Mon AlloCiné
Exotica
note moyenne
3,4
255 notes dont 16 critiques
31% (5 critiques)
50% (8 critiques)
6% (1 critique)
6% (1 critique)
6% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Exotica ?

16 critiques spectateurs

pierrre s.

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 2 314 critiques

4,0
Publiée le 01/01/2018
Exotica est typiquement le genre de film qu'il ne faut pas chercher à "comprendre". Ceux qui ont essayé n'ont pas du apprécier l'expérience. Alors qu'au contraire, le drame d'Egoyan est un voyage, dans lequel il faut accepter de se perdre, au moins au début. Ensuite, les pièces du puzzle se rassemblent et peu à peu la lumière se fait. Un film dont on ressort charmé, et qui n'a rien à envier au cinéma de David Lynch.
moonboots

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 1 298 critiques

2,5
Publiée le 15/07/2009
Une sacrée atmosphère pour ce film, mais le résultat déçoit
David A.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

4,0
Publiée le 14/01/2014
La construction, les images les ambiances la musique, il faut se laisser guider par le réalisateur en toute confiance
tuco-ramirez

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 078 critiques

3,0
Publiée le 18/01/2013
L’exotica est un club de striptease pour hommes seuls. Ce club est le centre névralgique de ce huis clos voyeuriste où ce cotoie une faune d’écorchés vifs. Glaces sans teint, couloirs dérobés, miroir et effeuillages à gogo de jolis jeunes femmes ; tout est fait pour assouvir les fantasmes du spectateur masculin, et çà marche bien. Revenons à cette palette de personnages ambigües ; on perçoit très vite que tous ont des fêlures et des comptes à régler avec leur passé. Tous ces personnages marginaux et isolés se croisent ; mais Egoyan fait tout pour garder le mystère entre les liens qui unissent cette dizaine d’histoires personnelles. Le climat de mystère autour de nombreux personnages au passé opaques n’est pas sans rappeler David Lynch (« Mullholland drive » ou « Twin Peaks » entre autre) ; mais Egoyan ne transforme pas l’essai. On reste très distant de ces tranches de vie ; jamais on n’éprouve de sentiments pour ses personnages. Dommage ; d’autant plus que la réalisation fait preuve d’intelligence. Dans le premier quart d’heure, Egoyan nous fait rencontrer la dizaine de personnage qui vont constituer son récit dans une sorte de ballet. On pense à plusieurs reprises être sur le personnage principal, mais il le lâche pour partir sur un autre avec beaucoup de talent. On comprend vite qu’une intrigue supérieure les unit et qu’ils n’en sont que les marionnettes. En compétition officielle à Cannes en 1994, c’est le meilleur film d’Egoyan selon les critiques… Je m’arrêterais donc sur celui-ci.
DarioFulci

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 193 critiques

4,0
Publiée le 01/02/2012
En 1994, les films à personnages multiples qui se sont croisés ou vont se croiser n'étaient pas légion. "Exotica" n'est sans doute pas un film précurseur, mais son intensité dramatique, sa forme scénaristique, sa subtilité des sentiments, n'ont rien d'un brouillon. Quelle maestria dans la forme et le fond ! Atom Egoyan met en place son histoire de façon progressive, laissant monter l'intensité dramatique, filmant ses acteurs troublés en pleine douleur avec douceur. Des héros perdus, qui errent au rythme de la voix de Leonard Cohen. Un poème beau et triste.
anecdok

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 2 critiques

4,0
Publiée le 14/11/2011
Peut-être le film le plus abouti d'Egoyan. La narration va du franchement trouble vers l'universalité des sentiments... La même sensation qu'un lourd nuage qui se dissipe.
Justjack

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 310 critiques

1,0
Publiée le 24/08/2010
Ennuyeux et sans intérêt. Le film est trop long, il ne s'y passe rien.
Tof H.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 223 critiques

4,0
Publiée le 02/09/2009
Très beau film à l'ambiance très particulière, très lourde, les acteurs sont géniaux(Mia Kirshner est sublime!).
JeanSéééééé

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 281 critiques

5,0
Publiée le 18/08/2008
Exotica est sans doute le meilleur film d’Egoyan. Son ambiance très particulière rappelle celle de Blue Velvet. Mais Exotica suit le cheminement inverse du film de Lynch. Blue Velvet commençait dans une réalité banale et déviait de plus en plus vers la folie. Ici chaque scène nous donne un morceau du puzzle. Mais, ce faisant, Egoyan ne fait pas que dissiper l’ambiance mystérieuse, mais réussit à la transformer en émotion. Que demande le peuple ? D’où vient le titre ? C’est le nom du club de striptease autour duquel gravitent les personnages.
Zwyfalten

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

5,0
Publiée le 03/03/2008
Ce film m'a hypnotisé au point de le voir plusieurs fois à la suite. Egoyan a certainement voulu montrer quelque chose de très personnel que j'ai ressenti dès le début, sans connaître la fin comme la réaction maladive du personnage masculin principal à la perte de quelque chose, l'impossiblité d'accéder à un paradis (une vie ?) perdue, et le besoin irrépréssible de se droguer pour ne pas sombrer. Un de mes films cultes.
spacegirl79

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 127 critiques

4,0
Publiée le 18/11/2007
Ce film est baigné d'un halo de lumière, on ne sait plus ce qui est réel ou rêvé.Les acteurs sont excellents.
brandade

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 111 critiques

5,0
Publiée le 04/11/2007
LE plus beau film d'Egoyan, sans aucun doute. Tout y est parfait : direction d'acteurs en état de grâce, musique fascinante, atmosphère à la fois trouble et séduisante (toutes les scénes du club). L'ambiguité est de tous les plans, de tous les personnages. Mystère, maniplation, désir et culpabilité suitent à chaque plan.. Un film tres troublant qui vous poursuit longtemps.
Ezri L.

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 95 critiques

4,0
Publiée le 13/01/2007
Mise en scène du « regard absolu », la réalisation clinique et froide d’Atom Egoyan participe d’une mise à nu des protagonistes, d’un lent effeuillage, à la manière des strip-teases que propose l’Exotica. Il n’y a pour autant rien d’excitant à cela. Sous une objectivité apparente, et pour le moins dérangeante au vu de la perversité latente qui plane, en premier lieu, sur le film, le réalisateur nous prête à voir des gens qui ne brillent en aucun cas de par leur attitude et encore moins de par leurs actes. A mille lieues du modèle hollywoodien, manichéen et simpliste, il filme des gens maladroits, bancals, complexes aussi bien dans leurs relations à l’autre que dans leur chair. Des gens touchants d’humanité. C’est pour appuyer ce propos que le metteur en scène filme en grande partie en focale courte. De cette manière, le spectateur voit tout, ou plutôt, croit tout voir pour ne pas dire tout savoir alors que rien, finalement, n’est vraiment élucidé même après le dernier plan du film ... Le voyeurisme latent dans lequel baigne "Exotica" participe d’une subtile mise en abyme du procédé cinématographique. A travers ces miroirs sans tain qui n’ont de cesse de violer toute intimité, Egoyan dresse une audacieuse métaphore du cinéma, questionnant la place des réalisateurs et celle des spectateurs qui se retrouvent confrontés à leur propre reflet, leurs propres pulsions voyeuristes. Le résultat est troublant de vérité. Forcément.
calamarboiteux

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 438 critiques

4,5
Publiée le 02/12/2006
Atom Egoyan prend toujours son temps pour nous installer dans ses films. Il aime le non dit, les situations ambiguës, l'errance, les surgissement venus du passé, les héros meurtris et les personnages secondaires typés. Dans Exotica, s'y ajoute une quasi unité de lieu qui permet une concentration de tous ces facteurs autour de ce club pour hommes seuls au décor rafiné. Peu à peu l'étrangeté s'installe, l'envoutement grandit, et l'on voudrait qu'il n'y ait pas de fin, que tous ces personnages blessés cicatrisent... Mais hélas les dés jetés ne se reprennent pas. "Everybody Knows...", comme le chante Léonard Cohen.
meeek

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 86 critiques

5,0
Publiée le 05/01/2006
Splendeur que ce film d'Egoyan, auteur réfléchi et sensible qui donne à voir des liens entre les êtres (pas toujours évidents), qui fait sentir les sentiments et leur circulation au fil d'un récit se dévoilant peu à peu, à la manière d'un strip tease, et qui n'en garde pas moins un véritable pouvoir de fascination.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top