50 minutes. Un peu contradictoire non?
    • Nola
      Le duo d'acteur donne pas spécialement envie.Comme l'a dit Flamme-010, overdose du bonhomme en rôle de flic.
    • Flamme-010
      Marre de voir Marchal dans tous les rôles de flics.
    Voir les commentaires
    Suivez-nous sur Facebook
    Diaporamas recommandés
    Criminal sur Netflix : le guide des personnages de la série policière
    NEWS - Tournages
    jeudi 19 septembre 2019
    Criminal sur Netflix : le guide des personnages de la série policière
    Elite, Outlander...  7 séries sexy du moment qui donnent chaud
    NEWS - Séries à la TV
    mercredi 18 septembre 2019
    Elite, Outlander... 7 séries sexy du moment qui donnent chaud
    Peaky Blinders : la maison d'Arthur Shelby est à louer !
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2019
    Peaky Blinders : la maison d'Arthur Shelby est à louer !
    Game of Thrones : une tapisserie de 87 mètres raconte la série... et même le gobelet Starbucks
    NEWS - Séries à la TV
    lundi 16 septembre 2019
    Game of Thrones : une tapisserie de 87 mètres raconte la série... et même le gobelet Starbucks
    Voir tous les diaporamas séries
    News séries TV
    Le Temps est assassin sur TF1 : qui est le tueur ?
    NEWS - Tournages
    jeudi 19 septembre 2019
    Le Temps est assassin sur TF1 : qui est le tueur ?
    Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3890 du vendredi 20 septembre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Séries à la TV
    jeudi 19 septembre 2019
    Plus belle la vie : résumé ce qui vous attend dans l'épisode 3890 du vendredi 20 septembre 2019 [SPOILERS]
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 556 du vendredi 20 septembre 2019 [SPOILERS]
    NEWS - Tournages
    jeudi 19 septembre 2019
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 556 du vendredi 20 septembre 2019 [SPOILERS]
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    NEWS - Vu sur le web
    jeudi 23 mai 2019
    Bande-annonce Abominable : après Dragons 3, le nouveau film d’animation Dreamworks
    Sponsorisé
    Dernières news séries
    Back to Top