Mon AlloCiné
A Plague Tale - Innocence : une saisissante plongée dans un univers médiéval impitoyable
Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 14 févr. 2018 à 19:00
facebook Tweet G+Google

Développé par le studio bordelais Asobo, "A Plague Tale : Innocence" dévoile une saisissante odyssée de survie entre 2 enfants orphelins dans un royaume de France ravagé par la peste et les rats en 1349. Coup de coeur pour un jeu encore en devenir.

Asobo / Focus Home Interactive

Mercredi 7er février, l'éditeur français Focus Home Interactive convoquait à nouveau le ban et l'arrière ban de la Presse nationale et internationale pour présenter l'ensemble de son catalogue de titres à venir pour l'année 2018 et 2019. Au milieux des jeux estampillés Games Workshop, shooter post-apo situé dans les environnements ravagés de Tchernobyl, et l'indéboulonnable livraison annuelle de Farming Simulator dont le succès ne se tarit pas, cinq titres étaient les plus susceptibles d'attiser notre curiosité ou, en tout cas, les plus à même d'être évoqués sur le site : une adaptation du célèbre jeu de plateau Call of Cthulhu basé sur l'oeuvre de H.P. Lovecraft; Vampyr, le nouveau jeu développé par le studio Dontnod, à qui l'on doit l'éclatante réussite du jeu à épisodes Life is Strange, dont on a beaucoup parlé (y compris sur le site d'ailleurs). Une nouvelle présentation de A Plague Tale : Innocence, un titre également développé par un studio français dont les toutes premières images montrées l'an dernier laissaient augurer un titre vraiment attachant et soigné. Greedfall, la nouvelle itération du studio de développement parisien Spiders, ayant pour cadre un univers fantastique situé au XVIIe siècle. Et enfin une vraie surprise, puisque découvert de manière un peu inopinée et ne figurant pas dans notre liste des courses de prime abord : The Council, un jeu épisodique lui aussi développé par un studio français.

Histoire de ne pas rendre la lecture totalement indigeste et laborieuse, nous avons choisi de séquencer les présentations, et non les unes à la suite des autres. vous pouvez retrouver les autres titres évoqués dans les liens figurants en bas de l'article.

A Plague Tale : Innocence, ton univers médiéval impitoyable

Studio bordelais fondé en 2002, Asobo était venu l'an dernier au What's Next de l'éditeur Focus Home présenter pour la première fois un jeu en cours de développement du nom de A Plague Tale : Innocence. Un prototype en fait; un Work in Progress des plus prometteurs qui mettait en scène les deux figures enfantines de son cruel conte ayant pour toile de fond un royaume de France ravagé par la peste noire en 1349. L'histoire du jeu suit la destinée tragique d'Amicia, 15 ans, et son jeune frère Hugo, 5 ans, traqués par la toute puissante Inquisition, trop heureuse de pouvoir dresser des bûchers, même d'enfants, pour exorciser les démons et les souffrances de la population. Pour vous situer les choses et l'ambiance, et prendre un point de comparaison, on est un peu dans une sorte de pendant vidéoludique de l'excellent film Black Death, qui se déroule exactement à la même période mais en Angleterre.

Dans ce nouvel extrait de jeu qui nous a été présenté (sans qu'on puisse malheureusement poser nos mains dessus), Amicia et Hugo rencontraient en chemin un troisième (très jeune) enfant, et devaient traverser tous les trois un champ de bataille aux allures de gigantesque charnier à ciel ouvert. Nimbé de brume, visité par les corbeaux volant et se posant sur les cadavres des malheureux soldats, les enfant avancaient prudemment, avec hésitation. L'environnement était vraiment saisissant; l'occasion de souligner une nouvelle fois tout le bien que l'on pense de la fantastique direction artistique de ce jeu, et le soin accordé aux détails, donnant presque l'impression de pouvoir sentir l'atmosphère viciée et empoisonnée de ce lieu de mort. Les immondes essaims de rats grouillants étaient toujours au rendez-vous, capables de fondre sur leurs victimes dès que l'obscurité s'installe et / ou que la lumière vacille pour mieux les dévorer.

"Ce sont des enfants, ce sont des personnages très débrouillards mais faibles. On voulait garder une forme d'authenticité et jouer sur ce contraste intéressant : deux enfants seuls dans un monde médiéval impitoyable" nous disaient déjà les développeurs l'an dernier. Il n'y a donc pas de confrontations directes, mais toujours par des moyens détournés, notamment avec la fronde d'Amicia, qui peut lancer des pierres assommant les ennemis, ou même éteindre leurs torches, précipitant ceux-ci vers une mort certaine.

Après une présentation qu'on jugera trop courte (forcément, nous voulions en voir encore plus !), ce jeu, qui lorgne vers une version médiévale plus narrative (et facile), moins survivaliste et hardcore qu'un The Last of Us -pour la relation de complicité entre les deux personnages- est à surveiller de très près. Et pour pouvoir poser ses mains dessus, il va falloir s'armer de patience, les développeurs ayant enterré en deux coups de pelle nos maigres espoirs : A Plague Tale : Innocence ne sortira pas avant 2019. De quoi nous donner envie d'entrer en hibernation pour ne se réveiller que l'an prochain à la sortie du jeu. En attendant, on va croiser très fort les doigts pour qu'Asobo continue sur sa lancée dans le développement d'un titre qui était déjà, l'an dernier, une présentation coup de coeur.

Toujours pas de Teaser dévoilé, mais une série de visuels / Artworks, qui donnent assez bien le ton du jeu, visible dans le diaporama ci-dessous. Pour les plus pressés, les visuels du jeu commencent à partir du numéro 24.

Voir le diaporama
Diaporama
Vampyr, Call of Cthulhu et A Plague Tale : Innocence, The Council, Greedfall se dévoilent en images
50 photos
facebook Tweet G+Google
Sur le même sujet
  • Greedfall : une plongée dans un univers baroque et mystérieux au XVIIe siècle
  • The Council : un croisement vidéoludique réussi entre Cluedo et Agatha Christie
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Actualités des court-métrages
Rage of Fire 2 : un court-métrage hommage au cinéma et aux jeux vidéo des années 80
NEWS - Courts-métrages
mercredi 13 décembre 2017
Rage of Fire 2 : un court-métrage hommage au cinéma et aux jeux vidéo des années 80
Court métrage : quand Nathalie Baye et Vincent Dedienne se disputent à l'Opéra
NEWS - Vidéos de courts-métrages
lundi 4 décembre 2017
Court métrage : quand Nathalie Baye et Vincent Dedienne se disputent à l'Opéra
Kristen Stewart se jette à l’eau pour sa première réalisation : Come Swim [VIDEO]
NEWS - Courts-métrages
dimanche 19 novembre 2017
Kristen Stewart se jette à l’eau pour sa première réalisation : Come Swim [VIDEO]
Bande-annonce Hôtel Transylvanie 3 : quand Dracula s'éprend de Mlle Van Helsing
NEWS - Vu sur le web
mercredi 21 mars 2018
Bande-annonce Hôtel Transylvanie 3 : quand Dracula s'éprend de Mlle Van Helsing
Sponsorisé
Dernières news court-métrages
Back to Top