Mon AlloCiné
Good Trouble : que vaut le spin-off de The Fosters centré sur Callie et Mariana ?
Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 8 janv. 2019 à 18:05
facebook Tweet

La chaîne américaine Freeform lance ce soir "Good Trouble", spin-off de "The Fosters" ayant pour héroïnes Callie et Mariana Adams Fosters, alors qu'elles débutent une nouvelle vie à Los Angeles ? Cette série dérivée mérite-t-elle le coup d’œil ?

Good Trouble débute le 8 janvier sur Freeform
1. Good Trouble débute le 8 janvier sur Freeform +

De quoi ça parle ?

Une fois leurs études terminées, Callie et Mariana, deux des enfants adoptifs de la famille Adams Foster, s'installent à Los Angeles où elles vont vivre leurs premiers pas d'adultes, entre défis, déboires professionnels, histoires d'amour, et nouvelles amitiés forgées au sein de leur logement communautaire.

Good Trouble (13x52 min), spin-off de la série The Fosters créé par Joanna Johnson, Bradley Bredeweg, et Peter Paige.

À partir du 8 janvier sur Freeform aux États-Unis

À quoi ça ressemble ?

Good Trouble - saison 1 Bande-annonce VO

 

C'est avec qui ?

Quelques mois après l'arrêt du drama familial The Fosters, qui s'est achevé en juin dernier sur Freeform après 5 saisons et 104 épisodes, Maia Mitchell et Cierra Ramirez, deux des jeunes actrices de la série, reprennent leurs rôles respectifs de Callie et Mariana Adams Foster dans ce spin-off qui se déroule cinq ans plus tard, alors que la première vient de terminer ses études de droit et s'apprête à travailler pour un juge réputé, tandis que la seconde est diplômée du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) et a tout juste décroché un premier boulot en tant qu'ingénieure au sein d'une start-up.

À leurs côtés, Roger Bart, l'interprète du pharmacien George Williams dans Desperate Housewives, incarne le juge Wilson, le juge conservateur dont Callie devient l'une des assistantes, ce qui ne va pas manquer d'entrer en conflit avec ses propres convictions bien plus libérales. Sherry Cola, Tommy Martinez, et Zuri Adele complètent quant à eux le casting régulier de Good Trouble dans les rôles d'Alice, Gael, et Malika, qui vivent en colocation avec Mariana et Callie dans un immeuble ayant pour nom The Coterie et dans lequel chacun des locataires adopte un style de vie communautaire, proche de la colocation, très en vogue à Los Angeles.

Freeform/Beth Dubber

À noter que Teri Polo et Sherri Saum, les interprètes de Stef et de Lena, attendues dans deux épisodes, ainsi que David Lambert (Brandon), Noah Centineo (Jesus), et Hayden Byerly (Jude), apparaîtront tous au cours de la première saison qui compte 13 épisodes. Et les fans de The Fosters ayant apprécié le final diffusé l'an dernier seront également heureux de retrouver Beau Mirchoff (Awkward), alias Jamie, qui avait tapé dans l'oeil de Callie, et qui sera de retour en tant que guest le temps d'au moins un épisode.

Ça vaut le coup d'oeil ?

Sur le papier, l'idée d'un spin-off de The Fosters avait, au départ, de quoi étonner. En effet, la série familiale lancée en 2013 sur ABC Family (devenue par la suite Freeform) s'est achevée en 2018 sur des scores d'audience quelque peu anémiques et n'était, il faut bien le dire, plus que l'ombre d'elle-même qualitativement parlant depuis déjà au moins deux saisons. La chaîne et les créateurs de The Fosters ont cependant jugé qu'il y avait encore bon nombre d'histoires à raconter autour de la famille Adams Foster, ou du moins d'une partie de ses membres, et ont donc eu l'idée de poursuivre l'aventure en s'intéressant aux premiers pas d'adulte de Callie et de Marianna, afin de proposer une nouvelle série davantage en adéquation avec la cible millenials de Freeform et de capitaliser sur l'alchimie indéniable qui existe entre Maia Mitchell et Cierra Ramirez.

Et le moins que l'on puisse dire, après avoir visionné le premier épisode de cette série dérivée, c'est qu'ils ont bien fait d'écouter leur instinct tant Good Trouble est une très bonne surprise, qui parvient à préserver ce qu'on aimait dans The Fosters tout en déployant une toute nouvelle énergie qui lui est propre, et qui s'impose comme l'exemple quasi parfait de ce qu'un spin-off devrait être. À la manière de ce que Grown-ish est parvenue à faire à partir de Black-ish, Good Trouble s'inscrit dans la continuité parfaite de The Fosters et trouve le moyen de raconter son histoire à travers un nouvel angle et un nouveau point de vue, sans tomber dans la redite ou dans la copie en moins bien (ce qui est parfois le cas avec les séries dérivées qui ne sont là que pour maintenir en vie un concept qu'une chaîne n'a pas vraiment envie de voir mourir).

Freeform/Beth Dubber

En suivant Callie et Mariana - qui n'étaient pas toujours les personnages les plus appréciés et les plus appréciables de l'originale - dans une nouvelle étape de leur vie et en les débarrassant d'une partie de leurs défauts de l'époque, devenus risibles à la longue, Good Trouble s'impose comme une série résolument moderne, dans l'air du temps, et consciente des problématiques actuelles de la société dans laquelle elle se déroule. Callie et Mariana ont grandi, elles ont davantage confiance en elles, et sont bien plus libres et libérées que dans The Fosters, ce qui permet à la série de prendre un virage plus sexy - le premier épisode mettant en scène probablement plus de nudité que dans les deux premières saisons de la série mère réunies. Légère, lumineuse, audacieuse, souvent drôle, mais aussi déterminée à dire des choses importantes sur le monde d'aujourd'hui, les inégalités, le système judiciaire américain, ou la façon dont les femmes sont perçues dans certains environnements professionnels, Good Trouble a ce petit quelque chose de The Bold Type qui fait un bien fou.

Tout n'est évidemment pas parfait, à commencer par la narration non linéaire adoptée par les scénaristes, à base de flashbacks et de flashforwards, dont on se serait bien passé tant elle n'apporte pas grand-chose au récit et semble vouloir créer du mystère là où il n'y en a pas vraiment. Mais ce spin-off dessine déjà des arches narratives intéressantes - notamment les combats professionnels et féministes que Callie et Mariana semblent destinées à mener - et propulse sans mal ses héroïnes au sein d'une nouvelle "famille" de colocataires que l'on est déjà en passe d'adorer. Des personnages qui offrent une belle diversité à la série qui parvient ainsi à être inclusive, en mettant en avant des sexualités, des physiques, et des origines multiples et variées qui ne sont jamais appuyés ou surlignés mais permettent à Good Trouble d'être le reflet de ce qu'est le monde aujourd'hui.

Qu'on soit fan ou non de The Fosters, Good Trouble a donc, sur la base de ce premier épisode, tout ce qu'il faut pour séduire les amateurs de séries feel-good, émouvantes, et dans l'air du temps. Et bien qu'elle soit avant tout destinée à un public plutôt jeune, elle a probablement le pouvoir de parler à chacun d'entre nous, en nous renvoyant vers cette période de notre existence où nous débutions dans la vie active, peut-être perdus dans un environnement inconnu comme Callie et Mariana, et assurément pleins d'espoir et d'idéaux. Bref, pour un peu qu'on soit prêt à se laisser tenter par une série qui n'a pas la prétention de réinventer quoi que ce soit mais qui parvient à parler de manière juste de la jeunesse d'aujourd'hui, dans le ton comme dans ses dialogues, alors Good Trouble pourrait bien être la bonne surprise de ce début d'année 2019. Un plaisir tout sauf coupable, ce qui n'est pas si fréquent avec les séries de Freeform.

facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Diaporamas recommandés
Supergirl : découvrez la première super-héroïne transgenre de la télévision
NEWS - Tournages
lundi 21 janvier 2019
Supergirl : découvrez la première super-héroïne transgenre de la télévision
Philharmonia : dans les coulisses de la série musicale événement de France 2
NEWS - Tournages
dimanche 20 janvier 2019
Philharmonia : dans les coulisses de la série musicale événement de France 2
Grace et Frankie, La Méthode Kominsky, Juste pour rire… Ces shows Netflix qui donnent le beau rôle aux seniors
NEWS - Séries à la TV
dimanche 20 janvier 2019
Grace et Frankie, La Méthode Kominsky, Juste pour rire… Ces shows Netflix qui donnent le beau rôle aux seniors
Sex Education : les 8 conseils sexo d'Otis à retenir
NEWS - Séries à la TV
dimanche 20 janvier 2019
Sex Education : les 8 conseils sexo d'Otis à retenir
Voir tous les diaporamas séries
News séries TV
Bande-annonce Zone blanche Saison 2 : de nouveaux secrets révélés en février sur France 2 [EXCLU]
NEWS - Au programme
mardi 22 janvier 2019
Bande-annonce Zone blanche Saison 2 : de nouveaux secrets révélés en février sur France 2 [EXCLU]
Les fans ont adoré la saison 2 brutale et émouvante de Marvel’s The Punisher
NEWS - Séries à la TV
mardi 22 janvier 2019
Les fans ont adoré la saison 2 brutale et émouvante de Marvel’s The Punisher
Sponsorisé
Bande-annonce Suburra : l’ascension de Numéro 8 continue dans la saison 2
NEWS - Séries à la TV
mardi 22 janvier 2019
Bande-annonce Suburra : l’ascension de Numéro 8 continue dans la saison 2
Bande-annonce Marie Stuart : Saoirse Ronan et Margot Robbie se déchirent pour la couronne d'Angleterre
NEWS - Vu sur le web
jeudi 4 octobre 2018
Bande-annonce Marie Stuart : Saoirse Ronan et Margot Robbie se déchirent pour la couronne d'Angleterre
Sponsorisé
Dernières news séries
Back to Top