Mon AlloCiné
Les BAFTA et les Oscars du court métrage
10 janv. 2013 à 19:39
facebook Tweet G+Google

C’est le moment des grandes nominations internationales, y compris dans le monde du court métrage ! Les récompenses anglo-saxonnes approchent, faisons le point sur les heureux élus qui tenteront leur chance au mois de février. Et les futurs grands cinéastes sont…

BAFTA

 

On remarque d’abord la présence d’une cinéaste chevronnée, Lynne Ramsay, avec son film Swimmer ! Après son retour bredouille en 2011 du Festival de Cannes avec son long métrage We Need to Talk About Kevin, la Britannique s’offre une nouvelle chance de récompense sur sa terre natale. Cannes encore, The Curse, de Fyzal Boulifa, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2012, sera aussi de la partie. Egalement en compétition pour le BAFTA du meilleur court métrage, Tumult, de Johnny Barrington, qui commence comme Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn, mais finit tout autrement. Bilbo Le Hobbit sera là aussi puisque le film The Voorman Problem, avec Martin Freeman dans le premier rôle, est en compétition. Sans oublier les gamines délurées de Good Night, qui tenteront de se faire un nom.

Côté animation, les trois films sont plus intrigants les uns que les autres. I'm Fine Thanks de Eamonn O'Neill raconte le ras-le-bol d’un héros chétif pour qui la vie n’est jamais rose. Quant à Kris Kelly avec Here To Fall et Will Anderson avec The Making of Longbird (où un dessin se rebelle contre son réalisateur), ils semblent s'être mis à l’heure de la fantaisie et de l’expérimental !

 

Court métrage de fiction

Swimmer de Lynne Ramsay

The Curse de Fyzal Boulifa

Tumult de Johnny Barrington

The Voorman Problem de Mark Gill

Good Night de Muriel d'Ansembourg

Court métrage d’animation

Here To Fall de Kris Kelly

The Making of Longbird de Will Anderson

I'm Fine Thanks de Eamonn O'Neill

 

OSCARS

 

Meilleur court métrage d’animation

La course aux Oscars a commencé et la compétition s'avère assez décevante pour les frenchys. Malheureusement, côté court, ça ne s’arrange pas. Pas un seul film français en vue. Tram de Michaela Pavlatova et Dripped de Léo Verrier, qui représentaient les deux seules chances hexagonales d’être présents dans la sélection « courts métrages d’animation » ont été recalés. On retrouve tout de même avec plaisir Les Simpson avec The Longest Daycare dans les cinq films nommés. Présenté avant L' Âge de glace : La dérive des continents aux Etats-Unis, cet épisode spécial des Simpson rivalisera avec Paperman, le dernier court de chez Disney, présenté, lui, en ouverture de Les Mondes de Ralph. Le mystérieux PES sera aussi en compétition avec son Fresh Guacamole, ou comment faire de la cuisine maison à base d’objets. Voici la liste des films en compétition pour le meilleur court métrage d’animation

The Longest Daycare de David Silverman

Paperman de John Kahrs

Fresh Guacamole de PES

Head Over Heels de Timothy Reckart

Adam and Dog de Minkyu Lee


Meilleur court métrage de fiction

Pas de “cocorico” non plus dans cette catégorie, mais saluons tout de même nos voisins belges et leur révélation de l’année : le grand Matthias Schoenaerts, qui sont en compétition avec le film Dood van een Schaduw (La Mort d’une ombre) de Tom Van Avermaet ! On retrouve également Curfew qui était reparti du Festival de Clermont-Ferrand en 2012 avec le Prix International du Public. Trois autres nations se disputeront l’Oscar du meilleur court métrage de fiction : l’Afghanistan avec Buzkashi Boys, l’Afrique du Sud avec Asad et le Canada (Québec) avec Henry.

Dood van een Schaduw de Tom Van Avermaet

Henry de Yan England

Curfew de Shawn Christensen

Asad de Bryan Buckley et Mino Jarjoura

Buzkashi Boys de Sam French et Ariel Nasr

 

Meilleur court métrage documentaire

C’est souvent l’Oscar le moins attendu de la soirée, et on ne peut en vouloir à personne. Même pour nous, à la rubrique « courts métrages », la sélection reste opaque puisque les films ne nous sont pas parvenus. Nous pouvons malgré cela vous éclairer sur les thèmes abordés. Inocente, c’est le prénom d’une artiste de rue latino âgée de 15 ans qui refuse sa condition d’immigrée sans papiers. Kings Point s’intéresse à l’exode des habitants de New York vers le quartier plus reculé de Kings Point. Pour Mondays at Racine, l’attention est portée sur une assemblée de femmes atteintes du cancer du sein qui se réunissent tous les mois. Comme son nom l’indique, Open Heart parle d’opérations à cœur ouvert pratiquées au Soudan sur huit enfants rwandais. Enfin, Redemption vous emmène aussi à New York pour apprendre à connaitre ces hommes et ces femmes qui vivent en ramassant des bouteilles et des canettes consignées. La plupart de ces films durent 35 à 40 minutes. Vous en savez maintenant assez pour moins vous ennuyer le moment venu !

Inocente de Sean Fine et Andrea Nix Fine

Open Heart de Kief Davidson et Cori Shepherd Stern

Redemption de Jon Alpert et Matthew O'Neill

Kings Pointt de Sari Gilman et Jedd Wider

Mondays at Racine de Cynthia Wade

 

Gauthier Jurgensen

facebook Tweet G+Google
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous avec Passion
Top Bandes-annonces
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actualités des court-métrages
Avant Stranger Things, les réalisateurs nous faisaient flipper avec un court métrage cannibale
NEWS - Vidéos de courts-métrages
dimanche 5 novembre 2017
Avant Stranger Things, les réalisateurs nous faisaient flipper avec un court métrage cannibale
Un enfant qui vole, un chasseur de monstres et un terraformeur : découvrez les films de la promotion Isart 2017
NEWS - Courts-métrages
jeudi 5 octobre 2017
Un enfant qui vole, un chasseur de monstres et un terraformeur : découvrez les films de la promotion Isart 2017
Quand Denis Villeneuve réalisait son premier court : découvrez REW-FFWD en entier
NEWS - Courts-métrages
jeudi 28 septembre 2017
Quand Denis Villeneuve réalisait son premier court : découvrez REW-FFWD en entier
Jumanji dévoile les nouvelles règles du jeu dans la bande-annonce finale
NEWS - Vu sur le web
mardi 14 novembre 2017
Jumanji dévoile les nouvelles règles du jeu dans la bande-annonce finale
Sponsorisé
Dernières news court-métrages
Jumanji : Bienvenue dans la jungle
Ça sort le mercredi 20 décembre au ciné !
Jumanji : Bienvenue dans la jungle
X
Back to Top