"Coffee & Cigarettes" - Jim Jarmusch a 60 ans !

mardi 22 janvier 2013 - 16h30

Certes, ça nous arrive à tous de prendre de l’âge. Mais qui se serait douté qu’un jour, le plus rock’n’roll des cinéastes serait sexagénaire ? En hommage à son talent, revoyons un court métrage qu’il a transformé en long, avec deux bons amis qui discutent le bout de gras, en clopant.

Avant de devenir en 2004 le film à sketchs qu’on connait, Coffee and cigarettes était une série de courts métrages que Jim Jarmusch réalisait au compte goutte, quand l’envie lui en prenait. Un segment avec Roberto Benigni par-ci, un autre avec Steve Buscemi par-là… Toujours en faisant tourner ses bons camarades de jeu. Mais le meilleur de ces courts métrages reste le duel entre Iggy Pop et Tom Waits qui, lors d'un dîner américain typique, s’envoient des tacles tout en gardant le sourire et en restant courtois. Même s’ils aimeraient être copains, leur ego reprend le dessus.

Anecdote intéressante : Coffee and cigarettes, dont la plupart des segments ont été tournés en 2002 pour compléter la collection, est le tout dernier film  tourné  en véritable pellicule noir et blanc, les laboratoires ayant ensuite cessé d’en fabriquer. C’est un détail, mais on imagine que pour un monomaniaque obsédé par la perfection de l’image comme Jim Jarmusch, ça compte !

Rappelons que Jim Jarmusch sera peut-être en compétition à Cannes cette année avec son nouveau film Only Lovers Left Alive. Une petite Palme d’Or pour fêter ses soixante ans ?


Tom Waits _ Iggy Pop - Coffee and Cigarettes par mugu_77

Gauthier Jurgensen

A voir aussi

Voir les commentaires

Commentaires

avec

Toute l'actualité
  • 22-08-2014

    L'escroc fabriquait de fausses façades de distributeurs

  • 22-08-2014

    Un Algérien qui devait être expulsé meurt à l'aéroport de Roissy

  • 22-08-2014

    Alpes-Maritimes : une personne heurtée par un TGV, trafic très perturbé

  • 22-08-2014

    Jean-Luc Mélenchon quitte la coprésidence du Parti de gauche

  • 22-08-2014

    Violences conjugales : le téléphone «grand danger» généralisé

Toute l'actualité sur www.leparisien.fr