Mon AlloCiné
    Le Convoi des braves
    note moyenne
    3,1
    104 notes dont 31 critiques
    3% (1 critique)
    26% (8 critiques)
    32% (10 critiques)
    29% (9 critiques)
    6% (2 critiques)
    3% (1 critique)
    Votre avis sur Le Convoi des braves ?

    31 critiques spectateurs

    Arthur Debussy
    Arthur Debussy

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 477 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2017
    « Le Convoi des braves » (encore une traduction française pompeuse d'un titre original bien plus subtil pour un film de Ford) est très représentatif de l'art du cinéaste américain. A vrai dire, tout semble harmonieux et couler de source, à tel point que c'est peut-être l'un de ses films les plus réjouissants, l'air de rien. J'y repense encore plusieurs semaines après l'avoir vu. A première vue pourtant, le sujet n'est pas spécialement extraordinaire. Tout d'abord il met en scène des Mormons austères, partis en quête de la Terre promise. De plus, la majeure partie du film consiste à suivre leur exode, cette longue caravane de chariots, dans une nature hostile. Enfin, il n'y a pas à proprement parler de héros dans ce long métrage, plutôt une mosaïque de personnages, tous traités avec la même attention. Maintenant, examinons ces aspects plus en profondeur. Certes oui, c'est simplement « une histoire de Mormons ». Mais on s'en doute, dépeints par Ford, ils sont plus attachants à mesure que se déploie l'intrigue : untel jure comme un charretier, la grand-mère s'en donne à cœur joie quand elle joue de la trompe dès qu'il s'agit de remettre en marche la troupe, certains sont jaloux... Et qui plus est, d'autres personnages viennent pimenter le récit, dont une troupe de saltimbanques accueillis fraichement par nos Mormons puritains, qui les voient rejoindre leur périple d'un mauvais œil. Un aspect qui rappelle la prostituée de « La Chevauchée fantastique », elle aussi pointée du doigt par de vieilles dames inhospitalières... et inhumaines, malgré la foi qu'elles professaient. Parmi ces personnages additionnels (et non des moindres) signalons le fameux « wagon master » du titre américain, l'homme qui sert de guide à tous ces Mormons, après une scène de marchandage d'anthologie : un certain Travis Blue, excellemment interprété par Ben Johnson. Il joue en effet un jeune aventurier pas né de la dernière pluie, qui bien qu'aux manières rustiques et à première vue limité, connaît l'Ouest comme sa poche et ne manque pas de ressources face à l'imprévu. Il est accompagné d'un jeune « benêt » fort sympathique, incarné par un excellent - lui aussi - Harry Carey Jr. Comme toujours, Ford s'intéresse au choc des extrêmes, à la rencontre entre des personnalités opposées, matérialisées par ce trio : les Mormons, les deux aventuriers et les saltimbanques, chacun avec leur sens de l'honneur, leurs codes, leurs qualités et leurs défauts. Ainsi, le temps que passent ces personnages ensemble les humanise, ils apprennent à s'apprivoiser, et ressortent grandis de leurs péripéties. De tout cela ressort une galerie de personnages savoureuse, et l'on passe un fort agréable moment en leur compagnie. Sans oublier la colonne vertébrale de ce long métrage : la foi en un avenir meilleur, ce courage, cet allant qui pousse des familles, tant bien que mal, à traverser les États-Unis pour établir leur chez-soi à bien des kilomètres de leur foyer d'origine. Cet esprit de pionnier, Ford le retranscrit comme personne, et s'il le nuancera par la suite dans d'autres de ses films, c'est ici qu'il est peut-être le plus brillamment illustré. En bref, un film d'apparence modeste, qui figure à mon sens dans les grandes réussites de John Ford, ce qui n'est pas peu dire.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1562 abonnés Lire ses 8 725 critiques

    4,0
    Publiée le 2 février 2014
    Le thème de western le plus propre a ètè traitè dans un style hèroïque est celui de l'avancèe vers l'Ouest des caravanes de pionniers. « Go West ! » A ce cri plein d'espoir, des chariots brinquebalants et surchargès partaient, dans un tourbillon de poussière, sur les routes de l'aventure! Dans "Wagon Master", John Ford èlève ce thème de la caravane à la hauteur d'une odyssèe pleine de noblesse! Son film raconte le voyage d'un groupe de Mormons, de l'Utah vers l'Arizona, à la recherche d'une terre fertile où s'ètablir! Pas un instant on ne sent chez les pionniers la moindre nostalgie du pays qu'ils viennent de quitter! La simplicitè des personnages et la clartè de la mise en scène donnent à ce western une grande puissance poètique! Les traversèes de rivières et de dèserts sont autant d'èpreuves qui ne font que redoubler le courage des pionniers, leur ènergie et leur confiance dans la vie! L'effort des chevaux tirant les chariots à flanc de montagne, la fatigue, la faim, la peur, l'aveuglante lumière du soleil et les intempèries nous sont montrès dans des images d'une beautè inoubliable! Pas de grandes vedettes mais on n'oubliera pas de sitôt Joanne Dru courir au crèpuscule vers la caravane de chariots! Ce type de film nous fait vraiment revivre les plus grands moments de la conquête de l'Ouest et la qualitè formelle des prises de vues parvient à donner à l'oeuvre une dimension vèritablement mythique...
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 364 critiques

    4,0
    Publiée le 15 mai 2014
    Minimaliste, émouvant et drôle, "Le Convoi des braves" est une belle réussite signée John Ford. Le coup de maître du spécialiste du western réside essentiellement dans l'empathie rapidement créée avec les personnages. En allant à l'essentiel d'un point de vue scénaristique et avec une science du cadrage (jeu de duos ou de trios dans le cadre), cette histoire pauvre en rebondissements parvient donc à nous captiver par ses simples personnages. Ces derniers véhiculent avec force les principales valeurs du film, telles la simplicité, l'humanité et la solidarité. Un très beau film.
    soulman
    soulman

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 80 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mars 2015
    Un petit western de John Ford reste un film passionnant. D'une part parce que le réalisateur de "La charge héroïque" est un conteur hors pair, d'autre part parce qu'il a ici l'intelligence de condenser un récit où les péripéties ne manquent nullement. Certes, Ben Johnson n'est pas Henry Fonda ou John Wayne, mais il est un meneur convaincant dans cette odyssée hors du commun. Les scènes dans lesquelles apparait le gang des méchants sont très réussies, tant la remarquable introduction que la toute fin, convenue, certes, mais où la violence de la situation est magistralement mise en scène.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 4 365 critiques

    3,5
    Publiée le 22 mai 2014
    Deux jeunes cowboys guideront tout un convoi. Avec eux des femmes, des hommes, dont un ancien qui fait que dire des jurons et on cesse pas de lui dire "veuillez ne pas jurer". Une bande de braqueur qui se mêleront dans l'aventure. Bref, un voyage un peu agité et pas de trop. Ce western contient dans son chariot assez de coeur en bravoure pour emmener le spectateur vers la terre promise.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 2 448 critiques

    3,5
    Publiée le 21 juillet 2010
    Le Convoi des braves est un western de très bonne tenue de la part de John Ford. Tourné sans grande vedette, ce long métrage n'en est pas moins subtilement interprétés par une pleiade de très bon comédiens, dont Ben Johnson, Harry Carrey Jr, Ward Bond ou encore la magnifique Joanne Dru. Ce film, qui est avant tout centrer sur le courage et la solidarité face à l'adversité, possède une magnifique photographie qui rend l'histoire poétique sur certains séquences, et en plus la partition musicale de Richard Hageman est agréable à écouter. Une très belle réusitte donc pour ce western du début des années 50 que les fans se doivent de découvrir.
    Freaks101
    Freaks101

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 601 critiques

    3,5
    Publiée le 26 août 2010
    On retrouve ici tout les thèmes chers aux films de John Ford, la tolérance, la fraternité, l’humanisme… mais traité en mode mineur, presque récréatif, cela n’empêche pas ce western d’être un spectacle tout à fait agréable.
    teofoot29
    teofoot29

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 648 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    un excellent western, décidément John Ford ne fait que ça ! La mise en scène est très bien maîtrisée et les acteurs jouent naturels, bref rien à dire !
    nekourouh
    nekourouh

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 686 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mars 2012
    De réelles qualités dans la mise en scène, digne de l'un des plus grands films de John Ford. On regretta, par contre, un scénario moins inventif; pas rééllement à la hauteur. Bon film.
    Fredew82
    Fredew82

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    1,5
    Publiée le 30 novembre 2010
    Ne voulant pas réécrire ce qui l'a déjà été (le film n'en valant d'ailleurs pas suffisamment la peine) je rajouterais simplement ceci : un western banal avec des gentils et des méchants? Des méchants?!! Ah bon? Non arrêtons de rire 2 secondes, un vrai "méchant" pour moi c'est par exemple Klaus Kinski dans Le Grand Silence, là tout est doux, tout est en sucre, et les soit disant méchants n'ont rien de vrai dures. En résumé et en 4 mots : un western pour enfant!
    spider1990
    spider1990

    Suivre son activité 644 abonnés Lire ses 1 564 critiques

    1,5
    Publiée le 26 juillet 2010
    Le Convoi des braves est un film de western moyen. Le film contient peu de scènes d'actions et quand elles arrivent elles sont décevantes, le parcours vers la terre promise est trop lent et l'histoire n'est pas passionnante, il ne reflète pas assez l'image des western et ils auraient pus rendre ce voyage plus dynamique. C'était l'époque de la conquête de la conquête de l'ouest aux États-Unis.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 576 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    2,0
    Publiée le 7 août 2011
    Après la fatigue d'avoir réalisé un début avant même le générique fracassant et qui promettait beaucoup pour la suite, John Ford décide de faire une petite pause, d'utiliser sa machine à remonter le temps et d'aller voir incognito en 2010 la première projection à Cannes d'"Oncle Boonmee". Sous l'effet anesthés... euh...euphorisant du film d'Apichatpong Weerasethakul, John Ford retourna dans son époque et tourna les trois premiers quarts du film. Ces derniers allant à la vitesse épique d'un escargot coincé dans un embouteillage parisien. Pour ce qui est du scénario, Ford se contente de faire le cahier des charges des "films de convoi" : traversée du fleuve, OK, rencontre avec des indiens, OK, rencontre avec les méchants, OK... Heureusement qu'il sait diriger ses comédiens, ayant même l'idée étonnante mais bonne de réunir que des seconds couteaux (à part la superbe Joanne Dru!!!), et de filmer des extérieurs. A sauver quand même les scènes avec les méchants dans le dernier quart qui ne manque pas d'intensité. Bon, en résumé malgré quelques qualités incontestables, une petite déception pour ce western en manque de rythme.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 469 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mars 2016
    Ce western est un film à part dans la filmo du grand John Ford dont il dit que "Le convoi des Braves" est, avec "Dieu est mort" et "Le soleil brille pour tout le monde", l'oeuvre la plus proche de ce que j'ai voulu faire."... John Ford sert sur un plateau un western à ses plus fidèles compagnons de tournage mais, bizarrement, le réalisateur semble s'être un peu reposé sur ses lauriers. Mais surtout rappelons que John Ford a signé des chefs d'oeuvres qui le place encore aujourd'hui comme le maitre incontesté du genre. Conclusion, "Le Convoi des Braves" est un western très plaisant et de bonne facture mais ça reste autant un film mineur qu'un western mineur pour John Ford.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2016
    Les années passent et John Ford tourne toujours à une vitesse folle, notamment depuis son retour de Guerre où il fera 10 films entre 1945 et 1950 (et pas des moindres !). Avec Wagon Master il s'intéresse à un convoi de Mormons qui souhaite se rendre vers la "Terre promise" de l'Utah pour y fonder une nouvelle colonie. John Ford va s'intéresser à ce convoi et nous y emmener avec eux pour avancer vers l'Ouest entre espoir et poussière pour une aventure où ils rencontreront une galerie de personnages oscillants entre mystère, amicalité ou encore criminalité. N'oubliant pas quelques touches d'humours, il ne tombe jamais dans l'excès mais filme la vie et les humains avec simplicité, sachant faire ressortir leurs sensations, doutes, peurs, naïvetés ou qualités, donnant une certaine dimension à son western, parfois même poétique ou mélancolique. Il mêle le sujet ô combien fascinant de la conquête de l'Ouest avec une aventure où les temps morts sont peu présents et où l'on rencontre de nombreuses figures typiques du genre, que ce soit les indiens, le médecin alcoolique, les femmes ou encore quelques cow-boys un peu niais, mais quel régal lorsque c'est filmé par Ford ! Il trouve toujours le bon équilibre entre tous, sublimant chaque rôle qu'il met en scène et mettant en place une ambiance humaniste et surtout pleine de vie, ce qui se ressent sur chaque millimètre de pellicule. Sans lourdeur, il met en avant de nombreuses qualités humaines comme la tolérance, le courage ou encore la fraternité. De nombreuses scènes sont assez mémorables, que ce soit quelques-unes intimistes, dans les montagnes ou toute la dernière partie, qui ne manque surtout pas d'intensité. Bénéficiant d'excellents dialogues, il fait aussi ressortir l'esprit pionnier qui habite les personnages et les enjeux du film, cette sensation de départ vers une nouvelle vie en laissant son passé derrière soi. Il sublime toujours ce qu'il met en scène, notamment les paysages et filme souvent à hauteur d'homme, parfois dans un style proche du documentaire, dirigeant très bien des acteurs peu connus aux jeux assez naturels. La photographie est très belle, tout comme la bande originale qu'il utilise très bien, renforçant la puissance du film et l'impression de participer avec les protagonistes à cette nouvelle vie. C'est avec sincérité, humanisme et passion que John Ford met en scène cette conquête de l'Ouest, sublimant chaque millimètre de pellicule pour mieux en faire ressortir l'émotion, la beauté et les propos.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    2,0
    Publiée le 17 septembre 2010
    Le Convoi des braves (1950) est un long périple vers la terre promise qu’un groupe de Mormons tente de rejoindre. Mais leur parcours sera semé de rencontres et d’embûches. Ce western est une œuvre mineure dans la riche filmographie de John Ford et si elle est aujourd’hui méconnue du grand public c’est pour la bonne et simple raison que le film en lui même n’a absolument rien d’original. On a affaire ici à un banal western, un road-movie avec son lot de gentils et de méchants, dans la plus pure tradition des films du genre. Rien de bien nouveau à se mettre sous la dent, si ce n’est une intrigue et une mise en scène mollassonnes qui finissent tout de même pas retenir (contre toute attente) notre attention jusqu’au dénouement final (et prévisible).
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top