"Angie" - Sara Forestier, encore plus balaise que Liam Neeson
vendredi 5 octobre 2012 - 16h00

Avant de devenir le nouveau chouchou de l’écurie Europa Corp., Olivier Megaton réalisait des courts métrages qui avaient déjà la saveur des grosses productions efficaces qu’il allait tourner quelques années plus tard. Découvrez celui-ci avant d'aller voir son nouveau film !

Ce vendredi, nous vous permettons de découvrir en intégralité un court métrage troublant qui peut faire penser à la fin de Haute tension d’Alexandre Aja. En réalité, ce petit film d’une vingtaine de minutes a été réalisé quatre ans plus tard, par Olivier Megaton, le metteur en scène de Taken 2 et du moins récent Colombiana. On y trouve déjà le personnage ambigu d'une petite fille qui attire le regard du spectateur, tout comme celui des deux policiers chargés de l’interroger. Cette enfant, seule rescapée d’un incendie, a-t-elle vu l’homme qui  élimina toute sa famille avant de mettre le feu à sa maison ? Ou cache-t-elle un secret plus sombre encore ? Vous retrouverez dans ce court métrage surprenant la belle Sara Forestier dans un rôle inattendu. Si vous êtes impatients de découvrir les nouvelles aventures de Liam Neeson dans Taken 2 ce week-end, offrez-vous une séance supplémentaire avec Angie, le dernier des courts métrages d'Olivier Megaton avant de réaliser Le Transporteur III !

Angie

Et pour plus de courts métrages, allez faire un tour sur www.vodmania.com

Gauthier Jurgensen

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

avec

Toute l'actualité
  • 23-10-2014

    Fusillades à Ottawa : pas d'autre tireur, la police cherche d'éventuels complices

  • 23-10-2014

    Mort du PDG de Total : quatre autres employés de l'aéroport en garde à vue

  • 23-10-2014

    Xavier Niel : «La France, morte ? Il y a peu de pays où il se passe tant de choses»

  • 23-10-2014

    PS : Bartolone siffle la fin des conflits mais reproche une «faute» à Valls

  • 23-10-2014

    VIDEOS. Alain Juppé : «Moi, je ne suis pas en guerre contre Nicolas Sarkozy»

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr